S'abonner par :
 rss
 email

Beyoncé devant la Cène de Léonard de Vinci réinterprétée par Andy Wharol, illustration du Daily mail, tirée du twitter de BeyoncéLa chanteuse Beyoncé a plusieurs fois défrayé la chronique cette année 2014 par son rapport à Jésus.

Au début de l’année, elle a tweeté une photo d’elle devant la célèbre représentation de la Cène par Léonard de Vinci interprétée par Andy Wharol, ce qui a été vivement critiqué par certains chrétiens car posant en tenue sexy au milieu, elle est située à la place de Jésus, avec le mot d’Andy Wharol « juicy » (juteux, juteuse) situé sous elle. C’est évidemment ambigu. Comment lire cette image ?

  • Soit comme une invitation à prendre Beyoncé comme une nouvelle Messie, rendant Jésus périmé comme Christ, invitant à vivre en se nourrissant des plaisirs de la chair ?
  • On peut le lire aussi en écho à cette parole du Christ : « Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi.« Luc 22:19). Le « faites ceci en mémoire de moi » de Jésus n’est pas une invitation à créer un rite religieux, ce n’est pas du tout le genre de Jésus (lui qui ne baptisait pas non plus), mais c’est une invitation à prendre notre propre croix et à suivre Jésus, une invitation à donner de notre vie, de notre énergie, de notre amour, au service des autres, en mémoire du Christ. Et donc dans une certaine mesure être le corps du Christ vivant sur cette terre, parfois son visage, ses mains, sa bouche. Et oui, notre être est « juteux », dans le bon sens du terme, comme un fruit plein de bonnes ressources à offrir à l’affamé qui est à notre porte

Apparemment, Beyoncé a supprimé ce tweet, probablement parce qu’il scandalisait certains chrétiens. En référence à Jésus, il ne reste sur son twitter qu’une photo du Christ du Corcovado à Rio, bras grands ouverts.

Mais ces derniers jours, une chanson que Beyoncé a créée avec ses copines Michelle Williams et Kelly Rowland est une nouvelle allusion à Jésus, cette fois-ci sans ambiguïté, cette chanson a pour titre « Say Yes » (dis oui) :

Quand Jesus dit oui, personne ne peut dire non (x4)
Je n’ai peur de rien
Car je sais que tu me guides
Là où tu me guideras, Seigneur, j’irai
Je n’ai pas peur car je sais qui est au pouvoir
Tu peux tout faire, il n’y aucune limite
Car tout t’appartient
Oui tout t’appartient
(Maintenant ne brusque pas les choses)
Tu es tout puissant et détiens tout le pouvoir
Et tout t’appartient
Oui, tout t’appartient
Quand Jésus dit oui, personne ne peut dire non

Donc, bien sûr, la dame n’est pas sans reproches (« que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre » ), ses goûts vestimentaires (ou peu vestimentaires) ne sont pas forcément au goût de tout le monde, mais nous pouvons de toute façon être reconnaissants qu’elle parle de Jésus, et nous ne sommes pas obligés de tout prendre mal, de crier au blasphème dès qu’une œuvre d’art évoque le Christ, positivement ou négativement, toute référence à Christ est un honneur qu’on lui fait et une occasion de dire notre propre témoignage de ce qu’il nous a déjà apporté personnellement.

La chanson « Say Yes » de Beyoncé, Michelle Williams, Kelly Rowland, qui sortira dans le prochain album de Michelle Williams attendu pour septembre prochain « Journey to Freedom » (voyage vers la liberté) :

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Laisser un commentaire