S'abonner par :
 rss
 email

Jeune homem pensif - http://www.flickr.com/photos/69474058@N03/11670515325 Found on flickrcc.net

Question d’un visiteur :

Bonjour pasteur. Je suis jeune, je suis des études de première scientifique, je passe en terminale mais c’est juste, j’ai eu 9 de moyenne tous les trois trimestre. J’ai tendance à croire que dieu ne m’aime pas, car à chaque fois que j’essaie de me rapprocher de lui il y a un obstacle : je préfère faire autre chose que prier. Je ne sais pas si c’est Satan qui fait cela. Mais moi j’ai envie de réussir dans la vie et il me manque quelque chose dans mon cœur

Réponse d’un pasteur :

Bonjour Olivier

Franchement bravo d’avoir ainsi le désir de prier.

Mais en réalité, tout le monde a du mal à prier. C’est pourquoi j’ai mis quelques petits trucs ici pour s’aider soi-même, peut-être que le conseil principal est d’au moins penser à prier Dieu, ne serait-ce qu’un dixième de seconde, toujours au même moment de la journée, par exemple en éteignant la lumière le soir, ou en dévissant le tube de son dentifrice ? Du coup, c’est comme l’appétit, dans la journée, à heure fixe l’estomac commence déjà à se préparer et à se réjouir. Mais je ne sais pas ce que vous pensez qu’est la prière, ce n’est pas nécessairement quelque chose de spectaculaire, mais juste de penser à Dieu, peut-être parfois de penser quelques secondes à Dieu en regard avec la journée que l’on vient de vivre, et celle qui vient, ou à ce que l’on espère de Dieu, de la vie, de nous-mêmes, ou une pensée devant Dieu pour ceux que l’on aime et pour ceux que l’on a du mal à aimer…

Tout cela est très bien, mais juste une petite espérance de Dieu est déjà l’essence même de la prière.

Ensuite, je suis absolument persuadé que non, Dieu met des barrières entre vous et lui ! Même si vous étiez le pire des monstres et des pécheurs que la galaxie n’aie jamais porté, Dieu espère ce contact avec vous, cette relation avec vous il aime que vous l’espériez ainsi. C’est son espérance, et il y a travaille.

Je suis persuadé aussi qu’il n’existe pas une sorte de bête méchante et invisible que l’on appelle parfois Satan. Mais c’est vrai qu’il y a en nous des résistances à tout progrès, à toute ouverture. C’est aussi naturel pour nous que pour une pierre de peser son poids. C’est une sorte d’inertie que nous avons et qui nous attire vers le bas, de sorte que le moindre regard vers le haut est déjà un miracle, comme ce regard que vous avez en espérant pouvoir prier, comme cette pensée que vous avez que sans Dieu il manque quelque chose dans votre cœur.

Donc bravo, vous êtes bien parti. Ça va venir progressivement. Ou d’un coup, c’est possible aussi.

Bonne vacances encore, reposez vous bien, et bonne rentrée à vous pour cette année de terminale. Bon courage pour arriver à vous concentrer sur ces études. Gagner 2 ou 3 petits points de moyenne pour passer largement est tout à fait faisable, car à 9/20 vous n’êtes pas coulé.

Avec mes amitiés fraternelles

pasteur Gaspard de Coligny

Plusieurs centaines d’autres questions & réponses sur le site

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

26 Réponses à “Question : j’ai tendance à croire que Dieu ne m’aime pas car je n’arrive pas à prier”

  1. Jessie dit :

    Je pense aussi que Dieu ne m’aime pas. En réalité, je ne sais pas s’il existe mais je pense que, s’il existe, il ne m’aime pas. Pourquoi est ce que je pense cela ? Parce qu’il ne me répond jamais. J’ai beau tenter, quelque fois, de lui parler, il reste silencieux, toujours silencieux.

  2. C’est que Dieu n’a pas de bouche ni de cordes vocales pour faire vibrer l’air. C’est avec le cœur qu’on l’écoute.

  3. Nadège dit :

    Très jolie réponse! Je ne sais pas en quoi ça peut aider le monde et consoler les malheureux mais bon… Très jolie réponse.

  4. @ Nadège, je ne suis pas certain que la question soit de « consoler » les malheureux ? Mais si on peut aider quelqu’un à essayer de prier quand même, cela peut ouvrir la porte à une action bien plus profonde qu’un changement d’humeur, et bien plus puissante qu’une parole ou une écoute ou une simple solidarité humaine.

  5. Fabienne PASQUON dit :

    Je pense que la prière est une rencontre entre soi et Dieu, au fond de soi-même. Il faut du temps pour trouver Dieu en soi et LUI parler. Mais il faut persévérer, et savoir qu’IL nous a crée par amour.. et qu’IL est à notre écoute. C’est nous qui n’entendons pas .

  6. Oui, parfois c’est nous qui n’entendons pas, et parfois c’est lui qui se fait discret, comme le dit Jésus dans bien des paraboles avec un berger, un roi, un vigneron qui s’absente et nous laisse de l’autonomie.

  7. Plagie dit :

    Bonjour Pasteur,
    je suis complètement désespérée, j’espère qu’en postant ce commentaire que vous me donnerez une réponse qui pourra m’aider à avancer…
    voilà, j’aime dieu, il y’a eu beaucoup d’hommes d’église dans ma famille, moi je n’ai pas souhaité me consacrer mais depuis ma plus tendre enfance, je dis à dieu dans mes prières que je souhaite le servir et qu’il prenne une place importante dans ma vie, je suis sincère avec lui mais il n’a jamais exaucé cette prière, vous ne pouvez pas imaginer combien de fois je suis malchanceuse dans la vie, depuis l’âge de 20 ans où j’ai perdu mon père(j’en ai maintenant 46), je passe ma vie à faire des mauvaises rencontres, tous les gens que je rencontre sur mon passage veulent me nuire, personne ne veut que je profite de la vie, tout le monde s’acharne à me faire douter dès qu’on décèle un peu d’intelligence en moi, je suis à bout de cette situation, je ne sais vraiment pas quoi faire. Actuellement je travaille dans une entreprise, le fait que je fasse bien mon travail et que je prouve que je peux comprendre les choses, ça a déclenché un sentiment d’animosité et pour moi c’est devenu la torture d’aller travailler car les trois quarts du personnel se sont liguer contre moi pour que je reste toujours une abrutie, je veux bien sauver ma foi chrétienne avant tout mais je ne comprends pas pourquoi depuis plus de 26 ans je n’ai que des malheurs et ça me ravage beaucoup dans ma tête, parfois je finis par me sentir comme une merde, une personne qui ne vaut rien, j’ai tellement soufferts qu’à un moment donné le stress m’a plongé dans un délire paranoaïque, j’ai un suivi psychiatrique à cause de cela et j’ai la reconnaissance personne handicapée, est ce que tant de souffrance ça ne suffit pas à dieu pour me donner un peu de répis et accepter un petit peu de m’accompagner et me bénir? Je ne sais plus comment prier, surtout quand je pense à toute ma souffrance, je ne sais plus quoi faire.
    Vous qui vous êtes engagé plus que moi envers dieu, j’aimerais que vous me donniez votre point de vue sur ce qui m’arrive, ma foi ne décolle pas, j’ai fait un vœu depuis 26 ans, voilà 26 ans que je prie, je ne trouve pas que dieu m’accompagne.
    En espérant que vous voudrez bien me répondre, je vous souhaite une bonne soirée.

  8. aube philippe dit :

    bonjour, moi aussi j’ai l’ai l’impression que dieu me déteste j’ai 40 ans et je souffre d’un blocage psychologique qui m’empêche d’aller vers les autres,et pour tout arranger un licenciement économique il y a 5 ans ! a présent je suis au rsa je suis seul sans famille et il n’y a pas une journée ou je ne pense pas a en finir, la vie ne vaux pas la peine d’être vécue je ne connait pas le bonheur ni l’amour ! vivement la fin de cette vie de merde si dieu est amour pourquoi m’a t’il donné une vie que je ne voulais pas.

  9. Personen n’a souhaité sa propre existence. C’est comme cela que ça marche. Et Dieu aussi a été mis devant le fait accompli. Mais il vous aime plus que tout et s’intéresse à vous.
    Dieu est source de vie et là, près de lui, même si vous étiez le plus solitaire et isolé des hommes, près de lui vous pouvez trouvez quelqu’un qui vous soutient et qui fait que vous n’êtes pas seul.
    Vous pouvez trouver ainsi non pas peut-être le bonheur total mais quelque chose qui rend la vie belle, l’espérance possible, et un amour qui vous touche.

  10. plagiee dit :

    C’est difficile d’être optimiste, moi aussi j’ai de sérieux problèmes à mon boulot, il y’a une vielle dame qui m’a dit qu’il faut toujours rester dans l’espérance, c’est ce que je fais en attendant des jours meilleurs.
    Que Dieu vous bénisse!

  11. anaëlle dit :

    Aube Philippe et Plagie, je sais et comprends tous les sentiments que vous traversez car j’ai vécu une situation similaire à la votre suite au décès de mon frère et mon père en 2006, j’avais complêtement perdu confiance en DIEU et en moi. j’ai passé 4ans á ne rien faire même la prière du soir était devenue dure á faire pour moi et un soir ma Maman m’avait remis une neuvaine « Marié qui défait les noeuds » que j’avais fais á 5 reprises les deux première fois j’ai demandé á retrouver la fois et les 3 dernières continuer mes études. Je peux vous affirmer aujourd’hui que DIEU m’a pardonné et exaucé car cette même fin d’année de 2010,j’ai retrouvé la foie perdu et suis allé continuer mes études que j’avais interrompus á l’étranger et je n’avais que 21ans en 2006.

  12. plagiee dit :

    Bonsoir Pasteur!
    J’espère que vous recevrez ce message et que vous pourrez y répondre…je travaille dans une entreprise où la situation est très difficile, les gens se font des coups vaches c’est horrible…c’est dans un endroit huppé de paris, les clients sont beaucoup désagréables envers le personnel de l’entreprise…mon souci c’est que j’ai une cliente qui passe souvent à ma caisse, elle m’a prise pour cible pour me créer des problèmes parce qu’elle n’aime pas ma manière d’être parce que je refuse d’être méchante, racisme et violente comme sont certains de mes collègues, une fois elle est passée à ma caisse pour me rabaisser pour le plaisir de se faire servir par une femme noire, je n’ai pas apprécié, je lui ai fait comprendre…plus de 6 mois sont passés depuis cet évènement et voilà que hier soir elle a recommencé, ce n’est pas mon genre de taper sur les gens mais je vois bien qu’elle a décidé de me pourrir la vie, je ne sais quelle attitude adopter, est ce que je dois continuer à l’encaisser? est ce que je dois alerter ma hiérarchie je ne sais pas ce qui est le plus sage, jusqu’à présent j’avais toujours vécu ma vie simplement, il m’arrive des problèmes dans la vie que je ne m’imaginais pas que ça pourrait m’arriver un jour, comme c’est pas courant pour moi de me retrouver dans ce genre de situation, je ne sais pas gérer de façon patiente et pacifique, j’ai la rage honnêtement j’aimerai que Dieu la foudroie, je ne vous cache pas ma colère.
    Si vous pouvez me conseiller ce serait gentil, bonne soirée Plagiee

  13. Bonsoir

    A mon avis, vous connaissez bien mieux que moi la situation, et les idées que vous proposez me semble géniales : avertir la hiérarchie et encaisser l’attitude désagréable de cette folle. Son attitude ne vous abaisse pas vous, mais elle-même. Et ce qui lui ferait le plus plaisir c’est de voir que cela vous énerve, vous blesse. Alors, quand ses méchancetés glissent sur vous comme l’eau sur les plumes d’un canard, quelle déception pour elle !

    Mais je reconnais que c’est facile de le conseiller d’encaisser, mais qu’en situation, cela demande une sacrée énergie ! Une sacrée force !

    Donc, faite au mieux possible.

    Peut-être que cela vous aidera en analysant l’attitude de cette femme comme celle d’une malade mentale, qu’elle est probablement, peut-être blessée par des personnes horribles tout au long de son enfance (ce qui n’excuse rien, il y a bien des personnes maltraitées pendant leur enfance et qui ne sont pas devenues méchantes pour autant, mais quand même, cela aide à avoir de la compassion pour l’homme méchant, plus que de la colère).

    Et vous avez raison de demander conseil à Dieu, pour qu’il vous éclaire, vous donne une force, une paix formidable.

    Amitiés ++

  14. plagiee dit :

    Bonjour à tous!
    C’est vraiment bien ce blog parce que ça permet de faire des échanges d’idées sur ce qui peut vous tracasser à propos de votre foi…durant toute ma vie j’ai imaginé Dieu comme un être physique qui sait résoudre les problèmes peut être il faudrait que je l’envisage autrement pour ne pas être frustrée à chaque fois que j’ai un souci…et pourtant dans l’ancien testament c’est un Dieu qui sévit pour protéger ceux qui ont la crainte de lui…c’est difficile lorsqu’on a que sa vie à offrir, on ne sait pas comment faire pour ne pas périr par la main sans pitié des méchants, est ce que c’est possible de vivre toute une vie de passivité et de pardon? je me pause la question…c’est bien de rester dans l’espérance mais comment faire pour se protéger efficacement des méchants et des voyous qui sont sans pitié? La vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille, je n’ai pas encore trouvé comment je peux positionner Dieu et ma foi dans tout ça…j’aime sincèrement Dieu, je le respecte, au fond de moi j’ai aussi le désir d’être heureuse. Je ne sais pas comment équilibrer tout ça avec tout ce qui se passe dans la société actuelle…
    Que Dieu vous garde! Plagiee

  15. Othnielle GOUKPANIAN dit :

    bonjour je pense souvent que Dieu ne m’aime pas. je vis au Bénin et j’ai bien commencé avec les études mais arrivé en terminal j’ai échoué à mon examen. jusque là je me disais ok la prochaine fois sera la bonne et ça à été le cas. je suis à l’Université où je suis une formation en analyse biomédicales. La première année je l’ai repris car j’avais quelques points en manque dans trois matières ce qui m’a ramener au total cinq matières vu le système dans lequel nous sommes encadrés. actuellement je suis en deuxième année et je me dis que Dieu m’a abandonné depuis bien longtemps car mes notes actuellement ne sont pas vraiment bonnes et ça me fais peur (l’année est toujours en cours avec d’autres devoirs qui m’attendent et tout mes jusque là ça ne va pas et ma plus grande peur est de revivre ce que j’ai vécue déjà en première année. ça à été très difficile pour moi. vu tout ça je me dis que Dieu m’a sûrement oublier et qu’il ne pense pas vraiment à moi. je me donne pour apprendre mais au final j’ai pas les bonnes notes qu’il me faut. vraiment je ne sais plus quoi faire ni pensée. c’est si frustrant. j’ai toujours pensé que mes études serais un parcours brillant vu la manière dont ça se passait durant mon enfance mais j’ai tellement de doute. j’en arrive à me dire que Dieu n’apeut être pas de bonne choses pour moi.

  16. Dieu vous bénit, comme il bénit chacun.
    Mais les notes n’ont absolument rien à voir avec cela.
    Que faudrait-il dire alors de l’enfant qui naît dans une famille de milliardaire par rapport à l’enfant qui nait dans une famille ravagée par la guerre et la maladie ? L’un serait-il plus aimé de Dieu que l’autre ? Non. L’évangile ne dit absolument pas cela. L’un comme l’autre sont également aimé de Dieu.

  17. Othnielle GOUKPANIAN dit :

    Bonjour ! comment faire alors pour retrouver cette confiance aveugle en Dieu, éloigner de moi les doutes,la peur,la frustration. je veux vraiment changer tout celà et améliorer ma relation avec Dieu.

  18. Olsen dit :

    Bonjour,
    Pour moi Dieu à une liste de personnes. D’un côté Les béni, qui auront toujours tout sans effort. D’un autre ceux qui doivent souffrir pour y arriver, et enfin ceux qui n’y arrivons jamais, Mais jamais.
    C’est difficile à croire Mais c’est ma conclusion. Le ‘demandez on vous donnera’, sérieusement j’ai des doutes.
    Je suis chrétien, Mais je remarque que Les athés vivent mieux que nous, certes certains me diront: »oui Mais il y a une vie après ». Ok Mais on veut aussi bien vivre ici. Pourquoi souffrir pour obtenir quelque chose.
    Je veux pas décourager mais je dois surement perdre ma foi. Car je me classe dans le 2iem ou 3iem cas.

  19. plagiee dit :

    C’est vrai que moi aussi je me pose plein de questions en ce moment au sujet de ma foi, dans une réponse que le pasteur a donné, il a dit que c’était une dynamique source de bonne idées, c’est pas les idées qui me manquent en ce moment, je me propose des solutions pour m’en sortir, les gens me manquent de respect sans vergogne, on m’humilie à toute occasion à mon boulot, je les vois rire, heureux, avoir une progéniture, le ciel ne leur tombe jamais sur la tête c’est difficile…cependant je persiste à croire que si Dieu existe c’est moi qui serais perdante de me détourner de lui, c’est difficile à dire mais quand je vois sa création, intimement je me dis qu’il faut être patient quitte à disparaître un jour, il vaut mieux partir en juste…c’est frustrant, moi aussi j’aimerais être heureuse sur terre, mes collègues de travail me gâchent tellement la vie, de la façon dont ils me traite ça a des conséquences sur ma vie de couple, j’aimerais bien que la justice de Dieu s’applique pour moi tout de suite, si je suis quelqu’un de bien forcément ça viendra mais j’espère qu’il n’aura pas décidé de m’honorer post mortem, peu être pour lui ça a un sens mais pour moi j’aimerais pouvoir m’éclater aussi sur terre, faire un passage rien que pour souffrir, ça n’a pas de sens…
    Que Dieu soit béni! Que son nom dure éternellement amen!
    Bonne journée à tous Plagiee!

  20. emdeclerm dit :

    j’ai la frustration de remarquer que le christianisme est assez bine diffusé dans pas mal de milieux aisés. C’est hélas triste quand on voit que ces gens se disent chrétiens mais ne pratiquent pas forcément et d’autres qui sont athées mais qui font énormément de choses pour les autres. Ce n’est pas un jugement mais certains vivent leur foi sans trop se poser de questions et d’autres n’ont pas la foi mais ils en bavent quand même sur terre pour être juste. Plagiee, pensez-vous qu’on peut être juste aux yeux de Dieu quand on a souffert sur terre sans arriver à lui ?

  21. emdeclerm dit :

    même si le salut est dans la foi j’espère que ceux qui ont pleuré toute leur vie seront consolés auprès de Dieu parce que Dieu connaît leur cœur blessé . je pense plagiee que si vous vous tournez vers dieu il vous sauvera déjà ici bas Dieu ne veut pas qu’on soit malheureux j’en suis sure ne pas perdre le cap c’est essentiel

  22. Marc Pernot dit :

    Certes, le chrétien n’a pas le monopole de la générosité et du courage. Mais il est exagéré de dire que le chrétien moyen se ficherait des autres et aurait une religion de façade. Ça existe, et toujours trop. Mais la majorité des chrétiens que je connais sont vraiment j’en engagés dans une relation sincère à Dieu et en tirent aucun orgueil mais une motivation supplémentaire pour s’engager en faveur des autres.

    Personnellement, je ne me sens pas supérieur aux non-chrétiens mais je sais que par la foi je suis mieux que ce que je serais sans la foi.

    Oui, la souffrance peut être transformée en qualité d’être, et donc rapprocher de Dieu. Mais il arrive aussi que la souffrance nous casse. Et si, absolument, il est possible d’avoir une foi vivante, et une vraie sensibilité aux autres sans avoir soi-même traversé des choses difficiles. En particulier la prière de louange travaille à transformer ainsi le bien en meilleur, grâce sur grâce.

  23. emdeclerm dit :

    je n’avais pas l’intention de faire des généralités en estimant que le chrétien moyen est égoiste. De façon générale, le monde est devenu plus individualiste, et le chrétien tombe aussi des fois dans cet écueil, comme bcp d’hommes indépendamment de la religion. Mais ce que j’espère c’est qu’un dieu d’amour regardera vraiment au cœur , on peut tous être justes aux yeux de Dieu mais je pense que croire en Lui ne suffit pas, il faut le mettre en pratique. Je vois aussi tellement de gens qui ne croient pas, certains ont beaucoup souffert, j’espère que Dieu leur pardonnera parce qu’ils ont porté une bien lourde croix sur terre. Nous portons tous une très lourde croix sur terre et je pense que tous ceux qui l’ont porté en faisant de leur mieux mérite cette consolation de Dieu. C’est Dieu qui juge bien sûr, mais tout être humain a besoin d’amour et on a tous besoin d’aimer aussi. Tout le monde aurait besoin de se reposer un jour, même si la vie n’est pas qu’un fardeau non plus. Sur cette terre, on aura toujours un lot de difficultés

  24. plagiee dit :

    Ce que j’aimerais c’est que le bon Dieu me donne des bonus quand je me suis accrochée à faire le bien, je me sens tellement isolée…j’aimerais que le bien, la paix et l’amour gagnent, visiblement à l’endroit où je suis ce n’est pas le cas, la règle c’est de se faire des méchancetés, se retrouver isolée face à un groupe c’est difficile…c’est plus facile d’avoir le courage de ses opinions quand on est bien entouré.
    Pour moi si on aime le bien on mérite d’être appelé juste sur terre, il n’y a pas de raison que le bon Dieu n’accorde pas le paradis à une personne comme ça ou ne lui laisse pas des circonstances atténuantes. A cause de mes horaires de travail et du fait que j’ai des impératifs familiaux importants, je ne peux pas pour l’instant fréquenter assidûment une communauté chrétienne, ma façon d’honorer Dieu c’est de prendre un engagement sans faille pour le bien et être le meilleur de mon prochain si je vois que c’est quelqu’un de bien.
    A lui de me donner les moyens d’en faire plus pour lui, je fais selon les limites de mes possibilités, vu comment je trouve que c’est difficile, je m’accorde égoïstement une part de bonheur et je fais aussi des choses pour lui, ce n’est pas le courage et l’engagement qui me manque, moi je ne veux pas raconter des sornettes à propos de Dieu, si je dois confesser ses biens faits il faut que je le constate dans ma vie, je pense à 51% qu’il existe c’est pourquoi je me suis engagée à être une personne sympa toute ma vie tant que les possibilités me le permettront histoire de lui dire quand viendra mon jugement que je lui ai fait une ouverture et jusqu’à présent j’ai 48 ans même si je pense qu’il existe, il n’a jamais été un grand Dieu dans ma vie, avec le temps j’apprendrais à intégrer sa façon d’être mais j’aime tellement comment il était dans l’ancien testament, on n’avait pas besoin de recourir à des psychiatres ou des groupes de paroles pour se réparer psychologiquement, il nous entourait tout de suite de son soutien et de son amour, c’est difficile de porter la croix quand c’est toujours le monologue, j’aimerais bien qu’il me réponde de temps en temps.
    Béni soit le nom de Dieu!
    Bonne journée à tous!

  25. emdeclerm dit :

    Moi je connais une personne qui ne connaît pas Dieu mais elle est tellement adorable envers son prochain. Je suis triste, elle ne se contente de faire le bien quand elle le peut, elle fait aussi les choses qui lui sont plus difficiles, moins accessibles. Alors oui elle mérite le titre d’enfant de Dieu même si elle n’est pas baptisée. Enfin j’espère en tt cas que Dieu le pense aussi.
    Continuez de faire ce que vous pouvez, c’est déjà bien. Certains n’en font pas autant. Ne restez pas isolée, essayez de trouver un groupe de prières quelque chose qui vous aide à prier avec d’autres, à approfondir la foi c’est pas facile quand on travaille mais Dieu nous met souvent sur la piste de personnes qui peuvent nous aider. Bonne journée. Je croise les doigts pour vous.

  26. emdeclerm dit :

    même si c’est écrit dans l’histoire du péché originel, pensez-vous vraiment que l’homme soit naturellement pécheur ? En tant que chrétiens on est censé devenir meilleurs mais même si je reconnais que ma vie est plus riche avec la foi, j’ai l’impression que la charité, le souci du prochain, je l’aurais eu quand même si je n’avais pas été chrétienne. La preuve : mes années de catéchisme et ce que j’y ai appris ne sont véritablement revenus à ma tête que récemment et pourtant j’appliquais qd même la morale avant

Laisser un commentaire