S'abonner par :
 rss
 email

Gaspard de Coligny

prédication du pasteur Gaspard de Coligny
sur ce texte de la Bible : Évangile selon Luc 10:38-41

Après avoir suivi dans la Bible plusieurs couples de frères ces derniers dimanches, je vous propose de suivre maintenant l’histoire des deux sœurs Marthe et Marie (ce n’est pas la même Marie que la mère de Jésus). Ce récit se trouve à un endroit clé dans l’Évangile, il sert à illustrer ce principe fondamental de vie que nous propose Jésus-Christ : d’aimer Dieu de tout notre être et d’aimer notre prochain comme nous mêmes. C’est bien utile de nous donner à réfléchir là-dessus, car comment faire pour aimer à la fois Dieu à 100%, aimer notre prochain à 100% et s’aimer en plus soi-même à 100% ? Même si ces 300% se combinent en partie, il nous faut sans cesse naviguer à vue en fonction des circonstances. C’est clairement ce que Jésus pense puisqu’en citant le fameux commandement de Moïse d’écouter Dieu et de l’aimer à 100%, Jésus ajoute qu’il faut l’aimer avec « toute son intelligence ». L’intelligence, cela se travaille, cela se muscle. C’est ce que nous propose ici l’Évangile avec ce récit de Jésus chez Marthe et Marie […]

Christ dans la maison de Marthe et Marie - Pieter Aertsen,1553

Christ dans la maison de Marthe et Marie
Pieter Aertsen - 1553 (Museum Boijmans)

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

2 Réponses à “Jésus chez Marthe et Marie”

  1. visiteur dit :

    Bonjour,

    Nouvelle en protestantisme après une longue quête et un long cheminement qui m’a menée d’une éducation catholique mal vécue, mal assumée à une foi enfin heureuse, libre et responsable, mes pas sont encore maladroits. Dans ma paroisse, nous n’avons malheureusement plus de pasteur pour le moment et malgré la qualité et l’implication des prédicateurs laïcs, cela ne facilite pas ma démarche.

    Hier, la lecture du jour portait sur Luc, la visite de Jésus à Marthe et Marie. La prédication m’a laissée très mal à l’aise et très insatisfaite. Quelque chose ne collait pas. Les pièces du puzzle avaient beau forcer, elles ne se mettaient pas en place. Alors, j’ai cherché ailleurs, par moi-même. J’apprécie beaucoup tout ce qui émane de l’Oratoire et je fréquente beaucoup l’espace dédié aux prières où je trouve toujours de quoi me nourrir.

    Donc, j’ai trouvé la prédication du 15 août 2010 ( https://oratoiredulouvre.fr/predications/jesus-chez-marthe-et-marie.php ) et la lumière fut, si je puis me permettre ! Je voulais donc vous remercier. Là, tout a fait sens, tout est devenu limpide, même rassurant, là où la prédication dans ma paroisse m’avait plongée dans une forme d’inquiétude. Non seulement j’ai compris un texte que je peinais à comprendre, mais j’ai pu en tirer une formidable leçon sur mon propre chemin, sur là où j’en étais arrivée et sur ce qui me reste à accomplir. J’ai compris qu’il y avait un temps pour emprunter la voie de Marthe et un temps pour emprunter celle de Marie, un temps aussi pour le repos des disciples. Quel soulagement quand l’Ecriture nous parle et nous enseigne, ce qui est son but, non ?

    La prédication de ma paroisse considérait Marthe comme « une enfant jalouse » qui était certes, sur le chemin, mais qui était à des kilomètres de la « vraie foi de Marie ». Cela « coinçait » pour moi, qui parfois, me sens comme Marthe et parfois comme Marie. Tout est question de moment et de dosage dit la prédication de 2010 de l’Oratoire. Voilà une feuille de route.

    Alors, soyez remercié. Je crois que je vais fréquenter de plus en plus le blog de l’Oratoire et si je viens à Paris, j’aurai très envie d’assister à un culte.

    Amitiés fraternelles.

  2. Chère madame

    Mil mercis pour ces encouragements, j’y suis d’autant plus sensible que c’est sur mon temps libre que je mets en ligne les ressources de l’Oratoire, dans l’espérance que des personnes en seront nourries. Alors cela fait plaisir d’avoir un retour 🙂

    Merci également pour les encouragements en ce qui concerne la prédication sur Marthe et Marie.

    Mais à mon avis, vous avez pleinement profité de ce culte dans votre paroisse puisque grâce à lui vous avez été stimulée dans votre questionnement, que vous avez cherché, et que vous avez pu ainsi vraiment vivre un cheminement tout à fait intéressant. La prédication donné eau cours du culte n’a pas pour but que l’on soit d’accord avec elle (peut-être alors que nous n’avons pas évolué d’un pouce à cette écoute),mais qu’elle nous pause des questions, nous remette en question.

    Avec mes amitiés fraternelles

Laisser un commentaire