S'abonner par :
 rss
 email

Christ en croix par Simon Vouet (1590-1649), tableau anciennement dans l'Oratoire, saisi par la Révolution

Christ en croix par Simon Vouet (1590-1649), tableau anciennement dans l’Oratoire, saisi par la Révolution

Une histoire pourtant vraie susceptible de vous amuser en ce début de we :

Un avocat veut poursuivre ceux qui ont tué Jésus : Dola Indidis, avocat kényan et ancien porte-parole de la magistrature, souhaite que la justice des hommes soit rendue au profit de Jésus Christ, rapporte le Monde.

Considérant que son procès et sa crucifixion étaient injustes, l’homme de loi a décidé d’assigner devant la Cour pénale internationale de La Haye ceux qu’il tient pour responsables de la mort du messie: Ponce Pilate, l’empereur Tibère, ainsi que l’Italie et Israël.

Dola Indidis, avocat kényan et ancien porte-parole de la magistrature, souhaite que la justice des hommes soit rendue au profit de Jésus Christ « C’est mon devoir de faire respecter la dignité de Jésus. Je suis donc allé à la Cour Internationale de Justice afin de rétablir l’intégrité de l’Homme de Nazareth », dit-il.

Si la démarche peut paraître surprenante, voir dénuée de fondement, l’avocat prend son action très au sérieux, citant la Bible comme preuve au soutien de ses prétentions. « Son procès discriminant et malveillant a bafoué ses droits humain. La preuve est officiellement dans la Bible. Et on ne peut pas discréditer la Bible », a-t-il indiqué.

Il avait d’abord entrepris de saisir la Cour Suprême du Kenya qui a refusé d’instruire l’affaire (tu m’étonnes !), et s’est ensuite tourné vers l’institution internationale.

« Il y a une forte probabilité de succès, et j’espère que ce sera jugé de mon vivant », déclare celui qui se présente comme l’ami de Jésus.

Avis que ne partage pas la Cour pénale de La Haye. « La Cour n’a pas de juridiction pour instruire une telle affaire. Elle arbitre des litiges entre plusieurs États. Ce n’est même pas en théorie possible pour nous de prendre en considération ce cas », a indiqué un porte-parole de l’institution.

Ce qui n’est pas pour décourager le requérant: « Lorsqu’on mène une cause que l’on estime juste, on ne devrait pas être découragé sous prétexte que personne ne la comprend », conclut Me Indidis.

Paraîtrait qu’il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre…

Amitiés à tous, en ces surprenantes températures estivales parisiennes,

Et bon culte dimanche

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

2 Réponses à “Un avocat veut poursuivre ceux qui ont tué Jésus !”

  1. Coeur Ngabo Kabangi dit :

    Si vous acquittez Jésus Christ l’innocent qui a pris tous nos fardeaux, cela revient à dire que personne ne porte péchés d’où théoriquement chacun sera responsable de se pêchés… Et chacun portera ses fautes. On ne priera plus au nom de Jésus, ni on ne croira plus à son nom. Nous savons tous que sa condamnation a été injuste mais Dieu la prévu de cette manière pour que nous coupables nous soyons libre par le fait que Jésus Christ est mort en acceptant de payer nos fautes.
    la sentence qui nous donne la paix est retombée sur lui…
    Je ne sais pas vraiment le courage qui anime Indidis mais la personne qui fait une chose peut se prétendre ami de Jésus mais pas ami de toute l’humanité entière sauvée par le sang innocent de Jésus Christ versé pour nous.

  2. Coeur Ngabo Kabangi dit :

    Si vous acquittez Jésus Christ l’innocent qui a pris tous nos fardeaux, cela revient à dire que personne ne porte nos péchés d’où théoriquement chacun sera responsable de ses pêchés… Et chacun portera ses fautes. On ne priera plus au nom de Jésus, ni on ne croira plus à son nom, et grave encore l’absolution de péchés ne sera plus possible au nom de Jésus.
    Nous savons tous que sa condamnation a été injuste mais Dieu la prévu de cette manière pour que nous coupables; nous soyons libres par le fait que Jésus Christ est mort en acceptant de payer nos fautes.
    la sentence qui nous donne la paix est retombée sur lui…
    Monsieur Indidis vient d’annoncer une chose qui doit bien mettre tous les chrétiens de nations hormis les Juifs que bientôt Dieu va se tourner vers son peuple « le juif », d’où vous comprenez avec moi, il n’y aura plus la grâce pour le pardon de vos péchés. Indidis sans le savoir peut-être, il annonce les temps de la fin.

    Je ne sais pas vraiment le courage ce qui anime Indidis mais la personne qui réclame de reconsidérer, il a raison mais dans la profondeur de la vérité, il est un ennemi de chrétiens, ou disons de toute l’humanité sauvée par le sang innocent de Jésus Christ. Car il n’y a pas la libération de l’homme sous l’emprise du péché sans la condamnation de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ de Nazareth.
    Je ne dis pas que cela ne peut pas se faire mais je dis que cela voudra dire que le salut par Jésus Christ, ne sera plus possible si une fois il ne porte plus la condamnation qui nous donne à nous chrétiens la paix.
    Et pourquoi dépenser son temps à chercher à libérer un homme qui n’est plus dans le cachot, dans le tombeau, pour chercher à libérer celui qui est libre dans la justice de Dieu car selon la justice des hommes, il est condamné mais dans la justice de Dieu, il est libre avec tous ceux-là qui ont cru en lui.

    Ho bien aimés, le temps de la fin est proche!!!!
    ce procès fait une chose peut se prétendre ami de Jésus mais pas ami de toute l’humanité entière sauvée par le sang innocent de Jésus Christ versé pour nous.

Laisser un commentaire