S'abonner par :
 rss
 email

Christ allant vers le ciel et soulevant quelqu'un

Christ ressuscité et ressuscitant

C’est bien connu, « Christ est ressuscité, vraiment ressuscité, le 3e jour ».

Pourtant, si Jésus a été crucifié le vendredi saint vers 15h, et s’il n’est plus dans le tombeau à l’aube du dimanche de Pâques, mettons à 7h du matin (si Marie-Madeleine n’est pas trop matinale), cela fait 40 heures au maximum. Comment est-ce que tous les évangiles et autres écrits annoncent-ils (unanimement, pour une fois) « qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures » ? Affirmation qui est reprise sans sourciller par l’antique Credo du concile de Nicée, et par bien des catéchismes, sans autre explications ?

C’est un peu dommage, car c’est quand même troublant et que des réponses existent.

Pour une fois, les livres du Nouveau Testament sont unanimes, et les références sont très nombreuses dans les quatre évangiles, dans le livre des actes, et sous la plume de l’apôtre Paul. Pas moins de 18 références évoquant sa résurrection «soit « le troisième jour », soit « après trois jours » : (Mt 12:40, Mt 16:21 , Mt 17:23, Mt 20:19, Mt 26:61, Mt 27:63, Mr 8:31, Mr 9:31, Mr 10:34, Mr 14:58, Mr 15:29, Lu 9:22, Lu 18:33, Lu 24:7, Lu 24:46, Jn 2:19, Ac 10:40, 1Co 15:4).

Pour une fois, les termes grecs pour dire « le troisième jour » ou « en trois jours » ne prêtent à aucune pirouette que pourrait exploiter un théologien pour s’en sortir à bon compte.

Il aurait été facile pour les rédacteurs et les copistes de « corriger » le texte pour harmoniser avec les faits, soit de mettre que Jésus est ressuscité le 2e jour, soit de placer sa crucifixion non pas la veille du sabbat de Pâques, mais l’avant veille… c’était facile. Mais non, cela leur a semblé non seulement sans problèmes de concilier les deux, mais encore cela leur a semblé essentiel de dire que Jésus était ressuscité le 3e jour, comme le montre le nombre de références.

1) Façon de compter différente ?

Une astuce peut-être trouvée dans la culture juive qui est fondée à l’origine sur un calendrier lunaire. Dans cette culture, la journée commence au coucher du soleil, alors que dans notre culture fondée sur un calendrier solaire nous avons tendance à considérer qu’une journée commence à l’aube, ou au milieu de la nuit. C’est ainsi que le sabbat juif commence le vendredi soir et court tout le samedi jusqu’au coucher du soleil.

Jésus aurait donc été mort une partie du vendredi, le samedi entier, et une partie du dimanche. Dans un certain sens, cela fait trois jours, ou sa mort impacte trois journées différentes.

Le problème c’est que cela contredit le passage de l’Évangile selon Matthieu 12:40 qui évoque, lui, explicitement « trois jours et trois nuits dans le sein de la terre », ce qui ruine manifestement cette astucieuse théorie. Mais c’était bien essayé.

Des Pères de l’église comme Grégoire de Nysse et Cyrille de Jérusalem (4e siècle) ont bien tenté de dire que l’éclipse du soleil qui a eu lieu après la mort de Jésus compterait comme une des trois nuits. Mais cette hypothèse n’a pas été tellement reprise par la suite, car cela ne fait quand même pas « trois jours et trois nuits », mais au maximum la nuit de l’éclipse, un petit bout de jour du vendredi, la nuit du samedi, le jour du samedi, la nuit du dimanche : au total trois nuits et deux jours seulement.

2) Expression populaire ?

Certains prédicateurs disent que « trois jours » est une expression populaire qui signifie « quelques jours », un peu plus qu’une journée et moins qu’une semaine. Ce serait un peu comme quand la Poste annonce par contrat que le bulletin de l’Oratoire est expédié sous 48h, cela veut dire en général que dans la semaine le travail sera fait, c’est ce qu’apparemment « 48 heures » signifient dans la culture de ce service. Il est effectivement bien possible qu’à l’époque, les personnes n’étaient pas comme nous l’œil rivé sur la montre et le calendrier.

Cette hypothèse est quand même plus cohérente que la précédente, mais pas très satisfaisante quand même car les textes insistent vraiment sur ce chiffre de trois, que c’est « en ressuscitant le troisième jour » que les Écritures sont accomplies (les prophéties de la Bible hébraïques concernant le messie).

3) Jésus se serait trompé ?

Bien sûr, il est possible de dire que Jésus s’est trompé en annonçant qu’il ressusciterait précisément le 3e jour, qu’il avait raison pour la résurrection mais qu’il avait mal estimé le temps qu’il lui faudrait ! Les disciples de Jésus ont pris en notes ce que Jésus disait, ces paroles ont été ensuite intégrées en l’état dans ces témoignages que sont les évangiles, et non retouchée malgré l’écart de temps.

Contrairement à ce que pensent certains athées, nous sommes tout à fait prêts à accepter que Jésus se serait trompé sur certains points, cela n’enlèverait rien à l’apport incomparable qu’il a offert à l’humanité, et encore moins au basculement de l’histoire qu’il a initié. Albert Schweitzer a lui aussi fait l’hypothèse que Jésus se serait trompé sur un point bien plus essentiel que le décompte des jours, Schweitzer dit que Jésus pensait que sa mort déclancherait la venue imminente de la fin du monde. Personnellement, je doute que Jésus ait pensé cela, je pense plutôt que ce sont les chrétiens qui ont imaginé cela à sa mort, et qui sont restés dans cette idée quelques années. Le changement de perspective est bien visible dans les différentes lettres de l’apôtre Paul. Et aujourd’hui, il n’y a plus que d’improbables mouvements millénaristes et peut-être Paco Rabane et les raëliens pour croire que la fin du monde va survenir prochainement…

Jésus aurait pu se tromper sur l’agenda, mais alors, encore une fois, ce n’aurait pas été grand chose de rétablir la vérité historique lors de la rédaction des évangiles, quelques dizaines d’années après.

4) À mon avis : les chiffres « ronds », dans la Bible, sont en général symboliques

Certains nombres et chiffres reviennent toujours dans la Bible, ils n’expriment en général pas une quantité, mais une qualité, c’est à dire que leur vérité n’est pas à comprendre comme matérielle mais théologique.

C’est ainsi que le 7e jour est le temps de la bénédiction de Dieu, l’aboutissement de la création, mais c’est le chiffre qui est signifiant, plus que la durée, et quand la Bible évoque la 7e heure, le 7e mois, ou la 7e année par exemple, le sens est le même.

C’est ainsi qu’il est plusieurs fois question dans la Bible du chiffre de 40 années d’exode, 40 jours sur la montagne ou 40 jours de jeunes dans le désert… cette période de 40 unités exprime toujours un temps un peu pénible de travail sur terre pour traverser, pour cheminer vers la communion avec Dieu.

Trois est également un chiffre rond, si je puis dire, trois jours est une période qui revient souvent dans la Bible, c’est le temps de l’expérience spirituelle, comme Jonas qui prie du sein du chaos dans lequel il s’est fourré, mais aussi les trois années de méditation dans la solitude qui sont nécessaire à Saul pour vraiment devenir l’apôtre Paul.

Dire qu’il faut trois jours à Jésus mort pour devenir le Christ ressuscité, ce chiffre trois n’exprime pas une quantité de temps, mais une qualité de temps, il signifie qu’il s’agit d’un temps de conversion, un temps de travail de l’Esprit dans le cœur des disciples pour prendre conscience que l’espérance n’est pas morte avec la mort de Jésus sur la croix, bien au contraire, et que dans cette expérience, la mort est vaincue.

La preuve que cette durée est symbolique et non matérielle, c’est que l’apocalypse parle non plus de trois jours, mais de « trois jours et demi » ! Si cette durée de trois jours avait été annoncée, si elle s’était réalisée exactement avec trois jours pile, pourquoi l’apocalypse aurait changé cette durée ? Désolé, mais c’est encore un peu plus compliqué, comme toujours avec ce livre assez sophistiqué. Le Christ y est présenté sous la figure d’un double olivier et d’un double chandelier (c’est à dire le Messie, le Christ, apportant la bénédiction de Dieu comme Parole et lumière faite chair), ce double olivier est tué et reste 3 jours et demi dans la mort avant qu’un Esprit de vie, venant de Dieu, ne survienne et que cela ne provoque un vrai bouleversement dans la mentalité de l’humanité… Pourquoi trois jours et demi ? C’est qu’alors ce nombre reprend les quarante-deux mois (trois ans et demi) dont il est question juste un peu plus haut dans ce passage de l’Apocalypse, cette période exprime donc, comme 42 = 6 X 7, le passage du 6e au 7e jour de la création de l’humanité, le passage d’une création purement matérielle à une création bénie par Dieu. Là encore, il s’agit d’une expérience spirituelle à vivre par l’Esprit, une expérience spirituelle ou le Christ est pour nous, pour l’humanité tout entière, ressuscitant.

Oui, le Christ est ressuscitant, vraiment ressuscitant.

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

49 Réponses à “Pourquoi dire que le Christ est ressuscité le 3e jour s’il n’est resté dans la mort que 40 heures ?”

  1. Waouh ! Le passage sur La Poste m’a convaincue. Oui, c’est très certainement et en n’en pas douter une manière de parler « les 3 jours » pour exprimer autre chose qui aujourd’hui par le temps et l’évolution qui passent dans les modes de langage ont changé et perdu. Merci pour ce travail que je vais conserver dans mes archives personnelles sur papier.
    http://maisons-chretiennes.blogspot.com/

  2. Tigreek dit :

    Hum… Et pourquoi on parle de « 3 jours de travail » et pas de 24h ? …

  3. FORST dit :

    Ce qui me dérange dans la propagation de la foi par les quatre évangiles, est le fait, que Jésus fils du Dieu tout puissant, qui s’est manifesté au sein de la communauté juive, à laquelle il appartenait, après avoir prêché pendant trois ans à tout venant, s’est éclipsé au sein de sa famille, sans se re-manifester à tous ceux qu’il avait convertit. S’il avait prêché avant sa crucifixion, pourquoi n’a-t-il pas prêché après sa résurrection pour prouver sa divinité, surtout à à tous ses détracteurs qui l’avait envoyé à la mort? Et puis il y a la question fondamentale : un Dieu tout puissant créateur de l’Univers et des hommes, a-t-il besoin d’une macabre mise en scène d’un homme crucifié, pour prouver ou imposer sa divinité et son pouvoir aux hommes de cette planète ? Et pourquoi après l’échec de la mission d’un Jésus prétendu fils de Dieu, envoyé pour sauver les hommes, Dieu ne fait-il rien pour corriger sa création imparfaite ?

  4. mickaelle dit :

    Autre fois la création ÉTAIT MAGNIFIQUE ET PARFAIT ADAM ET ÈVE ONT écouté la voix du diable qui lés à fait péchés ET Mangé LE FRUIT QUE Dieu les avait défendu et depuis le péché est entré de ce monde et Satan à triomphé il réclame et prit la création sous prétexte que Adam et sa femme l’ont obéit ET écouté et que désormais la création lui appartient de droit nos premiers parents devienne désormais ses propriétés exclusifs et qu’il peut faire tout ce qu’il veut sur cette terre .Pour pouvoir sauver l’humanité Dieu à mit le plan crucial racheter ses enfants, non par la force ou par la puissance mais par amour pour montrer qu’il n’est pas un tyran qui abuse de son pouvoir et de son autorité . il donnera son unique fils Jésus pour preuve de rachat pour sauvé l’humanité par amour pour l’homme mais à une condition, le fils viendra sous forme humain et pauvre, tout ce qui écoutera le message de son fils seront racheter et seront à lui il le paiera par son sang . il se mettra à NOTRE NIVEAU POUR POUVOIR NOUS SAUVER, QUEL AUTRE dieu LE FERRA, UN PATRON QUI PREND LA PLACE D’UN Salarié n’est ce pas de l’amour?un roi qui se fait esclave DIEU EST DIEU.Arrivé sur la terre comme un simple homme, pauvre, les hommes l’ont rejeté, humiliés moquer de lui et non fait aucun cas de son message après sa mort ce n’était plus Jésus HUMAIN OU HOMME mais PLUTÔT Jésus DIEU;et n’avait pas plus besoin d’aller prêcher ceux qui l’ont crucifier ou de leurs montés quoi que ce soit CEUX QUI L’ONT tué ALLAIT ACCEPTER le message PAR PEUR , PAR CRAINTE ET NON PAR AMOUR VOLONTAIRE non la mort de Jésus N’EST pas UN ÉCHEC mais une victoire pour pour ce qui croit en lui car le pacte continue encor et terminera au retour de Jésus pour ceux qui ont cru et ceux qui n’ont pas cru ce sera dommage car il mettra fin définitivement il est le seul parmi les autres dieu ou les autres prophète a être ressuscité à annoncer sa mort et sa résurrection.DIEU laisse faire l’homme par amour pour l’homme et pour les autres créatures de Dieu qui n’ont pas péchés , dans son calendrier il à une date ou il mettra fin à tout et purifiera la terre par le feu il nous fait la promesse qu’il mettra fin bientôt et que sa patience à une limité mais pour ce qui on fait le choix d’accepter son message il nous promets l’éternité sur une terre restaurée parfaite et jamais plus jamais rien ne pourra point nous nuire

  5. mickaelle dit :

    Autre fois la création ÉTAIT MAGNIFIQUE ET PARFAIT ADAM ET ÈVE ONT écouté la voix du diable qui lés à fait péchés ET Mangé LE FRUIT QUE Dieu les avait défendu et depuis le péché est entré de ce monde et Satan à triomphé il réclame et prit la création sous prétexte que Adam et sa femme l’ont obéit ET écouté et que désormais la création lui appartient de droit nos premiers parents devienne désormais ses propriétés exclusifs et qu’il peut faire tout ce qu’il veut sur cette terre

    .Pour pouvoir sauver l’humanité Dieu à mit le plan crucial racheter ses enfants, non par la force ou par la puissance mais par amour pour montrer qu’il n’est pas un tyran qui abuse de son pouvoir et de son autorité . il donnera son unique fils Jésus pour preuve de rachat pour sauvé l’humanité par amour pour l’homme mais à une condition, le fils viendra sous forme humain et pauvre, tout ce qui écoutera le message de son fils seront racheter et seront à lui il le paiera par son sang .

    il se mettra à NOTRE NIVEAU POUR POUVOIR NOUS SAUVER, QUEL AUTRE dieu LE FERRA, UN PATRON QUI PREND LA PLACE D’UN Salarié n’est ce pas de l’amour?un roi qui se fait esclave DIEU EST DIEU.Arrivé sur la terre comme un simple homme, pauvre, les hommes l’ont rejeté, humiliés moquer de lui et non fait aucun cas de son message après sa mort ce n’était plus Jésus HUMAIN OU HOMME mais PLUTÔT Jésus DIEU;et n’avait pas plus besoin d’aller prêcher ceux qui l’ont crucifier ou de leurs montés quoi que ce soit CEUX QUI L’ONT tué ALLAIT ACCEPTER le message PAR PEUR , PAR CRAINTE ET NON PAR AMOUR VOLONTAIRE non la mort de Jésus N’EST pas UN ÉCHEC mais une victoire pour pour ce qui croit en lui

    car le pacte continue encor et terminera au retour de Jésus pour ceux qui ont cru et ceux qui n’ont pas cru ce sera dommage car il mettra fin définitivement il est le seul parmi les autres dieu ou les autres prophète a être ressuscité à annoncer sa mort et sa résurrection.
    DIEU laisse faire l’homme par amour pour l’homme et pour les autres créatures de Dieu qui n’ont pas péchés , dans son calendrier il à une date ou il mettra fin à tout et purifiera la terre par le feu il nous fait la promesse qu’il mettra fin bientôt et que sa patience à une limité mais pour ce qui on fait le choix d’accepter son message il nous promets l’éternité sur une terre restaurée parfaite et jamais plus jamais rien ne pourra point nous nuire

  6. kdK dit :

    Lorsque le texte biblique est une histoire, IL n’y a pas de métaphore que ce soit spirituelle ou autre. Si les quatre évangiles disaient 3 jours, cela signifie que Jésus a été resté trois jours dans la tombe. IL n’est ni crucifié le vendredi saint ni ressuscité le dimanche matin. Méditer les deux passages bibliques suivants :  »
    Marc 16.1: Lorsque le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques, et Salomé, achetèrent des aromates, afin d’aller embaumer Jésus. »
    et
    Luc 23.54 – 56: C’était le jour de la préparation, et le sabbat allait commencer.Les femmes qui étaient venues de la Galilée avec Jésus accompagnèrent Joseph, virent le sépulcre et la manière dont le corps de Jésus y fut déposé, et, s’en étant retournées, elles préparèrent des aromates et des parfums. Puis elles se reposèrent le jour du sabbat, selon la loi.
    Marc 16.1 rapporte que les femmes achètent des aromates après le sabbat or Luc 23.54-56 dit que les femmes préparent les aromates avant le sabbat le jour de la préparation. La bible contredit donc la bible ? (car avant de préparer les aromates il faut les acheter mais pas l’inverse). La réponse est NON ! NON ! NON !, la bible se complémente et ne jamais se contredit.
    Quel est donc le mystère? C’est qu’il y a deux sabbats entre l’enterrement et la résurrection de Jésus Christ. Le premier est le « PREMIER JOUR DU PAIN SANS LEVAIN », qui se déroule après la pâque (Lévitique 23.4-7), Jésus est mort l’après midi de la pâque, c’est après ce sabbat que les femmes achètent les aromates (Marc 16.1). Le deuxième sabbat est celui du sabbat hebdomadaire (samedi), c’est avant ce sabbat que les femmes préparent les aromates.
    Le Christ Lui-même affirme dans Matthieu 12.40: « Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson, de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. »
    En résumé Jésus Christ est mort le jour de la pâque et est enterré tard ce jour (mercredi juste avant le couché du soleil), le jour après est un sabbat, plus précisément « LE PREMIER JOUR DU PAIN SANS LEVAIN » (jeudi), le jour après les femmes achètent les aromates selon Marc 16.1 (Vendredi après le sabbat du jeudi) et le préparent selon Luc 23.54-56 (vendredi mais avant un autre sabbat qui n’est autre que le sabbat hebdomadaire samedi), le jour après Jésus Christ est ressuscité (samedi juste avant le couché du soleil). Jésus Christ n’est pas ressuscité le dimanche matin, le corps du Christ n’est plus dans la tombe lorsque les femmes est arrivé (voir Luc 24.1-7 et les autres évangiles)
    Bref, le chiffre trois dans ce contexte n’est pas un chiffre symbolique; ce chiffre trois exprime une quantité de temps et c’est l’identité du Christ qui est en jeu. Le Jésus Christ de la Bible a été resté 3 jours et 3 nuits dans la tombe.

  7. Sam dit :

    Pour comprendre les 3 jours il suffit de rester simple…

    Il est bien mort le vendredi (1er jour) et ressuscité le dimanche (le 3e jour).
    Tout simplement.

  8. Simple ne veut pas dire simpliste non plus.
    Il y a quand même plein de passages qui disent « après trois jours »

  9. Hélène Koehl dit :

    Pour les trois jours, un très beau texte, Osée 6, 1-2

  10. Xavier dit :

    J’ai lu dans Maria Valtorta « L’Evangile tel qu’il m’a été rapporté » un magnifique passage, ou le Christ dicte une réponse précise sur ce sujet de 3 jours.
    (de mémoire) « Il s’agit bien de 3 jours et non de 3 fois 24 heures. C’est en raison de l’appel du cœur de ma mère que je suis ressuscité au début du troisième jour, écourtant ce temps d’attente… »
    Ce ne sont exactement les mots car je cite de mémoire mais cette explication nous indique la puissance du cœur de Marie sur le cœur de Dieu.

  11. christiane dit :

    Il est bien triste de constater que beaucoup de gens cherchent la réponse à une question biblique comme s’il s’agissait d’une question ordinaire. La seule réponse exacte ne peut se trouver que dans la Bible elle-même mais il faut se donner la peine de la lire dans son intégralité. Pour beaucoup de chrétiens, la Bible se résume principalement aux 4 évangiles, ce qui est une grave erreur. Si l’Ancien Testament est dur à lire et à comprendre, Il explique en long et en large tout ce qui est nécessaire pour répondre à toutes les questions qu’un véritable croyant se pose un jour. Si le Christ est mort pour tous, il ne fait pas oublier ni renier qu’Il était juif, qu’Il suivait la Loi à la lettre et que ce qui est rapporté au sujet de la date de sa mort correspond à tout ce qui est écrit dans cet Ancien Testament. Christ a fêté la Pâque juive comme l’exigeait Dieu, a été arrêté cette nuit-là, est mort avant le coucher du soleil le jour suivant. Le post de kdk un peu plus haut explique bien et il suffit de le relire pour comprendre la suite jusqu’à la Résurection du Messie. Ceux qui veulent en savoir plus n’ont qu’à relire l’Exode pour comprendre mieux et s’intéresser à des mots comme Pessah ou 14 Nissan qu’ils retrouvent sur Internet. Il n’existe qu’une seule bonne réponse et elle se trouve dans les Écritures qu’il fait lire mais aussi tâcher de comprendre et quand c’est trop difficile, « Demandez et l’on vous répondra » et Dieu enverra certainement son Esprit Saint pour éclairer ceux qui désirent vraiment savoir.

  12. Heritier de Yeshoua dit :

    Bonjour à tous,

    Jésus n’est pas mort un vendredi et resucité un dimanche, la bible est très précise mais beaucoup ne la lisent pas au complet.

    Attention sabbat n’était pas qu’hebdomadaire, dans les fêtes prescrites par Dieu il y a des jours dit « sabbatique » donc peuvent tombés n’importe quel jours de la semaine! On cherche toujours à contredire la bible et trouvé des grands mots pour justifié la désobéissance de l’homme envers Dieu! Il y a confusion ici car le jour de préparation c’est pour la fêtes des pains sans levain (qui est aussi un sabbat) et non pour le sabbat hebdomadaire.
    La bible a un calendrier lunaire et un jour commence à partir du couché du soleil, ainsi une journée = nuit + jour.

    Jésus suivait les lois de Dieu, Jésus était juif il observait les ordonnances et autre… C’est un mensonge de dire qu’il est mort un vendredi car cela ne fait vraiment pas le nombre exact que Jésus à laissé. Jésus à bien dit qu’il fera 3 jours et 3 nuits dans le sein de la terre et il a même prit comme exemple Jonas, à l’aube du premier jour il était déjà ressucité à l’aube du premier jour quant les femme sont arrivées et tellement bien reesucité qu’il etait en route pour la Galilléé (Matthieu 28), de même que les pharisien avait compris que c’etait bien le nuit du 1 jour qu’il était revenue, jour qui commence au coucher du soleil le samedi

    Je prie pour qu’un jour ce voile qui à été mis dans le coeur des hommes soit déchoiré, et que le mensonge qui leur à été donné soit éffacé.

    Que Dieu vous bénisse!!

  13. Daniel Kasalu Heritier dit :

    parce que Jésus devrais mourir pour sauver ceux qui était mort dans leur état du péché et il devrais ressusciter pour que les écritures s’accomplissent. que le bon Dieu Père de notre seigneur Jésus vous bénissent; amen

  14. rodriguez joseph dit :

    oui jesus est ressucite le troisieme jour ,mais le troisieme jour est symbolique
    le troisieme jour voulez dire eternelle donc jesus le christ est ressucite pour l eternite.dieu vous benisse a tous amen.

  15. ltrobat dit :

    Pourquoi dire que, dans ma jeunesse, j’ai fait « les 3 jours », alors que je n’ai passé que deux demi-journées à la caserne :-)?

  16. Fleur dit :

    Voici une réponse que j’ai trouvé sur le web qui m’a paru reflète la vérité, je vous copie un bout, vous pouvez aller voir vous même l’entière argumentation sur ce site :
    http://www.gotquestions.org/Francais/Jesus-Vendredi-Dimanche.html

    Question : « Jésus fut-il crucifié un vendredi ? Si c’est le cas, comment a-t-il séjourné trois jours dans le tombeau s’il est ressuscité le dimanche ? »

    Réponse : La Bible ne déclare pas spécifiquement quel jour de la semaine Jésus fut crucifié. Les deux opinions dominantes sont vendredi et mercredi. D’aucuns toutefois font la synthèse des deux et acceptent le jeudi comme étant le jour.

    L’hypothèse du mercredi avance qu’il y avait deux sabbats cette semaine-là. Après le premier sabbat (celui qui débute le soir de la crucifixion, Marc 15:42; Luc 23:52-54), les femmes sont allés acheter les aromates – notez bien qu’elles les ont achetées après le sabbat (Marc 16:1). Dans cette hypothèse du mercredi, ce premier sabbat est la Pâque (cf. Lévitique 16:29-31; 23:24-32, 39 où les jours très saints ne sont pas nécessairement le septième jour, mais sont appelés sabbat tout de même). Le second sabbat cette semaine était le sabbat hebdomadaire normal, samedi. Notez que dans Luc 23:56, les femmes qui avaient acheté les aromates après le premier sabbat s’en retournèrent, préparèrent les aromates puis “se reposèrent durant le sabbat” (Luc 23:56). On ne peut imaginer qu’elles achetèrent les aromates après le sabbat et les préparèrent avant le sabbat que s’il y eut deux sabbats cette semaine-là. Avec l’hypothèse de deux sabbats, si Christ fut crucifié un jeudi, alors le jour très saint (la Pâque) aurait débuté au coucher du soleil le jeudi et pris fin le vendredi au coucher du soleil – juste au début du sabbat hebdomadaire – le samedi. Acheter les aromates après le premier sabbat signifierait alors en faire l’acquisition le samedi, en violation avec les lois du sabbat.

    Ainsi, dans cette hypothèse, la seule explication qui ne viole pas les récits bibliques des femmes et des aromates et tient à la lecture littérale de Matthieu 12:40 est que Christ fut crucifié le mercredi. Le premier sabbat – un jour très saint (Pâque) – fut un jeudi, les femmes achetèrent les aromates le vendredi suivant et s’en retournèrent les préparer le jour même, elles se reposèrent le samedi qui était le sabbat hebdomadaire et portèrent enfin les aromates au tombeau tôt le dimanche. Jésus fut enseveli proche du coucher du soleil le mercredi, ce qui est le début du jeudi selon le calendrier juif. En usant de ce calendrier, nous avons le jeudi nuit (nuit une), jeudi jour (jour un), vendredi nuit (nuit deux), vendredi jour (jour deux), samedi nuit (nuit trois), samedi jour (jour trois). Nous ne savons pas exactement quand il est ressuscité, mais sous savons que ce fut avant le levé du soleil du dimanche (Jean 20:1, Marie Madeleine vient au tombeau “alors qu’il faisait encore sombre” ; la pierre du tombeau était roulée et elle partit trouver Pierre lui dire “ils ont sorti le Seigneur de la tombe”), alors il pourrait très être ressuscité juste après le coucher du soleil du samedi soir, ce qui est le premier jour de la semaine pour les juifs.

    Un problème possible avec l’hypothèse du mercredi est que les disciples qui marchèrent avec Jésus sur le chemin d’Emmaüs le firent le jour même de sa résurrection (Luc 24:13). Les disciples, qui ne reconnurent pas Jésus, lui racontèrent sa propre résurrection (24:20) et dirent : “aujourd’hui, c’est le troisième jour depuis ces événements” (24:21). Mercredi à dimanche, ça fait quatre jours. Une explication possible est qu’ils comptèrent depuis le mercredi soir au moment de l’ensevelissement du Christ, ce qui correspond au jeudi juif, et de jeudi à dimanche, cela fait trois jours.

    Dans le grand dessein des choses, il n’est pas important de connaître le jour de la semaine où Christ fut crucifié. Si cela avait été primordial, alors la Parole de Dieu nous aurait communiqué clairement le jour précis. Ce qui est important est qu’il soit mort, et qu’il soit physiquement ressuscité d’entre les morts. Ce qui est également important est la raison pour laquelle il est mort – pour prendre sur lui la punition qui revenait à tous les pécheurs. Jean 3:16 et 3:36 proclament tous deux que croire en lui – mettre sa confiance en lui – nous conduit à la vie éternelle !

    En savoir plus: http://www.gotquestions.org/Francais/Jesus-Vendredi-Dimanche.html#ixzz2yly9qirn

  17. Oui, pourquoi pas cette interprétation, même si l’importance n’est pas dans le jour de la semaine où Jésus a été historiquement crucifié mais l’important est le sens que nous donnons à tout cela, afin de vivre du salut que Dieu nous a donné en Christ.

    La conclusion de ce texte que vous avez recopié ici est par contre très discutable

    Le « physiquement ressuscité » est très discutable.
    Les évangiles sont assez réservés sur cette questions, car si d’un côté il y a une insistance sur le côté très réel de sa présence, d’un autre côté il passe à travers les portes fermées, il apparaît et disparait subitement en un clin d’œil ce qui montre bien un autre mode de présence que la présence matérielle. Donc le « physiquement ressuscité » a toujours suscité bien des réserves parmi les chrétiens, et il est souvent préféré de dire « réellement ressuscité ». C’est ainsi que l’apôtre Paul se conte lui-même comme un témoin du Christ ressuscité alors que son expérience sur le chemin de Damas n’est pas une rencontre physique avec le Christ, mais une rencontre mystique. Et la fin de l’Evangile selon Matthieu nous dit que le Christ « est avec nous tous les jours jusqu’à la fin du monde », ce qui nous ouvre à cette même expérience de rencontre avec le Christ ressuscité. Et l’apôtre Pierre insiste lui aussi  »

    La punition ?
    La deuxième chose qui est encore plus discutable dans la conclusion de ce que vous avez collé ici, c’est l’affirmation « la raison pour laquelle il est mort – pour prendre sur lui la punition qui revenait à tous les pécheurs. » C’est vrai que cette explication peut être tirée de certains textes du nouveau testament, mais ce n’est pas la seule compréhension possible de ces passages, cette explication pose énormément de problèmes, et elle contredit bien d’autres passages essentiels qui comprennent autrement le salut en Christ.

    Le premier problème, c’est que cette explication que vous soutenez ici, cette explication suppose que la raison de la mort du Christ, c’est que finalement ce serait Dieu qui avait besoin de se convertir au pardon et à l’amour ?! Cette explication suppose que si Christ n’avait pas payé une punition à notre place, Dieu n’aurait pas pu nous pardonner en toute justice ! Or, toutes les paroles et les actes de Jésus manifestent l’inverse, manifestant le pardon gratuit de Dieu. Par exemple, avant de dire à quelqu’un « tes péchés sont pardonnés », jamais Jésus n’a besoin d’imposer une punition, ni de faire souffrir la personne, ni de se faire souffrir lui-même… Non, au contraire, Jésus annonce que Dieu pardonne par amour, gratuitement, sans avoir à acheter ce pardon, ni par des bonnes œuvres et encore moins par des souffrances. Et Jésus nous invite à être comme ce Père que nous avons aux cieux et de pardonner gratuitement, par amour. Le second problème que pose de cette explication, c’est que la justice de Dieu pourrait être satisfaite de la souffrance de celui qu’il aime, cela est le contraire même de l’amour, mais en plus qu’il serait juste et bon aux yeux de Dieu qu’un innocent souffre à la place des coupables. C’est une logique épouvantable que l’on ne trouve que chez les tyrans de ce monde.

    Et quand on regarde le texte que vous citez, par exemple, nous avons une toute autre explication. Comme vous dites, la raison de la mort du Christ, ce n’est pas afin de changer Dieu, mais c’est de nous aider nous, les humains, à mettre notre confiance en Dieu.

    Dans le témoignage de Pierre nous trouvons résumé en quelques mots qui dit bien les choses sur ces points :
    1Pierre 3:18 « Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu; il a été mis à mort quant à la chair, et rendu vivant quant à l’Esprit ».
    => La cause de la mort du Christ est bien nos péchés, la haine de l’humanité.
    => L’effet n’est pas de payer nos fautes (ni au diable ni à Dieu), la question n’est pas celle du pardon (question déjà réglée par l’amour de Dieu), mais de nous convertir à Dieu, nous. Evidemment, c’est ça le problème puisque nous, avons du mal à aimer (contrairement à Dieu).
    => Christ est mort selon la chair, selon le physique
    => Mais il est vivant non selon la chair, mais selon l’Esprit, et c’est en cela qu’il est les prémices de notre propre résurrection à nous aussi, qui ne sera pas une résurrection en viande putrescible, comme le dit Paul (1 Cor 15) mais en corps spirituel.

    Mais bon, chacun est libre de croire ce qu’il veut.

  18. tranchand dit :

    raz le bol de toutes ces fadaises mare et remare jesus est mort de ca belle mort c etait un roi juif point!! sa femme etait marie madelaine elle aussi rene . lors du suplice de jesus elle l a entouré de ses cheuveux cela etait un atce sexeuel a cette epoque alors ??
    que ce jesus soit un honnete homme je le croit qu il ai preché certainnes choses soit mais toutes ces conneries non et encore non
    d ailleur le fameux st paul des evangiles soit disant saintes ne l a jamais connu et pour cause il est né 70 ans plus tard !!!chacun croit ce qu il veut! alea jacta est

  19. vera dit :

    La Bible ne dit nulle part que Jésus-Christ a été crucifié le vendredi. L’erreur vient d’une mauvaise interpretation de JN 19-31 Ce jour de sabbat était un grand jour. D’ou il a été déduit qu’il s’ agissait d’un vendredi ce qui est faux .Il s agissait du 1er jour des Pains sans levain Luc 22-1 Ce 1er jour était un sabbat annuel ( voir Lev 23 et Lev 16 , il y avait 7 sabbats annuels )et donc il n’est pas question sabbat hebdomadaire .De plus la Bible ne dit pas que Jésus -Christ est ressucité le dimanche matin , mais , que le tombeau était vide .Jésus christ a été crucifie vers 9 h du matin , il a expiré vers 15 h et déposé dans un sépulcre Luc 23-50 , un peu avant le sabbat annuel du 1er jour des PSL ( et non le sabbat hebdomadaire ), PSL appelé aussi la Paque Luc 22-1, qui durait 7 jours , le septiéme jour était aussi un sabbat de meme pour la penteccote , dememe pour le jour des expiations de meme pour la fete des tabernacles 1er et 8 éme jour. Il ya bien 3 jours et nuits, n’en déplaise à tous les contorsionistes pour justifier une crucifixion le vendredi et une resurrection le dimanche matin ce que ne dit pas la Bible

  20. Je ne suis pas certain que ce soit si compliqué, ni si essentiel que cela.
    Mais bon, chacun son truc

  21. michel dit :

    salut à tous

  22. Frere Marc Gustave dit :

    La Bible nous declare clairement « Nous connaissons et prophetisons en partie » En fait toutes connaissances ne sont pas devoilees a l’Homme ,certaine informations nous seront communiquees lors de notre rencontre glorieuse avec Jesus Christ notre Sauveur.La verite dans cette histoire :Christ est mort et Il est ressuscite le troisieme jour qu’il s’agisse un jeudi ou un vendredi ce n’est pas impotant,au dernier jour si necessaire Nous le saurons
    Chers Amis ,Freres et Soeurs dans le Seigneur preparons Nous pour la rencontre de notre Sauveur et Seigneur Jesus Christ

  23. Nicolas dit :

    Je parts de l’hyphothèse ou vous dites que Jesus est mort un vendredi, donc voilà :

    – On sait tous que Jesus est né, a vecu, mort et resuscité selo l’écriture et selon ce que disait les prophètes dans l’ancien testament. donc la question qui se pose est : qui est le prophète qui a prédit que Jesus est mort un vendredi, c’est à dire le 6ème jour?

    Car moi je ne vois aucun prophète à part Daniel qui a predit le jour de sa mort Dan 9:27.

    – Donc en partant du principe que Jesus restera 3 jours et 3 nuits dans la tombe, le jour de sa resurection ne tombera jamais Dimanche mais un Samedi (Le Sabbat). MAtière à reflechir !!!
    et en plus, il faut compter le jours comme suit car c’est ainsi qu’on compte le jour dans la bible :
    – 1 journée compte une nuit et un jour sachant que la nuit commence à partir du moment ou le soleil se couche. exemple, pour compter un Mardi, il faut partir du moment ou le soleil se couche le lundi jusqu’à Mardi ou le soleil se couche aussi.

  24. fr fritznelDareus dit :

    Bonjour ,
    pour intepreter la bible il faut aimer la bible
    parce que la Bible est interpretée par la Bible

  25. Friedrich Ruff dit :

    Bonjour,
    Selon ma Bible, le Messie était exécuté le mercredi après midi vers la neuvième heure, c’est à dire vers 15 heures. Il était mis en sépulture avant le coucher du soleil qui marquait le début du haut sabbat de la Pessah et de la fête des pains sans levain. Il restait 3 jours et 3 nuits dans le sein de la terre. Il était ressuscité à la fin du sabbat suivant au moment même du coucher du soleil.
    En outre il n’a jamais mangé la Pessah avec ses disciples cette année là, puisqu’il était dans la tombe au moment du seder.
    Les églises ne font malheureusement pas cas de toutes ces choses. Les croyants vivent avec des traditions païennes qui sont enseignées par ces églises et sévèrement condamnés par la Bible.
    Je me demande en tant que croyant si ces enseignements contraires à la Bible ne sont qu’une pointe d’un iceberg. L’humanité semble s’enfoncer dans une voie sans issue depuis 2000 ans…
    F.R.

  26. Sauf que Les évangiles disent que le dernier repas que Jésus prend avec ses disciples est la Pâque :

    Le jour des pains sans levain, où l’on devait immoler la Pâque, arriva, et Jésus envoya Pierre et Jean, en disant: Allez nous préparer la Pâque, afin que nous la mangions.
    Ils lui dirent: Où veux-tu que nous la préparions?
    Il leur répondit: Voici, quand vous serez entrés dans la ville, vous rencontrerez un homme portant une cruche d’eau; suivez-le dans la maison où il entrera, et vous direz au maître de la maison: Le maître te dit: Où est le lieu où je mangerai la Pâque avec mes disciples? Et il vous montrera une grande chambre haute, meublée: c’est là que vous préparerez la Pâque.
    Ils partirent, et trouvèrent les choses comme il le leur avait dit; et ils préparèrent la Pâque.
    L’heure étant venue, il se mit à table, et les apôtres avec lui.
    Il leur dit: J’ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir…
    (Luc 22:7-15)

  27. cesaire dit :

    Bonjour
    En cherchant, avec prière, j’ai trouvé cela: Le calendrier Biblique étant luni-solaire, aucun auteur ne se repère sur les noms des jours de la sorcellerie babylonienne. Ex: Dimanche: Sunday, jour du Soleil, miniaturisé sous forme d’Ostensoir et d’Ostie à avaler sans croquer… Samedi, (Saturday), jour de Saturne: Le Moloch, le veau d’or, le monstre qui représente Nemrod, jour des Saturnales où les adorateurs brulaient des centaines d’enfants devant Saturne… Mais la Bible dit que la Pacques est éternellement fixée le 14 du premier mois, (Nissan ou Abib) Première lunaison du printemps; voir:www.mara-natha.fr; Jésus est mort le 13e jour après la nouvelle lune de Véadar, dernier mois de l’année lunaire, 13e cycle lunaire de l’année; Jésus était dans la tombe pendant le Sabbat du 14e jour du mois nissan, puis, il est ressuscité à l’aube du 15e jour, fête des prémices, premier jour de la 3e semaine du calendrier lunaire. L’utilisation du calendrier solaire, œuvre de la sorcellerie chaldéenne est hautement réprouvée dans la Bible; Deut 17; Jér 8; Soph 1; Ap 14; Voir la Bible intertestamentaire. Dieu aime celui qui pratique la justice et la droiture.

  28. friedrich ruff dit :

    Cher pasteur Marc Pernod,
    Luc 22 :14-20-
    14. L’heure étant venue, il se mit à table, et les apôtres avec lui.
    15. Il leur dit : J’ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir;
    16. car, je vous le dis, je ne la mangerai pas, jusqu’à ce qu’elle soit accomplie dans le royaume de Yahweh.
    17. Et, ayant pris une coupe et rendu grâces, il dit : Prenez cette coupe, et distribuez-la entre vous ;
    18. car, je vous le dis, je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne, jusqu’à ce que le royaume de Yahweh soit venu.
    19. Ensuite il prit du pain ; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant : Ceci représente mon corps, qui est donné pour vous ; faites ceci en mémoire de moi.
    20. Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant : Cette coupe représente la alliance renouvelée en mon sang, qui est répandu pour vous.

    Le dernier repas que Yahshua partageait avec ses disciples n’était pas le repas de la Pâque. C’était plutôt le repas de départ, c’était la dernière fois qu’il ne mangeait avec eux jusqu’à la venue du Royaume de Yahweh.

    A New Commentary of The Holy Scriptures, par Gore, Goudge, et Guilliame, page 235, montre ce point:
    Ce n’était pas le repas de la Pâque, mais un repas de départ ensemble avec ses disciples, probablement parce que il pensait que les autorités juives l’arrêteront avant la Pâque. Cela est réellement exprimé dans Marc 14 :2. Les récits de ce repas ne permettent pas de conclure d’un repas de la Pâque. Ce dernier repas était un repas de départ avec ceux qui l’avaient suivi, ainsi il avait un caractère Pascal, car il était célébré d’office pour le lendemain, car notre Seigneur l’avait converti en une anticipation du sacrifice de Soi-même et de la fête suivant ce sacrifice.

    Puisse Yahweh bénir votre entendement
    F.R.

  29. L’avis d’un exégète n’est pas une preuve, mais une hypothèse discutable et discutée.

    En effet, quelques versets plus haut dans le texte que vous citez incomplètement, Jésus envoye Pierre et Jean, en disant: « Allez nous préparer la Pâque, afin que nous la mangions. » (Luc 22:8). Il est donc dit explicitement que ce repas est la Pâque juive. Le passage parallèle dans l’Evangile selon Marc est lui aussi affirmatif sur ce point, me semble-t-il (Marc 14:13-16).

    Mais à vrai dire, cela n’a vraiment aucune importance à mes yeux. L’enracinement de la mort et de la résurrection de Jésus (quelle que soit la façon dont on les comprend) dans le sens de la Pâque juive est le plus important. Ensuite, que physiquement, historiquement, le dernier repas pris par Jésus soit une Pâque ou non n’est qu’une anecdote.

  30. Jean Rastignac dit :

    Oui, l’important est la symbolique de l’alliance renouvelée au travers du « fils sauvé ou réssuscité »,Isaac sauvé du sacrifice que l’on remplace par un bélier,le sang de l’agneau sur la porte des hébreux pour sauver leur premier né lors de la dixième plaie d’Egypte, La pâque c’est le symbole de la possibilité de changer et recommencer. »l’important ce n’est pas d’être tombé, mais de pouvoir se relever lorsque l’on est tombé ».La date du jour ou l’on tombe, a-elle beaucoup d’importance lorsque l’on aborde le sujet de ce point de vue?

  31. JULien dit :

    Quand je lis ces commentaires,je ne trouve pas la vraie réponse!Pour moi, il suffit de croire!soit le troisième jour ou bien après trois jours, l’importance c’est que le Christ est vraiment ressuscité!ça n’empêche pas de chercher la réponse.Pourtant le bon Dieu connait très bien nos limites!Que le Seigneur tout puissant vous bénisse!

  32. JULien dit :

    Il y a quelqu’un qui demande:Qui a créé Dieu?Il a créé le monde.Et comme il est créateur, on n’a pas besoin d’un autre créateur!Et c’est écrit qu’ il est Alpha et Oméga, donc c’est Lui le commencement et la fin.C’est-à-dire Dieu n’est pas un créature,il est CRÉATEUR!

  33. Pascaline dit :

    Bonjour
    S’il a été dit que Jesus est réssucité des morts le troisième jour. C’est Dieu qui a réssucité Jesus car pour Dieu mille ans sont à ses yeux comme le jour d’hiver qui passe , le plus important pour moi c’est savoir que nouss avons un Dieu puissant qui mérite notre amour ,que par sa puissance il a ressucité Jesus et par sa puissance il l’a fait monté au ciel comme il l’avait fait au prophete Elie.
    Quand à demander qui l’a créer , attendez quand vous allé mourir , la première des choses qu’il faut Lui demander sera qui vous a créé , nous le humains personne ne sait.

  34. alain Baril dit :

    juste un commentaire au sujet de trois jours
    Jésus avait dit que Jonas serait sa référence pour les trois jours dans le tombeau, d’après vérification ce fut 72hrs car il parlait de jour de 24hrs
    selon les études il y aurait eu en cette année la deux sabbath a cause des Lunes, car durant l’année il y arrivait qu’il y avait deux sabbaths l’un a la suite de l’autre
    Non Jésus ne pouvait pas se tromper sur ces révélations
    de plus quand Dieu créa l’homme il souffla dans l’homme un souffle de vie et avec la vie le sang prémice de sang de purification de Christ, car le sang sert a la purification de notre système
    et si la Parole de Dieu Christ n’était pas venu parmi les hommes oublions qu’un jour une seule personne ait eu le privilège qu’un jour d’être dans le royaume de Dieu, parce qu’un seul péché même plus petit que la plus petite fraction d’un atome divisé par elle même plus de mille fois est encore trop impur pour être vue devant la face de Dieu, seul ceux qui sont en Jésus Christ auront le privilège d’être un jour dans le royaume de Dieu selon le protocole de Dieu, selon sa constitution, et selon son décret,
    personne ne peut changer quel que soit le moyen utiliser faire changer ce qui a été décrété par Dieu avant la création du monde
    le sang est le seul élément qui a été décrété par Dieu pour le salut et seul le sang de Christ a cette efficacité de laver l’âme pour qu’elle puisse vivre en paix dans l’amour de Dieu
    comme JÉsus a dit il y a plusieurs demeure dans la maison de mon Père, c’est que plusieurs sans avoir entendu parler de Jésus Chirst seront quand même sauvé, ceux avant sa venu et ceux après la noce de l’Agneau
    Heb 9:24 Car Christ n’est pas entré dans un sanctuaire fait de main d’homme, en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu.
    cela parce que Dieu ne peut voir aucune impureté devant sa face
    et sans le Saint Esprit qui nous fait des révélation par Rhéma jamais on ne pourra vraiment connaître qui est Jésus Christ assis ala droite de Dieu, seul lui a ce privilège parce qu’il est Dieu aucun ange ou autre être créé n’a ce privilège, pour s’asseoir sur ce trône il faut être pur comme Dieu est

  35. alain Baril dit :

    pour la création Dieu a tout créé par Sa Parole et un jour Sa Parole a été faite chair, quand Adam et sa compagne a chaque jour vers le soir la Parole de Dieu leur était adressée et quand ils ont désobéi a la Parole ils ont frémis quand ils l’ont entendu caché par du feuillage
    et tout au long de l’histoire c’est toujours la Parole qui fut adressé aux prophètes et la Parole est Dieu,
    personne ne peut expliquer ce phénomène mais il est la, et Dieu dans son amour a toujours voulu que l’homme soit son ami, mais a cause de ce qu’est la chair, formé du limon de la terre, nous sommes faibles et Dieu a eu compassion de cette faiblesse en préparant un si grand salut par SA Parole qui a pris un corps comme le nôtre pour détruire les oeuvres de Satan, le quel a fait péché la chair par la séduction, le mensonge et la division d’avec Dieu
    cela a cause de la jalousie dont il est un spécialiste pour s’il en était capable de prendre la place du Créateur
    aujourd’hui la Parole est ressuscité et elle est vivante, et quand nous nous arrêtons a la prendre comme appuie, bien elle se manifeste a nous et nous y fait connaître qui nous sommes et qui elle est pour nous, et que par cette même Parole qui a tout créé, cette même Parole sera le juge de tout,
    Ac 17:30 Dieu, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils aient à se repentir,
    Ac 17:31 parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts…

    soyons assuré que ce qui a été écrit sera ce qui sera pour nous devant lequel tout être humain devra y faire face pour le jugement
    sur quoi serons nous jugé, sur ce qui a été écrit dans notre esprit et qui nous jugera réellement c’est nous même qui sera notre juge devant ce juge, si ayant refusé son salut par le pardon
    Ec 12:7 12-9 avant que la poussière retourne à la terre, comme elle y était, et que l’esprit retourne à Dieu qui l’a donné.
    nous sommes corps âme et esprit notre âme est notre vraie personne, et notre esprit nous a été donné par Dieu pour que nous puissions nous rappeler au jour du jugement ce que nous aurons pensé, fait et dit en tant qu’être humain, et si nous ne sommes pas trouvé notre nom écrit dans les mains du Seigneur, just to bad, out, parce que rien d’impur ne peut être dans le royaume de Dieu, seul le sang de Christ peut nous rendre parfait pour ce nouveau royaume,
    il ne faut pas selon ce que la Bible nous dit veillez a ne pas perdre un si grand salut qui a couté très cher a Jésus pour nous sauver, et il a tout enduré même la honte de la croix, la honte n’était pas la crucifixion mais l’après lorsqu’une personne meurt dans de grandes souffrances, tous les éléments de de son corps sont éjectés hors de la personnes et ce que les gens voient est encore plus dégradant que la crucifixion

  36. Sylvain dit :

    moi je crois que c’est symbolique l éclipse veut dire que Jésus étais dans l’ombre de sa vie ancienne et après l éclipse Jésus à vu vraiment qui était Dieu donc il a ressuscité

  37. francis dit :

    crois seulement et tu verras la gloire de Dieu.
    Ne cherchons pas à comprendre les écritures selon notre propre entendement;laissons Dieu seul puisse nous guidé afin de croire a tout ce qu’annonce les écritures.

  38. Au contraire, Jésus nous invite à la réflexion personnelle et à comprendre par nous-mêmes.
    https://oratoiredulouvre.fr/predications/aimer-dieu-avec-toute-son-intelligence.php

  39. Saint Glinglin dit :

    Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens prirent la parole, et dirent: Maître, nous voudrions te voir faire un miracle.
    Il leur répondit: Une génération méchante et adultère demande un miracle; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui du prophète Jonas.
    Les hommes de Ninive se lèveront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu’ils se repentirent à la prédication de Jonas; et voici, il y a ici plus que Jonas.
    La reine du Midi se lèvera, au jour du jugement, avec cette génération et la condamnera, parce qu’elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et voici, il y a ici plus que Salomon.

    Voici un texte cohérent. Un copiste qui ne comprend pas que le signe de Jonas est la conversion des païens ajoute la mention des trois jours et trois nuits et vous voici partis pour vous torturer les méninges à justifier cette contradiction avec une résurrection le troisième jour, la mort de Jésus ayant eu lieu le premier jour.

    Vous remarquerez que Luc ne dit rien de ces trois jours. Donc l’interpolation dans Matthieu est postérieure à la publication de Luc.

  40. moi dit :

    Marc 16 : 9, pour eclarcir ces différends, moi je me concentre sur sa resurection. Ce que la bible stipule est : « Jésus, ETANT RESSUCITE LE MATIN DU PREMIER JOURS DE LA SEMAINE, apparut d’abord à Marie de Magdala, de laquelle il avait chassé sept démons ». alors c’est ecrit noir sur blanc (regardez bien où se situe la virgule). S’il est mort Mercredit: il serait resté plus de 3jrs sous la terre, si c’est le Jeudi après midi, ce serait absurde parce que ce n’etait pas un jour de préparation d’un sabbat que ce soit la paque ou le sabbat hebdomadaire, alors que ce verset soit juste, et vraiment la bible est juste, Jésus est mort le Vendredi (du 1er au 3èm jours). m6

  41. Akhen Mojo dit :

    En fait le gros problème c’est que personne ne fait vraiment attention a la façon dont la fête de pâque était célébré et c’est bien la conséquence de ne pas prendre le temps de parcourir les livres de la loi qui expliquent en détail le déroulement de ces fêtes.

    Revoyons donc ce que dit la loi au sujet de la paques :

    Levitique 23.5-7 :
    « Le premier mois, le quatorzième jour du mois, entre les deux soirs, ce sera la Pâque de l’Éternel. Et le quinzième jour de ce mois, ce sera la fête des pains sans levain en l’honneur de l’Éternel; vous mangerez pendant sept jours des pains sans levain. Le premier jour, vous aurez une sainte convocation: vous ne ferez aucune oeuvre servile. »

    Autrement dit, le lendemain de la paque (le 14ieme jour) c’était le premier jour de la fête des pains sans levains, ce premier jour était un Sabat particulier (que quelqu’un a appelé sabbat annuel)

    Jésus a bien célébré la paque le soir, et le matin il a été crucifié, les juifs l’ont descendu et l’ont entéré avant le soir car le sabbat du premier jour de la fete des pains sans levains allait commencer. Les femmes se sont donc reposer selon la loi pour ce sabbat annuel là.

    Le second jour de la fete des pains sans levain est le jour où les femmes ont profité pour acheter des aromates et les préparer, le troisième jour de la fete des pain sans levain est tombé le jour du sabba hebdomadaire, les femmes se sont donc reposées normalement… jésus étant toujours dans le tombeau…

    En résumé Jésus est resté au tombeau :
    jour 1 : 1er jour de la fête des pains sans levain : du soir-> au matin SABBAT ANNUEL
    jour 2 : 2eme jour de la fête des pains sans levain: du soir ->au matin (achat des aromates)
    jour 3 : 3eme jour de la fete des pains sans levain : SAMEDI=SABBAT HEBDO du soir au matin
    jour 4 : LUNDI Jésus ressuscite le matin

    On retrouve donc que Jésus a été entéré le Mercredi juste avant le Jeudi car le jeudi était le sabbat du premier jour de la fete des pains sans levain.

  42. Sauf que, selon l’évangile de Matthieu 26:17, c’est « Le premier jour des pains sans levain » que Jésus prend la Cène avec ses disciples, et il est crucifié le lendemain. La question est donc bien plus embrouillée que cela. Mais peu importe.

  43. moi dit :

    Je pense que Akhen Mojo aurait voulu écrire DIMANCHE (Jésus ressuscite le matin) au lieu de LUNDI et dans ce cas, Jésus aurait passé une quatrième nuit dans le tombeau. La question à se poser est aussi,dans Matthieu, Marc, Luc et Jean, Jésus Christ n’a-t-il pas participé ce jour-là à la célébration de la pâque avec ses disciples? Il me semble avoir remarqué que non seulement Jésus servait ses disciples des pains et du vin, mais en plus il prenait le soins de laver et sécher leurs pieds tout en disant qui le trahira bientôt. Etait-ce le lundi ou le Mardi ou le Jeudi ou quel autre jour? Le problème c’est que ceux qui soutiennent le Mercredi comme jours de la mort de Jésus veulent soutenir à la lettre les 3jours (soir -> matin), dans ce cas pour le justifier on avance que Jésus ressuscite vers la fin du Samedi après midi, alors on ne veut pas considérer ce qui est écrit concernant le jour de sa résurrection « Jésus, ÉTANT RESSUSCITE LE MATIN DU PREMIER JOURS DE LA SEMAINE, … » qui est largement plus explicite que les autres mots clés « préparer » et « acheter ». Je réitère que les 3nuits et 3 jours sont dépassés s’Il est décédé le Mercredi; si c’est le Jeudi matin, (car c’est là où les 3nuits et 3jours seraient logique avec l’idée qu’il est ressuscité LE MATIN DU PREMIER JOUR DE LA SEMAINE), on sait que c’est pas non plus juste (le jeudi matin). Donc, pour justifier le Mercredi mesdames et messieurs, qu’on efface de la bible le Marc 16:9. par contre si je soutiens le Vendredi, je n’effacerai pas les prophéties dans Jonas qui est l’une des prédictions de la mort et la résurrection de Jésus dans la bible, ni les quatre évangiles dans lesquels l’on discute sur les ordres des mots « préparer » et « acheter » (ou « acheter » et « préparer ») des aromates pour oindre le corps de Jésus la fin du sabbat. à mon avis, ces femmes n’auraient pas besoins de deux jours ni même de plusieurs heures pour aller à la fois « préparer » et « acheter » (ou « acheter » et « préparer ») des aromates. Autrement dit ces deux actions peuvent s’effectuer en un même moment.

  44. nase nizera dit :

    Jean, 18:28 – Ils conduisirent Jésus de chez Caïphe au prétoire: c`était le matin. Ils n`entrèrent point eux-mêmes dans le prétoire, afin de ne pas se souiller, et de pouvoir manger la Pâque.

    les textes originaux seraient sans ponctuations, mais ce qui est sûr c’est que les femmes sont allées au sepulcre alors qu’il faisait encore sombre, et la tombe était déjà vide.

    J’ai bcp aimé cette discussion, même les non croyants ont participé et, sans doute, ils ont été prêchés.

    Jésus est mort et ressuscité, Il est l’agneau de Dieu qui ôte le péché de l’humanité, insistez ici et à haute voix.

  45. Nicole Varoqui dit :

    Jésus nous donne Lui-même la vraie explication via Maria Valtorta; CF. tome 10, chap 6:
     » Les prières ardentes de Marie ont anticipé de quelques temps ma Résurrection.
    J’avais dit :  » Le Fils de l’homme va être tué mais il ressuscitera le troisième jour.
    J’étais mort à 3h de l’après-midi du vendredi. Soit que vous comptiez les jours par leurs noms, soit que vous comptiez les heures, ce n’était pas l’aube du dimanche qui devait me voir ressusciter. Comme heures, il y avait seulement 38 h au lieu de 72 que mon Corps était resté sans vie. Comme jours, je devais au moins arriver au soir de ce 3ème jour dans la tombe. Mais Marie a obtenu d’anticiper le miracle. Comme quand par sa prière elle a ouvert les Cieux de quelques années avant l’époque fixée pour donner au monde son Salut, ainsi elle obtient d’anticiper de qqs heures ma R pour donner du réconfort à son coeur mourant. »

  46. bibi dit :

    mon peuple est detruit parce qu’il lui manque la connaissance Osee 4:6 ,tel est le probleme de l’humanite ,je ne crois pas que se questionner sur certain point biblique ou autre soit un probleme au contraire c’est ce qui prouve reellement notre liberte ,faut pas rester a avaler les dire il faut les verifier pour ne pas tomber dans les filets de l’ennemis .l’appotre paul insite pour que timothee reste dans la lecture de la parole dans 1 timothee 4:13,il nous dit egalement plus loin de ne pas porter foi a tout ce qu’on dit il faut d’abord les verifier si on peut le trouver dans la bible il faut le lire ,Dieu nous invite egalement a la lecture de la parole dans jos1:8,que ce livre de la loi ne s’eloigne point de ta bouche medite la jour et nuit etc….Dieu veut un peuple saint un peuple qui lui cherche de tout coeur,il veut que nous soyons ses enfants,je serai pour vous un pere dit la parole et vous serez mes fils,un pere caherais t’il a ses enfants ses moeurs ,ses coutumes ou toutes ses voies? si nous avons la bible c’est pour nous former et nous rapprocher de Dieu car la bible rend temoignage de Dieu et revele l’amour incommensurable de Dieu.l’ennemie veut que nous soyons dans l’ignorance et la confusion et ses agents travaillent a merveille a sa guise ouvrer grand vos yeux et voyez ouvrer grand vos meninges et combatter cette illusion de lumiere qui est plus noir que les tenebres,l’ennemi s’abuse de la bible pour faire les oeuvres du tenebre il connaisse egalement la parole mais il fait l’inverse de ce qui se dit pour dissimuler le doute et discrediter Dieu, 1)il change le sabbat ecrit par Dieu en dimanche sur l’ordre d’un roi tandis que les ecriture rapporte qu’il faut obeir a Dieu plutot qu’au homme. 2) ,meme dans le nouveau testament dans heb 4:4 ,10 la bible nous dit que celui qui se repose le sabbat le fait pareillement a Dieu,l’ennemi nous fait avaler un dieu trinitaire a 3 tete (trinite=3 personne divinement reunis,un Dieu pere,un Dieu fils et un Dieu esprit)tandis que l’appotre paul nous dit qu.il ya un seul Dieu,un seul Seigneur pere de tous dans eph4:6 et meme dans l’ancien testament Dieu diet ecoute israel votre Dieu est un et jesus dit qu’il vient faire la volonte de Dieu, l’appotre paul nous dit dans 1 pierre3:18 que jesus etait venue pour nous ramener au pere.4) il nous dit de ne pas chatier nos enfants et il nous reserve la prison pour la suite,il nous fait feter la noel que la bible condane et qui est une fete pour les idoles hm.. ,un tas de cognerie rempli de besialiter,d’idolatrie et d’immoralite nous est offert de nos jours pour notre perte on nous inciste a laisser les bonnes choses pour nous soumettre au pouriture car ayant perdu leur ames il veut entrainer ce qui cherche le droit chemin avec eux si vous ne lisser pas vous serez cuit croyer moi si vous ne vous unisez pas pour partager des idees, soit sur le net ,a l’ecole,au travail ou partout ou vous etes pour demasquer ses imposteur a peau de mouton ,vous serez complement cuit croyez moi.je suis pas chretien je suis un simple croyant qui cherche a sauver son ame je cherche a plaire a Dieu mais ca me fait pleurer quand je vois la confusion et le mensonge faire son chemin sans qu’on puisse le freindre. combien vos debat on ete fructif pour moi je vous remercie et vous conseille a lire,a prier, et a avoir foi en Dieu le createur.

  47. Michel-Paul dit :

    « … ETANT ressuscité le matin du premier jour de la semaine  » marque un état, c’est- à-dire qu’il est déjà ressuscité à ce moment du matin.
    (par exemple si j’écris : « ce matin, étant malade, je m’habille et je sors », peut très bien vouloir dire que étant malade depuis un bon moment je finis par m’habiller et sortir), ben lui c’est pareil, il n’était plus mort depuis x heures, et  » étant ressuscité le matin du premier jour … »

    A ce propos, la pierre du tombeau n’est pas roulée par les anges pour laisser sortir Jésus, elle est roulée pour que le témoins les femmes, les disciples, constatent que la tombe est bien VIDE et que Jésus qu’ils vont maintenant RENCONTRER (c’est possible pour nous aussi !) est bien ressuscité, ils en seront témoins.

    –  » de même que Jonas …etc » passage où Jésus parle de Jonas ayant passé trois jours et trois nuit dans le ventre d’un GRAND POISSON (et non d’une baleine), était une prophétie reprise par le Messie d’Israël donc à son propre compte, il était primordial aux yeux de ceux qui seraient les témoins oculaires de sa résurrection que cette prophétie du prophète Jonas soit parfaitement précise et s’accomplisse selon les écritures,(supposez alors à ce moment qu’il  » ressuscite  » seulement après un jour) mais avec une totale exactitude, tel qu’en tout temps c’est avec vérité que Dieu parle ! Ça n’a l’air de rien mais c’est important ! Dieu en effet  » veille sur sa parole pour l’accomplir »

    – Il y a une année, où la Pâque se déroule le 15 Nisan, un Jeudi, qui débute le SOIR du MERCREDI, jour où Jésus est crucifié à l’heure où, dans la cour du Temple, les sacrificateurs immolaient les agneaux afin que ceux-ci fussent consommés le soir ou dans la nuit, c’est Pessah de l’année 30 (julienne) de notre ère.
    La veille de la Paque, qui est le jour de la Préparation, est donc ce Mercredi, mais il débute donc le soir du Mardi !
    Souvenons nous que les dates et jours de sem. débute par la nuit, donc le soir.
    mardi journée, Jésus demande aux disciples de préparer la Pâque
    mardi soir 18h, c’est aussi le début (14 Nissan) du mercredi nuit, 1er j Pains sans levains, Repas Pascal de Jésus, puis arrestation, ses procès, sa passion, sa condamnation vers 6em heure romaine (voir Jean)
    mercr. jour, crucifixion , mort à 15h, (9em hre juive)
    mercr. soir 18h, mise au tombeau, début Shabbat Pessah, début Jeudi 15 Nissan nuit
    jeudi jour, shabbat pascal, —> nuit 1, jour 1
    vendr nuit, vendredi jour, ——> nuit 2, jour 2, (non-shabbat)
    sam nuit, samedi jour, ——> nuit 3, jour 3, shabbat hebdomadaire
    Après cela, après le samedi soir, début du dimanche, « premier jour de la semaine » Jésus ressuscite ! Alors :  » Jésus, ÉTANT RESSUSCITE, LE MATIN DU PREMIER JOURS DE LA SEMAINE, …  » (les ponctuations sont appréciés, elles n’existent pas dans le texte manuscrit)
    La Tradition, est plantée, mais pas l’Ecriture !
    Voir calendriers Ramcal, ou d’autres calendriers sur le web. Or il est habituellement admis maintenant, par les érudits et par les catholiques, que Jésus est mort l’année 30.
    J’espère que pour vous aussi Jésus est bien le Fils de Dieu et aussi Seigneur, puisqu’il est ressuscité et qu’il a accomplit les prophéties de beaucoup de prophètes, envoyé par le Père.

  48. moi dit :

    Vous dîtes: » Jésus, ÉTANT RESSUSCITE, LE MATIN DU PREMIER JOURS DE LA SEMAINE, … »? J’ai déjà vérifié toutes les versions de bible Chrétienne, voici ce qui est ecrit à porpos de Marc 16 : 9 : « Jésus, étant ressuscité le matin du premier jour de la semaine, apparut d’abord à Marie de Magdala, de laquelle il avait chassé sept démons. », alors vous pensez que cette écriture (ie ponctuation) là est fausse pour bien justifier votre conviction. Vous penser aussi que le jours où Jesus avait mangé le pain sans levain (au lendemain de la paque le 14 Nissan) avec ses disciples est le Mardi ». De plus, bien sûr que c’est un état, mais aussi c’est un mode participe issu de Jesus « est réssuscité ». Et qu’en est -t-il de Luc 24:21 « …Nous espérions que ce serait lui qui délivrerait Israël; mais avec tout cela, voici le troisième jour que ces choses se sont passées.  » au sujet de la ressurection de Jesus. Nous savons très bien que ce jour-là est le Dimanche (où Jesus apparût aux deux disciples). Donc, allons-nous penser que ces deux disciples ne savent pas compter ou se sont trompé de jour? Ou encore parlent – ils du Samedi (dont là le 3è jours remonte à Jeudi) au lieu de Dimanche sachant qu’ils disaient « voici… »? Ou bien ont-ils tout simplement fait une erreur d’interprétation ou d’imagination? A souligner que la raison où Jésus disait qu’ils étaient sans intelligence et lents c’est parce que les deux disciples ne sont pas conscient de sa mort et de sa ressurection Luc 24:26 Ne fallait-il pas que le Christ souffrît ces choses, et qu’il entrât dans sa gloire? Concernant les 3 jours et 3 nuits dans Jonas, j’aimerais avancer deux versets dans la bible qui parle aussi et avec pécision de l’idée de 3 jours et 3 jours :
    I Samuel 30:12 « et ils lui donnèrent un morceau d’une masse de figues sèches et deux masses de raisins secs. Après qu’il eut mangé, les forces lui revinrent, car il n’avait point pris de nourriture et point bu d’eau depuis trois jours et trois nuits. »
    I Samuel 30:13 « David lui dit: A qui es-tu, et d’où es-tu? Il répondit: Je suis un garçon égyptien, au service d’un homme amalécite, et voilà trois jours que mon maître m’a abandonné parce que j’étais malade. » A méditer.
    Si vous pensez que je fait une erreur d’interprétation, alors je suis pas le seul, il y a aussi ceux qui ont traduit la bible pour ne pas dire ceux qui ont écrit la bible.

  49. roudolph dit :

    Que l’Esprit de Dieu nous vienne en aide.

Laisser un commentaire