S'abonner par :
 rss
 email

Image: 'praying for time'  http://www.flickr.com/photos/36613169@N00/529710929

Question d’un visiteur :

Bonjour Marc,

Je suis assez déprimée et j’ai l’impression de ne plus rien comprendre de ce qui se passe dans ma vie…

Pourquoi prier puisque de toutes les façons Dieu fera toujours ce qui lui plaît? Quand je le prie je le supplie et ai le sentiment que quelque part je veux qu’il fléchisse, je pense qu’il se laissera amadouer comme quand Abraham négociait avec lui pour sauver un nombre de personnes et on nous montre que Dieu patient répond favorablement à sa demande. Est ce à dire que c’était uniquement pour que Abraham se rapproche de lui, soit en communion qu’il a accepté de parlementer avec lui et qu’il savait très bien que de toutes les façons tout était joué, que sa décision du nombre à sauver était déjà décidé ou bien Dieu s’est laissé convaincre par Abraham de tout changer?

Merci. Fraternellement, Geneviève

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Geneviève
Bien entendu, Dieu fait ce qui lui plaît ! Manquerait plus que ça !
Mais, quand même, il écoute et il tient compte de nos projets, de nos points de vue.

Et il vaut vraiment, vraiment mieux que le but de la prière ne soit pas de changer l’opinion de Dieu, mais au contraire, de pouvoir améliorer nos opinions à nous, évidemment. Il ne vient pas écraser nos idées, mais au contraire le but est de voir plus clair grâce à Dieu, de sorte que nous puissions mieux comprendre la situation et les enjeux, et donc de pouvoir faire de meilleurs choix. Mais toujours selon notre propre sensibilité.

Et finalement dans l’histoire d’Abraham négociant avec Dieu pour sauver Sodome (Genèse 18:19-33), c’est lui, Abraham, qui commence à saisir que Dieu est un Dieu d’amour. Nécessairement, puisque Dieu est depuis toujours et il sera toujours le Dieu de vie, le Dieu d’amour, et le Dieu de bénédiction que révèle Jésus-Christ.

De même avec le sacrifice de son fils Isaac (Genèse 22), Dieu n’avait jamais voulu ni demandé la mort d’Isaac. C’est Abraham qui finit par comprendre, à la dernière minute, que c’était lui, Abraham, qui se faisait un film dans sa tête. Et par la foi, il sera finalement éclairé. Dieu lui répète la bénédiction qu’il lui avait déjà donnée des dizaines d’années dans la passé. Abraham avait trop vite, trop mal interprété la volonté de Dieu, il ne lui demandait pas de sacrifier son fils mais de l’élever (c’est le même verbe en hébreu).

Donc, bref, oui, ça vaut le coup de prier et d’exposer nos projets à Dieu, même si Dieu n’en fera qu’à sa tête (heureusement), et nous aussi (heureusement aussi, et mieux vaut donc que Dieu nous ait donné un peu du cœur & des éclairages et des forces)…

Amitiés fraternelles

Marc

Réponse de Geneviève :

Bonjour Marc,

Votre réponse m’a fait sourire surtout quand vous dites heureusement que Dieu fait ce qu’il lui plaît et il ne manquerait plus que ça :-)!

En fait oui, je m’en doutais, Il fait ce qu’il veut et me fait penser à moi en tant que maman : ma fille me demande quelque chose, je l’écoute même si sa demande est mauvaise ou bonne, mais au final c’est moi qui doit avoir le dernier mot car je sais ce qui est le mieux pour elle à ce moment précis, donc si moi je sais faire ça donc Dieu qui sait tout(enfin il me semble) agira en conséquence. Même si ma fille me supplie ma réponse sera toujours la même et je lui expliquerais le pourquoi de ma réponse et je pense que quelques fois Dieu nous montre aussi pourquoi sa réponse est ceci ou cela.

Oui que sa volonté soit faite, c’est ça en fait, donc pas de supplications mais juste exposé ses demandes et laisser…je pense avoir compris Marc.

Geneviève

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

2 Réponses à “Question : Pourquoi prier puisque Dieu fera ce qui lui plaît ?”

  1. Nadège dit :

    Bonjour Pasteur,
    Cela fait maintenant presque 5 ans que je vais très mal psychologiquement. Je suis tellement frustrée par ma vie personelle et professionnelle que j’ai développé des sentiments tels que la jalousie, l’envie…
    Je suis obnubilée par ce que je n’aie pas (l’amour, l’amitié, l’argent…).
    Je suis tellement honteuse de ces sentiments que je déprime. Cela fait des années que je prie pour aller mieux et avancer dans ma vie avec ce que j’ai et l’espoir d’un changement dans ma situation, mais j’ai l’impression que le temps que Dieu m’a tout simplement oubliée.
    Je ne demande pourtant pas un miracle. Juste une aide pour me débarrasser des ces sentiments insupportables et incompatibles avec ma personnalité. Je souffre et j’ai des idées suicidaires.

    Pourquoi je ne ressens pas la présence de Dieu dans ma souffrance ? Pourquoi ne m’aide t-il pas ? Jusqu’à quand vais-je devoir supporter cela sans son aide ? Cela dure depuis bien trop longtemps et la j’arrive vraiment au bout et voudrais être libérée.

  2. Bonjour
    Bon courage, et de tout cœur avec vous. La vie est parfois cruelle. Cette cruauté ne vient pas de Dieu, il n’en est pas responsable ni directement, ni par « non assistance à personne en danger ». Il travaille à mettre plus de santé, de paix et de justice pour chacune et chacun. Il nous appelle tous à travailler à cette œuvre. Mais il reste pas mal de boulot à faire.

    En attendant, il apporte quelque chose d’immense et de bien réel. Il est à nos côtés pour nous aider à vivre. Donc si, Dieu vous aide.

    Prenez courage, espérance.

    Prenez courage pour travailler à votre propre rétablissement et trouver l’aide pour vous aider.

    La foi peut vraiment avoir une part importante dans ce processus. Donc bravo.
    Il y a probablement quelque chose qui fait qu’il y a 5 ans vous vous êtes mis à souffrir. Peut-être qu’il convient de repartir de cela ? Chercher les circonstances où vous étiez plus en forme ?

Laisser un commentaire