S'abonner par :
 rss
 email
Peinture de Michel Ange représentant Dieu

Dieu selon Michel-Ange

Question d’un visiteur :

Bonsoir Marc
Voici une question qui me taraude :
Quand on a compris que Jésus voulait apporter plus d’humanité au judaïsme de son temps, qu’il voulait briser les frontières tribales, les préjugés et les classifications discriminantes entre les personnes, les frontières religieuses, que sa prédication et son agir visait à promouvoir l’humanité authentique, la référence à Dieu est-elle toujours indispensable ? La religion avec ses crispations identitaires, sa morale trop souvent fondamentaliste, son interdit de penser, sa violence envers les humains et son désir d’emprise sur la société n’est-elle pas le vestige d’une époque dépassée ? L’effort que fait la famille chrétienne libérale (une toute petite voix) n’est-il pas vain ? Dieu n’est-il pas réduit à désigner la dimension d’absolu de l’aspiration humaine à plus de justice, plus de paix, plus d’harmonie entre les humains ? Mais alors Dieu est-il encore nécessaire ? Qu’en pensez-vous ?
Merci pour votre écoute et votre réponse à cette question difficile
Amicalement.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Il me semble que la question est simple. Il y a parfois des situations où le choix est difficile parce qu’il y a une part de bien et une part de mal dans tous les termes de l’alternative. Mais ce n’est pas le cas ici.

D’expérience, quand on est membre d’une association qui a de nobles et bons objectifs mais qui est dévoyés par une mauvaise équipe en place ou par une seule personne problématique… On est tenté par la démission, mais c’est pire que tout pour l’avenir de cette association, et c’est vraiment avoir laissé gagner « les méchants » (ou les malades) que de démissionner. Donc, dans ce cas là, si l’on y croit vraiment, la solution est tout sauf de donner sa démission. Cela ne peut se comprendre que si l’on n’en peut plus. Il existe des combats qui sont au dessus de nos forces et nous ne sommes pas tout à fait Jésus-Christ. Quelle solution alors ? Peut-être juste rester. Être comme un matelas mousse, simplement exister de sa simple inertie, ne répondant pas aux provocations. Continuer son petit travail, tant que possible, faire le petit bien auquel on croit, esquiver comme Jésus se faufile sans répondre quand des intégristes le menacent, part un peu puis revient.

Pour ce qui est des courants religieux, oui, il y en a des gratinés. Mais personnellement, je les laisse vivre leur vie. Les combattre me semble être de la mauvaise énergie. Je ne vais pas sur les sites, blogs et Facebook de chrétiens « évangéliques », ni les sites cathos, ni les sites d’extrême droite, ni d’extrême gauche, ni les sites islamopobes, racistes, athées, ou homophobes, ou christianophobes… C’est vrai, oui, Dieu est parfois l’otage de personnes prétendant détenir LA Vérité et suscitant la peur de Dieu pour mieux manipuler les foules, c’est précisément pour ça qu’il faut d’autres voix parlant de Dieu, témoignant d’une autre conception de la vérité, plus intérieure, plus humble, plus respectueuse des personnes et plus respectueuse de Dieu.

Mais vous avez raison, l’alternative ce n’est pas le plus petit commun dénominateur des pensées sympathiques. Car Dieu est infiniment plus que « la dimension d’absolu de l’aspiration humaine à plus de justice, plus de paix, plus d’harmonie entre les humains ». Jésus a fait bien plus que de prêcher d’aimer son prochain, bien autre chose que de nous faire ouvrir un regard neuf sur nos frères. Il y a là une deuxième prise d’orage, c’est vrai, peut-être plus insidieuse, celle qui dit que l’essentiel est d’être gentil, de faire preuve d’un peu de solidarité et de penser un peu à la planète… Là non plus, ce n’est pas la peine d’aller chercher à « évangéliser » les trop libéraux, ou les œuvres humanitaires d’origine chrétienne ne jugeant même plus utile de proposer un service d’aumônerie à leurs bénéficiaires.

Il faut essayer de libérer Dieu de ces deux enfermements, de ces deux prises d’otage qui retiennent l’idée que bien de nos contemporains se font de Dieu. Jésus a enseigné de « chercher par dessus tout le Royaume de Dieu et sa justice ». Donc ni le royaume d’une église, ni une simple justice. Mais le Royaume de Dieu, c’est à dire l’action de Dieu en nous. La clef, c’est la source. Le reste viendra tout seul. En surcroit.

Donc oui, plus que jamais, il est à mon avis essentiel de replacer Dieu, tout simplement au centre. Ce qu’il faut, à mon avis plus que jamais à notre époque, et c’est vraiment à ça que nous essayons de travailler, c’est témoigner d’une recherche sincère et personnelle de Dieu à la fois par la mystique et la réflexion. Montrer que l’on peut vraiment prier Dieu et chercher à le penser, que l’on peut s’ouvrir sans aucune crainte à son action dans notre vie, mais en même temps agir en responsabilité et en confiance, montrer qu’aimer Dieu donne envie de le respecter en son prochain.

C’est à mon avis bien plus simple qu’il ne semble, et le combat n’est pas perdu. Loin de là.

Cela commence tout simplement par travailler soi-même sa prière et sa réflexion. Ce n’est pas franchement ingrat comme tâche. Et ce que nous y aurons reçu a des chances de nous illuminer un peu, et si nous avons l’occasion de le montrer, notre joie et notre sincérité est notre meilleur argument.

La presque totalité des gens que je rencontre tous les jours sont des gens plutôt adorables. Les fous et les furieux ne sont pas si nombreux que ça, en proportion dans la société. Et les gens qui s’en fichent ne sont pas si nombreux non plus. Les gens se taisent, ils regardent, ils hument le vent à le recherche de quelque chose de sympa qui les fasse avancer.

Un site comme celui d’oratoiredulouvre.fr connaît quand même plus de soixante mille « visiteurs uniques » par mois, et ce n’est qu’un site d’une paroisse. Il faut bien penser que certains y trouvent quelque chose. Que ça vaut la peine de développer une énergie positive ainsi.

En tout cas, c’est de bon cœur.

Amitiés fraternelles

Marc

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Laisser un commentaire