S'abonner par :
 rss
 email

Saint Antoine de Padoue

Question d’un visiteur :

Bonjour,

J’ai entendu dire qu’on ne souhaitait pas sa fête à un protestant.

Est-ce vrai ?

Merci par avance

Cordialement,

Sébastien, 33 ans.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

C’est vrai que fêter les saints est plutôt un usage catholique et qu’en général les protestants ne le font pas. Mais une attention amicale fait toujours plaisir. Ce n’est pas une offense.

Pourquoi ne fêtons-nous pas le saints ? Parce que dans la Bible, toute personne est sainte, pas uniquement telle ou telle champion de la foi et des bonnes œuvres. Selon la Bible, Dieu nous a déjà sanctifié, distingué comme quelqu’un de spécial, d’important à ses yeux. C’est le propre de l’amour, c’est sans condition. Dieu nous a sanctifié, cela veut dire, dans le langage biblique, qu’il nous reconnaît comme digne de son amour, digne d’avoir une place en ce monde, digne de faire des choses utiles, aussi, dans le service des autres.

Le mot « saint » dans l’église catholique est pris dans un autre sens, apparemment. C’est un peu comme la médaille d’or que certains vins portent sur leur étiquette, indiquant que ce vin a été goûté et qu’il est plutôt haut de gamme par rapport aux autres de sa catégorie. Le mot saint n’est donc pas à prendre au sens que lui donne la Bible, mais c’est un label qui dit : une commission d’experts vous propose telle personne comme ayant eu une vie, une foi, des actes, une pensée… qui pourrait vous aider à avancer si vous preniez la peine de vous pencher dessus avec bienveillance et humilité. Ce n’est pas inintéressant, dans ce sens. Mais il ne faudrait pas penser pour autant que les autres personnes vaudraient moins aux yeux de Dieu !

Et donc, en fêtant la Saint-Antoine d’un ami qui s’appelle Antoine, ça pourrait être une façon de le reconnaître, lui, cet Antoine qui est votre ami, comme Saint, comme unique et irremplaçable auprès de ceux qui l’aiment (aux yeux de Dieu, bien sûr, mais aussi de vous, et peut-être d’autres personnes).

Cela n’empêche pas, d’ailleurs, de s’intéresser à l’occasion à la vie de Saint-Antoine de Padoue. Je ne suis pas certain qu’il ait existé, car ce n’est pas certain pour tous les saints du calendrier, beaucoup de ces figures sont légendaires, mais peu importe, à la limite, car il y a de très belles légendes qui peuvent donner à réfléchir sur ce qui est juste et bon de vivre, de croire, et d’espérer…

Amitiés

pasteur Gaspard de Coligny

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

2 Réponses à “J’ai entendu dire qu’on ne souhaitait pas sa fête à un protestant ?”

  1. Visiteur dit :

    Mr le Pasteur,

    Je vous rejoins sur tout le fond de vos écrits sur le sujet des saints nous sommes tous sanctifiés.

    Mais quand vous avez dit, je cite :  » Je ne suis pas certain qu’il ait existé  »
    Voici le lien sur l’histoire de St Antoine de Padoue.
    http://www.jesuismort.com/biographie_celebrite_chercher/biographie-saint_antoine_de_padoue-1780.php

    Je vous rejoins aussi quand vous dite que certains Saints du calendrier sont légendaires, effectivement.

  2. Merci pour ce lien vers la biographie de St Antoine de Padoue. C’est effectivement une personne dont on peut tirer de belles choses. Cela donne envie aussi de se promener du côté de Padoue.

Laisser un commentaire