S'abonner par :
 rss
 email
Rubens : Adam et Eve vons manger le fruit défendu

Rubens

Question d’un visiteur :

Monsieur le Pasteur, bonjour,

Le Péché Originel, était-il un péché de Concupiscence, comme le dit l’Église Catholique et Saint Augustin?

Pouvez-vous, s’il vous plait, me conseiller un livre sur la sexualité dans le couple?

merci

Réponse d’un pasteur :

Cher monsieur

Le péché originel, c’est le fait de se prendre soi-même pour un dieu, de mettre comme priorité des priorités son petit désir de l’instant.

Le problème, ce n’est pas que Dieu serait fâché contre nous à cause de ce péché (Dieu est pardon et il nous aime d’un amour éternel), mais le problème c’est qu’une vie posée ainsi est faussée, on est si centré sur soi-même que l’on est comme seul au monde, coupé des autres et coupé aussi de Dieu.

C’est ça le péché originel, ce n’est pas un péché qui appartient seulement à l’histoire… c’est plutôt le péché fondamental, l’erreur fondamentale qui nous est commune à tous & toutes, et qui trouble dans l’existence humaine et dans le monde qui l’entoure. De cette erreur nous sommes libérés pas à pas par Dieu. La « concupiscence » (tendance à vivre selon les désirs de son corps) est une des conséquences de ce péché, mais ce n’est pas le seul, et si le plaisir sexuel peut être fort, il y a d’autres façons que cela de se prendre pour dieu, il y a aussi, par exemple, être fou de pouvoir ou fou de l’argent, ou fou de haine contre les étrangers…

Comme livre sur la question de la sexualité, il y aurait peut-être celui d’Eric Fuchs, qui est un bon auteur, mais je n’ai pas lu ce livre : http://www.arretauxpages.com/fiche_2425_Le-desir-et-la-tendresse

C’est un livre assez calé quand même du point de vue de la philosophie. C’est n livre pour faire réfléchir, ce n’est pas un code de lois à appliquer à la lettre. Dans le protestantisme, c’est à chacun de décider avec son cœur et sa tête, en relation à Dieu, ce qu’il pense être le plus juste.

Bonne route !

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

5 Réponses à “Le Péché Originel, était-il un péché de Concupiscence ?”

  1. PS. Je suis fan quand même des œuvres de St Augustin

  2. Antoine dit :

    Dieu laisse libre l’homme d’évoluer dans le jardin, comme une mère laisserait son enfant faire de même dans la salle à manger. Il découvre le monde des objets, découvrir son corps ou celui des autres. Il peut lui arriver de ce casser la figure ici ou là, ça fait partie de l’expérience. (on trouve ça chez Piaget). L’enfant apprend donc que dans certaines circonstances ses désirs peuvent l’amener à se prendre une porte, dans d’autres expériences il peut réussir. L’enfant apprend sa liberté pour comprendre et assumer les conséquences de cette liberté, pour y trouver des limites et des repères. La faute consisterait à croire que notre désir devrait obligatoirement se réaliser dans la minute et que ne pas pouvoir reporter ce désir serait insupportable : c’est une cause de souffrance, pour soi et les autres quand le duo désirs frustrations est excessivement pathologique. La faute donc, serait de penser que le bonheur serait à chercher toujours ailleurs que dans le jardin du quotidien que Dieu renouvelle chaque jour pour nous. Je vous laisse avec cette phrase de Jean XXIII : « Rien qu’aujourd’hui j’essaierai de vivre sans essayer de résoudre le problème de ma vie, rien qu’aujourd’hui je m adapterai aux circonstances sans prétendre que celles ci se plient à tous mes désirs. »

  3. jean dit :

    bonjour,

    Il me semble que le péché originel dans la théologie catholique n’est pas le péché de chair en soi , mais le péché d’orgueil qui se transmet par la chair .En d ‘autres termes , il s’agit d’un péché transmis et non commis.Cette « tare » de l’humanité est répercutée de génération en génération, donc par voie sexuelle, la seule connue à l’époque d’augustin( la reproduction par duplication des cellules en étant à l’époque à ses balbutiements !!).
    Le péché originel a été commis par Adam le premier homme .Oui , sauf qu’il n’y a pas eu de premier homme , Darwin est passé par là et cette théorie du péché originel ne tient plus , du moins dans sa formulation initiale, augustinienne. QUi est le premier homme , l’australopithèque , le pithécanthrope , ou un autre grand singe fort symptahique au demeurant?
    Il y a de celà quelques années, , un théologien catholique très brillant et appelé à un grand avenir écrivait ( c’est cité par Jacques Duquenne dans un de ses livres )  » si la théorie de l’évolution des espèces devait se confirmer ,ce qui semble être le cas, la notion de péché originelle devra être revue  »

    le nom de ce théologien gauchiste et d’avant garde …..

    suspense…..

    Joseph Ratzinger!!!

  4. mLefeuvre dit :

    Ne faut-il pas distinguer la vérité du mythe de la vérité scientifique ?

  5. La recherche de la vérité qui est dite par le mythe peut aussi être étudiée, cherchée, admirée… un peu de la même façon que pour la vérité scientifique : avec sérieux et humilité, développant des modèles de compréhension, les plaçant face à l’expérience, et les affinant progressivement ?

Laisser un commentaire