S'abonner par :
 rss
 email
Judas de Lady Gaga

Judas de Lady Gaga

Question d’un visiteur :

Bonsoir,
Je suis un très grand fan de « lady gaga » (que vous devez surement connaitre), mais mes parents sont des protestants extrémistes, et n’acceptent pas le fait que j’aime cette chanteuse (ils disent que c’est une fille qui mérite l’enfer à cause sa chanson « judas », de son extravagance, de son amour pour les homosexuels et surtout le fait qu’elle soit catholique). A chaque fois que j’essaie de les dissuader en parlant de tolérance, ils m’ignorent. Et depuis peu, je me demande si l’église réformé ont les mêmes idées qu’eux. Est-ce que un chrétien croyant et pratiquant (je ne suis pas extrémistes comme mes parents) doit aimer une idole « spécial » comme elle.

Merci d’avance

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

A mon avis, il y a du bon et du mauvais en chaque personne vivant au monde. Même chez Lady Gaga. On peut dire ce que l’on veut de cette Lady, mais elle n’est certainement pas dépourvue de talents. On peut donc tout à fait apprécier sa musique, ses spectacles, elle dit souvent des choses intéressantes, elle a eu des paroles engagées qui sont importantes… On peut même être un grand fan. Mais comme toujours, et en toute chose, il faut de l’intelligence et du discernement, il faut garder sa liberté.

Êtes-vous devenu un grand fan décérébré ou un grand fan intelligent, lucide et resté libre de Lady Gaga ? C’est à vous-mêmes de répondre à cette question pour vous-mêmes, et c’est assez facile de le savoir : Reconnaissez-vous que certaines choses qu’elle a fait ou qu’elle fait sont mauvaises ? Ce n’est pas une critique, c’est le lot de toute personne vivant au monde de faire des choses qui sont mauvaises. Si, donc, vous pouvez reconnaître et dire : oui, ça, elle n’aurait pas dû, ce n’est pas bon, mais par contre ça et ça, c’est génial et j’aime bien, ça et ça qu’elle a dit sont de belles choses ou de bonnes choses. Si vous avez cette lucidité et cette liberté : c’est très bien. Par contre, si vous êtes grand fan à 200 % de tout, c’est un peu plus gênant (pour vous), c’est comme si un alien est venu vous bouffer le cerveau et s’était installé dedans. Il est encore temps de le faire sortir, et je vous conseillerais de le faire. Mais bon, chacun sa vie.

Je dirais la même chose pour vos parents, sauf le respect. Pourquoi tant de haine ? J’ai écouté sa chanson « Judas », j’ai regardé le clip avec les Harley. Je ne suis pas du tout certain que ce soit si contre Jésus que ça. Elle dit en substance qu’elle est amoureuse de Judas, qu’elle fait ou veut faire l’amour avec lui. Puis, vient ce couplet, presque à la fin :

I wanna love you,
But something’s pulling me away from you
Jesus is my virtue,
Judas is the demon I cling to,
I cling to

[Chorus]

I’m just a Holy Fool, oh baby he’s so cruel
But I’m still in love with Judas, baby
I’m just a Holy Fool, oh baby he’s so cruel
But I’m still in love with Judas, baby

Dans ce texte, elle dit en substance que Judas est le démon auquel elle s’accroche, et qu’elle est folle car il est la cruauté même, mais comment se libérer de cette emprise, de cet amour du mal, que faire, c’est plus fort que nous, fort comme un amour fou ?
Jésus est la solution, il nous sauve, il nous tire loin de ce démon, Jésus est en nous la vertu, il est une force de bien qui peut nous tirer de ces griffes qui nous entraînent vers la mort, vers le mal…

Peut-être donc que ce texte est sincère de la part de Lady Gaga, et qu’elle se sent entre les deux, amoureuse de mauvaises choses mais en même temps tirée vers la vie et le bien en Jésus ? Ce combat, c’est celui de nous tous, il est en chacun de nous. Ce e-texte est comme une confession du péché, triste, peut-être même un peu désespérée, cela me donnerait plutôt un sentiment de compassion pour cette femme qui a une vie bien compliquée, extrême, très débridée. Je lui souhaite de s’ouvrir sans cesse plus au bien. Et vous aussi !

Bonne route et amitiés

pasteur Gaspard de Coligny

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

2 Réponses à “Lady Gaga : Une idole « critiquée » que j’admire”

  1. Eric78 dit :

    Bonjours,oui vous pouvez aimer ce que fait Lady Gaga,mais n’en soyez pas trop fan(il est bon au début d’être fan si cela ne dure pas trop longtemps)car être « fan » c’est faire abstraction de sa propre créativité mais si sa musique peut vous permettre d’être créatif a votre tour et bien bravo la Lady!
    Comme dans tout être il y a de la lumière et de l’ombre et chaque personne peut être un catalyseur positif pour un autre mais cela nécessite de ne plus être « fan passif » mais créatif actif de votre propre oeuvre.

    Je dirai la même chose de personnes qui rentrent en religion, Jésus ne veux pas que l’on soit fan de lui mais bien, que ce que l’on a de lui en nous puisse s’exprimer selon nos capacités.

    Quant a son coté sulfureux je crois quelle en joue tant qu’elle n’incite pas a des choses malsaines.

    J’ai bien aimé son 1er album d’ailleurs….on voit qu’elle a été « fan » de Madonna mais elle a un gros potentiel créatif.

    Quant a votre famille « extrémiste » moi je leur souhaite d’être moins enfermés dans leurs illusions et de voir un peu au delà.
    Et que vous ne pensiez pas comme eux est très bien.

  2. G.A. dit :

    @Pernot

    Le motif de cette chanson de Lady Gaga est ambigu, comme le texte de nombreux titres américains aujourd’hui.
    Elle ne s’adresse à personne en particulier, et est en apparence dissociée du référent, libre d’interprétation.
    Cette ambiguïté, ou tromperie, est volontaire.
    Il suffit pour s’en convaincre d’étudier l’ensemble des chansons de Gaga.
    Certains titres sont plus explicites (Marry the Night, Born this Way, Edge of Glory), et la dimension bien moins métaphorique que celle de Judas qui est la leur (cf Born this Way en traduction : Ceci est un message du gouvernement B.O.U.C., peu importe que tu l’aimes lui ou S.M.I. [Sa Majesté Infernale, dans la terminologie sataniste]) cède définitivement la place au premier degré, sous la surcharge visuelle de tous les symboles du paganisme et du folklore luciférien cf Bad Romance mais aussi maçonnique cf Paparazzi, Just Dance.
    Les mythes et affaires juridiques qui auréolent, si j’ose dire, la biographie de Gaga (assassinat de Lady Morgana, détournement de fonds destinés aux victimes de Fukushima) sont moins parlant, toutefois, que son entourage musical (Kanye West,Jay-Z, créateur de Rocka-wear, Rihanna, Beyoncé, Nicki Minaj) qui prêtent allégeance aux mêmes instances.
    Je ne crois, pas, par conséquent, que Lady gaga soit déchirée entre le Bien et le Mal, et encore moins, évidemment, catholique (même si les innombrables scandales et révélations qui entourent le Vatican, ses banques et l’orientation spirituelle et la tiare de ses représentants rendent cette affirmation moins incompatible qu’à une époque).
    Ses chansons auraient plutôt une vocation pédagogique, seraient destinés à diriger ses jeunes, parfois très jeunes fans dans le « droit » chemin, après avoir reconstitué LEUR situation morale de départ.
    Néanmoins, juger Lady Gaga en tant qu’individualité n’a pas de sens, dans la mesure où le star-system repose essentiellement sur l’ingérence, relativement légitime, des mécènes en terme de création.
    Il est donc plus pertinent de se pencher sur les sources de financement de l’artiste pour juger des coûteux messages relayés par Gaga, qui déclare, dans une interview filmée n’être qu’un « messager » et n’avoir « aucun lien au contenu textuel » de ses chansons.
    On constate que les trois quarts des stars mondiales actuelles sont rémunérées par deux grandes familles renommées, d’obédience maçonnique avérée.
    Les revenus générés par l’industrie du disque sont en chute libre, et il est peu courant q’un investisseur dépense autant d’argent dans une affaire qui ne marche pas, s’il n’y a pas là un intérêt intrinsèque quelconque.
    Alors, le bénéfice n’étant plus la question, quel est l’objectif desdits mécènes ?
    Volonté de faire vivre une créativité pas si créative ?
    Ou besoin impératif de diffuser sa religion à grande échelle ?

    « Pull on the shades, ’cause I’ll be dancing in the flames » Edge of Glory
    « I need a man, who thinks right when it’s so wrong, tonight » Edge of Glory
    « I want your horror, cause you’re a criminal » Bad Romance

    Apocalypse 11 :
    11 Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon

    Apocalypse 13 :
    13.5 Et il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes; et il lui fut donné le pouvoir d’agir pendant quarante-deux mois.

    13.6 Et elle ouvrit sa bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son nom, et son tabernacle, et ceux qui habitent dans le ciel.

Laisser un commentaire