S'abonner par :
 rss
 email

cerveau Aujourd’hui je suis retournée sur votre site et je ressens toujours cette même sensation d’étonnement, je vois les questions des autres qui rejoignent les miennes, vos réponses, toutes vos explications, vos prédications, il me faudrait beaucoup de temps pour profiter de tout ce que vous avez mis à disposition, merci surtout pour l’accueil, la et l’ouverture d’esprit de votre site.

En voyant votre blog, j’ai eu envie de vous faire part de deux émissions sur le cerveau que j’ai vu récemment, ce qu’ils y expliquaient a été comme une révélation pour moi, et je me dis que cela pourrait peut-être aussi aider d’autres personnes un peu trop rationalistes comme moi.

En fait nous avons 3 cerveaux qui correspondent aux 3 phases de développement des êtres vivants:

  • le cerveau reptilien( des dinosaures et des reptiles actuels) qui contient nos instincts de survie
  • le cerveau mamalien (des mamifères) qui contient la capacité d’apprendre de ses erreurs, d’éviter la souffrance mais surtout la capacité d’éprouver des sentiments d’amour (ce qui répondrait en partie à ma question sur la différence entre notre âme et celle des animaux, puisque jusqu’ici je définissais l’âme par les sentiments)
  • et enfin la dernière partie, qui est celle qui contient notre capacité d’élaboration intellectuelle, nos facultés de logique et de langage et de réflexion abstraite (la partie en plus en somme qui nous ferait à l’image de Dieu)


Par ailleurs il y aurait une différence (pas toujours clairement définie) entre l’hémisphère droit et gauche de notre cerveau, la partie gauche correspondant à tout ce qui nous permet de nous situer dans le monde (temps, espace, logique..) et la partie droite correspondant au sentiment de fusion avec l’univers(l’unité éprouvée par le biais de la méditation et ou de la prière)

Il semblerait également d’après des scanners réalisés sur des moines et religieuses en méditation et état de compassion que dans ces états on déconnecte la partie arrière du cerveau qui nous situe dans l’espace temps, et on se connecte avec la partie frontale qui est celle de l’abstraction.

C’est réellement pour moi une nouvelle façons d’appréhender tout ce que j’ai lu sur les différentes religions et leur vision de l’âme et de Dieu. En fait la façon de nous concevoir ainsi que notre place dans l’univers dans cette vie et après la mort ne dépend pas seulement des cultures et religions, elle dépend de la façon dont nous utilisons notre cerveau, (et il semblerait que cette façon de l’utiliser dépende justement des cultures différentes).

Il m’a semblé soudain évident qu’en fait nous sommes réellement à la fois des individus et un tout avec l’univers, et que « Dieu » nous a en quelque sorte donné un cerveau capable d’appréhender ces 2 parts de nous, du monde et de Dieu lui même peut-être.

Peut-être que ce simple exemple des possibilités de rencontre entre logique, science et divinité à un autre rationaliste en quête de foi comme moi.

Merci

Muriel

Articles similaires :

Suivez-nous sur : FacebooktwitterpinterestlinkedinyoutubetumblrinstagramflickrFacebooktwitterpinterestlinkedinyoutubetumblrinstagramflickr + Merci 🙂

2 Réponses à “Une émission sur le cerveau et l’évolution de l’homme”

  1. Muriel dit :

    Bonjour Jaqueline,

    Il s’agit de 2 émission des frères Bogdanof:
    à 2 pas du futur: « que cache notre cerveau »
    et temps X: les mystères du cerveau

    vous trouverez les 2 sur internet à l’adresse suivante :

    http://bogdanov.hopto.org/rayons-x/index.html

    par ailleurs je vous recommande également de lire un numéro spécial du Monde des Religions consacré aux Sciences et à la Religion dans lequel on peut voir dans quelle mesure science et religion sont ou non compatibles aujourd’hui, c’est également très intéressant.

  2. Jacqueline dit :

    Merci pour cette vision très intéressante… Pourriez-vous nous donner les références de ces émissions, si vous les avez encore ?