S'abonner par :
 rss
 email
Annie Vallotton

Annie Vallotton dédicaçant dans l’Oratoire en 2009 la Bible enfin publiée en français avec ses illustrations complètes

J’apprends que notre très chère amie, Annie Vallotton, est morte paisiblement ce matin.

C’est sincèrement avec une grande reconnaissance que je pense à elle, d’abord pour l’œuvre qu’elle a accomplie pour donner envie de s’ouvrir à l’Évangile. Ses dessins, des milliers, illustrant des passages clés de la Bible sont chacun une prédication de ce que ce passage lui a apporté personnellement, pour lui donner cette qualité de foi, d’espérance et d’amour qui l’animait jusqu’au bout. Ces dessins ont été publié dans la plupart des éditions les plus populaires de la Bible dans toutes les langues du monde. Cela fait qu’Annie a été l’artiste la plus publiée au monde, loin, très loin devant Picasso et Van Gogh, loin devant Charlie Brown et les Schtroumfs. Le calcul est vite fait : la série de dessins qu’Annie a réalisés pour illustrer la Bible comprenait à la base un peu plus de 500 dessins, ces illustrations ont été éditées en plus de 140 millions d’exemplaires (chiffre de 2004). Cela fait donc un minimum de 70.000.000.000 (soixante dix milliards !) de dessins diffusés.

Ensuite, nous pouvons être reconnaissant pour l’engagement qu’Annie a eu à l’Oratoire du Louvre. Pendant des dizaines d’années, quand elle n’était pas quelque part dans le monde au service de la diffusion du message de la Bible par ses dessins et sa parole, elle était présente au culte, toujours à la même place, dans les stalles côté Marengo, mais aussi à la sortie, puis au café pour accueillir des personnes nouvelles ou des personnes de passage. Car le culte, pour elle, c’était aussi cela. Elle a eu la joie de se voir rejoindre au culte par son amie Jeanne Butlé les dernières années.

Il faudrait évoquer aussi ce qu’elle a fait avec sa sœur, et pudiquement raconté dans un livre, pendant la 2e guerre mondiale, dans la résistance et pour soutenir des personnes emprisonnées dans des camps.

Mais ce que je retiens, égoïstement, ce sont des souvenirs personnels:

  • quand elle animait les sapins de Noël et que j’étais à l’école biblique,
  • l’équipe que nous formions au service d’Entraide de l’Oratoire dans les années 80,
  • les encouragements qu’elle m’a apportés généreusement quand j’ai démissionné de l’administration pour devenir pasteur, ses encouragements incessants pour m’accompagner dans mon ministère, par l’amitié et par ses dessins,
  • Les encouragements fraternels & exigeants qu’elle n’a cessé de m’adresser depuis que je suis à l’Oratoire comme pasteur.

Bref, 50 ans de sa force et de sa lumière dans ma vie. Et bien bien plus, infiniment plus de rayonnement d’Annie dans le monde, bien sûr.

Chapeau l’artiste.

Et mil mercis. A « lui, là haut », dirait-elle. Mais merci à elle aussi. Et à Jeanne.

Marc

Ps. Article dans notre bulletin : https://oratoiredulouvre.fr/articles/Annie-Vallotton.php

Pps. Un service d’action de grâces pour ce qu’elle a apporté au monde comme bénédiction sera organisé :

Le mercredi 8 janvier à 14h30
dans l’Oratoire du Louvre,
145 rue Saint Honoré à Paris 1er.

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

10 Réponses à “Hommage à Annie Vallotton”

  1. Leila Hamrat dit :

    Très bel hommage.

  2. Michel Jas dit :

    J’avais beaucoup apprécié l’ouvrage de son frère Pierre Vallotton : « Le Christ et la foi » http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rhr_0035-1423_1963_num_164_2_7941

  3. Jean-Daniel dit :

    C’est avec surprise que j’ai découvert que j’ai un nouveau testament illustré par elle.
    Il a appartenu à mon père qui l’a reçu dans les années 75 !
    Comme quoi, le monde est petit.
    Très bel hommage, je confirme.

  4. ROUSSELET dit :

    Mes condoléances à sa famille. J’ai un nouveau testament illustré des dessins d’Annie VALLOTON. Un grand merci ; prions pour elle.

  5. CARPENTIER dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre blog et merci pour cet hommage rendu à Annie Vallotton. Actuellement, au grand Palais, a lieu une splendide exposition sur Vallotton, peintre suisse qui n’a pas eu d’enfant. Quel lien de parenté existe-il entre Félix Vallotton et Annie Vallotton ? Merci pour votre réponse.
    Très cordialement.
    Martine Carpentier.

  6. Bonsoir
    Félix Vallotton était un cousin du père d’Annie.
    Peut-être un bout de chromosome commun ?
    Amitiés

  7. Marie-Alicia dit :

    J’avais eu le privilège de rencontrer et connaître Annie Valloton lors de congrès missionnaires, à l’étranger, dans les années 1973-1974.
    Merci à elle pour ses dessins exécutés et présentés avec dynamisme, entrain, enthousiasme.
    C’était génial ; + à l’époque par rétroprojection et grand écran.
    Et c’était très bien qu’elle soit là, que chacun puisse être au bénéfice de son travail artistique.
    Partager les dons, les talents que Dieu donne.
    Le bonheur de donner et de recevoir de l’autre.
    Merci à elle.

  8. Olivier dit :

    En effet, c’est une très grande dame qui nous quitte. On peut dire qu’elle a été pendant de nombreuses années, l’Accueil de l’Oratoire, sans jamais oublier le mot de « Bienvenue ».
    Annie, tu nous manques.

  9. Sonia dit :

    J apprends avec tristesse la disparition de cette chère Annie
    Elle a enchanté mes années d instruction religieuse a la paroisse d Asnieres bois-colombes avec sa complice l autre  » Annie » quel duo!
    Quels souvenirs merveilleux quand elle nous dessinait des Bd sur le texte du jour.
    Je l ai retrouvée bien des années après a Sanary chez elle ou au temple… Quel plaisir , quelle verve, quel plaisir
    Un grand merci Annie pour tout ce que vous nous avez apporté’ ! B

  10. stephane pahon dit :

    Bonjour,
    C’est seulement aujourd’hui que je réagi sur ce blog.
    Je suis de la Paroisse de Saint-Dié-des-vosges.
    Notre temple est orné par de tres beaux vitraux réalisés par cette grande
    Dame de l’art …
    Ainsi que le Christ en gloire :
    Peinture murale de son frère…
    Nous en profirons chaque dimanche…
    Amitiés…stéphane pahon…

Laisser un commentaire