S'abonner par :
 rss
 email

L’art au défi de l’espérance : Job âgé

Philippe Cognée
Le Vieil homme

D’abord : bravo à la mairie du VIe qui ne boude pas ce personnage religieux, appartenant aux traditions juive, chrétienne et musulmane, Job. La laïcité républicaine ne privilégie pas l’athéisme intégriste comme seule religion.

La thématique est intéressante, car la première idée qui vient à l’esprit quand on pense à l’histoire de Job n’est a priori pas l’espérance, et pourtant, en cette époque où nous sommes inquiets, oppressé par une crise qui nous choque après quelques décennies d’abondance un peu folle, le personnage de Job est intéressant pour méditer sur l’espérance. Il tient bon. Il tient malgré tout, le dénuement, l’injustice, la dépression, les amis donneurs de leçons, et la réponse de Dieu longtemps attendue…

Cette exposition à la Mairie du VIe, place Saint Sulpice, réunit en majorité des œuvres créées expressément pour cette exposition par 19 artistes.

Une bonne occasion de se balader place Saint Sulpice, de flâner aussi dans cette église, peut-être même de se laisser toucher par la musique des cloches battantes…

Exposition « L’art au défi de l’espérance » :
Lundi, mardi, mercredi, vendredi : de 11h 30 à 17h
Le jeudi de 11h30 à 19h00
Le samedi de 10h à 12h
Entrée libre

L’art au défi de l’espérance : Job

Jean Daviot « Espère »
Yazid Oulab « Espérance et M’aimes-tu ? »
Eric Michel « Infini »

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Laisser un commentaire