S'abonner par :
 rss
 email

James Woody

prédication du pasteur James Woody
sur ce texte de la Bible : Matthieu 25:1-13

Cette histoire des dix vierges figure en bonne place dans le panthéon biblique tant l’épisode frappe notre imagination. Cette histoire qui parle du Royaume des cieux semble nous donner la clef pour y accéder afin d’avoir part, nous aussi, à la noce. Mais le premier effet de ce récit, est d’abord de faire parler le lecteur et de l’aider à lire sa propre vision du Royaume des Cieux. Avant même d’être utile pour comprendre quelque chose du Royaume, ce texte agit sur nous en nous faisant dire ce que nous en pensons.

Ce texte peut être lu comme une justification biblique que le salut de Dieu n’est pas pour tous, que certains seront sauvés et que d’autres ne le seront pas. […]

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

3 Réponses à “Restons groupés”

  1. benoite dit :

    Quelle folle histoire que celle de ces vierges folles
    ou simplement insouciantes parce que la vie était facile pour elles
    ou trop fatiguées de devoir travailler, ou pour toute autre raison

    mais quel que soit le cas, quelle que soit celle des trois lectures qui nous interroge,
    on remarque qu’aucune de ces vierges n’hésite à venir vers le seigneur,
    cet époux qui s’annonce sans trop prévenir du moment de son arrivée.
    Aurait-il fallu rester immobile à l’attendre, prêtes à le rejoindre pour la fête
    alors que peut-être on était occupé à son service ailleurs,
    ce qui expliquerait que dans la précipitation, les vierges folles aient oublié
    de prendre de l’huile en même temps que les lampes ?

    Ne sommes-nous pas tour à tour éveillés et endormis ?
    Éveillés lorsque nous restons bien dans les voies de dieu,
    endormi lorsque nous les oublions un peu..
    mais que la moindre épreuve se déclare,
    nous mettons en oeuvre toute notre énergie pour y faire face,
    nous nous éveillons alors, resterons « groupés »,
    ensemble pour être plus fort.

    Il est vrai que la société actuelle nous rend individualiste
    et qu’à priori, nous pourrions avoir la même idée que les vierges sages,
    être présents avec ceux qui sont disponibles et visiblement prêts.
    Ce serait aussi se priver de l’énergie, de l’intelligence et de la force du groupe.
    Est-ce que nous ne serions pas tous enfants d’un même dieu ?
    Même si certains sont plus discrets, moins visibles,
    chacun n’aurait-il pas sa place ?

    N’est-ce pas parce que chaque moment de la bible est une interrogation
    que nous pouvons rester éveillés, en marche
    groupés aussi !

  2. Matthieu de Marseille dit :

    Qui, de ces Vierges, « meritent » de rentrer dans la noce ? Les Vierges « sages » qui ont eut la présence d’esprit d’emporter avec elles cette fameuse huile, mais dans un même temps n’ont pas voulu partager cette dernière avec leurs soeurs dites « folles » et n’ont pas hesiter à les envoyer au loin pour en acheter, en pleine nuit, sachant que l’Epoux pouvait arriver d’un instant à l’autre ?
    Ou bien des Vierges « folles » qui malgré leur manque d’esprit à un moment donné (elles ont zappé l’huile…), ont elles aussi veillé en attendant l’Epoux, ont fait un gros dodo (mais les autres aussi alors…), et n’ont pas hesité à sortir la nuit pour aller en acheter, donc au final ont fait sans doute plus d’effort que les autres … parce que trouver une boutique ouverte pour acheter de l’huile pour lampe en pleine nuit, meme à l’aube de l’année 2011, alors qu’elles auraient pu, comme le dit si bien James, squatter la lumière de leurs copines, perso je dis bravo, c’est vraiment une preuve d’amour !!

    Alors oui, nous aussi nous l’aimons, nous l’attendons, nous l’esperons nous aussi avec nos defauts, nos oublis, notre paressse parfois, nous aussi il nous arrive de nous endormir à force de veiller mais l’amour, même imparfait, n’est il pas plus fort que tout ?

  3. Estelle dit :

    C’est très beau, Matthieu ! Merci !
    Et cette prise de position pour les vierges folles est vraiment réconfortante.
    Ca me fait penser aussi à cette parabole des deux fils : l’un dit oui et ne fait pas, l’autre dit non mais fait la volonté du père.
    Qui fait bien ? Qui fait mal ?
    Qui sait ?
    Quand on aime, on fait au mieux ! Même si parfois, (souvent ?), on passe à côté !

Laisser un commentaire