S'abonner par :
 rss
 email

champ de blé - http://www.flickr.com/photos/10362153@N03/2963195029 Found on flickrcc.netQuestion d’un visiteur :

Bonjour Marc,
comment allez-vous ?

Je me permet de vous écrire car je ne sais que répondre à un ami à propos de la non existence des miracles. À ce propos je lui ai fait parvenir le texte d’André Gounelle sur le sujet. (opinion que je partage).

Mon ami catholique me répond : «Les miracles de Jésus ne sont pas de la magie (la magie s’explique toujours) mais quelque chose de divin, qui vient du Père».

Que lui répondre ?

Merci pour votre réponse et toute mon Amitié fraternelle.

Bien à Vous…

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

A mon avis, votre ami a bien le droit de penser à la matérialité des miracles, et vous à leur non matérialité. Peu importe. C’est de toute façon des hypothèses qui ne jouent pas sur notre façon d’être.

L’essentiel est de toute façon, dans un cas comme de l’autre, de s’ouvrir au sens qu’ont pour nous chacun de ces textes.

Comme le dit l’Evangile selon Jean, de toute façon, ces « miracles » sont des « signes », c’est à dire que leur portée est de toute façon à lire comme ayant un sens plus profond que ce qui se serait passé matériellement. Un signe doit être interprété, comme des mots écrits sur une feuille de papier.

  • Par exemple, si Jésus a marché physiquement sur l’eau sans skis nautiques, ce n’est pas une simple anecdote de la vie de Jésus, mais c’est pour poser un signe qui nous parle du salut donné par Dieu en Christ.
  • Et si Jésus n’a jamais matériellement marché sur l’eau en contradiction avec la loi d’Archimède, ce récit n’est pas une fable pour amuser les enfants, c’est une mise en récit d’une vérité spirituelle, théologique et existentielle.

Et donc votre ami et vous, ensemble, après avoir parlé si vous voulez (ou pas parlé, peu importe) de la question de la matérialité de tel ou de tel miracle, et être ou ne pas être tombé accord sur tel récit en particulier, vous pouvez passer au choses importantes pour vous aujourd’hui, en interprétant ce que ce texte peut vous dire pour recevoir l’accomplissement du salut de Dieu dans ce monde, maintenant. Et donc permettre à Dieu de faire le miracle qu’il cherche à faire pour vous, de vous, de nous tous ensemble, aujourd’hui.

Amitiés fraternelles

pasteur Gaspard de Coligny

Des centaines d’autres questions & réponses sur le site

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Laisser un commentaire