S'abonner par :
 rss
 email

voute dans l'église Saint Pierre de Rome

Question d’un visiteur :

Mon nom est Astrid, j’ai mal au cœur à cause de mes pêchés, je me sens mal. J’aime Dieu mais, je ne puis faire ce qu’il veut. L’année passée j’ai commencé à éviter les pêchés afin que sa promesse ne s’anéantisse, mais malheureusement pour moi je n’ai réussi que 8 mois, je suis retombée dans l’impudicité avec mon ex-copain, j’ai lutté mais j’ai pas pu. Je me demande alors si elle existe toujours cette promesse ou pas, je souffre tellement beaucoup je me demande si je suis repartie à zéro.

Réponse d’un pasteur :

N’ayez crainte. Dieu est patient. Personne n’arrive à changer d’un coup, mais nos progrès sont toujours progressifs, ou comme avec des marches (des temps avec des petits progrès puis des temps où l’on avance pas), parfois des progrès de 2 pas en avant et d’un pas en arrière… C’est normal.

L’essentiel, c’est de garder l’énergie et de reprendre pied, et d’avancer encore. L’enjeu c’est que nos échecs soit pour nous un enseignement, qu’ils nous rendent plus forts et plus déterminés.

Donc 8 mois, c’est déjà bien. La prochaine fois pourrait être la bonne, où vous tiendrez bon.

Donc non, vous ne repartez pas à zéro. Vous repartez en sachant que vous avez été capable de tenir 8 mois ! Vous repartez en regrettant d’avoir lâché en si bon chemin.

Et en tout cas. Vous n’avez rien, absolument rien à craindre de Dieu, au contraire. Il ne rejette pas le pécheur, il ne nous méprise pas quand nous sommes faibles, mais il se fait proche pour nous donner de la force, pour nous éclairer, nous aider. Même l’apôtre Paul dit comme vous : j’aime Dieu, j’aimerais faire le bien, mais le bien que je voudrais faire, je n’arrive pas à le faire et ce que je fais c’est le mal que je voulais éviter, qui me délivrera de ça ? Grâces soient rendues à Dieu ! (Romains 7)

Tous mes vœux de bénédiction

& amitiés

pasteur Gaspard de Coligny

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

12 Réponses à “Pendant 8 mois j’ai tenu bon pour ne pas pécher, j’ai rechuté, que faire ?”

  1. philippe dit :

    Astrid,ce que vous appelez pêchés ne seraient ils pas simplement des élans vers un homme qui vous attire toujours malgré le qualificatif « d’ex copain » ? Sur quoi basez vous l’impudicité ? Impudique en 1900 et en 2011 cela me semble TRÈS différent. La Bible dit cela est impudique et ??? Point final ??? Soyons sérieux la Bible est une tentative humaine pour dire la parole de Dieu. Tentative humaine et donc imparfaite malgré la foi de ceux qui tentèrent d’écrire Sa Parole. Si vos élans genaient Dieu Il serait capable de vous le dire je pense. À vous lire vous semblez jeune et la jeunesse peut être « folle ». Tu ne tueras point… Ok. Ne pas violer,voler etc,bref ce que nos lois définissent comme crimes ou délits,évitez cela. Pour le reste « Aimez vous les uns les autres » le mode d’emploi n’etant pas précisé la notion de péchés est bien vague. Dernière chose,pourquoi « ex copain » ? N’êtes vous pas toujours Amoureuse sans vouloir l’admettre ? On ne reviens pas vers quelqu’un sans raison,alors réfléchissez,cette raison c’est peut être l’AMOUR…

    Amicalement. Philippe

  2. Arthur dit :

    « Sur quoi basez vous l’impudicité ? »

    -> Mt 5.27-8
    « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras point d’adultère. Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur. »

  3. philippe dit :

    Arthur. Vous pensez aider Astrid parce que vous connaissez vos leçons par coeur ? Elle parle de péchés,pas d’adultères. Moi non plus du reste et pourtant vous me citez. Soit suivons votre non-raisonnement puisque vous citez Mathieu c’est SON opinion et non la votre désolé mais c’est ainsi. J’ai dit et répète que la pudeur en 1900 ou en 2011 sont TRÈS différente. En 1900 un genou féminin trop visible faisait d’une femme une créature de petite vertus,ouf les choses ont évolué. Il est triste pour vous que vous n’en n’ayez pas fait de même. Continuez à craindre Dieu moi je préfère Son Amour Indefectible. L’AMOUR est tellement plus beau que la peur.

  4. Arthur dit :

    Bonsoir,

    Ce n’est pas à Astrid que je répondais mais bien à vous. Je tiens en effet que les leçons de la Parole méritent davantage d’être apprises et enseignées que celles du monde, ne vous en déplaise (1 Jn 2.15-16).

    Vous me dites, « elle parle de péchés, pas d’adultères ». Ce à quoi je vous réponds « mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur. »

    Ce n’est effectivement pas un raisonnement, mais c’est, Dieu aidant, mon opinion, car l’opinion de Matthieu est aussi l’opinion (dogme) de l’Eglise.

    Pour une fois – et c’est suffisamment rare pour être remarqué – je trouvais la réponse de M. Pernot plutôt correcte et cohérente (à condition de prendre garde de se glorifier des succès passés)…

    A Astrid qui est déjà dans mes prières, je conseillerais d’abord de prier sans cesse (1 Th 5.17), de garder ensuite fermement en mémoire que Christ a vaincu le péché en notre nom et une fois pour toutes (He 9.12) et de rendre grâce pour cela.

    Et à ceux qui auraient l’Ecriture en scandale, en 1900 comme en 2011, je redis :
    Plus à me frapper on s’amuse,
    Tant plus de marteaux on y use !

  5. philippe dit :

    Arthur. Je maintient qu’il est dommage que votre évolution ce soit arrêté. Mais je retire 1900,je pencherais plus vers 1500 pour vous. Inutile d’expliquer la date vous l’aurez comprise. Vous compilez des versets bravo,vous appliquez le dogme génial. Moi le dogme je l’emmerde,si si vous avez bien lu. Et si l’église ne comptait que des perroquets dans votre genre j’en viendrais même à emmerder l’église. Des marteaux à user j’en ai des tas et j’en aurais toujours pour des gens comme vous qui priez sans cesse sans rien penser ou faire par vous même. Je vous laisse à votre guerre sainte et ceci serà ma dernière réponse car il est trop tard pour vous j’en ai peur. Lachez un peu Mathieu,Marc,Paul…et tentez de parlez seul. Si cela ne vous fait pas trop peur

  6. Ouh là ! Soyons « zen », et courtois, pour le moins.

    Ce n’est pas sympa de jeter des versets à la figure des gens (et cela ne fait honneur ni au Christ ni à l’Evangile).

    Ce n’est pas non plus très sympa de répondre par des menaces…

    Merci & amitiés

  7. philippe dit :

    Pardon pour la formulation de ma réponse. Croyez bien que je ne menace personne. Arthur est surement sincère dans ses prières pour Astrid et j’espère que Dieu les entendra. Mais parfois il m’arrive de douter,et alors je m’en remet moins à Dieu et plus aux hommes,et je pense que cela vaut la peine. Astrid peux peut être trouver des réponses en elle même ou avec son « ex copain » Ou alors Arthur à raison et elle peux trouver ces réponses dans la Bible. Quoi qu’il en soit nos manières diffèrent certe mais le but est le même et c’est finalement cela qui compte.
    Si vous lisez ceci Arthur veuillez acceptez mes excuses sincères. Vous aussi Pasteur,navré de vous avoir obligé à intervenir.

    Amicalement.

  8. Jordan dit :

    Bonjour Mr. Pernot.

    J’ai du mal à comprendre que veux dire ce que vous avez dit dernièrement:
    « Ce n’est pas sympa de « jeter » des versets à la « figure » des gens » ???

    Je trouve cette réponse très étrange. Surtout venant d’un pasteur …

    Dieu a pourtant dit à travers Paul que « Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice » 2Timothée3:16

    Bien bonjour

  9. Un exemple, pour vous expliquer. Les évangiles nous racontent que le « diable » éprouve Jésus au désert, c’est cela « jeter » des versets à la figure de quelqu’un, pour le meurtrir, le tuer.

    Autre exemple, des théologiens ont utilisé l’histoire de Cham, fils de Noé, pour justifier le racisme, et dire que les noirs sont destinés par Dieu à être esclaves des blancs. Encore une fois, alors, l’Ecriture est utilisée pour la haine, le racisme, pour soumettre et mépriser l’autre.

    C’est ainsi que le verset que Paul vous citez est exact, et l’on peut aussi bien dire également : Toute Ecriture est inspirée de Dieu, mais elle peut être utile pour aliéner, pour blesser, pour perdre quelqu’un, pour attirer vers le péché et l’injustice, pour faire perdre le sentiment de sa dignité à l’autre, pour le rendre esclave de la doctrine et de la morale de l’église…

    Donc, attention, nous les chrétiens, à ne pas utiliser l’Ecriture n’importe comment, discernons dans notre cœur si notre intention est bonne, mais aussi comment elle risque d’être reçue par l’autre, par les autres… Et pour cela, cela demande du cœur, de la sagesse et de la prière.

  10. Jordan dit :

    Dans ce cas j’ai une question à vous poser Mr Pernot …

    D’après vous, le passage qui a été donné par Arthur de Mathieu5:27/28 suite aux propos de Philippe a t’il été utilisé pour DÉTRUIRE, CORROMPRE, DÉTOURNER ou pour INSTRUIRE, ÉDIFIER et SAUVER ???

  11. C’est plutôt face à l’avalanche de versets, en particulier un qui sert à accuser d’adultère une femme qui souffre, puis un verset envoyé comme un jugement contre Philippe (1 Jn 2.15-16).

  12. le roi dit :

    j’ai une question.je peux la poser

Laisser un commentaire