S'abonner par :
 rss
 email

couple dans une ville, la nuit

Question d’un visiteur :

Bonjour, mon amie est protestante pratiquante. J’aimerais bien qu’elle vive avec moi, mais, si j’ai bien compris, c’est impossible sans mariage. Il y a t il une autre solution que le mariage pour que mon amie puisse vivre avec moi ?

Je ne suis pas contre le mariage, que j’accepte faire dans son église, mais je ne suis pas encore prêt et pour moi il est encore un peu tôt.

Je ne suis pas athée. Je me dis agnostique; c’est à dire que j’aime et que j’adopte certains principes dans chaque religion. Disons que je suis ouvert sur le monde et sur ses croyances.

je vous remercie

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Euh, ce n’est pas une question de droit, mais c’est une question de choix.

Le fond du problème, c’est que vous voudriez vivre avec votre amie sans vraiment vous engager.

C’est bien compréhensible. Mais ce n’est pas forcément génial pour au moins deux raisons.

La première raison, la principale raison qui fait qu’il y a un problème dans ce que vous désirez, c’est que pour faire un couple, il faut être deux. Or, votre amie ne désire pas vivre en couple sans qu’il y ait un vrai engagement. C’est n’est pas la seule façon possible de vivre, nous connaissons tous des personnes qui ont une autre conception du couple, comme une paire qui se rapproche pour une nuit ou pour quelques mois, comme à l’essai, ou pour une période avant que l’on ne désire vivre ensuite autre chose. Il y a aussi des personnes très sérieuses qui préfèrent vivre un temps en couple, à l’essai, avant de s’engager. Pourquoi pas, si les deux personnes sont d’accord, si c’est leur façon de vivre. Mais la conception du couple qu’a votre amie n’est pas cette conception-là. Et c’est question est une une question de fond, c’est une question qui implique une certaine façon de comprendre la vie, les valeurs, les priorités… Pour former un couple, il faut au moins s’entendre un peu sur ce que l’on entend par là, au moins s’entendre un peu sur les valeurs les plus fondamentales qui permettent d’avoir une visée commune, un peu la même façon de comprendre les relations humaines et ce que l’on croit être juste. Ce n’est donc pas une question de foi, ou une question de cérémonie de mariage, mais une question de valeurs, de visée commune ou incompatibles.

Le seconde raison qui fait qu’il y a un problème dans ce que vous désirez, c’est que je pense sincèrement qu’il est bon pour l’homme d’avoir le courage de prendre des décisions, d’avoir le courage de s’engager et de tenir ses engagements. Vivre en profitant de l’instant, vouloir ne pas vraiment choisir et garder toute liberté d’aller et de venir selon son désir de l’instant n’est pas une façon très constructive de vivre. Ce n’est pas une question de foi ou de religion. C’est juste une question pratique. Pour construire quelque chose, il faut un peu de fidélité, de stabilité. Par exemple, quelqu’un qui choisirait de faire des études de droits, mais qui au bout de deux ans abandonnerait pour des études en vue d’être boulanger, puis arrêterait pour faire de la musique…. ne risque pas d’acquérir une vraie compétence en quoi que ce soit, si ? Il ne serait en définitive ni avocat, ni boulanger, ni musicien. Pour la vie c’est la même chose. Il faut creuser un peu ce que l’on pense être une bonne et juste façon de vivre. C’est bon de réfléchir pour soi-même à cela et d’y réfléchir aussi en couple. On n’a pas forcément de religion, ni forcément la même religion que l’autre avec ses amis ou dans son couple. Mais il faut au moins un peu de réflexion, au moins un peu philosopher, choisir des bases, construire sur ces bases.

Amitiés et bonne route

pasteur Gaspard de Coligny

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

19 Réponses à “Mon amie ne veut pas que nous vivions ensemble sans être mariés, comment faire ?”

  1. Court dit :

    Il était bien difficile de répondre à une telle question en faisant l’économie d’un dialogue…Car la lettre ne nous dit pas s’il n’est pas prêt à prendre un engagement vis-à-vis de la jeune fille, ou s’il ne se sent pas prêt à un mariage à une Eglise dont il ne fait pas partie. Personnellement je pencherais pour la seconde solution, mais je trouverais sage de le lui demander avant d’en conclure de suite qu’il refuse de vouloir s’engager…

  2. « J’aimerais bien qu’elle vive avec moi »… « Je ne suis pas contre le mariage, mais « … « je ne suis pas encore prêt et pour moi il est encore un peu tôt. »
    ——-
    Donc c’est purement pour le confort et les besoins sexuels. Difficile et fatiguant de devoir trouver à chaque fois quelqu’un de nouveau pour ça. Mais votre question est bonne et la réponse du pasteur très instructive pour moi dans ma vie sur d’autres sujets me rappelant les responsabilité qu’il faut savoir prendre.
    En toute amitié. Éliane

  3. Merci pour les encouragements !
    Amitiés fraternelles.

  4. vanessa dit :

    Je suis très étonnée des déductions très rapides que tire  » maisons chrétiennes » : ce jeune homme désirerait vivre avec son amie sans s’engager par les liens du mariage (religieux) « pour le confort et les besoins sexuels ». « Difficile et fatiguant de devoir trouver à chaque fois quelqu’un de nouveau pour ça » : on pourrait attendre un peu moins de jugement et un peu plus d’empathie de la part qn qui se réclame d’une obédience chrétienne il me semble ?

    Savez-vous qu’il existe un certain nombre de jeunes gens qui, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, ont fait le choix de vivre ensemble avant de se marier, parfois même de faire un enfant ensemble ? Et cela sans cynisme ou libido déplacée. On peut bien-entendu discuter ce choix; ce n’est pas celui que j’ai fait, et je suis personnellement sensible aux arguments du pasteur Marc; il faudrait pour cela sortir du procès d’intention et du discours strictement moralisateur…
    Amicalement à tous.

  5. maisons chrétiennes dit :

    Bonjour Vanessa,
    « Savez-vous qu’il existe un certain nombre de jeunes gens qui, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, ont fait le choix de vivre ensemble avant de se marier, parfois même de faire un enfant ensemble ? »

    Oui, mais ces jeunes gens dont vous parlez ont choisi d’un commun accord de vivre comme ça avec les inconvénients et les avantages que cela procure, ce qui n’est pas le cas de jeune homme qui ne peut imposer son choix à sa partenaire. Pour elle, c’est clair, la communauté de vie se fait en passant par le mariage. Jusqu’à présent à notre époque, il n’y a que 3 solutions pour vivre ensemble : 1 le mariage, 2 le pacs et 3 le concubinage. Vous voyez le tour est vite fait, et cette jeune femme a fait son choix qui est très certainement bien réfléchi en profondeur. Il faut aussi penser que les liens du mariage religieux, signifie bien plus que le mot religieux. Cela englobe cela et va bien audelà. C’est un engagement profond et réfléchi. De toute façon, ce jeune homme pose sa question, c’est qu’il est en état de recherche et certainement que son amie par son choix de vie va lui faire entrevoir bien plus que son maintenant. En tous cas je leur souhaite du bonheur. En toute amitié.
    Bien amicalement à vous.

  6. Bonjour
    « Savez-vous qu’il existe un certain nombre de jeunes gens qui, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, ont fait le choix de vivre ensemble avant de se marier, parfois même de faire un enfant ensemble ? »


    Oui, mais ces jeunes gens dont vous parlez ont choisi d’un commun accord de vivre comme ça, ce qui n’est pas le cas de ce jeune homme qui ne peut imposer son choix à sa partenaire. Pour elle, c’est clair, la communauté de vie se fait en passant par le mariage. Jusqu’à présent à notre époque, il n’y a que 3 solutions pour vivre ensemble : 1 le mariage, 2 le pacs et 3 le concubinage. Vous voyez le tour est vite fait, et cette jeune femme a fait son choix qui est très certainement bien réfléchi en profondeur. Il faut aussi penser que les liens du mariage religieux, signifie bien plus que le mot religieux. Cela englobe cela et va bien audelà. C’est un engagement profond et réfléchi. De toute façon, ce jeune homme pose sa question, c’est qu’il est en état de recherche et certainement que son amie par son choix de vie va lui faire entrevoir bien plus que son maintenant. En tous cas je leur souhaite du bonheur. En toute amitié.
    Bien amicalement à vous.
    Éliane

  7. vanessa dit :

    Oui, tout à fait d’accord, la position de son amie va sans doute le pousser à mûrir une décision ( quelle qu’elle soit) qu’il essaie pour l’instant de ne pas prendre ( comment s’engager sans s’engager …)
    Bien amicalement
    Vanessa

  8. Sandrine dit :

    Bjr je suis en instance de divorce mon ami est évangéliste et la bible ns interdit de vivre en couple alors k l on s aime k faire ?

  9. La Bible n’est pas un code civil, mais doit être interprétée avec foi, espérance et amour. Sinon, elle devient un terrible instrument de mort (elle commande même de lapider les enfants désobéissants (Deutéronome 21:18-21), et Jésus dit de « ne pas résister au méchant » (Matthieu 5:39) ce qu’il n’est pas possible d’appliquer littéralement en laissant faire les pédophiles et gangster massacrer des gens).

    Votre ami doit choisir :

    • Soit il reste dans cette église et il vous faut alors suivre les règles imposées par cette église et son interprétation particulière de la Bible.
    • Soit il accepte d’aller dans une église plus ouverte, reconnaissant qu’il peut y avoir de multiples interprétations de la Bible, et vous pouvez alors vous tourner vers Dieu personnellement et décider ce que votre conscience, éclairée par votre foi, vous donnera de faire.

    « Tout est permis, dit l’apôtre Paul, mais tout n’est pas utile, tout ne construit pas » (1 Corinthiens 10:23). C’est à vous de voir si votre cheminement est constructif, va vers le bien, la vie.

  10. Sandrine dit :

    Son pasteur ns empêche de ns voir pour kil ne soit pas tenter . Il a dit k mtn kil avait reçu le baptême il pouvait plus faire marche arrière . Sauf k l on a 40 ans et si on veut une famille on a plus des années devant ns . Mon ami m a MM dit k je l avait perdu pour le seigneur . Je sais plus cmt réagir . J en arrive à plus manger tellement j ai mal

  11. Bah, si votre ami vous lâche pour suivre la parole de son pasteur (qu’il confond avec la parole de Dieu, le pauvre !)… c’est qu’il ne vous aime pas vraiment. Et finalement cela vaut mieux de le perdre maintenant plutôt que d’avoir la vie d’une famille gâchée par l’intégrisme du père ou de la mère, faisant éclater une famille entière, au détriment grave des enfants. Cela arrive, et c’est bien pire encore. Donc vraiement ne vous précipitez pas pour fonder une famille et faire des enfants avec n’importe qui…
    S’il ne revient pas, c’est que vous méritez mieux que ce monsieur.
    Avoir des enfants ou pas, c’est une autre question, qui doit être séparée, vue après avoir fondé un vrai bon couple.

  12. Sandrine dit :

    Je sais plus cmt le faire revenir cela fait 2 jours k je n ai plus de ses nouvelles

  13. Nadège dit :

    Franchement Sandrine, laissez le tranquille. S’il vous aime, il va revenir, sinon tans pis. Ne lui courrez pas après, ne lui mettez pas la pression. Cela ne sert à rien et en plus il vous en fera la reproche toute votre vie ensemble.

  14. Sandrine dit :

    D accord merci mais mon kil est baptisé il changera jamais d avis le pire c k 2 enfants en souffre aussi … Mais c vrai je vais le laisser on verra bien …

  15. Sabrina dit :

    Courage Sandrine ….il faut le laisser tranquille tu verras il va bien reprendre son propre esprit à un moment donné….et là il fera marche arrière…
    Pour mon cas je suis divorcé depuis 4 ans et je vis seule avec mon fils.. je connais un homme de religion musulmane depuis presque 3 ans et ne veut prendre aucun engagement avec moi …
    j’aimerais construire une famille puiqqu’on s aime mais il y a d’un côté ses parents qui veulent le transformer et moi qui le ramène à l’Amour d ‘un ĕtre quelque soit sa religion…je n’arrive pas à le quitter je l ‘aime tellement…et pourtant je sais que c ‘ est la seule solution puisqu’il n’en cherche pas une.

  16. nesuferit dit :

    « Car Christ ne m’a pas envoyé pour baptiser, mais pour évangéliser, non point avec les discours de la sagesse humaine, afin que la croix de Christ ne soit point anéantie. » (1 corinthiens 1:17)

  17. Devillers dit :

    Bonjour,
    Je viens juste de découvrir cette discussion entre vous et avec un pasteur.
    Je n’y vois qu’une « discussion » de psychologie et pas du tout fondée sur la Parole de Dieu.
    Déjà,deux personnes qui se posent la question du « vivre » ensemble,doivent impérativement se poser la BONNE QUESTION : « Seigneur…..est-ce bien TA volonté que nous soyons ensemble ».
    Quand l’approbation du Seigneur est positive, alors…….allez-y et que votre vie soit alors une vraie bénédiction car lorsque Dieu ouvre lui-même une porte, PERSONNE ne peut la fermer et vice-versa!
    Écouter Dieu est de loin la meilleure solution car Lui ne se trompe JAMAIS.
    Le vrai bonheur ne dépend que de Dieu seul
    Voilà et que Dieu vous bénisse dans votre réflexion.

  18. En même temps, ce n’est pas la peine d’être injurieux non plus, M. ou Mme Devillers.

  19. emdeclerm dit :

    Je trouve que la discussion est intéressante et je suis d’accord qu’à l’heure actuelle, vivre en couple avant le mariage ne veut pas dire qu’on assouvit ces désirs sexuels au détriment de la personne avec qui l’on est. C’est un discours un peu étroit. Je connais des couples qui ont vécu ensemble avant le mariage, qui ont fondé un foyer solide et sont ensemble et heureux depuis 30 ans. Ce qui compte c’est la volonté de bâtir quelque chose et de s’en donner les moyens, quelque soit le temps que ça peut prendre.
    Cependant, rencontrer une personne qui veut attendre de se marier avant de vivre en couple est instructif aussi car c’est vrai que ça permet de remettre en question ses conceptions propres. Ce peut être un formidable challenge que de se marier et ensuite s’adapter au quotidien avec la personne qu’on aime. A condition que ce challenge ne soit pas effectué au hasard Balthazar évidemment.

Laisser un commentaire