S'abonner par :
 rss
 email

Image: 'Holy Long Exposure'  http://www.flickr.com/photos/53969873@N00/107007854

Question reçue :

Bonjour,
Je suis une jeune fille de 18 ans à la recherche de réponse, issue d’une famille non croyante je n’ai jamais été baptisé et je n’ai aucune culture catholique cependant, depuis quelques années à certaines périodes de ma vie j’ai ressenti le besoin de me rattacher à une croyance envers Dieu et celle-ci devient de plus en plus fréquente. Ayant fait de nombreuses recherches j’ai tout de suite compris que mes idées convenais parfaitement au protestantisme par ses croyances plus centré sur Dieu. Je voulais vous posez quelques questions… [les questions ont été intégrées dans la réponse ci-dessous]

Désolé du grand nombre de questions (et sûrement de fautes d’orthographes au passage), j’espère que vous pourrez m’éclairer sur certains points bien que je regarde beaucoup de questions/réponses sur votre site. Je commence tout doucement vers cette nouveauté pour moi mais qui m’apaise l’esprit. Je suis une personne à fort tempérament, Dieu réussit à me canaliser et m’apaiser alors que personne ne l’avait encore réussi bien que, je ne soit pas encore dans toutes les idéologies du protestantisme.
Je pense que vous devez être très occupé mais j’attend votre réponse avec impatience.
Tous mes respect.

Les questions jointes et les réponses d’un pasteur :


Bonjour

Et bravo de vous intéresser à la foi, de chercher, creuser, réfléchir, interroger. Je suis persuadé que cela vous apportera énormément, à vous et à votre entourage, comme cela vous a déjà bien aidée.

Et bravo de chercher à vous rattacher à un courant du christianisme. Surtout que cela ne vous empêche pas de garder votre sensibilité, votre liberté de pensée, liberté de ne pas être d’accord avec tout et de faire votre miel d’autres rencontres, mais il est bon quand même d’avoir un petit peu un point d’attache.

1 – Je voudrai pouvoir lire la Bible mais laquelle me conseillerez vous qui serait la plus compréhensible possible pour une adolescente et peut ont en trouver en librairie ?

Oui, on trouve normalement de bonnes Bibles dans les grandes librairies. Et une petite librairie pourra vous commander en quelques jours n’importe quelle version de la Bible, il suffit de lui donner le nom de la version choisie et de l’éditeur. Vous avez raison de chercher quelle version choisir, parce que c’est assez important.

A mon avis, il faut surtout éviter la traduction « en français courant » qui est particulièrement loin du texte biblique (vouloir faire simple est une bonne idée, mais cela n’excuse pas de mettre n’importe quoi non plus). Je vous proposerais :

  • Si vous êtes assez portée sur les recherches historiques et littéraires, vous pourriez acheter une « Bible d’étude NBS », mais c’est un peu cher et costaud (en ligne). Il est possible de prendre la version sans notes, plus portable (en ligne).
  • Sinon, il y a une version avec un langage plus simple « parole de vie », par exemple dans sa version avec les illustrations mondialement célèbres d’Annie Vallotton, vous pouvez prendre la version avec les 66 livres essentiels de la Bible ou la version avec les livres complémentaires, comme vous voulez (en ligne)

Pour lire la Bible (excellente idée), il vaut mieux ne pas la commencer par le début, au risque de se décourager assez vite. Je propose sur le site quelques conseils de lecture : https://oratoiredulouvre.fr/bible.php

2 – Je ressens le besoin de me rattacher à un objet pour m’aider à toujours penser positif et être toujours rattachée à Dieu, j’ai vu que les protestants pouvaient porter une croix sans Jésus-Christ dessus cependant est-ce mieux de porter une croix Huguenote ? Est-ce que celle-ci ce trouve en bijouterie ou ne peut-on que les commander sur internet ?

Oui, il est possible d’avoir une « croix huguenote », il est possible d’en trouver en bijouterie, mais aussi sur internet, il y en a des chères, en or, et des pas chères, en argent ou émaillées… Pour les croix huguenotes :

Il est possible aussi de prendre autre chose qu’une croix huguenote, ce n’est pas interdit. Vous avez raison concernant la croix toute simple, sans Jésus accroché dessus, c’est une façon aussi de ses dire chrétien avant tout, même si l’on est heureux d’être protestant.

Il serait possible aussi de choisir une médaille avec le chrisme qui est un signe chrétien plus ancien encore que la croix, très courant dans les 3 premiers siècles (XP étant les deux premières lettres de Christ en grec, alpha et oméga signifiant que Christ est pour nous le commencement d’une vie nouvelle et la finalité, un idéal pour nous) (en ligne)

3 – Est-ce une mauvaise choses de lire une prière sur une feuille car on ne la connait pas encore par cœur ? (pour celle qui sont très longues). Je ne connais pratiquement pas de prière par cœur. Sauf le notre Père (et encore, pendant le culte, je lis toujours ma feuille de peur de perdre le fil…).

D’une manière générale, vous pouvez vous sentir libre dans votre façon de prier. C’est vrai que certaines personnes s’aident à prier avec des textes de prière, cela les aidant à penser à Dieu. C’est pourquoi, j’ai mis ici des textes et des conseils pour prier : https://oratoiredulouvre.fr/prier.php , mais rien d’obligatoire, bien sûr, chacun est différent et libre. Comme vous le disiez pour la croix huguenote, tout cela n’est qu’une aide, l’essentiel est de toute façon dans le fait de penser à Dieu, de se tourner vers lui, et de penser devant lui à notre vie et à notre monde…

4 – Depuis quelques temps à cause d’un stress constant qui me ronge l’esprit j’ai des démangeaisons sur tout le corps, les médicaments ne font rien (je ne suis pas une grande adepte) ils n’y à que quand je n’y pense pas qu’elle cesse. Je voulais savoir si chez les protestant il y avais des prières (et si vous pourriez m’en citer) qui peut nous aider à « combattre » ce mal bien sur je sais que nous ne pouvons demander la guérison à Dieu, je ne demande pas la guérison mais des prières que l’on peut faire tout les jours pour faire partir le mal qui est en nous (comme pour certaines prières d’intercessions chez les catholiques pour les anges comme le font certaines guérisseuses)

Bon courage. Je pense que la foi peut aider, justement, à recevoir une paix intérieure qui vient de plus grand que tout ce que nous pourrions atteindre par nos seules forces. Et puis cela quand on réfléchit et quand on prie, peut-être que l’on peut moins penser à se gratter la peau, mais plus à creuser le secret de l’amour de Dieu pour nous, pour notre petite personne en particulier, qu’il trouve admirable, c’est comme ça. Sans vouloir me moquer des dermatologues, j’ai l’impressions qu’ils disent dans 99% des cas « c’est psychologique » alors qu’il peut y avoir aussi une part plus ou moins physique (allergie, sensibilité à la lessive, à la pollution…), et qu’il serait bon de continuer à chercher aussi de ce côté là. Mais de toute façon, que ce soit physique et/ou psychologique, quand la tête et le cœur sont en forme (et la foi y participe), le corps se défend mieux.

Vous avez raison de dire qu’il n’est pas génial de demander la guérison à Dieu, car il est certainement pour la santé de chacune et chacun, il n’y a donc pas lieu de le convaincre de faire quelque chose. Mais c’est quand même une bonne idée de prier Dieu en pensant à ce qui nous préoccupe. C’est alors un travail d’équipe. Nous ne savons pas ce qu’il peut faire, ni ce qu’il a comme idée nouvelle en réserve pour nous, mais c’est précisément à cela que nous nous ouvrir dans la prière. Mais parfois aussi, nos problèmes sont exactement comme voter démangeaison, plus on y pense et plus ça nous gratte, et il peut y avoir un temps aussi pour chercher autre chose devant Dieu que nos problèmes, mais plutôt à ce qui est beau dans notre vie et en nous, à nos projets, ce que l’on espère et aux autres autour de nous qui ont peut-être besoin d’un geste ou d’une parole de notre part ?

Ce qui vous aidera donc, c’est plus la prière en général qu’une prière en particulier.

5 – Est ce que les bénédictions peuvent s’exercer tout les jours comme les prières ou elles sont considérées comme un abus des demandes que l’ont peut faire à Dieu ?

Je ne sais pas à quelle pratique vous pensez en particulier sous ce terme de « bénédiction ». La bénédiction dit l’amour de Dieu à notre égard, le bien qu’il nous veut, et le bien que nous voulons à Dieu. Mais à mon avis pouvez tranquillement user et abuser de la bénédiction, que ce soit pour bénir Dieu, bénir ceux que vous aimez, ou demander à Dieu qu’il vous bénisse. Ce ne sera pas comme une répétition infinies de paroles, mais en laissant aussi des temps de silence pour laisser chaque parole résonner en vous, porter son fruit, et vous ouvrir ainsi à une évolution qui vient de Dieu.

6 – Puis-je aller prier dans une église catholiques et assister à leur Culte sachant que je ne crois que en Dieu et Jésus-Christ et non à leurs Saints ?

Bien sûr. En particulier si cela vous permet d’accompagner de temps en temps quelqu’un. J’étais moi-même à la messe catholique dimanche dernier (invité par l’équipe des prêtres pour la semaine d’unité des chrétiens).

Et même pendant le culte protestant, on n’est pas obligé d’être d’accord avec tout, ni en ce qui concerne les prières ou les paroles des chants, ni en ce qui concerne les idées exprimées par le pasteur pendant la prédication. Et heureusement qu’on n’est pas d’accord avec tout (cela voudrait dire que l’on ne pense pas assez par soi-même). Mais on peut chercher à retenir au cours du culte une belle chose ou deux qui nous enrichissent. Et profiter du déplacement physique à l’église pour s’ouvrir, là encore, vers une évolution positive, vers Dieu et vers les autres humains autour de nous.

C’est vrai que c’est bien de choisir une paroisse et de s’y investir. Mais en sortant de temps en temps en temps de sa seule paroisse, cela ouvre l’esprit et nous avons alors moins de risque de prendre les petites habitudes locales, les rites et les doctrines de notre église comme étant quelque chose de sacré, alors que tout cela est évidemment discutable et à perfectionner (il n’y a que Dieu seul qui soit bon).

7 – Je ne suis pas baptisée et je ne souhaite pas spécialement le faire car mes parents ne prendrons jamais au sérieux mon entrée dans le protestantisme, est-ce une mauvaise choses de peut être ne jamais vouloir se baptiser ?

Vraiment, surtout, ne vous sentez pas obligée de demander le baptême.

Dans toute sorte d’églises, de religion ou de mouvement philosophique, il existera toujours des personnes pour dire que tel rite ou telle doctrine est absolument indispensable sinon c’est l’horreur, que Dieu sera très fâché ou qu’il ne pourra rien pour nous… ne vous laissez pas intimider par ces gens apparemment très sûrs d’eux.

Ce qui compte, dans le domaine de la foi, c’est avant tout la sincérité de la relation à Dieu. Le baptême peut aider, et il aide bien des personnes. Mais ce n’est en rien obligatoire.

Jésus lui-même ne baptisait personne (nous dit l’Evangile). Le baptême est un beau geste pour venir marquer dans notre vie que Dieu nous bénit et nous garde. Mais l’essentiel n’est pas dans le geste, il est dans le fait que Dieu nous aime. Et Dieu n’attend évidemment pas le geste pour nous aimer !

Cela dit, c’est sympa de penser à la réaction que votre entourage peut avoir face à vos choix personnels. Mais il faut aussi que notre entourage apprenne à nous respecter quand nous faisons des choix respectables. Surtout dans quelque chose d’aussi personnel que la foi. Le protestantisme est plutôt bien respecté (dans sa sensibilité libérale, ouverte), car il est en dialogue avec le monde, il ne coupe pas de la famille et des amis non chrétiens.

Même si, par exemple, vous choisissiez d’adhérer à un des partis politiques non extrémistes, il serait normal que votre entourage le respecte, et même qu’ils se réjouissent qu’une jeune adulte ait des opinions et s’engage en conséquence. Alors cela devrait être encore plus le cas, à mon avis, pour la foi et la religion, sauf si vous entriez dans une façon étroite et rigoriste d’être religieuse, votre entourage aurait alors bien raison de s’inquiéter, comme pour l’entrée dans n’importe quel parti politique ou mouvance extrémiste.

8 – Et pour finir, devons-nous citer une longue prière tous les jours ou pouvons nous juste avoir plusieurs moments de pensée à Dieu dans la journée sans réciter de prières ?

Il n’y a pas de prière obligatoire. En particulier si vous avez des moments de pensée à Dieu pendant la journée. Parce que finalement, c’est ça le but.

C’est plutôt quand nous remarquons que nous pensons moins à Dieu, c’est alors qu’il serait bon de réagir et de fixer pour soi-même un programme de remise en forme spirituelle, chacun selon sa propre sensibilité. S’il vous arrivait de laisser passer des jours sans penser à Dieu, sans penser devant devant Dieu, vous pourriez alors choisir des prières qui nous touchent et qui vous aident à nous réjouir devant Dieu, qui vous aident à faire le point sans culpabiliser, qui vous aide à mobiliser le meilleur de nous mêmes pour une façon plus créative de vivre… Ou vous pourriez choisir d’aller un peu plus souvent au culte, de lire la Bible plus régulièrement… Mais pas imposé par l’église ou le pasteur, dans des actes et des rythmes que vous choisirez vous-mêmes librement, pour un temps donné.

Avec mes amitiés fraternelles
& tous mes vœux de bénédiction de Dieu
&&  merci pour votre témoignage,  humble, sincère et vrai !

Marc

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

3 Réponses à “Questions sur le protestantisme par une jeune fille issue d’une famille non croyante”

  1. Tigreek dit :

    Jolie démarche de recherche… 🙂
    Merci à cette jeune fille d’oser poser ces questions et merci à Marc d’y répondre aussi sereinement ! 😉

  2. Pénélope dit :

    C’est effectivement une jolie démarche, je me revois 4 ans en arrière. Merci aussi pour les réponses qui m’intéressent beaucoup.

    Je regrette de ne pouvoir participer au cathéchisme pour adultes car je ne suis pas disponible le mardi soir, si vous avez un livre qui ne soit pas trop complexe pour expliquer les bases, je suis preneuse car j’aimerais apprendre.

    Je vous souhaite une très belle journée et un beau parcours de foi à cette jeune fille 🙂

  3. Domitille dit :

    Une très jolie démarche en effet, des questionnements intéressants, et comme Pénélope, une occasion de se revoir quelques temps en arrière 🙂

Laisser un commentaire