S'abonner par :
 rss
 email
Jean-Sébastien Bach jeune

Jean-Sébastien Bach jeune

Samedi 16 novembre à 18h,
Concert spirituel
entrée libre (dans la limite des places disponibles)

Avec au programme :

Jean-Sébastien Bach

    • Cantate n°99 « Was Gott thut, das ist wohlgetan » (« Ce que Dieu fait est bien fait »)
      par la Camerata Saint-Louis, sous la direction de Georges Guillard
      Le choral final sera repris par l’assistance à la fin (voir la partition ci-dessous pour s’entraîner avant, si vous le pouvez, ce cantique est dans notre recueil « Louange et Prière » au n°311)

Jean-Sébastien Bach

  • Sonate en trio 1039 (extraits) pour 2 violons et basse continue.

Dietrich Buxtehude

  • motet Cantate Domino

 Méditation par Gaspard de Coligny

  • sur le thème de la cantate, voir ci-dessous une traduction par http://bachoque.ch

Bienvenue à vous et à vos amis à l’Oratoire du Louvre, 145 rue Saint Honoré Paris 1er
métros : Louvre, Palais Royal, Châtelet… (accès)

Traduction de la Cantate 99

1. Chœur d’entrée

Ce que Dieu fait est bien fait, ses desseins restent justes; J’accepte sans mot dire, ce qu’il a préparé pour moi. Il est mon Dieu, celui qui sait fort bien veiller sur moi même dans la détresse. Je n’ai qu’à le laisser faire.

2. Récitatif à la Basse

Sa parole de vérité est inébranlable et ne me trompera pas car elle n’abandonne, ni ne perd ceux qui croient. Oui, puisqu’elle me conduit sur le chemin de la vie, mon cœur se ressaisit et se laisse contenter par le soin paternel et la grâce de Dieu. Il sait avoir patience lorsque l’adversité me frappe. Dieu, de ses mains toutes puissantes, peut détourner de moi le malheur.

3. Air de Ténor

Ne frémis donc pas, âme désespérée, si la coupe de la croix a pour toi un goût si amer! Dieu est pour toi un médecin avisé et un faiseur de miracles, qui ne saurait te verser de poison mortel, même si sa douceur t’en est cachée.

4. Récitatif à l’ Alto

A présent, l’alliance scellée pour l’éternité reste le fondement de ma foi. Elle parle avec assurance et confiance dans la mort comme dans la vie: Dieu est ma lumière, à lui je veux me livrer, et même si tous les jours apportent leurs nouveaux tourments, une fois la souffrance surmontée, lorsque l’on aura assez pleuré, viendra enfin le temps de la délivrance, où se manifestera la sincère loyauté de Dieu.

5. Air en duo Soprano et Alto

Si les amères souffrances de la croix s’attaquent à la faiblesse de la chair, il en est pourtant toujours ainsi: Celui qui, dans une vaine folie, a estimé la croix intolérable pour lui-même, n’aura pas non plus à l’avenir à s’en réjouir.

6. Choral final

Ce que Dieu fait est bien fait, je veux m’en tenir à cela. Il se peut que je me sente entrainer sur la difficile voie du danger, de la mort et de la misère ; mais mon Dieu me prendra alors paternellement dans ses bras; aussi n’ai-je qu’à le laisser agir.

choral final de la cantate bwv 99

 

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

2 Réponses à “Vivement samedi : Cantate de Bach à l’Oratoire”

  1. julien15 dit :

    Merci pour cette très belle initiative de « concert spirituel » !
    Magnifique Camerata Saint Louis !
    Nous avons passé une belle soirée artistique et spirituelle à la fois

  2. Merci, Julien
    Prochaine cantate, pour Noël : Samedi 21 décembre 2013 à 18h
    Avec un programme sympa et original, sur le thème « Ah! comme brille l’étoile du matin… »

    Wilhelm Friedemann Bach : Cantate « Wie schön leuchtet… »
    Félix Mendelssohn : motet « Wie schön leuchtet… »
    Hector Berlioz : Trio pour 2 flûtes et harpe (extr. de l’Enfance du Christ)
    Raoul Ougno : petite Cantate de Noël
    Johannes Brahms : Geistlisches Wiegenlied op.91, pour voix d’alto, alto (instrument) et piano

Laisser un commentaire