S'abonner par :
 rss
 email

mariés sortant de l'Oratoire du Louvre

Question d’un visiteur :

Bonjour,

Je m’approche de vous car je suis à la recherche d’un pasteur et d’une église qui veuillent bien célébrer la bénédiction de mon mariage en avril prochain. Je suis une chrétienne engagée, aujourd’hui membre d’une église évangélique. Le pasteur de cette église m’a dit ne pas pouvoir célébrer la bénédiction de mon mariage car mon futur époux est athée. Ma conviction est que bien que mon ami soit athée, Dieu ne fait acception de personne. Il accueille toute personne désirant s’approcher de lui.
Ma question est donc: est il possible de célébrer la bénédiction de mon mariage par vous et dans votre église?

Je vous remercie pour votre réponse.

En Christ

Réponse d’un pasteur :

Bonjour et bravo pour cette belle démarche.

Personnellement, cela ne me pose aucun problème, évidemment, que votre futur époux soit athée. Si lui ne croit pas en Dieu, Dieu croit en lui et il l’aime.

Il est possible d’intégrer dans la cérémonie de mariage,

  • un texte biblique que le chrétien a choisi, en en discutant quand même avec son conjoint
  • et un texte philosophique qui rende compte de ce qui anime l’autre conjoint.

Il me semble même que c’est très bien de faire un tel mariage, cela prouve que vous vous aimez, que vous vous respectez mutuellement, que vous voyez ce qui vous est commun comme un lien mais que vous savez voir aussi ce qui vous est particulier à chacun comme une richesse, pas comme une injure. Et finalement, l’amour c’est bien cela.

Cela dit, je ne sais pas comment vous supportez d’être dans une église qui refuse à une chrétienne engagée de dire sur elle la bénédiction de Dieu pour sa vie, pour ses engagements à la fidélité avec celui qu’elle aime. Et qui jette dehors un homme qui fait preuve, lui, d’un esprit de miséricorde, d’amour, de paix, de respect pour sa femme ???

Amitiés fraternelles
& mes vœux de bénédiction pour vous deux et votre famille

pasteur Gaspard de Coligny

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

4 Réponses à “Question : célébrer un mariage entre une chrétienne et un athée ?”

  1. Julie dit :

    Bonjour pasteur
    Je vous expose rapidement le problème. Je suis chrétienne convertie et baptisée depuis 7mois. Avant cela je vivais en concubinage depuis 8ans (nous avons des enfants). Je n’avais pas pris l’importance du mariage (lorsque j’étais catho).
    Aujourd’hui ma volonté de connaître Dieu est importante et j’ai cette crainte de Dieu. Mon « ex » croit en Dieu ms n’a aucune religion. Je dis ex car nous nous sommes séparés ou plutôt fait une pause. J’ai conscience de vivre ds le péché mm si cette « pause séparation » me fait moins culpabiliser. Nous sommes dc  » séparer » depuis 3mois. Mais voilà qu’à l’issue de ces trois mois nous avons recoucher ensemble. Cela m’a fait mal de trahir mon Dieu. Le mariage resolverait ce problème ms lui n’est pas trop pour… merci de m’éclairer. Et dsl d’être brouillon. Soyez béni. Dans l’attente d’un retour.
    Julie

  2. Bonjour

    La question n’est absolument pas de fâcher Dieu. Il n’est pas comme ça (contrairement à ce que disent certains chefs d’église pour forcer leurs fidèles à la soumission).

    Dieu ne veut pas vous empêcher de vivre. Si c’était votre foi qui a mis le bazar dans votre vie de couple, ce n’est pas très bon signe non pas pour votre couple mais plutôt pour votre foi. La foi rapproche ceux qui s’aime, elle approfondit cette union, lui donne plus de sens encore, elle ne brise pas les couples et encore moins un couple de personnes avec des enfants !

    Dieu n’est pas un fonctionnaire des douanes attendant un coup de tampon du maire ou du pasteur pour vous donner le feu vert.

    Dieu regarde au cœur, à l’intention.

    Et il nous encourage, il fait tout pour nous aider à construire une vie et un monde le plus beau possible.

    Donc, bref, la question n’est pas que Dieu va vous griller en enfer, ni qu’il serait en colère contre vous. Mais le problème est que c’est un peu en vrac dans votre tête, dans vos cœurs à tous les deux, non ?
    Lui, Dieu, cherche à vous aider à construire et construire du solide. Et donc à vous engager.

    De quoi a peut ce monsieur vis à vis du mariage ? C’est que c’est compliqué de divorcer ? Oui, c’est vrai, et heureusement car cela protège les plus faibles. Alors quoi ? Il n’est pas sur de vous aimer ? Il n’est pas sûr de vouloir vieillir avec vous ?

    Dieu vous bénit et vous accompagne de son amour fidèle, que rien de ne peut diminuer.

  3. Bernard dit :

    Bonsoir

    C’est une première pour moi que d’écrire à un homme d’église. J’espère ne pas vous faire perdre votre temps du fait de mes interrogations et vous remercie de m’accorder de votre temps.
    Je me trouve dans la situation suivante. Je suis catholique baptisé mais me considère comme laïc au fond ,avec un profond respect pour toutes les religions et avec une grande ouverture d’esprit. Je suis tomber amoureux d’une protestante et voit qu’elle n’est pas indifférente toujours avec respect également. Un soir je discute avec elle de la situation et son point de vue que j’entend reste un blocage à propos de la religion. Effectivement il se trouve que son implication au sein de sa communauté est important, et c’est tout à son honneur. J’ai partager avec elle le fait de mon – ouverture d’esprit et que sa foi ne me posait aucun soucis. Visiblement de son côté cela reste un profond obstacle. Toutefois, et depuis un mois durant nous continuons à nous côtoyer toujours avec cette même complicité.
    Est-il complexe de croiser des cultures laïc et protestante ?
    Cette femme m’a aussi dit qu’à un moment la religion poserai problème, lequel serait-il ? J’ai trouver porte close à cette réponse et l’ai senti troublé.
    Le quotidien d’un laïc est d’un protestant est il si différent ?
    Cette situation contradictoire me trouble et pour en avoir discuter avec elle, elle aussi. Nous n’arrivons pas à trouver d’issue .

    Encore merci pour votre attention

    Cordialement

  4. Bonjour Monsieur

    Je ne sais pas trop ce que vous entendez par être « laïc » pour une personne. Car il est possible d’être croyant pratiquant et apprécier la laïcité, respecter les croyants de différentes religions et les non croyants. Je pense que vous voulez dire que vous êtes agnostique, ou croyant non pratiquant, peut-être.

    La question en ce qui concerne cette fille, c’est de savoir dans quelle type d’église elle s’inscrit. Si elle appartient à une église progressiste comme la nôtre, il n’y a aucune difficulté à épouser et à vivre avec un agnostique. Bien sûr. Si elle appartient à une église très fermée, cela va être difficile. Si elle appartient à une secte, cela sera interdit par son église. Ce n’est pas spécifique au protestantisme, la question serait la même avec une personne de religion juive, ou musulmane. Ce serait la même question avec une personne appartenant à un parti politique, selon son degré d’ouverture ou d’étroitesse d’esprit.

    Voir par exemple cet article où j’explique un peu cela : http://blog.oratoiredulouvre.fr/2015/04/choisir-sa-religion-et-son-rapport-avec-sa-religion/

    Si elle sacralise vraiment son église, et si elle tient absolument à rester dans ce type de communauté, c’est très mal parti.

    Mais elle pourrait aussi choisir de garder sa théologie, ses convictions sur Dieu, son type d’interprétation de la Bible, sa foi… tout en évoluant dans une église plus ouverte, acceptant le pluralisme comme étant une richesse. Alors, vous pourriez alors créer un vrai couple dans la diversité de vos inspirations.

    Bonne route

    Et amitiés

Laisser un commentaire