S'abonner par :
 rss
 email

La Bible dans l'Oratoire du Louvre Un visiteur nous envoie 7 courtes questions d’un coup.

Bravo à lui de se poser ainsi des questions, ce sont les questions qui nous permettent d’avancer. La Bible, et particulièrement les paroles de Jésus-Christ est un formidable réservoir de questions à nous poser et à discuter ensemble.

A quoi correspond la premier, le deuxième et le troisième ciel?

C’est vrai que l’apôtre Paul dit qu’il a été élevé jusqu’au 3e ciel (2Co 12:2). C’est un peu une façon de parler, courante dans la culture juive de l’époque et dans la prédication des rabbins. Je dirais qu’il s’agit de degrés dans l’élévation spirituelle, ou pour parler autrement, une progression dans la communion avec Dieu. En effet, le Ciel évoque dans la Bible le lieu de la présence de Dieu. C’est évidemment une façon de parler, une image à prendre au sens figuré. Mais cette image n’est pas inutile, peut-être, elle pourrait nous aider à nuancer notre compréhension de la vie. Nous voyons trop souvent les choses d’une façon simpliste : j’ai la foi ou je n’ai pas la foi, je crois en Dieu ou je n’y crois pas, être sauvé ou non, je suis heureux ou non… Comme bien souvent, il existe des degrés, il est possible de progresser. Mais il ne faudrait pas prendre ces classifications en degrés trop à la lettre, bien entendu.

Avant le création du monde, comment était l’ univers?

Pour ce qui est de l’histoire de l’univers matériel, il vaut mieux suivre ce qu’en disent les scientifiques et les débats qui existent entre eux. La Bible, la théologie parle plutôt du sens de l’univers, de sa valeur, et de l’existence de Dieu comme extérieur à cet univers mais interagissant avec lui. C’est ainsi que des affirmations comme Dieu étant au ciel, ou le Christ comme lumière du monde… ne disent rien sur la physique de l’atmosphère, ni sur celle des photons ou des ondes électromagnétiques, mais sont à comprendre au sens spirituel.

Mais ce qui est de votre question précise, la science n’a pas tellement de moyens de savoir ce qu’il y avait avant le big-bang. Il est même difficile de dire ce qu’il y avait exactement au temps zéro. Pour ce qui est des croyants, nous pensons que Dieu existe de toute éternité, il était donc certainement là avant la création de l’univers. A mon avis il y avait au moins de l’énergie qui préexistait. Mais pour le reste nous n’en savons rien.

Ou se situe sur terre l’ Abîme dont parle le Livre de la Genèse?

Vous pensez probablement à Genèse 1:1-3 « Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. La terre était informe et vide; il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut…

L’abîme dont parle la Genèse dans ces premiers versets, appelé aussi chaos ou tohu-bohu, représente l’état de toute chose avant d’être créée par Dieu. Cela a en particulier du sens pour nous-mêmes, pour chacune de nos vies. Dieu nous envoie son Esprit pour que le chaos des pulsions, des désirs, des influences, des blessures et des idées géniales qui se heurtent en nous-mêmes de façon plus ou moins consciente puissent être ordonnées progressivement, puissent être domestiquées. Et pour cela, Dieu envoie son souffle, son dynamisme d’évolution. Il fonctionne en premier lieu comme une mise en lumière, nous permettant de voir clair, de saisir le sens, de comprendre ce qui est juste…

Les dinosaures, ont-ils existé ?

Oui, certainement.

Les extraterrestres, sont-ils des démons?

Il n’est d’abord pas certain que des extraterrestres existent, même si effectivement, c’est bien possible.
Les démons sont autre chose. Ce ne sont pas des êtres mais là encore, c’est une des dimensions de l’homme, de chaque humain, une dimension qui est source de tourments et de souffrance et qui a comme une vie propre, agissant sans que nous le décidions. Mais ce n’est pas comme un être qui prendrait possession de nous, c’est la tentation en nous, le chaos, la souffrance, l’orgueil ou le péché…

Sous quels conditions bibliques, les hommes chrétiens et les femmes chrétiennes, peuvent-ils divorcer et se remarier?
Dieu est pardon, mais il nous conseille de ne pas faire n’importe quoi. L’apôtre Paul donne ce conseil essentiel « tout est permis, mais tout n’est pas utile, tout est permis mais tout ne construit pas » (1Corinthiens 6:12, 10:23). Comment appliquer ce principe sur la question du mariage & du divorce ?

L’idéal est certainement de s’engager avec la personne que l’on aime, dans la fidélité et pour la vie tout entière. Un divorce n’est donc jamais une bonne chose, et en général le mieux est de chercher à construire et reconstruire le couple qui a été uni. Mais parfois, c’est quand-même moins pire que les autres solutions, un choix utile qui permet éventuellement de construire un nouveau couple, sur de meilleures bases. Cela ne sera possible que si, effectivement ces deux personnes arrivent à reconnaître leur échec, leurs erreurs.

La sexualité oral, est-il un péché dans un couple marié?

Si les deux personnes du couple sont d’accord, c’est très bien. Dieu n’est pas contre le plaisir, et ces jeux partagés peuvent renforcer la communion entre les deux époux. Par contre, vous avez raison d’insister sur le fait qu’il s’agit bien d’un couple de personnes qui se sont engagées l’une vis à vis de l’autre, car alors il s’agit bien d’un plaisir qui est placé dans le sens d’une construction.

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Laisser un commentaire