S'abonner par :
 rss
 email

panneau routier attention aux virages

Question d’un visiteur :

Bonjour,

1) Est-ce que ces livres sont de bons livres pour les jeunes couples mariés ?

  • Sexualité dans le couple (auteurs : John et Janet Houghton)
  • Les 10 clés de la vie en couple (auteurs : Jacques POUJOL et Valérie DUVAL-POUJOL)
  • La sexualité en quête de sens (auteur : Christophe Marx)
  • Mariage, Divorce et Remariage selon la Bible  (auteur : Jay E. Adams)

2) Le sexualité orale, est-il un péché dans un couple marié ? Est-ce que la Sainte Bible l’interdit ?

3) Que pensez-vous de ce passage de la première épître aux Corinthiens l’apôtre Paul ?  » La femme n’a pas autorité sur son propre corps, mais le mari: et pareillement, le mari a pas le pouvoir de son propre corps, mais la femme »

merci

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Je n’ai absolument aucune idée concernant ces livres que je n’ai pas lu. Il n’est peut-être pas inutile ni mauvais de les lire, en tout cas, il faut avoir du recul par rapport à ce qu’ils diront. S’ils aident à réfléchir, c’est bien. Mais souvent, ces auteurs présentent comme des absolus et des certitudes ce qui est seulement leur point de vue personnel. Or, dans le domaine de la morale, le Christ n’est pas tellement porté sur les codes de lois, mais plutôt sur les grands principes et l’appel à la responsabilité personnelle, avec une intelligence nourrie par la foi, éclairée par l’Esprit. L’essentiel est ainsi : dans quelques grands grands principes (aimer, penser à l’autre), un peu de bon sens, et une relation personnelle à Dieu.

Ensuite, il est tout à fait bon d’avoir des valeurs personnelles, de prendre des décisions, de s’imposer des règles pour soi-même et d’essayer de vraiment s’y tenir. Mais il est bien plus délicat de penser que tout le monde devrait faire comme nous.

2) Concernant la sexualité orale, si les deux personnes du couple sont d’accord, c’est bien. Dieu n’est pas contre le plaisir, et ces jeux partagés peuvent renforcer la communion entre les deux époux. Par contre, vous avez raison d’insister sur le fait qu’il s’agit bien d’un couple de personnes qui sont mariées, qui se sont engagées l’une vis à vis de l’autre, car alors il s’agit bien d’un plaisir qui est placé dans le sens d’une construction.

3) Attention à ce texte de l’apôtre Paul « Ce n’est pas la femme qui dispose de son corps, c’est son mari. De même, ce n’est pas le mari qui dispose de son corps, c’est sa femme. » (1 Corinthiens 7:4)

Il ne faudrait surtout pas faire dire à Paul ou à la Bible que l’homme pourrait faire ce qu’il veut du corps de sa femme, que l’homme a le droit de violer sa propre femme, qu’il peut la traiter comme une esclave sexuelle ! Certainement pas. C’est d’une telle évidence que j’hésite à argumenter cela… Mais bon. Jésus, d’abord, et ensuite Paul disent que toute la Loi de Dieu réside dans cette seule parole « aime ton prochain comme toi-même« . Or, notre femme est certainement parmi les plus proches de tous nos prochains. Notre premier devoir est de la respecter plus qu’aucune autre personne, et de l’aimer au sens où le Christ a aimé l’humanité, c’est à dire en se dévouant pour son bien, en donnant sa vie pour elle. Or, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’imposer quelque chose de sexuel à une personne, ce n’est certainement pas l’aimer, c’est la violer, c’est la blesser dans ce qu’elle a de plus intime, c’est l’atteindre jusque dans le sentiment de sa propre dignité.

On a donc le droit d’interpréter comme on veut ce passage de la lettre de Paul aux Corinthiens, mais on n’a certainement pas le droit de l’interpréter comme disant que l’on pourrait faire ce que l’on veut du corps de son conjoint, et que l’autre devrait être soumis !

Je comprends ce passage comme voulant dire exactement l’inverse. Cela veut dire que dans le couple, on ne peut pas faire tout à fait ce que l’on veut de son propre corps comme si nous étions seul à décider. En s’engageant dans un couple, on choisit que notre conjoint ait son mot à dire que ce que nous faisons de notre corps. Par exemple : ce n’est pas bon d’abîmer notre propre corps en prenant des risques que notre conjoint n’aimeraient pas, ce n’est pas honnête de demander la mort alors que notre conjoint tient à notre vie, ce n’est pas bon d’avoir des relations sexuelles que notre conjoint n’apprécierait pas : que ce soit des relations sexuelles hors du couple, mais aussi dans le couple.

Donc pour savoir ce que vous pouvez avoir comme type de relations sexuelles avec votre conjoint, je veux bien vous dire ce que j’en pense (mais ma réponse n’engage que moi), le plus important est sans doute d’y réfléchir d’abord dans votre cœur devant Dieu, et vraiment, ensuite, d’en parler ensemble avec votre conjoint.

Amitiés fraternelles

pasteur Gaspard de Coligny

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

101 Réponses à “Quelle sexualité dans le couple selon la Bible ?”

  1. visiteur dit :

    Bonjour,
    Dans le mariage, un mari, peut stimuler le clitoris de sa femme, avec ses doigts?
    Dans le mariage, une femme, aime masturbée le pénis de son mari, est-ce acceptable dans le mariage?
    L’éjaculation faciale, est-il acceptable dans le mariage?
    La sodomie de l’homme sur la femme, est-elle interdite par la Sainte-Bible?
    merci

  2. Bonjour

    Voilà mon avis personnel :

    La masturbation de son conjoint me semble assez sympathique, puisque l’on essaye de donner du plaisir à la personne que l’on aime.

    J’ai plus de doutes à ce sujet sur l’éjaculation de l’homme sur la femme, j’imagine mal que ce soit pour elle un vrai plaisir, même si elle est éventuellement prête à l’accepter pour faire plaisir à son homme. Dans ce cas, je pense qu’il vaudrait mieux s’abstenir. Si vraiment elle y trouvait du plaisir (mais encore une fois, cela m’étonnerais beaucoup), alors : pourquoi pas.

    Pour la sodomie, je dirais la même chose. Dans le cas général, la femme n’adore pas ça. C’est alors bien sympa à elle d’être prête à l’accepter par amour pour son mari, mais c’est une mauvaise idée, à mon avis. Si vraiment elle y trouvait du plaisir (mais encore une fois, cela m’étonnerais beaucoup), alors : pourquoi pas.

    Dans la Bible, il existe effectivement des avis qui sont donnés par tel ou tel prophète ou apôtre, ces conseils pratiques sont souvent très liés au contexte culturels d’une époque. Mais les principes généraux sont et restent essentiels.

    Un des plus utiles, des plus pratiques pour réfléchir est ce bon conseil est ce que dit l’apôtre Paul « tout est permis mais tout ce construit pas ». C’est donc à chaque couple de voir ce qui le construit, et ce qui construit l’autre. Et surtout d’éviter ce qui déconstruit, ce qui salit et abîme.

    Un autre bon conseil est celui-ci: Galates 5:13-14 « Frères, vous avez été appelés à la liberté; seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair; mais rendez-vous, par l’amour, serviteurs les uns des autres. Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, celle-ci: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » => se faire serviteur de l’autre, rechercher ce qui plaît à l’autre, ce qui lui donne du plaisir, et donc ne pas se servir de l’autre comme instrument de son seul plaisir, de son seul désir, de sa seule jouissance. Mais se mettre au service de ce qui construit l’autre, de ce qui construit de vraies bonnes relation, et ce qui nous construit aussi nous-mêmes…

    C’est vraiment un principe de base. Ce n’est pas seulement important pour votre couple, mais aussi pour votre conjoint et pour vous en tant que personne.

    Supposons par exemple un couple ou la femme n’apprécie pas la sodomie mais fait semblant d’aimer ça pour faire plaisir à son mari, ou par crainte qu’il aille voir ailleurs pour assouvir ses fantasmes. Quel bilan ?
    Finalement ce moment sera un moment de plaisir pour un des deux (ce qui est positif, c’est vrai).
    Mais ce sera aussi un moment de mensonge, de faux-semblants de la part de la femme (même si c’est par amour, cela la blesse en fait, cela tord un peu sa relation avec son conjoint), cela ne participe pas à la construction d’une bonne vraie relation entre vous deux, cela ne l’aide pas non plus à s’épanouir, ni à construire une bonne idée de la dignité de son conjoint, ni de sa propre dignité, si ?
    Et pour le mari c’est un moment où il utilise, en réalité et plus qu’un petit peu, un être humain comme un objet. Ce n’est pas bon pour la psychologie de la personne qui fait cela, car cela tord sa conception profonde de la dignité de l’être humain. Ce n’est pas que ça fâcherait Dieu, mais ce n’est pas bon. Une femme n’est pas un sextoy (un homme non plus d’ailleurs). Il vaudrait mieux alors se masturber dans un objet en silicone que dans une personne humaine, ce ne serait pas hyper constructif non plus mais c e serait quand même un peu moins négatif…

    Bref, c’est à vous deux d’en parler ensemble, d’établir une confiance où votre femme sentira qu’il n’y a pas de pression, pas de menaces, mais le désir mutuel que l’autre aie du plaisir.

    Bien cordialement

    pasteur Gaspard de Coligny

  3. Geshka dit :

    est-ce que les protestants peuvent avoir des sextoys?

  4. ricard dit :

    bonjour mon père, ma femme fantasme sur un prêtre, elle dit qu’elle n’est pas amoureuse mais un délire en regardant le feuilleton » les oiseaux se cachent pour mourir ».

    elle a écrit des choses abominables, j’attends votre réponse.

    désolé pour les fautes, erreur de frappe

  5. Bonjour monsieur
    Tant que ça reste des fantasmes… ça peut encore passer et c’est difficile à contrôler. Apparemment, vous pouvez en parler ensemble, c’est une bonne chose. Mais peut-être que ce fantasme est le signe d’un trouble chez votre femme, peut-être aussi entre vous ? Il faudrait plutôt alors voir un psychiatre ensemble pour lui poser la question.
    Amicalement

  6. bonjour
    s’il vous plait ma femme et moi voulions savoir si les raports sexuel orale sont contre la parole du seigneur c’est ta dire mettre la langue sur le clitoris de sa femme

  7. Bonjour

    L’apôtre Paul nous propose cette règle « Tout est permis, mais tout ne construit pas ». Et donc, si cette pratique participe à construire votre couple dans le respect l’un de l’autre, dans une joie et une intimité qui vous rapproche encore. C’est parfait.

    Amitiés

  8. Le Mécréant dit :

    Monsieur le Pasteur, je vous remercie de ces reponses.
    Encore une fois le Seigneur allume une lampe dans mes ténèbres.
    Mais que faire quand le plaisir de l’autre c’est « rien » ou autrement dit qu’il (elle) refuse tout contact ? et même d’en parler.

  9. Que faire quand le plaisir de l’autre c’est « rien ». Ce n’est pas facile, bien entendu. Mais quand on aime, on passe par dessus les défauts et les handicaps de l’autre. Qu’est-ce qui peut être à l’origine d’un tel blocage ?

    Cela peut être en partie à cause d’un traumatisme quelconque dans l’enfance, ou d’un dysfonctionnement physique ou psychologique… cela attire la compassion et il serait extrêmement cruel que ce blocage l’empêche d’aimer et de vivre en couple avec quelqu’un qui la/le respecte tel/telle qu’il/elle est.

    Cela peut être en partie à cause d’un problème de relation dans le couple… Cela demande encore de la compréhension, bien entendu.

    Que l’autre refuse d’en parler montre que la question est une blessure ouverte et douloureuse.

    Idéalement, je dirais : aimer, et accepter en l’état. Remplacer par de la tendresse et de l’amour. C’est vrai que le sexe est une chose importante dans le couple, bien entendu. Mais aucun couple n’est parfait, et la tendresse, le respect, l’attention dans les petites choses, des activités communes… tout cela est bien plus important encore. A mon avis. Pour ce qui est des hormones qui travaillent le partenaire déçu, à la longue, ça s’endort et devient supportable. Sinon, je conseillerais la masturbation.

  10. brice dit :

    sur la question de la sodomie, la bible ,nous dit que ceux qui pratiquent la sodomie , n’iront pas au ciel! comme quoi, une telle pratique est prohibée. vous estimez que certaines pratiques interdites dans la bible tiennent lieu du contexte culturel, je suis d’accord dans une moindr mesure, mais le reconnaitre totalement, reviendrai ici a diluer le caractere sacré de la bible et aussi au carectere transculturel de la parole de Dieu. merci pasteur.

  11. On peut voir les choses comme ça, tant que c’est pour soi-même, sans juger les autres, sans vouloir imposer aux autres sa propre vision, on considérer que ceux qui ne lisent pas la Bible comme nous sont infidèles à cause de cela.

    Amitiés

  12. brice dit :

    il se trouve qu’aucun jugement n’est fait ici et aucune vision personnelle n’est donnée. il s’agit en effet d’un rappel des passages biblique ecrit noir sur blanc, lesquels interdisent la sodomie. ni plus ,ni moins. lisez les livres levetique et romains. A ce qui semble ressortir de votre analyse, ce que chacun est libre de comprendre DIEU ou LA BIBLE selon son entendement ou selon ces sensibilités culturelles etc. je tien a rappeler a toute fin utile que je ne suis pas contre la liberté,mais pour un chretien ,sa liberté ,est celle que veut le CHRIST. L’APOTRE PAUL, nous dit que si je vis,ce n’est plus moi qui vit mais JESUS CHRIST qui vit en moi. ET si l’on part sur la base des paroles de PAUL,la vision qui va s’imposer en nous ,sera celle du CHRIST. A ce titre,on se doit d’observer la PAROLE de DIEU qui est intemporelle , transcultelle et sacré. Par ailleurs, au sujet de l’infidelité de ce qui ne lisent pas la BIBLE,je dirai ceci: d’une part l’infidelité tien lieu de l’ignorance de la PAROLE de DIEU, car d’apres la BIBLE, MON PEUPLE PERIT FAUTE DE CONNAISSANCE. D’autre part, cette infidelité , tien lieu de l’incredulité des coeurs de ces ames qui en depit meme de la connaissance des ecritures ,demeurent helas dans leur etat. merci pasteur.

  13. Oui, on peut interpréter la Bible comme vous le faites. C’est votre choix.

    D’autres personnes l’interprètent différemment, avec également leur cœur, leur foi, leur intelligence, leur prière…

    Vous préférez votre lecture, c’est normal.

    Que Dieu vous bénisse.

    pasteur Gaspard de Coligny

  14. brice dit :

    Sur votre blog, ce que vous donner , c’est juste vos opinions et aucune base biblique sur la question de la sodomie ni plus ni moins. Soutenez ce que vous avancez avec les passages biblique sur la question de la pratique de la sodomie, vous deplacez le débat sur les notions de liberté . je compren aisement votre courant theologique, vous avez etudier de la theologie liberale et elle nit certains faits de la bible tels que le caractere DIVIN du Seigneur JESUS et ces miracles .. Malheureusement baucoups des chretiens ne le savent pas. Ma foi est celle de CHRIST, celle qui consiste a accepter la parole de DIEU telle qu’elle est. Aujourd’hui baucoups des fideles dans des eglises vivent dans la veritable confusion avec des telles messag et helas ils ne sont pas aidés. je m’adresse aux lecteurs de ce blog, lisez les levitiques et romains, vous trouverez la ,une reponse a votre question sur la pratique de la sodomie. je croi que l’objetif de ce blog est d’aider nos freres et soeurs dans la foi et referons nous a ce que dit la bible sur la sodomie et non vos convictions. vous etes pasteur , lisez la bible et dites aux chrtiens ce que dit la bible svp. Merci pasteur. God bless you!

  15. michel quentin dit :

    bonjour….

    Nous sommes mariés, mon épouse et moi, depuis plus de 20 ans et sommes toujours très proches et très amoureux….Un peu par hasard, nous venons de découvrir le monde libertin….A ma grande surprise, ma femme et moi même apprécions beaucoup ce milieu, et y avançons à pas prudents….Je me doute bien que votre réponse sera un rappel de notre liberté et de notre responsabilité, mais je me demandais s’il existe un « courant » protestant qui admettrait les jeux libertins (exhibitionnisme, côte à côtisme, mélangisme- voire même l’échangisme )- s’il est désiré et assumé par les deux partenaires du couple et se pratique dans le respect et la dignité avec des partenaires partageant cette vision …
    Merci de m’éclairer….

  16. Bonjour
    Oui, vous avez raison, liberté et responsabilité personnelle. Et donc capacité à acquérir pour chacun de se fixer des limites, même si celles-ci sont effectivement discutables, comme bien des limites. Par exemple pour l’alcool, ou les loisirs. Il est certainement mauvais de se saouler, il est bon de goûter un peu de vin lors d’un repas avec des amis. Entre les deux où se situe la limite entre ce que je considérerai pour moi comme une conduite que je choisis comme bonne et une conduite que je choisis de ne pas avoir ? Il serait vrai de dire que ce n’est pas une goutte de plus qui change quelque chose, et pourtant, il faut bien que je me fixe une limite à ce que je désire faire.

    C’est comme cela, par exemple, avec notre relation avec les animaux, aimer avoir un chat est une chose que je pourrais imaginer comme acceptable pour moi, caresser ce chat et le laisser monter sur mes genoux quand je réponds à des mails… mais avoir une relation sexuelle avec un animal est quelque chose que je ne désire absolument pas considérer comme envisageable pour moi. Même pour essayer.

    Pour l’échangisme, je n’imagine pas une seconde considérer cela comme envisageable pour moi. Pourquoi ? Parce que le cœur même de la pensée chrétienne me semble être l’alliance, c’est à dire un choix et une fidélité à un attachement. Bien entendu, l’alliance fondamentale est celle avec Dieu. Est-ce que le mariage monogame est une autre alliance exclusive ? Personnellement, c’est ce que je choisis. Ce n’est pas une évidence. Dans la Bible, Jacob, par exemple, est marié avec Léa et Rachel. Mais la polygamie n’est pas à mon avis quelque chose de difficile à vivre (particulièrement pour les femmes, évidemment).

    Mais échangisme, c’est encore autre chose, ce n’est plus de l’alliance, ou plutôt c’est une alliance dans votre couple mais avec des contours flous, effilochés.

    Je ne suis pas certain que ce soit génial, non seulement comme conception du couple, mais encore comme conception de l’alliance, et encore comme rapport que l’on a avec les limites dans notre existence. Il peut nous arriver de transgresser les limites que l’on se choisit pour soi-même, mais accepter d’avoir des attachements flous et des limites effilochées ne me semble pas nous aider à prendre notre propre vie en main.

    Vous avez raison de considérer que l’essentiel est au moins que chaque acte sexuel du couple soit au moins désiré et assumé par les deux partenaires, et se pratique dans le respect et la dignité de chaque personne impliquée… C’est la moindre des choses, mais à mon avis cela ne suffit pas. Car il y a des implications non négligeables sur notre façon même de penser et de vivre l’alliance.

  17. christian a. dit :

    bonjour mon père,je viens auprès de vous vous soumettre un problème de couple que j’ai avec ma femme bref ma femme peux passé un mois avec moi sans que nous ne puissions faire l’amour même quand je le lui demande ou le lui entrenne à le faire elle reste toujours catégorique et refuse systématiquement les rapport sexuels ceci nous nous crée des problèmes de couples et des tensions ce crée venant plus de mon coté car je me sent comme rejeté que faire?

  18. Bonjour Monsieur

    A mon avis, il ne faut absolument pas forcer votre femme à avoir des relations sexuelles, bien entendu. Personne ne doit bien évidemment être le sex-toy de qui que ce soit, même pas de son conjoint, et même encore moins de son conjoint, évidemment.

    A mon avis, vous ne devriez pas forcément interpréter ce refus de relations sexuelles comme un rejet de votre personne par votre femme. Peut-être, mais c’est peut-être aussi autre chose. Pour le savoir, il faut parler ensemble, lui demander si elle en a marre de vivre en couple avec vous, si elle a rencontré quelqu’un d’autre, ou si c’est simplement que vous n’êtes pas accordé sur ce plan là tous les deux et qu’elle apprécierait mieux si vous évoluiez dans votre façon de faire ? Il faut qu’elle puisse le dire sans menaces ni chantage.

    Mais c’est peut-être tout simplement parce qu’elle n’a pas envie actuellement d’avoir d’activité sexuelle, et il ne faut alors pas le prendre trop personnellement. L’être humain est un être complexe, riche de bien des dimensions, le sexe n’est qu’une de ces dimensions, et pas nécessairement la plus importante quand même. Ce n’est pas parce que cette dimension-là de la personne de votre femme ne correspond pas à votre désir qu’elle vous rejette ! Et si vous aimez la personne qu’est votre femme, ce serait un sacré gâchis de la rejeter parce que cette dimension ne marche pas. Développez vos relations dans d’autres domaines, parlez, faites une activité commune constructive…

    Amitiés

  19. fredito dit :

    en ce qui concerne la sodomie, c’est bien tres claire dan s la bible qu’elle est interdite, il ne faut pas se jouir de la liberte que l’apotre Paul est entrain de parler pour en faire de notre corps une maison d’impudicite, car paul a dit dans 1 thessaloniciens 4: 7 « que Dieu ne nous a pas appele a l’impurete mais a la sanctification ». de la on peut essayer de joindre l’histoire de sodome qui a pu donner l’existence de ce mot, et l’apotre a aussi parler des choses contre nature que Dieu est contre, la parole dit qu’on a la permission de faire tout ce qui nous est utile mais pas dans le sens tel que nous le comprenons, avnt de prendre un texte biblique pour expliquer aux autres qui cherchent certaines informations pour se debarasser de quelques maux, il faut demander a Dieu de vous vider, afin de vous remplir par son Esprit saint, parceque il faut lire la bible avec attention en faite pour ceux qui en cherche quelques informations sur la sodomie essaie de lire levitique et romains, ensuite il faut aussi lire l’histoire de la destruction de sodome, en faite une question a quelle fin Dieu a detruit ce peuple abominable?

  20. Bah, vous pouvez interpréter la Bible comme bon vous semble. Le problème commence quand cela vous conduit à juger les autres au lieu de vous aider à vous convertir vous-mêmes pour plus et mieux aimer.

  21. allan papy facebook dit :

    holalalala!!!!!! c’etait fort interressant, j’ai bien lu le tout, halala!!!!
    c’est avec respect que je me permettrai d’ecrire ce mot, Monsieur le PASTEUR MARC PERNOT, je ne suis qu’un simple evangeliste, jeune appelé dans un ministere où je me cherche encore…..
    BIEN Sûr, il est vrai que vous parlez d’une certaine liberté comprehensible, il est vrai qu’en vous lisant, le lecteur se retrouvera en face à face avec une acceptation de ses péchés, et cela est fort captivant, et fort appaisant, je le comprends et d’ailleurs vous vous defendez souvent en vous cachant derriere « ce sont mes pensées, à vous votre liberté d’avoir les votre »,
    Je vous écris pas pour vous incriminer, j’ai pu lire bien des choses qui sont à mon avis, une preuve d’intelligence et d’esprit propre à vous même, et cela je le respecte, mais vous faites de vos choix et de votre avis une doctrine fausse de ce que transmet la PAROLE DE DIEU, et vous endoctrinez des personnes dans le doute dans un propos plus ou moins douteux selon vos pensées, sur le même sujet……………
    J’ai remarqué que vous prenez soin de ne jamais répondre à une question clairement, dans vos reponses, il n’y a point de reponses, mais UN DOUTE QUI EFFACE LA REFLEXION, je me charge donc d’etre un peu, un simple messager de ce que je comprends de la bible et non de moi-même, car ce que vous transmettez est ce que vous comprenez par intelligence et non par spiritualité; et cela se ressent!!!!!!

    SACHEZ QUE LE DIABLE, agit de la sorte dans sa bible et même dans la sainte bible de DIEU, il se base sur des propos psychologiques pour des propos cohérents, des paroles qui semblent nous justifier, prendre notre défense……MAIS IL S’AVERE PAR LA SUITE QUE NOUS NOUS ENDORMISSONS DANS UN PECHE VOLONTAIRE, nous subissons l’une de ses attaques, LA TROMPERIE, APRES LA TENTATION………….

    vous etes PASTEUR DONC EMISSAIRE DE DIEU, un grand pouvoir revet une grande responsabilité, il y a des gens qui vous suivent, et si vous aviez tort dans vos reflexion????

    je vous rejoins néanmoins sur un point, ce que nous reconnaissons mal pour nous par notre propre intelligence DANS LA BIBLE, demeure MAL un point c’est tout……

    C’est par le meme pere createur que j’ai la chance d’ecrire ce mot et de vous dire qu’il serait préférable de respecter les lois de DIEU comme elles sont dites et non comme on le pense, ayons des reponses claires, la sodomie est un acte des plus controverser, est ce INTERDIT, pour un homme et un homme ou juste pour tous, moi je dis qu’il a été dit « la sodomie et tout acte contre nature, cela me suffit…..ET SI JE DOIS FAIRE COMME TOUS, j’ajouterai c’est mon avis heuuuuu!!! veuillez me pardonner mais c’est aussi ce que j’ai lu, biensur je vous rejoins sur ce qui se passe dans l’intimité d’une chambre avec son epouse, cela reste privé et intime du moment que les deux parties conçoivent ces choses, je ne vois pas d’inconvenient car cela se reglera entre eux et eux mêmes, car il devienne un meme corp, qu’ils assument leurs actes, ce que je sais c’est que nous avons un DIEU CLEMENT AMOUR ET JUSTE, SI VOUS NE SAVIEZ PAS QUELQUES CHOSES OU AVEZ MAL COMPRIS IL NOUS PARDONNERA DANS SA CLEMENCE ET SA JUSTICE………:

    MAIS Comme vous l’avez dit auparavant il est ecrit : « Galates 5:13-14 « Frères, vous avez été appelés à la liberté; seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair; mais rendez-vous, par l’amour, serviteurs les uns des autres. Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, celle-ci: Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (ça c’est pour les petits malins, qui mette tout dans leur sens pour se justifier)

    JE VOUS ENCOURAGE TOUS NEANMOINS ET JE VOUS REMERCIE AUSSI MR LE PASTEUR, car vous etes d’un etat d’esprit éclairé fort interressant.
    seulement pour tous soyez plus precis car vos reponses ne restent QUE VOTRE AVIS SUR DES SUJETS, ce que nous lecteurs recherchons ce n’est pas la théologie mais la spiritualité, sincerement allan

  22. Merci de vous préoccuper de ma foi, de ma spiritualité, de ma prière intime et sincère. C’est précisément cela qui libère des carcans des préjugés et du folklore traditionnellement rabâché dans bien des églises.

  23. Wallas dit :

    Salut pasteur. Je suis marié et séparé de mon épouse depuis presque un an pour des raisons profesionelles. J’aimerai savoir si dans ces conditions le fais d’avoir recours à la masturbation est un péché.

  24. Bonjour
    Est-ce que cette réponse que j’avais proposée à une autre personne répond à la vôtre ?
    https://oratoiredulouvre.fr/faq/la-masturbation-est-elle-un-peche.html
    Amitiés fraternelles
    Marc

  25. lala dit :

    Bonjour, j’aime bien comment vous expliquez les choses, et j’aimerais savoir comment vous comprenez ce que dieu à dit quand il a dit que la femme doit être « soumise » à son mari. J’ai trouvé cette expression choquante, même si je comprends ce qu’elle veut dire : que l’homme est protecteur…
    Par contre, pour la sexualité orale, je pense que deux personnes d’un couple peuvent le faire même sans être mariées (tant qu’elles ont une relation sérieuse).

  26. joe lukumuena dit :

    Bonjour, j’aime bien comment vous expliquez les choses, ET QUE LE BON DIEU VOUS BÉNISSE………….

  27. Mike dit :

    Salut mon père, je pensait qu’il serait mieux de répondre a ces questions en faisant référence a des versets bibliques car la bible est une boussole pour tous ceux qui c
    herchent la lumière du monde et les vrais réponses .

  28. Comme indiqué plus haut, avec des paroles de la Bible, on peut faire vivre mais on peut aussi torturer et tuer. C’est quand la Bible est interprétée avec le concours de l’Esprit Saint qu’elle fait vivre. Mais qui aura l’arrogance de dire que c’est absolument par l’Esprit qu’il interprète ? Il faut donc lire la Bible, oui, mais aussi prier, et appliquer son intelligence et son cœur.

    C’est ainsi qu’à la question « quel est le plus grand commandement ? » Jésus ne répond pas « suivez ce que dit la Bible » mais « écoute le Seigneur ton Dieu » et « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta réflexion personnelle, et de toute ta force. » (c’est Jésus qui ajoute qu’il faut aimer Dieu avec sa réflexion personnelle et non comme un fanatique qui suit sa première impression en décrétant que c’est Dieu qui lui a parlé !), et Jésus ajoute encore « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. », c’est là aussi une boussole, de lire la Bible et de prier et de réfléchir avec bienveillance et patience pour les gens.

    Voir https://oratoiredulouvre.fr/predications/aimer-dieu-avec-toute-son-intelligence.php

  29. kervin dit :

    bonjour j’aimerais savoir est ce qu’en faisant l’amour avec ma femme nous pourrions prendre n’importe quelle position qui pourrions nous faire plaisir merci

  30. André dit :

    Bonjour,
    J’aimerais pour répondre à pas mal de vos questions sur une sexualité « débridée » que dans notre couple, et nous avons 33 ans de mariage, la réponse est venue par la prière: vois dans ton épouse un être divin, un être sacré et tu auras déjà moins le désir de lui imposer toutes ses choses.
    Comme le dit le pasteur, si ton épouse en éprouve le besoin, alors, oui… mais dis toi que ton épouse n’est pas ta poubelle, encore une fois, c’est un être divin, un être sacré.

    Ensuite, pour toi-même, sache qu’en imprégnant ton corps de sensualité, tu en imprègnes aussi ton âme et une fois passé dans l’au delà, une âme sans son corps physique aura beaucoup plus de mal à se débarrasser de la sensualité.

    Bref, il s’agit de savoir si l’on pense avec son sexe ou avec son cœur.

    André

  31. fkin dit :

    salut
    je suis très content pour les réponses des uns et autres sur la sexualité dans le couple. toutes m’ont éclairé et m’ont orienté

    amitié

  32. frantz dit :

    Quel verset dans la bible qui a dit pour q’un couple marié n’utilise pas le preservatif

  33. nn dit :

    bonsoir mon père sa fais 23 ans que je vie avec la même partenaire sans etre marier elle veux pas de rappord sexuelle a par la fellation moi aussi jaimerais lui donner du plaisir par amour on compte se mariè cette annèe

  34. nn dit :

    dhoua ton supprimer cette pratique pour vivre sens rapord juste avec tendresse

  35. Bravo de respecter votre femme, bien entendu. Si elle ne veut pas de rapport sexuel, il n’est pas question une seconde de le lui imposer, ni même de lui mettre la pression sur ce point.
    Et bravo de penser mariage, c’est un beau geste.
    Amitiés

  36. nn dit :

    bonsoir mon père vous mavè pas repondu au sujais de la fèllation pour un couple cette pratique est telle un pèchè

  37. ma réponse sur cette question est dans l’article, en haut de la page, au point 2)
    J’ajouterais que, normalement, le rapport sexuel doit comporter le fait de donner du plaisir à l’autre, mutuellement, et non pas unilatéralement. Mais il y a des cas particulier où un des deux partenaires n’est pas sensible ou pas capable d’avoir des rapports sexuels. Il convient donc de rester souple par rapport à la théorie générale, mais de garder l’idée de don réciproque à l’autre, chacun à sa façon.

  38. nn dit :

    merci mon père pour ses reponces vivre en comcubinage est til un pèchè nous sa fait 23ans on quonte se marier cette annèe doua ton saisser toute sexualiter jusqua que le mariage souha prononcer

  39. Dicta dit :

    Vos conseils sont fondés

  40. Evelyne dit :

    Bonjour,
    à la recherche d’une réponse, je suis tombée sur votre site par hasard, un heureux hasard j’ai bien l’impression.
    Je suis une maman célibataire depuis 15 ans et ma vie sentimentale a été un long désert. Je fréquente une église évangélique et voici mon problème: J’ai (enfin) rencontré un homme (protestant réformé) formidable et amoureux fou de moi, je l’aime aussi mais dans mon église c’est mal vu car il ne vit pas sa foi de la même manière, comme par exemple « ne pas faire l’amour avant le mariage ».
    Pensez-vous que Dieu me condamnerait ou me refuserait sa bénédiction parce que nous nous permettons de nous aimer ?
    J’ai failli renoncer à cet homme à cause de la pression de mes amis de l’église. J’aime tellement Dieu, j’ai besoin de Lui pour vivre, mais j’ai aussi tellement besoin d’être aimée par un homme. Et les mots et les baisers de cet homme pour moi, sont comme le miel.
    Ai-je le droit de choisir celui que je veux ?
    Dieu nous laisse-t-il cette liberté ?
    Pourquoi ai-je l’impression de tant de dureté de la part de mes frères évangéliques ?

    Merci d’avance pour votre réponse que j’attend avec impatience.

  41. Un des critères principaux d’une secte est quand elle cherche à briser le couple d’un fidèle qui aime quelqu’un qui n’en fait pas partie.
    Ce n’est donc pas la faute de vos « amis », de vos « frères » de chercher à faire votre malheur. Ils sont manipulés par cette église.
    A mon avis, une personne & une église respectueuse des autres ne juge pas son frère ou sa sœur. Mais ensemble nous cherchons à rendre gloire à Dieu et à lui faire de la place.

    Par ailleurs, si vous ne désiriez pas, vous, faire l’amour avant le mariage, c’est tout à fait respectable, évidemment, et j’espère que cet homme que vous aimez ne vous met absolument pas la pression pour aller contre votre avis.
    Là encore, il faut de la nuance et tenir compte plus du cœur que des rites. Deux personnes qui s’engagent du fond de leur âme l’une envers l’autre par l’amour sont déjà un petit peu mariées en réalité et aux yeux de Dieu en demandant ensemble sa bénédiction, bien sûr, même si ces engagements demandent à s’inscrire dans les autres dimensions de la vie de ces deux personnes : à la mairie (car nous vivons en société) puis à l’église et avec les proches (pour chercher ensemble la visée de ce projet).

    Il ne faut donc pas exagérer l’importance de l’église. Ce qui compte c’est le cœur, l’église n’est qu’un club pour s’aider mutuellement à travailler sa réflexion, sa foi et sa prière, mais aussi pour témoigner ensemble dans le monde. Mais il est normal qu’il y ait différentes églises, différentes façons de s’imaginer Dieu (qui dépasse tout ce que l’on peut penser et dire) et de lui rendre un culte. Les églises doivent donc être humbles et ne pas se prendre pour Dieu, ne pas sacraliser leur doctrine, ne pas faire preuve de violences contre ses fidèles en les menaçant des pires choses au nom de Dieu s’ils n’obéissent pas aux commandements, ni imposer des versements d’argent…

  42. Argile dit :

    Bonjour Monsieur,

    Je suis laïque et j’aime la Bible ayant été bénie par une visite invisible mais bienfaisante dans ma chambre lorsque j’ai demandé à ישוע de me donner un peu d’assurance pour voir si effectivement le souffle extraterrestre venait dans mon coeur si j’acceptais la bessora. (bonne nouvelle enseignait pas Israël).

    יהוה a agréé ma requête et je fus merveilleusement renouvelé en mon âme et esprit avec beaucoup enthousiasme et plaisir dépassant l’imagination, depuis יהוה est devenu mon confident, j’ai remarquais l’inutilité des religions dès lors que et יהוה est mon guide sauveur.

    J’ai découvert il y a peu que de nombreuse erreur de traduction existaient malheureusement dans les bibles internationales par rapport aux copie hébraïques en Grec pour la Septante datant du 3 éme siècle avant l’an zéro vulgaire de Rome ou bien encore en Grec pour le codex vaticanus datant de l’an 340 de l’air vulgaire de Rome.

    Hors comme ici il est question du plaisir qui est clairement une grâce de Elohim, j’ai remarqué à ce sujet moi qui ne suis pas Chrétien ayant donc un regard extérieur libre à l’emprise religieuse plus ou moins importante selon les communautés, que le mot « σαρκα » traduit habituellement par « chair » signifierait en réalité; « ce qui vient d’en bas », sous entendu le mal, l’enfer.

    En effet la chair est bonne et Elohim ne méprise pas la chair, elle a aussi part à la gloire des enfants de Yhvh selon l’épître du Rav apôtre Paul de Tarse, en Romains 8/21;

    « Car la création a été soumise à la vanité, -non de son gré, mais à cause de celui qui l’y a soumise, avec l’espérance 21 qu’elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu. »

    les mots « désirs de la chair » correspondraient en réalité à; « désir du mal ».

    Le désir de la chair n’est pas une mauvaise chose en soit mais un don de Elohim.

    La civilisation Occidental baigne dans le Platonisme qui méprise ce qui est matériel, physique, et donc charnel et sensuel, ce qui a influencé les traducteur de la Bible, et contribue aujourd’hui à tant de frustrations psychologiques de la sensualité dont soufrent les personnes sous le régime des traducteurs occidentaux de la Bible.

    Si l’on prend la partie Hébraïque des saintes écritures, il n’y aucune malédiction prononcé sur la chair!!! N’est ce pas révélateur?

    « Que ta source soit bénie, et réjouis-toi avec la femme de ta jeunesse, 19 Cette biche (pleine) d’amour, cette gazelle (pleine) de grâce ; que ses charmes t’enivrent de tout temps, que son amour te transporte toujours » Proverbes 5/18 à 20.

    « Ne vous privez point l’un de l’autre, si ce n’est d’un commun accord pour un temps, … »
    1 corinthiens 7/5.

    Que pensez vous de ce mot grec, σαρκα?

    Lorsque je recherche différente traduction sur le Net, je vois que personne semble au courant du vrai sens de ce mot.

    Merci de votre lumière à ce sujet.

  43. marc dit :

    bonjour monsier,

    je voudrais vous demandais si le mari pouvais faire entrer son penis dans le derriere de sa femme
    merci

  44. Je ne suis pas certain que votre femme espère que vous feriez ça, en tout cas, c’est la question principale : est-ce que c’est comme ça que vous lui donnerez du plaisir, à elle, votre femme (pas à votre pénis) ? La seconde question est celle de l’hygiène, de la santé.

  45. marc dit :

    bonjour,

    je voudrais savoir si la masturbation est un péché.

    merci

  46. marc dit :

    bonjour

    j’ai lu un article de la sodomie.Ils ont dis que chez les chretiens catholiques,la sodomie est interdite.Je voudrais savoir si chez les chretiens maronites,elle est interdite

  47. Aucune idée. Il vaudrait mieux demander à un prêtre maronite plutôt qu’à un pasteur protestant, en fait.

  48. bouabdellah dit :

    Bonjour D’abord est-ce que l ‘endroit ( l’organe )de sodomie est conçu initialement pour cet acte ou pour une autre activité que cela? Si c’est oui , la personne qui tend vers cette orientation sexuelle doit revoir sa grille des valeurs et la comparer à la grille des valeurs normatives universelles depuis que le monde est monde . Je pense que la question est de l’ordre de la structure mentale de la personne .

  49. Franchement, perso, je trouve la sodomie épouvantable.

    Mais bon, ce n’est pas parce que cet organe n’est pas créé pour ça. Sinon, il ne faut pas mettre non plus de pantalon parce que les jambes n’ont pas été crées pour ça mais pour marcher (en première analyse).

    Pour ce qui est des « valeurs normatives universelles », je serais déjà plus d’accord, mais sans en faire un absolu non plus. Il me semble être juste et respectueux de partir des valeurs et de la foi des générations qui nous ont précédées, mais la vocation de chaque génération est de savoir quelle pierre elle ajoutera à l’édifice, et changer même parfois radicalement ce qui s’est toujours fait. Par exemple l’esclavage s’est joyeusement pratiqué pendant des millénaires, l’oppression des femmes et leur dévalorisation par rapport aux hommes. Il est juste et bon de rompre avec ce qui nous apparaît être, au nom de notre foi en Dieu, que toute personne est également aimée par Dieu et qu’il veut la libération, l’émancipation de chaque personne pour qu’elle puisse apporter sa pierre personnelle à l’édifice du monde. Bon, je reconnais que j’ai des gros gros doute que la sodomie soit un grand pas en avant dans ce domaine. Mais si c’est partagé dans un couple de personnes qui s’aiment et que cela les épanouissait de faire cela (?!), et bien je ne vois vraiment pas pourquoi moi qui n’imagine pas une seconde ce plan, j’irais reprocher à ce couple quelque chose qui ne regarde qu’eux-même ?

  50. Argile dit :

    Bonjour monsieur,

    Je fais suite à ma première question concernant la traduction du mot « chair » du grec « σάρκα ».

    Selon un exégèse, le mot « σάρκα » habituellement traduit par chair en Français ne signifie pas « chair » mais « ce qui vient d’en bas », sous entendu le mal, l’enfer.

    La chair est bonne et Dieu ne méprise pas la chair, elle a aussi part à la gloire de Dieu selon Romains 8/21.

    Ainsi les mots »désir de la chair » correspondraient en faite à « désirs du mal ».

    Les désirs de la chair ne sont pas mauvais, mais un don de Dieu permettant aux hétéros de s’aimer avec le cœur l’esprit et le corps.

    J’ai remarqué de nombreuses erreurs de traduction dans les Bibles pour de multiples raisons tant théologique que culturel, et aussi selon la copie original utilisé, par exemple le texte de la Septante non orthodoxe en Grec 3 ème siècle av JC diverge de celui de la Massoret orthodoxe 940 ap JC.

    Quand pensez vous?

  51. Bonjour
    Il est bon de chercher et d’écouter ce que disent les exégètes, mais aussi de se méfier. Peut-être qu’en grec, le mot « sarx » (sarka est la déclinaison de ce mot) a une étymologie qui signifie « ce qui vient d’en bas », « ce qui vient du mal » ? Mais d’abord, cela me semble très douteux, le fameux dictionnaire d’étymologie de la langue grecque Chantraine (que l’on peut télécharger gratuitement, https://archive.org/download/Dictionnaire-Etymologique-Grec/Chantraiine-DictionnaireEtymologiqueGrec.pdf) le mot sarx apparaît en page 988 et il ne parle absolument pas de ça. Mais même si votre « exégète » avait raison sur l’étymologie grecque, ou sur le sens de ce mot grec pour les philosophes grecs, cela ne voudrait pas dire que c’est le sens qui soit le plus important pour comprendre telle page du Nouveau Testament. En effet, c’est souvent plus les pensées qui s’expriment dans la Bible hébraïque qui les ont influencés, même s’ils sont en débat avec les penseurs grecs, parfois en opposition. A mon avis c’est précisément le cas en ce qui concerne la chair, qui n’a pas très bonne presse dans bien des penseurs grecs mais qui est bien plus positive dans la pensée hébraïque et particulièrement dans l’Evangile du Christ. En effet, pour ce qui est de la pensée hébraïque et de l’influence des racines des mots sur leur sens, en hébreu le mot « chair » se dit BaSaR, qui est donc de même racine BSR que le mot « évangile » BeSoRah ! Et le salut en Christ est fortement réfléchi en termes d’incarnation, c’est à dire de la Parole de Dieu faite chair. Vous voyez, je ne suis absolument pas d’accord avec l’interprétation de votre exégète. La chair n’est pas synonyme de péché ou de mauvaise chose dans la Bible, elle est une bénédiction de Dieu. Par contre, la question est de savoir quelle est la visée ultime de notre cheminement, de notre espérance, oui, l’Evangile ne nous conseille pas de vivre « selon la chair », mais « selon l’Esprit ». Mais cela ne veut absolument pas dire que la chair serait mauvaise. C’est comme pour le fait de manger, c’est une excellente chose et le plaisir de manger fait partie des bénédictions de Dieu, mais ce qui serait un problème serait de ne vivre que pour manger, d’avoir pour Dieu son ventre.

  52. marc dit :

    bonjour,

    J’ai demande un pretre maronite à propos de la sodomie et autre rapports sexuels.Il m’a dit que les relations sexuelles raprrochent le couple.Est que ces relations sont un péché ?

  53. Les relations sexuelles (et autres, d’ailleurs) ne rapprochent le couple uniquement si chacun cherche à rendre l’autre heureux. A mon avis c’est la question principale. Qu’à la base il y ait la volonté de construire un vrai couple.
    Et non, je ne pense pas qu’alors la relation sexuelle soit un péché.
    Par contre, si l’on cherche son seul plaisir à soi-même, sans penser à l’autre, sans l’idée de construire quelque chose ensemble… ce n’est à mon avis vraiment pas une façon saine de vivre, et l’on peut appeler cela un péché.

  54. podo dit :

    Bonjour,

    Merci, Gaspard de Coligny, pour ce moment passé à lire votre blog.

    Je sors rassuré de constater, une fois encore, qu’il est possible de croire, i.e. s’engager sur un chemin de spiritualité faisant intervenir un dieu, tout en vivant parmi les hommes, dans le respect fraternel.
    J’apprécie par ailleurs votre humour, saupoudré sur vos réponses.
    Enfin, excusez-moi d’asséner ainsi mes sentiments, vous vous exposez publiquement sur le Web : je trouve ça bien, peut-être courageux, même. Sans ça, je ne me serais probablement pas intéressé (fugitivement) à votre doctrine.
    Je précise, pour éviter trop d’interprétations erronées, que je suis croyant également : dans l’inéluctabilité de la croyance. Après, chacun ses choix !

    Bonne route à tous.

  55. Bravo et merci pour la visite, les encouragements.
    Oui, bonne route à vous.

  56. Virginie dit :

    L’avantage du judaïsme est qu’on ne tape pas sans cesse sur le sexe.
    Faire jouir sa femme est même un devoir.
    Quand à la sodomie certains « Rabbi un peu extrêmes » sont contres, mais elle est normalement acceptée entre époux consentants.
    Je n’ai jamais pu comprendre une religion soit contre le plaisir sexuel!

  57. Kj dit :

    C’est bon tout ce que je viens de lire, mais attention surtout a ne pas induire en erreur certaines personnes vraiment assoifees de la verite. Je finirai par vous demandez si un chretien marie peut regarder les video x.

  58. Nous ne sommes plus sous une loi, en Christ. Mais sous la grâce de Dieu, qui nous rend libre.

    La question n’est donc pas de dire si un chrétien peut ceci ou ne peut pas cela… comme si nous étions dans une secte qui cherche à prendre le contrôle des âmes, de la pensée et de la vie de ses adeptes.
    Un chrétien est une personne qui cherche à avancer dans la vie par la confiance en cette personne qu’est le Christ. Lui-même laisse libre les personnes qu’il rencontre, qu’il pardonne, qu’il guérit.

    Tout est permis, dit l’apôtre Paul, mais tout n’est pas utile. Tout est permis mais je ne me laisserai devenir esclave de rien. (1Corinthiens 6:12, 10:23)

  59. jacques dit :

    Cher Pasteur Pernot et chers amis,

    je vous envoie mes sinceres salutations.

    Merci Pasteur de me donner l’opportunite de partager quelque idees, en me basant sur La Bible et selon sa version original. Je sais que repondre aux gens pour satisfaire leur demandes parfois c’est pas chose facile, mais La Bible a les reponses de toutes choses.

    Regardons dans ce monde autour de nous, il y a la plupart des mauvaises nouvelles, des meurtres, des violences, des prostitutions, des gens qui meurent d’une facon atroce, des pedophiles qui attaquent les enfants, des actes immoraux ect… ce monde est entrain de s’enfoncer de plus en plus dans le peche Jesus revient bientot et la fin est proche. Les pratiques sexuelles que La Bible interdisent sont acceptes c’est comme nous regardons dans le miroir de sodome et de gomore. Que c’est il passe par la suite? nous savons l’histoire.

    L’homme et la femme n’est pas satisfait sur la terre, . Paul nous dit que Dieu ne nous a pas donner un esprit de timiditer ni de crainte mais Il nous a donne un esprit d’amour, de force et de metrise (metrise / self control) ce mot est fort.
    Il faut que ce que nous declarons soit appuyer sur les conseils que disent La Bible et non pas sur nos propres convictions personelles ou ce que nous pensons peut etre que c’est normale. NON c’est pas normale.

    Je suis un chretien pentecotiste (croyant et pratiquant), je ne suis pas parfait, loin de la, comme nous dit l’apotre Paul, mais je cours vers la perfection. Des le jour ou j’ai donne ma vie a Jesus je vis pour Lui et j’ai la foi en Lui en Le respectant meme dans mon corps et en faisant ainsi Dieu se montre bienveillant envers moi chaque jour.

    Quand je lis les questions qu’on pose, je crois que beaucoup sont passes a cote, je suis d’accord avec Brice et Allan l’Evangeliste, on ne peut pas aller contre la volonte de Dieu ni contre sa Parole.
    (svp lisons Romains 12:1 et 2) Dieu nous a donne un corps et nous devons savoir comment l’utiliser pas pour faire des actes abominables, ne pas faire de la liberte que Dieu nous donne par Sa grace un pretexte pour vivre selon les desirs des actes charnels diaboliques et des actes contraires a la volonte de Dieu. Il faut veiller sur notre marche spirituel en tant que chretiens. Ce qui ce passe dans un couple secretement ca nous le gardons pour nous, c’est une relation propre entre le mari et la femme c’est ce que dit La Bible.

    l’homme naturel comprend les choses naturels seulement et l’homme spirituel comprend les choses naturels et spirituels. 1 Corinthiens 2:12-16

    A lire aussi dans Ephesiens 1:16-18 – Le Saint Esprit nous donne de la sagesse et revelation (eclairer) pour comprendre Bible (le choses de Dieu) Le Saint Esprit nous aide aussi dans notre faiblesse.

    Que la grace et la paix de Dieu soient avec vous.

  60. Bonjour Monsieur
    A mon avis, vous exagérez vraiment par votre regard pessimiste sur le monde et l’humanité. Oui, il existe des meurtres, crimes, trahisons et des mauvaises nouvelles, mais la plupart des personnes sont adorables et font vraiment ce qu’elles peuvent pour avancer. Vous dites que « L’homme et la femme n’est pas satisfait sur la terre » ? Il y a des insatisfaits, dépressifs, ou frappés de catastrophes, des indifférents aux incroyables bénédictions de Dieu sur ce monde. Mais nous sommes invités à aimer ce monde, comme Dieu l’aime (Jean 3:16). Et il y a tant à aimer en ce monde.

  61. jacques dit :

    Cher Pasteur Pernot,

    Je vous assure que je repete seulement ce que La Bible a dit.

    Je crois qu’il y a un malentendu, vous m’avais pas tres bien compris. Je n’ai jamais dis que les gens sont mauvais mais ce monde est domine par le diable et les gens sont quelques part esclaves du peche, ca nous concerne, mais le sang de Jesus peut liberer de ces liens et Le Saint Esprit nous aide dans notre faiblesse comme La Parole de Dieu nous declare.
    Non je n’exagere pas et je ne suis pas pessimiste non plus, j’aime les gens et c’est de tout mon coeur que je le dis Le Seigneur le voit en moi.

    La priere fervente du juste est tres efficace et c’est notre devoir de prier pour ceux qui sont faible dans la foi par amour.

    La Bible nous demande de prier les uns pour les autres.
    Pour vous dire le mot de la fin, sachez que ma prier pour vous c’est que votre ministere soit une source de benediction pour vos lecteurs dans la volonte de notre Pere Celeste Le Dieu Tout Puissant.

    Dieu vous benisse Pasteur

  62. A mon avis, il y a des paroles de la Bible que vous pourriez répéter qui sont bien plus optimistes sur l’humanité et sur le monde, bien plus bienveillantes.

    La plupart des gens font vraiment ce qu’ils peuvent pour vivre, en y mettant leur cœur, ce qu’ils ont de forces, d’intelligence et de foi. Certes, nous sommes également tous imparfaits et pécheurs.
    Nous sommes les deux à la fois. Et Jésus, quand il regarde l’humanité et quand il nous regarde, il nous compare à un ensemble de brebis qui sont à 99% justes, et seulement à 1% pécheur (Luc 15). Jésus avait ce regard à la fois bienveillant et lucide. Et il est certain que le Berger finira par retrouver même le dernier pourcent.

    Ce qui effectivement, encourage à penser aux autres et à ce monde dans la prière.

    Dieu vous bénit.

  63. Hervé dit :

    Bonjour Pasteur! Je tiens d’abord à vous remerciez par rapport à ce que vous faites! J’ai une question à vous soumettre. La phrase  » pas de rapport sexuel avant le mariage » est -elle un passage biblique? Est-ce un péché? Ou nous devons simplement comprendre par la que on ne doit pas avoir des rapports sexuels avec quelqu’un juste pour satisfaire sa libido sans pour autant avoir des sentiments?

  64. La phrase « pas de rapport sexuel avant le mariage » n’est absolument pas un verset biblique.
    Ensuite, tout dépend de ce que l’on entend par mariage. Selon la loi française, c’est un coup de tampon après le passage à la mairie. Dans d’autres pays, selon les époques, il peut y avoir d’autres définitions du mariage. Mais Dieu n’est pas un fonctionnaire d’état civil, il voit au cœur, pas au coup de tampon ou au registre de mariage de l’église. Donc, je suis d’accord avec vous, ce qui compte c’est ne pas coucher à gauche et à droite pour satisfaire sa libido, ce n’est pas une façon constructive de vivre. Ensuite je ne sais pas si je dirais que seuls comptent les sentiments, parce que les sentiments sont fragiles et souvent superficiels, la libido, comme vous dites, ou les hormones savent très biens e faire passer pour de profonds sentiments ! Ce que je conseillerais est de ne commencer à coucher avec quelqu’un qu’à partir du moment où l’on se connaît suffisamment et que l’on veut vraiment vivre toute sa vie avec cette personne, et vieillir avec elle. C’est là que naît, à mon avis, le début de la réalité du mariage, qui doit se poursuivre à la mairie devant l’administration, et à l’église devant les proches. Dieu n’attend pas l’église, ni la mairie pour accompagner le couple, mais parfois avant même qu’ils aient pris conscience qu’ils pourraient former un vrai couple.

  65. Léo ... mais pas Messi dit :

    Bonsoir Marc
    je découvre votre blog via celui du « Bon combat » … on est pas dans le même monde (les 2 blogs). Le « bon combat » qualifie « l’Oratoire du Louvre , (d’) institution théologiquement libérale  » (http://leboncombat.fr/le-chretien-et-les-pratiques-sexuelles-y-a-t-il-des-limites/#comment-92168). Je suppose que ce ne soit pas trop flatteur …
    Étant moi-même membre d’ une église Baptiste, je vous rejoins néanmoins sur la plupart de vos réponses sur ce sujet de la sexualité au sein du couple.
    Globalement Galates 5 : 13-14 que vous citez me semble bien résumer cette position.
    J’ aime beaucoup également votre prise de position sur le mariage, qui a contrario dans les églises protestantes-évangéliques et catholiques est un sacrement (même si non officiellement dans les 2ères).
    J’ ai un jour assisté à une réunion dans une église évangélique libre(sic) à Lyon qui exposait à des jeunes, que c’ était un péché terrible que d’ avoir des relations sexuelles avant le mariage. J’ avais alors pris la parole pour argumenter comme vous le faites ici, en mettant en avant plutôt la sincérité de l’ engagement entre les personnes et Dieu plutôt que devant le curé ou le maire. Mal m’ en pris ! Menaces physiques à l’ appui je fus sommé de me taire. J’ ai échappé de peu à la lapidation 🙂
    En revanche, concernant la pornographie, je serai plus catégorique. Tant que possible, fuyez-la comme la peste. Je peux en témoigner, ayant été pris dans ce piège dès mon adolescence. Il est ensuite quasiment impossible de s’ en délivrer. L’ effet sur le psychisme est dévastateur et irrémédiable. S ‘en suit – quasiment systématiquement – une véritable descente aux enfers, car on en veut toujours plus … et sans jeu de mots, de plus en plus hard ..
    Il ne faut pas céder à cette tentation !! Croyez-moi.

    Bonne continuation
    Fraternellement en Christ

  66. Merci pour ces encouragements. L’Oratoire du Louvre est effectivement délibérément chrétien et progressiste (ou libéral) ce qui à mon avis va bien ensemble, très bien ensemble, au point que je dirais que Jésus était libéral et progressiste (mais lui, n’était pas chrétien, puisque cette religion n’existait pas encore, Jésus était plutôt juif spirituel et progressiste, mettant l’accent sur la prière personnelle intime et la réflexion personnelle)

    Et je pense effectivement que vous placez bien le débat sur la question de la pornographie. Ce n’est pas que cela fâcherait Dieu ou que ce soit un péché, la question est simplement que c’est nocif pour la personne, pour son épanouissement, sa liberté, sa vie de couple présente ou future.

    C’est peut-être trop dramatiser que de dire que « l’effet sur le psychisme est dévastateur et irrémédiable », car en Christ aucune situation n’est jamais désespérée. Mais bon, comme vous le dites, c’est facile de se laisser entraîner dans la pornographie, cela demande bien plus d’énergie pour s’en libérer. C’est d’ailleurs pareil pour contrôler notre poids : c’est hyper facile de pour des kilos, deux bons repas suffisent, ensuite pour les perdre ! ! !

  67. Ben Elihu dit :

    salut pasteur, que pensez vous des traitements pour améliorer la taille (faire grossir) du sexe chez l’homme . par exemple si cette malformation empêche la satisfaction totale de la femme. Merci d’avance

  68. Bonjour,
    Ce n’est pas vraiment une question théologique !
    Je dirais qu’en cas de minuscule micro-pénis, pourquoi pas effectivement avoir recours à des opérations pour corriger ce handicap. Mais sinon, franchement, je ne pense pas que cela soit la question. Peut-être juste pour la fierté de l’homme ? Il gagnerait alors à placer sa fierté ailleurs que dans son slip, non ?

  69. Morency Guilain dit :

    Salut à tout un chacun!

    Je suis chrétien, bien sûr jeune. Je voudrais savoir si  »Prendre langue avec sa petite amie » est condamné par la bible.

    Merci de vos réponses.

  70. L’essentiel est de demander à Dieu directement, de respecter aussi ce que son ami(e) aime,
    et donc de ne pas suivre notre seul petit désir perso égoïste

  71. esther dit :

    moi j’ai une préoccupation !je suis une jeune chrétienne et vierge !j’ai un ami qui a plusieurs moments m’a fais sa demande en mariage et moi j’attends toujours une réponse de Dieu!j’ai donc décidé récemment de m’attacher un peu plus à lui pour l’observer et mieux le connaitre vu qu’on se connais depuis plus de 4ans .récemment il a eu un problème de santé et le médecin l’a conseillé d’avoir des affections genres caresse et autres !face à ceci ma relation avec lui est en danger vu qu’il doit si je ne puis le faire chercher une autres fille et peut être si au fil du temps il ne tombe pas amoureuse d’elle il pourra m’épouser mais si c’est le cas alors je n’aurais que mes yeux pour pleurer!que faire svp

  72. Honnêtement, je trouve cette histoire de maladie qui ne se soigne que par des caresses (!) vraiment invraisemblable.

    Mais je trouve aussi un peu étrange votre attitude vis à vis de ce monsieur. Comment pouvez-vous le laisser ainsi sans réponse pendant 4 ans ? C’est très cruel. Et à mon avis, une telle hésitation veut dire que vous ne l’aimez pas vraiment, que vous le laisser en réserve le temps de voir si vous ne trouvez pas mieux ! Donc, décidez-vous une fois pour toutes 🙂

  73. esther dit :

    Merci pasteur pour votre réponse !
    En effet voici l’histoire détaillé !je l’aime bien mais au fil du temps, il a changé due a son accroissement financière et sa popularité qui attire des filles vers lui !
    Et il ne pense se marier qu’en 2018 due à ses préoccupation pour le moment qui ne le permettent pas d’être stable !le Seigneur en est toujours silencieux sur ce domaine et autour de moi d’autres sont d’accord et d’autres non !
    Ce que le monsieur en question me propose est de vivre une « vie de caresse »comme il l’appel sous prétexte qu’il ne va pas en arriver au rapport !et ceci m’effraie vu que je trouve sa faux !
    Para port à son problème d’affection, il a un problème de cœur et une fois il s’est évanouie vu que lui-même était chaste et arriver à l’hôpital, le médecin a demandé qu’il cherche une affection venant d’une femme qui pourra le déstresser de temps en temps !
    Que fais, je l’aime bien car c’est le premier homme envers qui je ressens un sentiment aussi « bien » et si j’ai mise accès de temps c’était justement en attendant une réponse du Seigneur chose qu’il connaissait et était d’accord avec !mais due à son accroissement d’argent qui a également augmenté son ego, il ne voit plus pourquoi il doit continuer à m’attendre quand il y a plusieurs autres qui lui coure après !
    Je suis un confuse m’aime-t-il vraiment ou veut il autres chose ? Que dois je fais?

  74. Parlez en ensemble, et décidez-vous. Si c’est oui mariez-vous vite. Si c’est non, quittez le sans retour.

  75. KAMON dit :

    un homme en couple chrétien peut t’il augmenter la taille de son sexe pour satisfaire sa femme ou une vie de couple épanouie?

  76. Tout est permis, mais tout n’est pas utile, tout ne construit pas, tel est le conseil de l’apôtre Paul
    Pour ce qui est de votre question, je ne pense pas que le problème soit précisément une question de taille de sexe, mais une question de qualité de la relation entre les époux, d’attention à l’autre.

  77. djomine dit :

    ma question est: Dieu peut-il pardonner le même péché jusqu’à combien fois?

  78. Jésus parle de pardonner 77 fois 7 fois. Dieu fait sans doute mieux et plus.

  79. ABOUROU-EYA Lucien dit :

    Bonjour Padre, mon épouse a fait un enfant avec un jeune homme avant qu’il ne soit prêtre. Je ne puis vous dire de manière sincère ce qu’était leur relation. Mais depuis que nous nous sommes mariés, le prêtre n’a jamais cessé de l’appeler et lui envoyer des sms tard dans la nuit. Devant une telle situation, quelle est la conduite à suivre? J’ai bien peur qu’ils continuent toujours de se voir en cachette, bien qu’ils soient dans deux villes différentes. Mon épouse prend soin d’effacer le contenu du sms du prêtre, mais oublie souvent d’effacer aussi la réponse qu’elle a donnée. J’attends impatiemment votre réponse.

  80. Bonjour
    En ce qui vous concerne, le principal problème est d’établir une relation de confiance, de franchise et d’honnêteté, entre votre femme et vous. Que vous puissiez parler de cela franchement, ouvertement.

    Il est normal que ce monsieur ait des relations avec son enfant, et donc avec la mère de son enfant. Si ce sont là leurs relations, cela pourrait être en tout bien tout honneur, fait ouvertement devant vous. Si c’est un flirt entre votre femme et cet ex-compagnon c’est évidemment inacceptable et la situation doit être elle aussi réglée une fois pour toute ouvertement entre votre femme et vous.

  81. Samson dit :

    Bonjour, est-il recommandé qu’une épouse refuse les rapports sexuels à son époux? et vice versa? Dans ce cas si l’un des conjoints arrive à tricher l’autre, qui des deux commet l’adultère?

  82. Bien sûr qu’une épouse peut et même doit refuser les rapports sexuels à son époux si elle-même n’en ressent pas l’envie ou le besoin. Manquerait plus que ça !
    Son conjoint n’est pas un objet que l’on possède ! et encore moins un jouet sexuel, quelle horreur.
    Et bien entendu, le fait que son conjoint ne veuille pas avoir de rapport sexuel, même pendant des années, ne donne pas du tout le droit d’aller avoir du sexe avec une autre personne. Ce serait certainement de l’adultère de le faire.

  83. Gabrielle dit :

    Bonjour Pasteur et merci de vos conseils. J’aimerais avoir votre avis sur un homme et une femme qui sont en couple sans être mariés, vivant une sexualité épanouie bien que dans la fornication comme dirait l’eglise. La sodomie faisant partie de leurs pratiques sexuelles est ce que la femme est doublement pécheresse? Je vx dire la sodomie a étè surtt condamnée entre homme mais cmt l’eglise considère cela chez la femme? Conseillerez vs à une femme ki la pratique d’arrêter.
    Merci.

  84. Oui, c’est bien de se marier, mais Dieu regarde au cœur, à l’intention, à l’engagement intérieur.
    Pour les pratiques sexuelles, du moment que c’est fait dans le respect de l’autre dans le couple, dans l’amour de l’autre et non pour son seul plaisir, pourquoi pas ?

  85. Mademoiselle dit :

    Bonjour Pasteur,

    Peut-être que c’est assez tard pour vous poser une question mais voilà, je n’ai jamais réussi à aimer les hommes pourtant je suis une femme. J’ai étais à l’église évangélique justement pour chasser mon homosexualité et Dieu sait combien j’ai lutter dans la prière. Je sentais Dieu présent mais mon attirance restait inchangée.
    Depuis presque un an je vis avec une femme et je l’aime de tout mon cœur, comme je n’ai jamais aimé. J’aime Dieu et je continue à le prier, à le louer, car c’est avant tout grâce à lui que je suis toujours là et en vie.
    Mais, voilà, je sais que pour vous c’est une abomination d’être avec quelqu’un du même sexe mais c’est plus fort que moi, l’amour que j’ai pour elle est immense et je n’arrive pas à concevoir que Dieu serait contre deux personnes qui s’aiment profondément.

    Éclairez-moi, je vous en prie.

  86. Bonjour,
    Je ne pense pas une seconde que l’homosexualité soit « une abomination ». Dire cela est source de souffrances, de dépressions et de nombreux morts !
    Voir http://blog.oratoiredulouvre.fr/2012/08/concernant-l-homosexualite-la-parole-de-dieu-est-claire-et-ne-ressemble-pas-a-votre-reponse/

  87. Mademoiselle dit :

    Merci énormément de m’avoir répondu.

    J’aurais une autre question, vous dîtes que le mariage pour deux c’est deux personnes qui vivent ensemble entre outre et qui se projeté un avenir et un amour éternel.

    Le mariage en soit pour Dieu qu’est ce que c’est ? Car j’ai pu remarquer dans la Bible qu’il n’y avait pas à priori de cérémonie de mariage mais un homme ou une femme quittait ses parents pour vivre avec l’élu(e) de son cœur.

    Je souhaite aussi vous demander si l’infidélité est pardonnable, si on peut pardonner cela et reconstruire notre couple ?
    Ma compagne m’a était infidèle trois fois et me l’a avoué deux mois après et je l’ai pardonné car Dieu nous pardonne et l’erreur est humaine et aussi parce que je l’aime et j’ai du mal de concevoir ma vie sans elle.
    Avant, elle était musulmane et depuis que nous habitons ensemble, elle c’est tourné vers Jésus en me voyant à chaque fois prier pour Dieu, depuis elle est chrétienne et nous prions ensemble.

    Pensez-vous qu’une vie de famille avec une femme est-ce possible ?

    Merci de m’éclairer.

  88. Alfonso K dit :

    Salut, j’ai essayé de parcourir vos commentaires sur divers sujets, cependant je voudrai, recevoir des conseils dans le sens d’un couple dont le mari est victime d’une dysfoction érectale, incable de satisfaire le besoin de son épouse puisque le mari a eu un problème de santé. La question est de savoir est ce que le couple peut il, recourir aux sex-toys, ou à l’usage de la langue pour combler le déficit érectale en tant que chrétien.
    Merci

  89. Il faut surtout discuter de cela avec votre épouse, et vous avez tout à fait raison de chercher à penser ainsi à son plaisir. Le couple, c’est ça.

  90. Seraphin dit :

    Bonjour pasteur. Je voudrais savoir si un chrétien qui a un très petit penis peut le grossir?
    C’est vraiment urgent car il est question de moi même. C’est devenu un véritable problème psychologie pour moi.

  91. Si vraiment votre partenaire se plaint, pourquoi pas ? Mais je connais même des cas où l’homme est totalement impuissant ce qui est pire qu’un micro pénis), et qui ont malgré tout une vie de couple qui semble belle, même dans leur intimité.

    Si c’est juste une question de complexes, le problème n’est alors pas physique mais s’aimer comme on est, de faire avec ses qualités et avec ses défauts. Et cela, ça ne se travaille pas avec de la chirurgie mais avec de la sagesse, de la foi, peut-être un accompagnement par un psychiatre.

    Amitiés

  92. Seraphin dit :

    Au fait pasteur, j’ai pas de partenaire et je suis pas marié.La bible nous dit de ne pas s’ approcher de la fornication . Or me prendre une partenaire pourrait me faire succomber à tentation. Concernant mon penis je me dis toujours que c’est en grossissant un peu mon penis que je serai tranquille et surtout à l’abri des moqueries de mes amis. En plus j’ai du mal uriné dans un endroit même si j’ai vraiment envie d’uriner de peur que les gens se moquent de moi comme le font mes amis. Ainsi je préfère marcher sur une longue distance où je ne verrai personne pour pouvoir me soulager.

  93. Au vu de ce que vous me dites, vous avez surtout besoin de changer d’amis que de pénis ! Ce ne sont pas des amis s’ils ont cette attitude, ce sont des collègues à éviter. Leurs moqueries parlent plus de leur petite cervelle, de leur petit cœur que de la taille de votre pénis.

  94. Lucien dit :

    Mes salutations à tout lecteurs de ce recit, je donne mon avis sans aussi lire ce document sur la sexualité annale dans les couples chrétiens, je serais bref, à mon avis il importe de s’abstenir de cette pratique dans un couple Chretien, en se sens que, même si le corps d’un conjoint appartenait à son partenaire, mais le chef de leurs deux corps reste leurs créateur, le Dieu Tout Puissant, je m’abstient de dire que ce que je declare viens de Dieu, mais je pense être proche de ce qui peut être sa volontée par rapport à cette pratique, il est celui qui avait brulé les deux villas Sodome et Gomore pour toute ces salles pratique, je pense qu’il ne pourra pas se rejouire d’une autre acte proche de celui là dans la vie de ces enfants que nous sommes.

    Je propose aux couples Chretiens de s’abstenir de cette pratique, appres tout on aura jamais tout ce que l’on souhaite dans la vie, et ce n’est pas l’unique pratique qui nous aménera à la satisfaction totale du sex, je pense en tout celà, que la bonne relation dans un couple et déjà une première reussite pour toute relation sexuelle et en celà, les couples chrétiens ne doivent pas chercher un du plaisir seulement au points d’aller à l’acontre de la volonté du Seigneur, ne pas le faire ne vous destituera de rien dans votre amour, éviter les pratiques proches de vous attirez malheur, car, ici, nous n’avons pas un ange venu du ciel ou un prophète pour nous dire la vraie volonté Divine à ce sujet.

    Vous risquerez de vous enfonser dans une situation que vous ne saurez pas vous ensortir, gardez votre conscience irredevable envers le Seigneur à ce sujet et faites attention d’être l’occasion de chute pour qui que ce soit à ce sujet.

    Votre ami et fr. Lucien

    Membre du Renouveau dans l’Esprit Catholique à Kinshasa/RDC.

  95. Si l’on lit la Bible, le crime de Sodome n’est pas ce que dit la légende que vous rapportez.
    Voir l’interprétation qu’en fait le prophète Ezéchiel 16:49-50 « Voici quel a été le crime de Sodome, ta soeur. Elle avait de l’orgueil, elle vivait dans l’abondance et dans une insouciante sécurité, elle et ses filles, et elle ne soutenait pas la main du malheureux et de l’indigent. Elles sont devenues hautaines, et elles ont commis des abominations devant moi. »
    Et ce crime là nous ennuie plus, car nous ne pouvons pas nous en débarrasser simplement en jugeant les autres, mais on est bien obligé de s’y reconnaître concerné soi-même. L’abomination, ici, c’est notre orgueil, notre manque de compassion pour les autres, le sentiment d’être intouchable, au dessus du lot…

  96. Léon dit :

    Je pense à mon avis que nous ne devons pas appeler péché ce qui ne l’ai pas, nous ne devons pas être trop spirituelle au point même de commencer à confondre ce qui est péché de ce qui ne l’ai pas. pendant l’acte sexuel, les conjoins cherchent à se satisfaire mutuellement.Ils vont jusqu’à se demander que faire pour satisfaire mon conjoint.
    Tout ceci parce que pendant l’acte sexuel, on ne cherche pas son propre plaisir, mais plutot satisfaire son conjoint
    C’est pourquoi, l’acte sexuelle, le sentiment qui pousse l’homme vers sa femme même lorsqu’ils ont déjà autant d’années dans le mariage, à mon avis ce sentiment n’est pas toujours poussé par le saint esprit, il aussi et souvent charnel.Puisque nous sommes déjà marié, nous somme protégés par cette unions. ce même sentiment est ressentis chez les nons mariés.Lorsqu’ils passe à l’acte sexuel, ils commettent un péché pour n’avoir pas eu le droit de le faire.Mais, ce sentiment est toujours loin d’être poussé par le saint esprit .

  97. Emdeclerm dit :

    Rien à voir ms vu la référence à la Bible grecque ds ce fil je me demande si qqu peut répondre à une question de traduction : qd Jésus dit ceux qui ne croient pas en moi ne seront pas sauvés sont déjà jugés qqu m’a dit récemment qu’il s’agissait en fait ds la Bible grecque non pas des non croyants ms de ceux qui ne suivaient pas ces préceptes. C’est une interprétation initiale et une traduction apparemment assez proche du grec. Qu’en pensez-vous ? Y a t il moyen d’obtenir une traduction très proche du texte grec ? A quelle édition ?

  98. gogotanis dit :

    parlant de sexualité dans de religion. c’est DIEU ki crée les hommes et les femmes. une personne ki est né hermaphrodite c’est à dire avec deux 2 sexes une mâle et l’autre femelle . Cette personne qui la créée ? si cette personne couche avec une femme ; elle sera considéré comme lesbienne et si elle couche avec un homme ; elle sera considéré comme gay. Alors dite moi si être gay est un crime ou péché ?

  99. emdeclerm dit :

    non pour un hermaphrodite les choses ne se conçoivent pas de cette manière on n’est pas homo ou hétéro chez les hermaphrodites je crois

Laisser un commentaire