S'abonner par :
 rss
 email

wicca

Question d’un visiteur :

Bonjour,
J’ai lu plusieurs réponses aux questions posées, et vous m’avez l’air d’un homme assez ouvert d’esprit, ce qui me pousse à vouloir votre opinion sur le sujet : que pensez-vous de la wicca ?
Merci

Réponse d’un pasteur :

Bonjour Monsieur

Effectivement, je pense qu’en matière de religion, il convient d’être pragmatique plus que dogmatique. Une religion qui fait évoluer positivement quelqu’un est une bonne religion pour lui. Et si ce cheminement est enrichi en puisant à d’autres sources, on ne peut que s’en réjouir. Les théologiens réactionnaires peuvent crier, ils ont en général fait la même chose en intégrant bien des choses à leur théologie, à leurs rites, et à leur église qui ne sont pas inscrites si clairement que ça dans les paroles du Christ…

J’ai regardé sur plusieurs sites internet pour voir ce qu’est un peu la wicca (lire 3 pages ne fait pas franchement de moi un spécialiste !). S’il y a des choses dans d’autres religions et philosophies qui me paraissent intéressante à intégrer à notre propre pensée et notre spiritualité, mais la Wicca, franchement, ça ne m’a pas du tout tenté, c’est bien entendu un avis personnel.

Par exemple le « credo wiccan » : « Fais ce qu’il te plaît tant que cela ne nuit à personne« . C’est mieux que rien comme morale. C’est infiniment mieux que la façon de vivre des brigands, des haineux, des empêcheurs de vivre… Mais c’est morale est quand même un peu simplette. Un ver de terre fait même mieux que ce crédo, car non seulement il ne nuit à personne, mais il est utile en aérant la terre. L’Evangile du Christ propose bien d’autres choses qu’une petite morale (il nous ouvre à une vie avec Dieu), mais même dans le registre du conseil de base, l’Evangile propose « Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux » (Mat 7:12) Cela ouvre sur une dimension supérieure, cela dépasse la petite morale minimale pour nous inviter à une éthique de la responsabilité et de la créativité, ce qui me semble bien plus beau, plus pertinente. Dans ce genre là, on trouve aussi ce conseil de l’apôtre Paul « tout est permis mais tout n’est pas utile, tout est permis mais tout ne construit pas ». Ce n’est pas une règle absolue mais ça pose une bonne question qui permet là aussi de dépasser parfois le crédo wicca, car il peut arriver malheureusement qu’il faille nuire à une personne pour sauver un plus grand nombre… par exemple en empêchant un enfant de jouer avec les allumettes dans une grange de foi, alors que c’était son rêve, et qu’il pleure de toutes ses larmes qu’on l’en ait empêché pour des raisons qui lui semblent stupides.

Bref, ce que j’ai lu du wicca n’est pas mon truc. Mais bon, c’est à chacun de voir.

Amitiés fraternelles

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

4 Réponses à “Question : enrichir sa foi d’un peu de Wicca ?”

  1. Curieuse dit :

    Bonjour,
    Je suis Mlle B. et J’ai 20 ans. ( En ésperance que vous avez la pacience de lire =] )

    C’est la premiere fois que je vois ce site et je trouvé tres interessant, en lisant plusieurs articles mais en particulier celui ci avec Wicca. (desolé pour les fautes ortographes car je suis d’origine portugaise)

    Je ne sais pas si c’est ici qu’on fait des questions, mais je ne personne a qui parler de ça sans etre jugé. Voici:

    Je crois en Jesus Christ toute ma vie, cest le message d’amour le plus beau, en plus pour quelqu’un sensible comme moi cete la meilleur chose qui ma aidé a fortifier mon caractere, meme si jai beaucoup a apprendre.

    Mais depuis mes 14, j’ai rencontrée des gens de Wicca, qui supposement on vu on moi « une lumiere » ils m’ont dit que j’avait fort potenciel pour etre une sorciere, ou quelque chose du genre, ça ma choqué un peu à l’epoque, mais d’une façon inexplicable ça ma attirée en plus cest des gents magnifiques que respectent et ont une passion incroyable (ou moins ceux dont jai connu), Ils mont fait sentir quelque chose comme si jéttait nest avec du pouvoir dans mon sang, quelque chose du genre. Mais cete vraiment genial de les connaitre.

    Je suis toujours entrand de prier a Dieu e Jesus Christ, et j’ai en mon coeur qui cest la verite, mais le peu que jai connu de wicca, ma fait sentir comme si jai des supper pouvoirs, comme un héroine de BD carrement. J’ai ne jamais prié pour les dieux qu’ils presentent, mais ça mattire toujours les outils, la façon dont ils se traitent, la communauté, les danses e chants, et plan d’autres choses…

    Je ne pas identifié mon nom, car jai l’habitude d’etre jugé tout le temps par des gens que me font souffrir en ce moment, des gens de l’eglise qui devrait plus tot aimer que juger mes vettements ou la façon dont je chante, ou danse (normalement les gens disent que je chante bien, je ne sais pas ce que se passe, ça a lair superflu mais cest tres important pour moi). Donc javoue que je suis un peu perdue ce temps ci…

    Comment est ce que Dieu voi ça? Est ce possible de voir les wiccans et de dire toujours que je crois en Jesus Christ (je dit ça ils ne me detestent pas) mais limportant cest >>est que Dieu deteste ma façon d’agir? ou bien ces choses? leurs chants, danses, outils,(etc..) ?
    Car je sais que Jesus est venu pour nous libérer de la religion, des trucs que nous apprisionent, Je sais qu’il est un Dieu merveieux e quil na pas autre comme lui, dans toute sa misericorde et son amour je ne changerais jamais davis sur mon Dieu Jesus Christ. Mais je toute ces questions la.

    Merciiiiiiiii infinement de votre precieuse reponse,
    Que jespere a tres bien tot!
    B.

  2. En tout cas , ce que je peux vous assurer c’est du regard bienveillant de Dieu. Il ne cherche pas à nous casser les pieds, ni regarde d’un œil sourcilleux notre petite salade théologique et religieuse. Mais la question est seulement de savoir si c’est bon pour nous ou non. Je ne dis pas « savoir si c’est agréable, si c’est sympa, si ça nous rend heureux… » c’est une autre question. Dieu nous regarde comme une mère regarde son bébé qu’elle aime, bébé qui se précipite vers le rayon des bonbons multicolores, comme par hasard placé à sa hauteur devant les caisses, et commence à en dévorer trois paquets en même temps. Lui aussi trouve ça hyper bon pour lui, bien meilleur que la nourriture qui lui sera servie, mitonnée avec amour par sa petite maman, et quand sa maman lui retire les trois paquets et va quand même les payer (car ils sont ouverts), elle ne jette pas pour autant le bébé à la poubelle, ni ne le frappera, mais cherchera à lui expliquer. Dieu est comme cette mère, sauf qu’il n’a pas de mains pour nous retirer nos paquets de bonbons.

    Pour ce qui est de ce groupe que vous fréquentez, tant mieux s’il est sympa, c’est déjà ça. Cela dit, je ne pense pas que l’on doive avoir comme critère d’adoption d’une religion, d’un culte ou d’une église le fait que l’on y trouve un groupe d’amis ou de compagnons. C’est moins dangereux de chercher cela dans une association qui ne touche pas au fond de ce que nous sommes et de ce que nous espérons, un club de tango, d’aéromodélisme ou d’apiculture, par exemple. Tant mieux par ailleurs quand un groupe à objectif religieux est sympa et agréable, mais ce ne doit être qu’un plus.

    Et tant mieux si le groupe est valorisant. C’est bien. C’est un des éléments de base de la foi chrétienne, disant à chacun de la part de Dieu : tu es spécial, tu as un don extraordinaire, fait pour rayonner, pour que tu sois bénédiction pour des personne. Mais l’église ne peut dire cela qu’en général, sans s’immiscer dans le particulier, l’intime des gens. La vocation est à mon avis personnelle et vient de Dieu directement dans notre fort intérieur, doit être validé ensuite par un discernement si cette vocation nous vient de Dieu ou d’influences diverses, par l’analyse de la faisabilité, par une continuité dans la prière et dans la réflexion… Manifestement, le chant est un élément important pour vous ainsi que la convivialité, peut-être qu’il y a quelque chose à creuser là, pour rayonner quelque chose d’essentiel. Dans une paroisse chrétienne ? Dans une association, une chorale, une action en faveur des enfants, des personnes âgées, des SDF ? Que sais-je…

    La question est donc de savoir si ce mélange de diverses piétés est un bon mélange qui développe votre foi, votre réflexion sur le monde, et sur vous mêmes, si cela nourrit votre prière de belles et bonnes choses, ou si ça parasite un peu, brouille ce quelque chose qui doit avoir un peu la pureté s’une source vers laquelle on tend les mains pour boire.

    Amitiés fraternelles

  3. Curieuse dit :

    Uau. Merci beaucoup de votre reponse ça ma fait reflechir et en effet je ne pourrais jamais me melanger avec ça, meme si j’aime ses gens et leur façon detre… Dieu est pur et bonté, cest juste dommage quil y a encore bcp de gens a l’eglise que sont a fond religieux et n’ont aucun amour dans leurs coeurs. Je reussi a parler de ça a ma mere, elle a tout compris et m’a dit un peu pres comme vous, avec la bible quel que chose comme tout est bien mais pas tout me convient. Je trouvé ça drole, mais ça ete droit dans le coeur.
    Donc, merci pasteur d’etre une lumiere dans l’internet en éclaircissant la pensé des gens qu’on besoin d’une reponse.
    Que Dieu vous Bénisse.
    B.

  4. Nicolas dit :

    La wicca est une forme de néo-paganisme magique. La dimension que je trouve intéressante dans ce courant est son féminisme et la sacralisation de la nature. C’est une nécessité pour notre temps. Cependant, le crédo wiccan est une version soft du livre de la Loi d’Aleister Crowley, personnage fascinant pour un écrivain, mais assez dangereux si on gobe tout ce qu’il a enseigné. La golden dawn dont il faisait partie ( nom repris par les néo-nazis de Grèce…l’aube dorée…), le mouvement thélémite ( de la loi de Théléma terme « magique » inspiré de l’abbaye de thélème de Rabelais repris par Crowley) et bien d’autres sont issus de la vogue ésotériste du XIXe siècle : Eliphas Levi, Théosophie, groupes para-maçonniques etc… la vogue du « bouddhisme » en angleterre et en allemagne ( un bouddhisme intello en fumant des cigares sur des fauteuils Chesterfield…) tout ça aboutira au « new age » des années 70 jusqu’à nos jours, popularisé entre autres par le film Hair, les quêtes hippies en Afghanistan, en Inde jusqu’au Népal, les plus « class » ont été jusqu’au Zen Japonais, c’est plus sobre et chic :). Le courant Wicca est très présent dans les pays anglo-saxons ( angleterre, australie, USA). Tout ceci participe d’un phénomène assez vaste qu’on retrouve au cinéma ( Harry Potter, mais aussi les livres de Tolkien, le magicien d’Oz, Narnia ou même Star Wars) : toutes ces oeuvres naissent d’un constat du déclin de civilisation et les auteurs considèrent qu’ils faut des mythes pour structurer et revitaliser l’occident ou la modernité. ( il y a ici un fondement intéressant sur un plan Junguien, mais un peu réac sur un plan politique…:))
    Une grande partie de la pop culture, du Rock, etc sont influencés par ces vogues cultuelles et ritualistes. Led Zeppelin étaient fascinés par Crowley. ça a prit une telle ampleur que nombre de conspirationistes youtubeurs passent leur temps à pondre des vidéos pour montrer comment les star du show biz sont satanistes….

    Il y a du bon et du très grave. Le bon ( si on veut) c’est un côté un peu marxiste de la chose : économiquement on s’approprie les moyens de production ;religieusement, on s’approprie les symboles et les rites et on fait sa tambouille magique pour se « réaliser ». Le très grave ce sont les courants ésotériques comme la société de Thulé, matrice ésotérique du nazisme. Ou bien la scientologie, Ron Hubard était un élève de Crowley. Et bien d’autres phénomènes sectaires. Tout ceci repose sur une filiation « païenne », on reprend toutes les divinités anciennes ( celtiques, Hindoues, grecques etc…) et on structure tout ça autour de la cabbale ( version chrétienne, pic de la mirandole, John Dee, Ficin etc… ). L’arbre des séphiroth et le tarot servant de structure pour mettre en ordre les dieux et les anges, voir les démons et les soumettre à la volonté ( théléma : le « fais ce que tu voudras » / credo mis en parallèle avec « l »amour sous la volonté »…! ). C’est de la magie, pure et dure, enrichie par une compréhension anarchiste de Nietzsche et l’ouverture à la vogue des psychotropes ( chamanisme, LSD etc pour la version 70’s) et le tantrisme ( version occidentale galvaudée, post-puritaine, – une vulgaire autorisation à baiser « spirituellement » / alors que le tantrisme hindo-bouddhique relève presque d’une science et d’une grande profondeur philosophique).

    C’est sans doute le fond religieux le plus présent sans lequel on ne peut comprendre la victoire de la sub-culture sur les traditions plus classiques ( christianisme par ex). Le divin y est essentiellement immanent, tout est « énergie », et on préfère souvent « la déesse » au dieu barbu des barbus… Mais il y a franchement de quoi s’y perdre et les valeurs véhiculées sont assez hard : c’est le plus fort qui gagne. C’est comprendre en mode « magique », la volonté de puissance nietzschéenne ( version la soeur…). La Wicca développe une belle façon de se relier, mais il s’agit tout de même de magie et de rituels, d’invocations etc. Que l’on croit ou ne croit pas aux « entités », aux esprits, aux dieux etc… attention. Comme dirait l’autre, les démons ont des milliers d’années de plus que nous et vous pensez les contrôler ! Un vieil adage conseil aussi d’avoir étudié la Torah pendant 40 ans avant de se mettre à la Kabbale. C’est sans doute exagéré, mais ça a du sens. Les asiles sont plein d’ex-esotéristes qui ont fait mumuz. A mon sens, les grandes religions de notre monde suffisent largement pour avoir tout ce qu’il faut pour être « relié » ( Hindouisme, bouddhisme, Taoïsme, Islam, Judaïsme, Christianisme etc…) et toutes ont un versant « caché », « secret », qui n’est pas  » ce qu’on nous cache », mais la compréhension intérieure et spirituelle de leur forme extérieure, morale, architecturale etc. Ne perdez donc pas votre temps avec des cultes fabriqués avec les morceaux d’osiris. C’est le dieu des morts.

Laisser un commentaire