S'abonner par :
 rss
 email

Image: 'marriage'  http://www.flickr.com/photos/29370225@N03/6446336787 Found on flickrcc.net

Question d’un visiteur :

Bonjour Pasteur,

Je suis assez désemparé. Je suis remarié depuis 10 ans et nous avons 3 enfants. Mon épouse actuelle et moi même nous nous aimons profondément, mais celle-ci a récemment émis l’idée de me quitter car je suis divorcé d’un premier mariage, ce qui, selon elle, n’est pas biblique.

J’ai été marié pendant 5 ans avant elle, sans enfants. Mon ex-épouse et moi même avions une relation tumultueuse. J’étais d’ailleurs contre ce premier mariage (mes premiers mots lorsqu’elle a évoqué ce mariage ont été NON), mais j’ai finalement cédé, par faiblesse morale ou compassion je ne sais trop. Ce premier mariage s’est soldé par un divorce légal 5 ans après.

Mon épouse actuelle, mère de nos 3 enfants, me dit que nous n’avions pas le droit d’après la BIBLE de nous remarier. Elle veut donc mettre fin à notre relation bien que nous nous aimions du fond du cœur et que notre vie soit harmonieuse…

Je veux moi aussi que notre vie soit en accord avec DIEU, mais DIEU étant AMOUR, je souhaite absolument rester avec mon épouse et mes enfants. Ais-je tors ou raison selon les textes saints? Merci infiniment pour vos éclaircissements Pasteur.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Ah là là, comment est-ce possible que la religion puisse être ainsi source de division, source de mort, alors que sa vocation est d’être source de foi, d’amour et d’espérance ? C’est même invraisemblable que ce soit une forme de christianisme qui puisse être ainsi source de scandale… alors que tout dans le Christ affirme le pardon de Dieu, tout encourage à un libre cheminement pour que nous soyons dans notre existence source de bienveillance et de paix.

C’est vrai que Jésus, interrogé par des personnes sur la question du divorce et du remariage (Marc 10), a parlé de cela. Remarquons d’abord le contexte, il répond à des spécialistes de la Loi de Moïse qui cherchent à le piéger. Sinon, Jésus n’a jamais fait de la morale simpliste. Ce qu’il donne est plus de l’ordre de l’idéal « soyez parfait comme votre Père céleste est parfait » que des petits commandements à la manière des pharisiens. L’idéal que nous propose Jésus est ainsi à la fois inspirant, mais en même temps pas culpabilisant (comment pourrions-nous être parfait comme Dieu l’est, Jésus lui-même dit qu’il ne faut pas l’appeler « bon » car Dieu seul est bon).

Que nous propose donc Jésus ici ? Il nous dit : 1) que Dieu tient compte de la « dureté de notre cœur » pour adapter son commandement et que sinon 2) le mariage est pour la vie tout entière dans la fidélité. Nous sommes tous d’accord pour ce dernier point, le mariage c’est précisément cela : s’engager pour sa vie tout entière et pour une fidélité totale (du corps, des actes, du cœur, et de la pensée), avec l’aide de Dieu. Mais le premier point que notre Jésus est également important, oui notre idéal est d’être parfait, d’être à la hauteur de nos idéaux infinis, et nous faisons tout pour cela, mais en même temps nous sommes pécheurs, nous sommes faibles, nous faisons des erreurs, nous connaissons des échecs. Il peut arriver par exemple qu’en toute bonne foi nous pensions que telle personne est la femme, l’homem de notre vie…. et puis que nous nous rendions compte ensuite que nous nous étions complètement fourvoyé… C’est pourquoi, il est utile que Jésus ait rappelé le point 1) tout en gardant l’idéal du 2).

Ensuite Jésus nous donne cette fort belle idée essentielle « que l’humain ne sépare pas ce que Dieu a uni ». Jésus replace ainsi le cœur de la question en Dieu, qui nous connaît mieux que nous-mêmes, et qui nous connaît comme seul le créateur peut connaître sa créature. Jésus nous dit qu’il faut vraiment nous recentrer sur Dieu pour constituer un couple, et il dit que l’humain peut vraiment contrecarrer le bon dynamisme d’union qui vient de Dieu. C’est effectivement essentiel. Mais dans le cas d’un couple marié qui ne marche plus du tout, où est l’action humaine et où est l’action divine ?

  • Est-ce que c’est Dieu qui a uni ce couple et l’humain qui l’a abîmé ? C’est possible, et à ce moment là il faut prier, réfléchir, discuter, avoir des paroles et du temps et des actes qui réparent et réunissent.
  • Il est possible aussi que ce soient les humains qui aient unis deux personnes qui ne vont pas du tout ensemble, malgré la volonté de Dieu. Et dire alors que ce mariage est indissoluble est une arrogance humaine refusant l’Esprit de Dieu qui veut le bonheur non seulement des deux personnes mal unies par les humains, mais aussi des deux autres personens qui, peut-être, attendent et cherchent leur âme sœur et ne la trouvent pas car les humains se crispent par orgueil sur leurs registres de mariage comme s’ils étaient signés de la main même de Dieu !

C’est pourquoi Jésus nous dit qu’il faut nous recentrer sur Dieu et chercher ce qu’il unit vraiment. Or, vous me dites que votre couple avec cette femme marche plutôt bien (bien entendu, la perfection étant en Dieu seul), que vous formez une vraie famille avec vos enfants. Je ne vous connaît pas et c’est vraiment à vous de répondre à cette question dans la lucidité et dans la prière, mais ne peut-on pas dire que Dieu vous a réuni, vous a uni ? Mais ah là là, il peut arriver des gens méchants qui se crispent sur leur propre lecture de la Bible pour faire des doctrines et des lois morales qui broient les hommes, qui étouffent l’Esprit en eux. Comme le dit l’apôtre Paul : Dieu, en Christ, « nous a rendus capables d’être ministres d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’Esprit; car la lettre tue, mais l’Esprit vivifie » (2 Cor. 3:6).

Donc oui, d’accord avec votre femme, un divorce est une mauvaise chose. Mais il arrive que ce soit quand même la moins mauvaises des solutions, et même un choix utile permettant éventuellement de construire un nouveau couple, sur de meilleures bases, et où Dieu effectivement puisse unir. Cela ne sera possible que si, effectivement on reconnaît l’échec du premier mariage, et que l’on reparte dans un nouveau couple avec une volonté neuve (et souvent plus mature) de s’unir avec l’aide de Dieu pour la vie tout entière.

C’est pourquoi Jésus parle du pardon de Dieu. Et en cette semaine de Pâques, le souffle de résurrection invite à se relever et être relevé par Dieu après nos échecs, repartir du bon pied. Pour l’un ce sera de trouver un nouveau souffle à son mariage. Pour un autre ce sera vivre plus sereinement son célibat tout en restant ouvert aux bonne surprises qui peuvent venir de Dieu, pour un troisième ce sera pardonner et se pardonner un échec et avancer…

Dieu est pardon, mais il nous conseille de ne pas faire n’importe quoi. L’apôtre Paul donne ce conseil essentiel  » tout est permis, mais tout n’est pas utile, tout est permis mais tout ne construit pas  » (1Corinthiens 6:12, 10:23). Comment appliquer ce principe sur la question de votre propre situation ? Que ce soit l’Esprit de Dieu qui vous guide, et non les hommes et leurs moralisme plein de bons principes mais qui sont si souvent source de mort quand ils sont appliqués brutalement.

Avec mes amitiés fraternelles

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

9 Réponses à “Question sur le divorce et remariage selon la Bible”

  1. Benoit dit :

    Très beau texte, cela redéfinit bien notre religion et ce qu’il en est du mariage et du divorce aujourd’hui.

  2. Merci, sympa de m’encourager. Surtout que ma réponse à ce genre de question est toujours faite un peu « à l’arrache », car j’ai le sentiment que la personne y a mis son cœur, et que si je la fais trop attendre, elle peut se sentir un peu méprisée comme si sa question, sa personne, sa souffrance n’était pas trop prioritaire…

  3. Le Mecreant dit :

    Franchement, cher pasteur, je crois que vous également avez mis tout votre coeur pour apporter une reponse non pas religieuse, mais chretienne et humaine, comme on souhaiterais en entrendre plus souvent.
    En cette semaine de Paques j’espère que votre message apportera a cet homme un peu de reconfort et peut être des arguments pour dialoguer avec son épouse.

  4. Emilie dit :

    Oui, je trouve aussi que c’est une belle réponse. Je pense que le mariage doit être une espérance d’indissolubilité, mais cela me semble presque normal, qui se marierait pour penser déjà à une séparation? Des personnes qui se trompent de bonne foi, c’est simplement triste, et si elles se reconstruisent, c’est louable et à encourager. Il ne faut pas que ce monsieur se laisse diminuer par une vision porteuse de douleur et de mort à soi-même, à son amour. Personne ne les juge, en tous cas, moi, je trouve cette histoire touchante et j’espère qu’ils passeront au-dessus de ça. Dieu veut notre bonheur. La vision fermée qui consiste à dire que l’on n’est pas digne quand on n’a tout simplement pas de chance, est vraiment dure à encaisser!

  5. owanga bello arnaud joel dit :

    Je suis un chrétien sourd gabonais qui réside à Libreville.Je connais Jésus depuis 1989.
    Mais je ne sais rien qui était un faux pasteur sorcier qui pousse une fille chrétienne à moi comme femme.J’accepte une fille ce que Pasteur me demande.Mais en secret que Pasteur et ma femme se murmurent ensemble contre moi sans savoir.C’est un plan du pasteur pour me mourrir.J’étais tombé trés malade grave maigre prés mourrir,mais Dieu m’a guéri 2 fois et m’ a sauvé.Ma femme ne me respecte plus à cause mauvais conseil pasteur.ma femme me menace,me querrelle et me frappe.Ma femme me dit divorcer et m’abandonne.Je suis seul trés triste avec mes 2 enfants,c’est ma souffrance.Je demande et je veux remariager.merci

  6. Bon courage. J’espère que vous trouverez une paroisse protestante (presbytérienne) près de chez vous qui puisse vous soutenir.
    Dieu vous bénit

  7. dat dit :

    Bonjour
    Jai un problem svp jaimerai savoir quo faire en cas de divorce due a la violence et mon ex Marie eta violent et aussi anti Christ j ne veu pas de lei Dan’s la vie de ma fille comment faire ?es ce un pech de ne pas le faire revoir Sa fills kil n a jamais aimed et a voulue k j l avorte en me traumatising de violence. Que diet la bible sur le remarriage et es enfant a ki apparition le droit de pere Dan’s le remarriage .merci

  8. A mon avis : une femme doit immédiatement quitter un mari qui lui fait subir une violence physique : coup ? sexe forcé ? cela ne doit pas être accepté. Il y va de sa propre vie, et pour ne pas laisser le mal régner, pour le respect dû à la personne humaine…
    Qu’il soit anti-Christ, c’est bien son droit. Le chrétien peut témoigner de sa foi et l’athée peut témoigner de la sienne. Cela dit il n’est pas intelligent, quand on partage l’éducation d’un enfant, de critiquer la façon de croire de l’autre, il suffit de témoigner de sa propre façon de voir en ajoutant que l’on respecte cette de l’autre. C’est la base du respect de son conjoint mais surtout la base du respect de l’enfant.

  9. Raphael dit :

    Bonjour chers tous,
    suis vraiment ému par les différentes interventions laissées dans ce forum.
    Au fait moi que vous lisez, suis uni à une femme divorcée avec des enfants que j’ai pris en charge sur recommandation du ciel. Elle m’a dit(mon épouse) quand je l’ai rencontrée pour lui demander sa main en mariage tous les cauchemars du genre: insulte, coup, sexe forcé ou brutalisé qu’elle eut vécus dans son premier foyer. Et en moi selon la doctrine de mon Eglise le remariage n’est pas admis car on s’unit pour le meilleur et pour le pire. Curieusement arrivé au lit ce soir dans un songe une dame me demandant de prendre la femme en mariage tout en me rappelant qu’elle connaissaient ma religion et la femme en question était juste debout à côté et ne dit mot, néanmoins les deux enfants que l’avaient eu dans son premier foyer étaient assis à côte de moi et pourtant jusque là je ne les avais pas encore vus physiquement car leur maman était du moins complexée. Un autre jour vers le coucher du soleil (17 heures moins heure locale) j’ai été saisi par un fort sommeil et suis allé m’allonger au lit mais et seulement dans moins d’une minute j’ai assisté à un film où suis allé libérer quelqu’un qui était roué de coups par ses bourreaux et me retournant j’ai vu ma famille dans la maison de la femme en question qui deviendrait mon épouse plus tard et je leur demandé que faites-vous ici, ils m’ont répondu que cela que je prendrait mon épouse. Et moi voulant leur expliquer comment je l’ai trouvée, je me suis retrouvé au milieu d’un couple de la famille et l’homme qui fut à ma droite me dit que cette femme me revenait et ce serait ma bénédiction de la prendre pour épouse et aussi tôt ils ont disparu de mes yeux(couple).
    après discernement je l’ai épousée et aujourd’hui on est épanouis tous deux avec nos trois enfants; deux qu’elle a eu ailleurs et le cadet qu’elle a eu avec moi.
    Note; les deux premiers enfants, dont une fille et un garçon, elle les a eu par césarienne et le troisième gars qu’elle vient de me donner, elle a eu par voie basse. alors j’ai compris que les projets de Dieu sont vraiment insondable car depuis toujours j’ai rêvé trouver une femme vierge, mais le destin était ailleurs, je rend grâce à Dieu pour cela bien que nous soyons écartés de la communion eucharistique selon le dogme de ma religion, j’ai en moi cette conviction que Dieu s’est servi de moi pour consoler sa fille.

Laisser un commentaire