S'abonner par :
 rss
 email

participation de lycéens au culte et même pour faire le culte

Question d’un visiteur :

Bonjour, je m’appelle Noémie et mes parents sont catholique mais j’aimerais être protestante.J’ai quelque question a vous poser s’il vous plait :

  • Doit on faire une démarche spécifique pour être Protestant (aller le déclarer a l’église ou autre…)?
  • J’ai entendu quelque chose comme quoi les protestants ne considéraient pas le pape (je ne sais pas comment bien le dire mais c’est quelque chose plus ou moins comme ça)
  • Est on obliger d’aller au temple?
  • Et pour finir quelle est le principale a savoir du Protestanisme et quelle est la différence entre les Protestants et les Catholiques?

Merci beaucoup.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour Noémie

Et bravo de vous intéresser à Dieu. Je suis persuadé que cela vous apportera beaucoup, à vous et à votre entourage.

Dans la théologie protestante, ce qui compte le plus, c’est ce que l’on a dans le cœur, dans la tête, et dans son cheminement de vie.

Les rites ne sont donc pas essentiels, nous avons seulement remarqué, depuis des générations, que des rassemblements en église nous aidaient à avancer. Pour nous, protestants, l’église est comme une salle de musculation pour notre foi et notre réflexion. C’est probablement la différence essentielle entre le christianisme protestant et le christianisme catholique. Nous ne voulons pas que le culte ou les sacrements soient le sommet de la foi des personnes, mais que l’essentiel soit leur prière personnelle, leur lecture personnelle de la Bible, leur réflexion en leur âme et conscience, et puis leurs actions dans la liberté et la responsabilité personnelle.

C’est un peu exigeant comme forme de christianisme, puisque chacun doit apprendre à réfléchir par lui-même, apprendre à se décider sur ce qu’il pense sur Dieu, apprendre à se présenter directement à Dieu sans intermédiaires, apprendre à faire des choix personnels sur le meilleur chemin à un moment donné. Ce n’est pas toujours facile car parfois la vie nous impose de choisir entre des chemins qui sont tous plus ou moins mauvais et plus ou moins bons… mais nous avons confiance dans l’amour de Dieu et donc dans son pardon (ce qui ne veut pas dire que ce que nous faisons n’a aucune importance).

Du coup, chaque protestant(e) est appelé(e) à apprendre à lire la Bible par lui/elle-même, à prier Dieu et Dieu seul par lui/elle-même, à réfléchir et à être un peu théologien par lui/elle-même. Dans un sens, chaque protestant(e) est pape pour lui-même. Le pasteur n’est pas le chef,il n’est pas forcément plus croyant que ses paroissiens, il a seulement suivi une formation de théologien et il a reçu la responsabilité d’animer une paroisse. Les paroissiens ne sont absolument pas obligés d’être d’accord avec ce que le pasteur a dit dans sa prédication, mais si cette prédication a donné aux gens l’occasion de se poser des questions, c’est déjà formidable.

Pour cela, nous avons besoin de nourrir notre réflexion et notre prière, besoin d’apprendre un peu aussi ce que c’est que la Bible et des outils d’interprétation de la Bible afin de l’interpréter ensuite librement en fonction des circonstances de notre propre vie. Cela aide donc de participer à des rencontres à l’église, mais ce n’est bien entendu pas obligatoire. Il peut y avoir d’autres façons de se former et de nourir sa réflexion et sa prière. La preuve, c’est sur internet que vous êtes entrée dans l’Oratoire du Louvre, peut-être pour y trouver quelques bases de théologie, quelques quelques prières, quelques prédications qui vous ont permis d’avancer. C’est déjà bien, même si cela ne remplace pas la participation physique, car quand on sort de chez soi physiquement pour aller dans une église, nous nous préparons déjà, psychologiquement, à changer un peu, à cheminer dans notre cœur, dans notre foi, dans nos idées… et cela nous aide. Mais bon, chacun fait comme il peux.

Donc, bref, pour être protestant, il suffit d’entrer dans une démarche libre et personnelle de foi chrétienne, commencer à lire la Bible, à creuser la question, à prier… d’une manière libre et responsable. Certaines personnes demande à recevoir un baptême d’adulte (si elles n’ont pas été encore baptisées), ou à faire une profession de foi. Mais ce n’est pas obligatoire, on peut tout à fait se déclarer comme protestant sans faire cela. Et il n’est pas obligatoire d’aller à l’église. A chacun de trouver des moyens pour entretenir sa foi, à son rythme.

Bonne route et amitiés

pasteur Gaspard de Coligny

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

4 Réponses à “Est-ce que c’est obligatoire d’aller à l’église pour être protestant ?”

  1. Tina dit :

    Bonjour,
    C’est super Noémie que tu veuilles avancer avec Dieu ! Persévère car Christ est la personne la plus merveilleuse à connaître & Il ne te décevra pas ! 🙂
    Avant de te répondre, j’avais d’abord une question : Pourquoi souhaites-tu être protestante?
    Je ne vais pas répondre à toutes tes questions, j’aimerais simplement dire qu’au delà des différences entre catholiques & protestants, le plus important est : Crois-tu que Jésus-Christ est mort pour tes péchés & qu’il est ressuscité? As-tu fais de Lui le Seigneur de ta vie ? C’est-à-dire, lui obéis-tu ?
    Ce sont les questions les + importantes car c’est l’assurance pour toi d’être sauvée. Ce pas de foi fait de toi une chrétienne.

    Ce n’est donc pas le fait d’aller à l’église qui fera de toi une chrétienne. Par contre, l’église est importante car c’est là que se rassemblent l’ensemble des personnes qui ont la même foi et qui prient et louent le Seigneur d’un même coeur. Avec ces personnes, ce sera justement l’occasion de vous édifier, de vous encourager, de partager entre vous.

    Pour ce qui est du pape, Jésus dit dans la Bible qu’il est le chemin, la vie et la vérité & que nul ne vient au Père que par Lui. Si tu crois en Christ, tu n’as donc pas besoin « d’intermédiaire ». Quand tu es chrétienne, tu as une relation directe avec Christ. Le pape a autant besoin de Christ que nous.

    Pour résumer ce qui caractérise le protestant, je vais me permettre de reprendre tout simplement les 5 Sola de Luther :
    Sola fide : La foi seule (c’est uniquement par la foi en Jésus-Christ que tu es sauvée)
    Sola Gratia : La Grâce seule. Ce Salut est une Grâce de Dieu. Il te donne cette vie éternelle.
    Sola scriptura : Les écritures seules. La Bible est la Parole de Dieu & le chrétien s’appuie uniquement sur elle.
    Solus Christus : Le Christ seul. « C’est en lui seul que se trouve le salut. Dans le monde entier, Dieu n’a jamais donné le nom d’aucun autre homme par lequel nous devions être sauvés. » (Actes 4.12)
    Soli Deo Gloria : A Dieu seul soit la Gloire !

    Je t’encourage vivement à lire la Bible afin de découvrir ou approfondir tes connaissances sur Jésus. C’est à travers la Bible que Dieu parle à chacun.
    Que Dieu te bénisse & t’encourage.
    A bientôt !

  2. Merci, Tina, pour ce témoignage sympa. Oui, Jésus-Christ apporte des merveilles et nous sommes nombreux à travers les continents et les générations à en vivre.

    Mais pourquoi placez vous l’essentiel dans cette définition : « Crois-tu que Jésus-Christ est mort pour tes péchés & qu’il est ressuscité? As-tu fais de Lui le Seigneur de ta vie ? C’est-à-dire, lui obéis-tu ? »

    Je comprends que l’on puisse exprimer sa foi ainsi, mais il peut y avoir d’autres façons de voir.

    Jésus n’a jamais demandé qu’on pense cela pour être sauvé, ce qu’il a proposé c’est la foi au sens d’aimer Dieu et de lui faire confiance, et aussi d’aimer notre prochain comme nous-mêmes. Ce qu’il nous a proposé c’est d’attendre l’Esprit de Dieu en nous, de nous ouvrir à sa présence… Jésus n’a jamais demandé que l’on ait la croyance qu’il est mort pour nos péchés. Jésus n’a d’ailleurs jamais dit qu’il mourait pour nos péchés, si ? Il a parlé, vécu pour Dieu et par amour pour nous, pour l’humanité. Sa mort fait partie de sa vie.

  3. Pasteur Patrice MANENGERI dit :

    Pasteur Gaspard,
    Je pense que Tina a raison en plaçant l’essentiel dans cette définition : « Crois-tu que Jésus-Christ est mort pour tes péchés & qu’il est ressuscité? As-tu fais de Lui le Seigneur de ta vie ? C’est-à-dire, lui obéis-tu ? »
    Vous dites que Jésus n’a d’ailleurs jamais dit qu’il mourait pour nos péchés. Si, vous pouvez lire Luc 22:19, Son corps a été donné pour nous c’est-à-dire pour nos péchés.

  4. Que Jésus s’est donné pour nous, qu’il a dévoué sa vie pour nous, mis fin à sa tranquille vie d’artisan pour prendre la route, être critiqué, trahi, abandonné, torturé, exécuté nous sommes tous d’accord.
    Qu’il l’aie fait parce que l’humanité est pécheresse et a besoin d’être soignée, enseignée, appelée, nous sommes tous d’accord. Et à la Cène, dans le passage que vous citez, il nous appelle nous aussi à nous dévouer pour ceux qui sont confiés par Dieu à notre amour.
    Et donc il est mort effectivement parce que l’humanité est pécheresse et tout dans la vie de Jésus, y compris sa mort, nous est utile pour progresser et être moins pécheur.
    Mais cela n’a rien à voir avec ce sombre commerce de fautes et de peines que certaines personnes imaginent. Comme si la justice de Dieu avait jamais eu besoin de souffrances pour être satisfaite ! Encore pire, comme si la souffrance d’un juste pouvait en quoi que ce soit satisfaire Dieu ! C’est cela que Jésus n’a évidemment pas. Dieu ne garde pas rancune, il est amour et pardon.

Laisser un commentaire