S'abonner par :
 rss
 email
cartographie de l'univers

cartographie de l’univers

Question d’un visiteur :

Merci infiniment pour tout votre site questions réponses que je découvre petit à petit et qui me permet d’ avancer.

Je me permets de vous transmettre la question que mon petit fils de 6 ans et demi m’ a posé et à laquelle je n’ ai pas su répondre : Dieu a crée la terre mais qui a crée Dieu ?

Merci beaucoup pour votre aide.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour et bravo pour l’excellente question de votre fils.

Quand quelque chose de neuf apparait, par exemple quand une nouvelle maison est apparue dans la campagne, il est assez logique de supposer que quelqu’un l’a construite. Mais la question ne se pose pas de la même façon si quelque chose a toujours existé, de toute éternité. Il n’y a pas grand chose qui existe de toute éternité. Même la terre, les galaxies, l’univers n’ont pas toujours été ainsi, c’est ce que nous dit la science, nous en connaissons même l’âge, qui est de l’ordre, je crois, entre 4 ou 5 milliards d’années pour la terre et de l’ordre de 18 milliard d’années pour l’univers.

A mon avis, il y a deux choses, et vraisemblablement deux choses seulement qui existent depuis toujours et donc qui n’ont pas eu besoin d’être créées pour exister, c’est l’énergie (ou la matière, cela revient au même) et une dynamique d’évolution que l’on peut appeler Dieu.

Certaines personnes pensent qu’en réalité Dieu serait l’unique « chose » incréée, et que la quantité totale d’énergie de l’univers serait en réalité zéro, avec l’existence d’énergie négative qui compenserait l’énergie positive que l’on observe dans le mouvement, la chaleur et la masse de matière ?

Certains disent qu’il n’existe pas de Dieu, et que tout à été fait par la hasard. Une maison que l’on voit dans la campagne aurait pu être, elle aussi, être fabriquée par hasard, les pierres tombant toutes bien carrées les unes sur les autres en ordre avec du ciment naturel pour les coller soigneusement, et des arbres taillées en forme de poutres bien taillées s’organiser sur ces murs pour former une charpente… mais il est plus plausible de penser quand même que quelqu’un a fabriqué cette maison, même si on ne les a pas vus travailler.

Il me semble que l’hypothèse de deux incréés : Dieu et l’énergie, est assez bonne.

Amitiés

pasteur Gaspard de Coligny

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

129 Réponses à “Question : Dieu a crée la terre mais qui a crée Dieu ?”

  1. ltrobat dit :

    Dans le bureau du pasteur de ma paroisse, il y a une affiche du Chat avec la maxime suivante:
    « Dieu a créé l’homme, et pour le remercier l’homme a créé Dieu. » 🙂

  2. rené dit :

    Courte réponse.
    L’éternelle question, qui a crée Dieu est immédiatement résolvable en modifiant notre façon de penser, c’est à dire notre propre logique. Notre logique du tout ou rien, celle du tiers exclu et nous venant de la pensée aristotélicienne, fait que se présente des antinomies où nos raisonnements se referment sur eux.
    Par contre si on admet une logique du tiers inclus, nous pouvons écrire par exemple. Dieu existe et n’existe pas à la fois. Pour dépasser cette absurdité, nous écrivons, Dieu existe par sa création et Sa création n’existe que par Dieu, le tiers inclus étant alors ce lien qui nous unit à Lui, cette énergie créatrice en boucle.
    J’écris donc. Dieu n’existe que par nous et Lui n’est que par nous. C’est à nous, au sommet de l’échelle de terminer l’ouvrage de Dieu ce qui nous met en face de notre responsabilité et fonde notre liberté.

  3. Jean dit :

    la science dit bien que la terre et la galaxie environnante n’existe que depuis quelques milliards d’année, mais elle ne parle pas de tout l’univers qui lui est infini, et qu’il y a un nombre infini de galaxie et dans cet univers, il y a la matière et il y a la vie, par exemple il y a de plus en plus de précisions pour expliquer la venue de la vie sur terre, ce serait par un météorite, qui avait des bactéries … le cerveau humain , qui a déjà fortement évolué depuis des millénaires a encore des difficultés pour comprendre l’infini et c’est plus simple pour l’homme de se donner des réponses par la croyance qui le rassure, mais que l’on ne sait prouver.

  4. En réalité, ni l’univers ni le nombre de galaxies sont infinis.

    Je suis scientifique de formation, avant d’être pasteur. Science, théologie et spiritualité ne couvrent pas le même champ de la réalité, elles se complètent très bien.

    C’est vrai que l’univers physique que nous explorons avec la science reste avec une part d’inconnues et de questions. Cela ne m’angoisse pas plus que cela. En fait.

    Mais de toute façon, je ne pense pas que la spiritualité « rassure ». Elle ouvre un champ supplémentaire qui lui aussi est plein de questions et d’inconnu à explorer. Le grand bénéfice de la foi n’est pas d’apporter des réponses, mais est ainsi d’apporter des questions supplémentaires, et même d’excellentes questions. La Bible est un excellent livre pour entrer dans ce questionnement. Pour ce qui est d’apporter des réponses, c’est plus compliqué car ce livre a été écrit sur des centaines d’années par des centaines d’auteurs de courants de pensée sensiblement divers. Ce pluralisme lui-même, et les 2500 ans de débats autour de ces textes, ouvrent à une recherche de sens.

    Celui qui désirerait « se rassurer » face à l’immensité de l’univers et la fragilité de notre vie ferait donc mieux de surtout ne pas se poser de questions, de s’étourdir de bruits et de distractions, de s’enfoncer dans le matérialisme et son illusion de permanence… et donc de ne surtout pas s’ouvrir à la métaphysique.

  5. Jean dit :

    l’univers est infini, l’on est plus au temps de Galilée, ou la religion imposait la censure, pour parler de la croyance, je me souviens de mon institutrice à qui j’avais donné une mauvaise réponse et en lui disant après, Madame, je croyais, elle me répondit, quand on croit on ne sait rien, je n’ai rien contre les croyances, mais je trouve dommage que les religions en font des certitudes, le Catholicisme moins qu’avant, cette religion est plus prudente, avec l’évolution occidentale, elle a supprimé la plupart des interdits et obligations, et a donc perdu beaucoup de sa puissance, par exemple, ma grand-mère ne mangeait pas de viande le vendredi, elle n’allait jamais à l’Eglise sans être couvert, etc … ma grand-mère vivait dans la crainte, sa soumission la rendait heureuse mais aujourd’hui ça n’irait plus, d’autres religions en ayant gardé leurs interdits et leurs obligations, maintiennent leurs adeptes. Dieu a créé l’homme, c’est une croyance, l’homme a inventé Dieu, c’est une certitude .

  6. Dire que l’homme a inventé Dieu, c’est une croyance. Et même une croyance qui mérite le respect. Mais en faire une certitude, c’st un peu l’intégrisme que vous dénoncez par ailleurs. C’est de l’athéisme intégriste, comme il y a des religieux intégristes.

  7. Jean dit :

    le Dieu des religions monothéistes n’existe que depuis que les hommes de ces religions l’on invoqué, probablement la première fois vers – 1340, puis ensuite vers – 700 jusqu’à maintenant, avant – 1340, pas de monothéisme et entre – 1360 et – 700 pas non plus, les autres Dieu de l’antiquité étaient inventé selon les idées morales de l’époque, Dieu n’existe que par ce que les hommes en on fait, ils se sont inventé un Dieu, invisible et avec tout l’imaginaire pour lequel l’homme a un don.
    lorsque vous allez au cimetière et que vous parlez ou que vous entendez quelqu’un parler à un défunt, ce n’est pas au défunt que l’on parle car il est le néant, l’on parle en pensant à son image, en réalité, l’on se parle à soi-même et quand quelqu’un parle à Dieu, c’est également à soi-même qu’il parle, Dieu étant le néant, sauf l’image que l’homme lui a donné. La Bible, écriture humaine, représente une bonne philosophie, les livres religieux des autres religions monothéistes certainement aussi, encore une fois sans les interdits et les obligations que les hommes de religion ont instauré, pour soumettre et fidéliser leurs adeptes, la croyance la plus objective, c’est croire à la vie …

  8. Alain JAULMES dit :

    J’ai tendance à estimer que Dieu, inventé (au sens de «découvert») ou imaginé par l’homme, est si beau, désirable et nécessaire que je ressens son émergence ou son existence dans l’humanité comme extrêmement urgente.

  9. S-51 dit :

    Dieu à la carte, l’on peut choisir, celui ou l’on peut se marier pour les prêtres, celui ou l’on peut boire de l’alcool, celui ou l’on peut être vêtue légèrement ou cachée , celui ou l’on peut marier des enfants, etc … bizarrerie humaine, mais ce serait bien de s’entendre sur un même programme !

  10. Sab dit :

    Au nom d’Allah,le tout miséricordieux,le très miséricordieux
    1. dis :<Il est Allah, Unique.
    2. Allah, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons.
    3. Il n’a jamais engendré, n’a pas été engendré non plus.
    4. Et nul n’est égal à Lui>.
    Sourate112 ( le monothéisme pur)

  11. Sch dit :

    SAB dit que la sourate 112 a été écrite par des humains, tout ce que l’on sait de Dieu ou Allah vient des hommes !

  12. Vanessa Neige dit :

    Un article que je trouve intéressant sur la caricature de Dieu. Un petit bonjour en passant au pasteur Marc.

    Caricaturer Dieu

    Les Musulmans sont outrés de caricatures qu’un journal a produites du prophète Mahomet. Les Chrétiens se sont mobilisés récemment pour faire interdire telle affiche publicitaire dont la composition rappelait le tableau de Vinci représentant la Cène.

    Il n’est pas question ici d’entrer dans la complexité du débat, mais de rappeler un fait fondamental pour les Chrétiens : le Christ a assumé la caricature qu’on a faite de lui, pour en faire un paradoxal lieu de victoire.

    Les Chrétiens ont pris comme insigne de leur foi l’objet même de la dérision infligée au Christ : la croix. La croix est moqueuse : elle annonce la peine infamante, la basse extraction du condamné; elle porte sarcastiquement le motif de la condamnation : Jésus de Nazareth roi des Juifs.

    La croix signale un lieu où l’on peut venir se gausser impunément : « Sauve-toi toi-même », « Descends donc » chantonnent les imbéciles de tout poil à l’adresse du crucifié. La croix est une caricature : avec ses grands bras, sa trop longue jambe, elle parodie le corps ; elle porte la carcasse écartelée d’un homme qui a dû auparavant – quelle ironie – la transporter lui-même. Elle représente toute la bouffonnerie meurtrière qui a conduit à la crucifixion : la couronne d’épines qui fait de Jésus un roi dérisoire, les insultes des soldats qui ont revêtu Jésus d’un manteau grotesque, les fausses révérences assorties de coups, la parodie de procès, les mensonges…

    La pensée chrétienne, dès les premiers siècles, est allée dans le sens de plus de caricature encore pour subvertir la caricature. La croix qui ridiculise et qui fait honte, on l’appelle dans la tradition chrétienne le sceptre du roi, le trône du triomphateur, le siège de la justice, l’arbre de la vie, l’arbre de la connaissance, le drapeau de la victoire, le trophée glorieux, la seule espérance et bien d’autres noms encore.

    Le billet « roi des Juifs », écrit pour railler Jésus, est repris dans la liturgie comme l’aveu d’un credo irrépressible : c’est bien vrai, Jésus est le roi, fils de David, et sa croix est la souche de Jessé, père de David, laquelle devait porter un sauveur d’Israël.

    Caricature, ironie grinçante, humiliation, dérision : rien de tout cela n’est évité, mais tout est assumé et transfiguré de l’intérieur. Pour les Romains, qui entendaient les premiers Chrétiens revendiquer la croix du Christ comme un insigne de victoire, c’était indécent. Ils se disaient que vraiment les propos des Chrétiens étaient blasphématoires : prétendre que la croix, objet de justice et d’humiliation légale, pouvait être chantée et magnifiée comme un objet de vénération, c’était pour eux impensable, insupportable. On atteignait là le renversement complet : finalement, c’étaient les Chrétiens qui passaient pour caricaturaux et impudents en assumant sans complexe comme une « cause de joie » ce qui est prévu pour déshonorer.

    Reprendre la caricature comme emblème de gloire : c’est une ironie profonde, un humour théologique qui fait reculer la mort.

    La foi des Chrétiens se fonde sur cette certitude que rien n’entame finalement un être humain. La chair faible, piétinée, méprisée est le lieu d’où jaillit une vie plus forte que tout. Les Chrétiens n’ont pas peur de la caricature. Caricaturer le Christ ? Mais c’est déjà fait et cette caricature, je viens de le dire, a été assumée au point de devenir l’expression même de la foi : la croix, le corps supplicié, les mentions moqueuses de la royauté sont reprises, répétées, multipliées, elles sont même affirmées comme vraies, comme bienvenues, comme l’exact énoncé de ce qu’on voulait dire.

    Je ne prétends pas répondre à tout ce qu’on peut dire sur les caricatures du Christ et de la religion chrétienne. Je veux affirmer ici qu’un Chrétien n’a pas à avoir peur des dessins burlesques et des paroles irrévérencieuses. Le Christ est plus fort et se rit des rieurs, bien plus il transfigure les outrances pour manifester l’excès de sa vie glorieuse. Cela ne veut certes pas dire que tout doive être accepté et applaudi sans discernement, mais cela développe un certain style, une façon d’être : on ne pousse pas les hauts cris à tous bouts de champs, on ne demande pas tout le temps à être protégés de ceux qui disent des vilaines choses.

    Un jour, je me trouvais à la sortie d’une messe d’ordination. Une dame passe et me voyant, moi et d’autres frères en habit religieux, elle me demande ce qui arrive. Je lui dis que des religieux dominicains viennent d’être ordonnés prêtres. C’était une époque où l’on parlait beaucoup de prêtres pédophiles; cette femme me dit alors avec une ironie venimeuse : « Des prêtres ? Alors il devait y avoir beaucoup de petits enfants tout près d’eux ». Je lui ai répondu du tac au tac : « Des enfants ? Je ne sais pas. Mais en votre absence, il y avait moins d’imbéciles ». « Comment osez-vous ? » m’a-t-elle dit. « C’est moi d’abord qui doit vous poser la question » lui répondis-je.

    Quand on suit le Christ, on apprend aussi à vivre avec la dérision, la caricature, le mépris. Et – c’est à mon sens un don de l’Esprit saint – il arrive que l’on puisse jouer avec les mots mêmes qui étaient censés tuer, les retourner et en faire une occasion de triomphe.

    Philippe Lefebvre né en 1960, dominicain, agrégé et docteur ès lettres,
    est professeur d’Écriture sainte à l’Université de Fribourg (Suisse)

  13. Vanessa Neige dit :

    désolée, je souhaitais poster ailleurs …

  14. S-51 dit :

    Tous ces religieux, ils ont de la chance que Dieu , Allah , ou … n’existe pas, autrement, ils auraient des comptes à rendre pour avoir soumis les hommes en son nom sans autorisation ! la seule autorisation qu’ils ont est celle qu’ils se sont donnée suivant la religion qu’ils ont inventé .

  15. Il y a bien des athées et des agnostiques dont la philosophie a comme fruit le respect, la bienveillance, la main tendue. D’autres façons d’être et de penser produisent du fiel, jusqu’à aller sur le blog d’une église chrétienne pour injurier les personnes croyantes. C’est comme ça. Chacun vit sa vie, en partie comme il le peut, en partie comme il le choisit.

  16. CHARRA dit :

    Je cherche désespérément une réponse brève et concrète à la question: Qui a créer Dieu?

  17. Une « chose » éternelle n’a pas besoin de créateur pour être.
    Alors que l’évolution de l’univers fait que l’hypothèse la plus raisonnable est l’existence d’une source d’évolution extérieure.

  18. chtimis dit :

    L’observation de la nature me convainc qu’il y a une main créatrice derrière tout cela ! le cycle de reproduction du papillon par exemple est hallucinant et n’y voir que du hasard est pour moi totalement absurde ! Mais qui est vraiment derrière tout ça ? Le Dieu de la bible ?????? Nous sommes vraiment bien peu de choses pour un créateur de l’univers ???
    Maintenant il y a des choses moins concrètes qui nous dépassent et paraissent impossibles et pourtant on est obligé de les admettre! ex: Selon la bible, Dieu a toujours existé! c’est impensable ? mais n’est ce pas aussi impensable d’imaginer qu’a partir de rien, du néant il y ait eu un jour le commencement de toutes choses!
    Si l’on est là, aujourd’hui, force est d’admettre que l’une des deux versions pourtant est véridique !
    c’est comme la notion d’infini dans la distance, que l’espace soit infini n’est pas croyable! mais l’inverse ne l’est pas plus! mais l’une des deux versions est pourtant véridique!
    Maintenant, il est une chose qui me parait bizarre dans la bible : le sacrifice du fils de Dieu pour les hommes.
    Je m’explique: selon la bible, le fils de dieu a participé a la création de toutes choses. Quand on a conscience de la taille de notre terre dans une nuée de galaxies, nous sommes du néant par rapport au fils de Dieu ! Lui se sacrifier pour nous ? Mais c’est comme si on me demandait de me sacrifier pour sauver des êtres évoluant sur un grain de poussière de taille microscopique. C’est complètement disproportionné !
    Au 1er siècle de notre ère, ou l’on imaginait peut-être la terre plus importante dans l’univers et donc aux yeux du créateur, ça pouvait passer, mais de nos jours, avec nos télescopes et les satellites, c’est dur a avaler!

  19. Bonsoir
    Je suis bien d’accord avec vous, les merveilles de l’évolution rendent très peu vraisemblable l’hypothèse d’une évolution par le seul hasard.
    Comme je le dis plus haut, en ce qui concerne l’existence éternelle qu’une réalité qui resterait identique à elle même ne pose pas tant de difficultés.
    Donc au total, le plus rationnel est bien de choisir l’hypothèse de l’existence d’une cause à cette évolution, que l’on peut appeler Dieu ou non, c’est une autre question.

    Ensuite, pour la question du Fils de Dieu qui aurait participé à l’évolution… tout dépend ce que l’on entend par ‘Fils’. Si l’on entend Jésus de Nazareth, la personne historique qui a vécu au 1er siècle, je suis d’accord avec vous, cela n’a pas de sens. Mais dans bien des écrits théologiques, « le Fils » est plutôt la Parole éternelle de Dieu, c’est à dire la dynamique de création de Dieu, proposant à l’univers une information, une évolution, un déplacement. Et là, ce la a un sens de dire que ce « Fils » a participé à la création de toute (bonne) chose.

    C’est vrai que cette Parole de Dieu n’est pas sans rapport avec le Christ, au sens où il est la réalisation de Dieu en tant qu’humain, et en tant que salut de l’humain, il est donc pour nous la pointe de cette dynamique d’évolution divine. Mais il me semble clair que Jésus de Nazareth n’avait pas la moindre idée de l’existence des quarks et des muons.

  20. chtimis dit :

    En réponse au pasteur Pernot
    Je ne dis pas que jésus de Nazareth a participé a la création du monde ! La bible dit que Dieu a transféré la vie de son fils dans un être humain, l’esprit saint allant contrôler la grossesse de Marie, afin que le nouveau né n’hérite pas des imperfections physiques des humains imparfaits. En fait en y réfléchissant, je me dis que la 1ére création de Dieu, appelée « La Parole », n’a pas disparu des cieux durant 33 ans au 1er siècle, mais le personnage Jésus de Nazareth a simplement été le support de l’esprit , la personnalité du fils de Dieu, un peu comme une radio diffuserait à distance un discours . Et l’intégrité physique et morale de cet homme, a donc renforcé la gloire du fils céleste de Dieu !

  21. Sch dit :

    la vie existe dans l’univers, l’on a trouvé des nanofossiles de bactéries sur des fragments de météorites, pourquoi créer ce qui existe, la continuité de la vie passe par la procréation et il y a des religions ( des hommes ) qui ont fait des règles pour que leurs représentants ne procréent pas, les curés et les chères soeurs par exemple, c’est un non respect de la vie .

  22. Nicolas Bernhardt dit :

    J’ai le sentiment que la genèse évoque non pas la création de l’univers, mais plutôt l’espace de l’habitat. Le tohu bohu étant un abîme sans repères, l’Esprit crie des Paroles qui signifient et auxquelles les créations et les créatures répondent par leur « existence bonne ». Il y a sans doute une notion de limite. Limite du pensable, mais surtout limite de l’Humanité, celle qui habite.
    Or, pour beaucoup de penseurs (Heidegger par exemple) ou d’anthropologues, il semble bien que ce qui nous fait homme, c’est l’impossible accès à la nature ( au sens radical), puisque nous n’avons de cesse de l’éloigner par les noms, les symboles et tout ce qui constitue notre « monde » , le Lieu de la parole, un monde habitable où toute chose est appelée. Ce qui va dans ce sens est aussi la symétrie du Nom et de Moise ( Hashem-Moshe) comme étant là où se révèle comme un point limite, la rencontre de l’Homme et de l’Etre qui se conjugue à tous les temps.
    Notre propre mémoire individuelle ne parvient pas à l’au delà de la parole, sauf par intuition de l’Etre justement, le sentiment de présence aussi. La culture hindo-bouddhique mentionne aussi cet aspect du monde humain, caractérisé par le namah-rupa : les noms-formes.
    Nous sommes des êtres circonscrits par une limite, mais avons l’intuition d’une origine transcendante, un au delà des formes, qui donne sens à cette limite. En plus de lui donner sens, elle est ce qui permet de dépasser l’impasse d’un monde donné, pour un monde à venir, une promesse, une espérance, puisque IHVH ne s’épuise jamais dans ce qui est là, mais le dépasse infiniment. Et la Loi, n’est – elle pas avant tout une limite-passage, entre le besoin quotidien de l’Homme ( en l’occurrence ici les hébreux, ceux qui passent) et son dépassement par le sens, la signification et éthique, ce qui produit un espace « surnaturel » où peut habiter l’homme sans tomber dans le bestial, l’abîme, la mort?

  23. Est-ce que vous avez une référence pour ces nanofossiles de bactérie sur des météorites, je n’ai jamais entendu parler de cela, c’est formidable.

  24. Marc Delcourt dit :

    Concernant les nanofossiles et les nanobactéries, leur catégorisation dans les entités vivantes est fortement mise en doute. Cfr. cet article paru dans « La Recherche » de mars 2008 :
    http://www.larecherche.fr/savoirs/mineralogie/nanobacteriesune-nouvelle-forme-vie-01-03-2008-87489

  25. Coeur Ngabo Kabangi dit :

    Il y a longtemps encore à l’université après notre grand cours sur la Paléontologie car je suis géologue de formation (Bac+5), un collègue qui me jeta un regards effroi en disant:  » Pasteur géologue, crois-tu toujours que Dieu existe? » tout l’auditoire me fixa un regard très curieux car l’on venait comme par une baguette magique balayer toute théorie sur la création par Dieu.
    Je sais que vous voulez tous savoir ma réponse à tous ces scientifiques à esprits très pointus…
    Toute la théorie scientifique qui empêche aux scientifiques de croire à l’existence d’un Dieu créateur repose sur l’origine de toute chose; la théorie du « BIG BANG », cette théorie remplacerait ce célèbre verset qui commence la bible
    Genèse 1:1 Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.
    BIG BANG 1:1 dira ce qui suit: « Au commencement, Big Bang, créa tout l’univers »
    Jean 1:1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
    DARWIN: Au commencement était l’évolution, et l’évolution était avec le Big Bang »
    Voilà comment, un collègue de l’époque aurait comprit les saintes Écritures.
    Mais j’ai posé la question à mon collègue d’où venait la matière qui a pu causé cette énorme explosion, aucune théorie scientifique ne pouvait résoudre cette question, s’il répondait que ça toujours existait, je dirai moi aussi que Dieu a toujours existait.
    Mais cela n’a rien vraiment résolu la situation mais il fallait un argument de taille pour convaincre mes amis que Dieu existe et qu’il existe par lui-même, et que ERE DE PLANCK n’est qu’une histoire montée de toute pièce par de savants qui se sont trompés sur une pente très glissante.
    Alors justement, je me suis rappelé d’un notre grand savant de tout le temps j’espère, il a étudié en à l’Égypte Antique. Cet homme un jour croisant un buisson en feu mais ce buisson ne se consumait pas, alors ce qu’ils voyaient l’avait vraiment bouleversé… Mais dans son récit le savant nous dit que c’était bien bien Dieu qui était dans ce feu. Voilà le chose qui doit t’amener à réfléchir, le savant voulu savoir son nom, le nom de Dieu qui parlait dans le feu; et pour toute réponse la voix répondu: « JE SUIS »
    N’est-ce pas curieux, porté un nom qui signifie « JE SUIS », toutes les questions sur l’existence de Dieu se cache dans ce « JE SUIS ».
    Je viendrais demain continuer mon explicaction merci!!!!

  26. chtimis dit :

    En lisant des réponses plus haut, je dirais ne pas toujours comprendre ce qui est dis, mon petit cerveau sature !
    Selon la bible, dieu a créé l’homme pour qu’il lui rende un culte! Mais comment serait-ce possible, si on a pas les capacités intellectuelles pour comprendre ce qu’il est , ni même s’il existe réellement. Seule l’observation de la nature m’indique une main créatrice extraordinaire , Mais qui exactement ?
    Dans la bible un prophète demande a Dieu de se montrer, et il lui est répondu que personne ne peut voir Dieu et rester en vie ! Compréhensible ! si son énergie, l’oblige a se tenir éloigné de la terre ? Mais dans ce cas, la bible sous-entend donc que le dieu de (l’univers !??!) n’est pas le créateur direct de l’homme, ni de la terre peut être ! les anges de la bible ???
    Quand la bible , s’adressant à l’homme, dit que dieu a créé le ciel et la terre, là selon moi, elle ne parle pas du ciel comme l’immensité que l’on connait aujourd’hui, mais simplement de la partie observable par l’oeil humain ! donc juste l’environnement pour l’homme ! quand elle dit par exemple que dieu a créé une séparation entre les eaux du dessus et celle du dessous! Mais qui sont les acteurs si Dieu ne peut s’approcher de la terre ? qui a inspiré la bible ? et qu’est ce qu’on fait sur ce petit grain de poussière complètement perdu dans l’infini de l’univers, a se poser des questions qui n’auront jamais de réponses !

  27. On a bien entendu le droit de penser que « Selon la bible, dieu a créé l’homme pour qu’il lui rende un culte ». Personnellement, je trouverais ça plutôt égocentrique, même de la part de Dieu qui a quelque raison de se trouver plutôt important.

    Il me semble plutôt que selon la bible, Dieu a créé l’homme par amour :

    • par amour de l’art, car la personne humeine est un chef d’œuvre.
    • par amour pour la personne humaine, pour qu’elle soit heureuse, qu’elle puisse s’exprimer à travers une libre créativité.

    C’est ce que l’on appelle « la grâce de Dieu » dans le jargon théologique, c’est à dire que Dieu agit gratuitement, sans mérites de notre part, et sans rien imposer comme prix à payer en retour. De sorte que notre culte est lui aussi de l’ordre de la grâce, non imposé, non obligatoire, juste par gratitude, et pour le plaisir de surprendre Dieu en bien. Pour une fois 🙂

  28. judé dit :

    Dieux na jamais eté créé il est lalpha est LOMEGA .ce qui veut dore le commencement est la fin.. il la ceé toutes chosse terre univer ect….. jusqau dernier grain de sable

  29. Oui, et non, il n’a pas créé le chaos, le cancer et les tsunamis qui tuent des foules de gens, même des enfants et des animaux innocents.
    Et la personne humaine est également créatrice, par la grâce de Dieu, et donc il n’est pas seul à créer en ce monde depuis qu’il a créé l’humain.

  30. Sch dit :

    les temps changent, ma grand mère vivait dans la crainte de dieu, aujourd’hui, le monde occidental a évolué socialement, les religions s’adaptent , elles ont supprimé la plupart des interdits, réduit les obligations et ainsi elles ont perdu de leur pouvoir, alors on ne parle plus de crainte, on parle d’amour et c’est bien, par contre, l’islam est resté dans le registre de nos grand-parents, voir de nos arrière grand-parents, chez nous, la génération actuelle ne comprend pas !

  31. David dit :

    qui a crée dieux c’est la question la plus incroyable que homme puisse posé
    pour repond à cette question je te dit crois moi il faudrait connaître ce qui est invisible car premièrement nous, humains nous avons eux de commencement pour être dans le present . nos passé se limite dans nos commencement. mais contrairement à dieux .car dieux n ais pas dans le temps mais ils participe avec nous dans nos passé dans nos present et c’est dans le futur qui ve dire après la mort que homme connaitra dieux .car dieux dépasse toutes imaginations humaines . Dieux est dans l étape supérieur de la connaissance .Dieux ne dévoile aucun secret à humains ni Moïse qui parlait avec dieux ni Jésus qui est monte au ciel ni Mohamed qui est monté au ciel et descendu ni les anges au ciel ni l œil ni mesure ni calcul ni sciences atteindra l inconnue ils reste mystère .

  32. nesuferit dit :

    « Et il lui répondit : Tu parles comme une femme insensée. Quoi! nous recevrions de Dieu les biens, et nous n’en recevrions pas les maux! En tout cela Job ne pécha point par ses lèvres. » (job 2:10)

  33. :-) dit :

    Dieu est l’énergie divin et il s’engendre tout seule, tel est son puissance. L’homme est incapable de s’auto-engendrer, il est mortel, il est capable juste laisser derrière lui ses gènes. Il n’a pas la capacité de Dieu s’auto-engendrer et créer un environnement vivante (excepté l’humain, son semblable), il ne pas capable de créer des arbres, l’air, lumière, la nature vivante ainsi que le cosmos, l’univers.

  34. Sch dit :

    sur internet : « les mensonges de la bible-erreurs » … que penser !

  35. Oui, il existe des personnes pour attaquer la foi des autres, ainsi, en disant que la Bible ne serait qu’un tissus de mensonges et d’erreurs.
    C’est plutôt révélateur de la psychologie des auteurs de ces discours, de leur méchanceté, de leur mauvais esprit.
    Qu’ils disent ce qu’ils aiment, eux, plutôt que d’agresser les autres, ce serait plus sympa, non ?
    Et puis, il y a plein de théologiens et de croyants qui allient la foi en Dieu et une lecture non fondamentaliste de la Bible, qui analysent ces textes, en connaissent la richesse et la complexité, et y trouve une occasion de réfléchir honnêtement, et de nourrir leur foi. Ces auteurs critiquant la Bible, en plus de leur méchanceté agressive, ne peuvent pas honnêtement ignorer qu’il y a donc plein de réponses à ces objections.

  36. Sch dit :

    chercher la vérité, est ce de la méchanceté ou de l’honnêteté ?

  37. A mon avis, ce n’est pas une alternative, cela fait trois choses différentes.

    Car on peut essayer de chercher la vérité :

    • sans méchanceté et avec honnêteté (rien n’oblige à être méchant quand on est honnête, heureusement).
    • sans méchanceté et sans honnêteté, c’est possible, il y a des gens gentils mais qui sont bourrés de préjugés et de dogmatisme, et peut-être ayant peur de s’en libérer.
    • avec méchanceté et sans honnêteté, c’est possible aussi, très facilement. Les deux vont bien ensemble.
    • avec méchanceté et avec honnêteté, il y a des gens comme ça, un peu malades dans leurs rapport aux autres, mais très rigoureux et honnête dans leur recherche. Des sortes de « chevalier blancs » & autres redresseurs de torts.

    Bref, je pense que nous pouvons avoir pour ambition de chercher la vérité avec honnêteté et sans méchanceté. C’est un peu l’idée de base du protestantisme libéral (ensuite, personne n’est parfait, bien sûr. Alors, on peut avoir cet objectif, et se soigner pour progresser, et demander l’aide de Dieu pour ça, aussi).

  38. sandra dit :

    Bonjour.
    Est ce Dieu qui à Cree la Terre?

  39. C’est en tout cas sur ces mots que commence la Bible :

    Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.
    (Genèse 1:1)

    Ensuite, cela dépend comment on comprend cela. Selon les croyants, l’interprétation de la Bible varie. Certains pensent que Dieu a créé directement, matériellement la terre, en la tirant du néant. D’autres croyants pensent que Dieu est source d’évolution, ouvrant des possibilités, mais n’a pas façonné la terre comme avec des mains. D’autres enfin pensent que Dieu n’est pas derrière l’évolution matérielle de l’univers, mais que ce verset veut dire que Dieu est un mouvement, un processus qui n’est pas seulement une abstraction mais qui est à l’œuvre en ce monde.

    Enfin, je dirais que personnellement je suis attaché à cette notion de Dieu créateur, car cela nous invite aussi, nous personnellement, à une créativité, à avoir des idées neuves, des paroles et des gestes prophétiques.

  40. Sch dit :

    Dieu a créé la terre, c’est une réponse par défaut, on ne sait pas, la religion dit qu’elle sait, peu importe, ça ne change rien à la vie …
    d’après le religion, il l’aurait fait il y a très longtemps, très, très longtemps, bien, mais depuis, qu’a fait Dieu, aidez moi, je ne vois rien, les religions et tout ce qu’elles comportent, ce n’est pas lui, ce sont les hommes, mais Dieu, il est aux abonnés absent depuis des millénaires … j’espère que l’on ne va me dire que c’est dénigrer que de donner sa simple vision des choses …
    en cas de réponse, merci de ne m’en donner que des cohérentes …

  41. Bonjour, il y a bien des façons de croire en Dieu.
    Peut-être que ces articles que j’ai écrits vous intéresseront ? ici : https://oratoiredulouvre.fr/dictionnaire/dieu-elohim.php ou ici : https://oratoiredulouvre.fr/articles/comment-peut-on-croire-en-dieu-prier-dieu.php
    En tout cas bravo de vous poser des questions, de chercher !

  42. iss dit :

    Dieu existe,c’est simple si on veut y croire, mais difficile à prouver le contraire sachant que depuis la naissance nous avons appris que les rivières ont une source,et pourquoi pas l’unives

  43. Vous avez raison. En même temps, si quelqu’un veut penser qu’il existe une rivière qui n’a pas de source, c’est bien son droit.

  44. Jean Rastignac dit :

    Très belle réponse, à la hauteur d’un Confucius ou d’un Lao Tseu.

  45. Barthelemy dit :

    Bonsoir
    Je veux bien croire que Dieu est une énergie,un mouvement et que nous sommes sur terre pour créer,avoir des idées neuves,mais j’ai du mal à croire aux anges aujourd’hui,j’y ai cru dans ma jeunesse et j’avais peur du diable ,l’ange du mal.Aujourd’hui à 74 ans ,je n’implore plus mon ange gardien ,et surtout pas pour une place de parking comme je le vois faire par ma petite fille de 25 ans

  46. Barthelemy dit :

    Je dois dire qu’en ce qui me concerne, la religion en m’obligeant à me demander à chaque seconde si ce que je fais est bien ,assez bien, peut mieux faire , allons encore un petit effort…cette religion m’a un peu gâché la vie .Elle m’a obligé à faire parfois de très gros efforts non reconnus …et même certains non appréciés et décriés ! Un de mes proches qui ne croyait pas en Dieu , vivait plus sereinement et faisait le bien,sans se prendre la tête comme moi .je dois dire que je l’enviais ! Il est certainement au Paradis maintenant !

  47. Barthelemy dit :

    Je ne suis jamais sereine, jamais satisfaite de ce que je fais,je n’ai jamais ressenti que mon ange gardien m’éclairait la route .

  48. Barthelemy dit :

    Toujours vivre sous le regard de Dieu et de ses anges , cela a été pour moi, épuisant et déstabilisant …

  49. Steph dit :

    Bonsoir

    Je vous ai lu,

    Imaginez ceci : Créez un objet, (une œuvre d’art d’une magnificence inclassable) et faîtes en sorte pour qu’il ne soit connu du monde. Dans 3000 ans on découvre votre objet, un art sans explication « Qui a créé cet objet ? Il ne figure dans aucune nomenclature et classification de la Connaissance du monde de la matière » s’interrogeront ces humains (je l’espère). Ils sauront par ADN (par exemple) que c’est une œuvre d’un être humain. Un code génétique prouvera que votre œuvre d’art inconnue jusqu’à cet an 5016 prouve bien qu’il s’agit d’une création « intra-terrestre » : une création de l’homme.

    Qui a créé Dieu ? : cette question est pour moi ni intelligente ni ridicule. Elle est naturelle. Elle est ce qui vous anime aussi.

    Dieu est si grand que nous ne pourrons jamais connaître les codes pouvant démasquer ce qui l’a créé, car Dieu SEUL a ces codes. Dieu ne peut vous donner ces codes : même par Amour de tout ce qu’il a créé, il ne le fera. Imaginez ce qu’il se passerait.

    Et si il décidait de vous les expliquer, votre cerveau exploserait. Seriez vous prêt à entendre la Connaissance absolue ? Non. Pensez-vous que les humains puissent comprendre la création elle-même alors qu’ils ne savent même pas maitriser et respecter les Cinq Eléments ? Regardez l’état de la planète et le sors de bien d’espèces vivantes, de la Nature et de nous même ?

    Nous pouvons réaliser le Beau. Nous n’avons rien compris. Je me fiche des bouts de papiers, de brevets, de diplômes etc… L’art (dans le monde de la Matière), est suprême. Il n’est pas nécessaire d’avoir des bouts de papiers accrochés au mur pour respecter l’Art et Être et faire un Art. L’homme s’ignore car il a encore et toujours besoin de psychologie pour essayer de se comprendre.

    Il cherche, il cherche, il cherche

    Chacun de nous a tout en lui. Tout simplement. Jésus (j’ai aucune prétention a dire qu’il a exister ou non) l’explique très bien.
    Il suffit de le vouloir et de FAIRE et de cesser de se poser des questions qui vous éloigneront de vous-même.

    Dieu s’en moque . Il attend que notre libre arbitre s’opère dans l’équilibre et la réalisation de cette poursuite de l’équilibre (en déséquilibre depuis 10000 ans), et surtout dans l’évolution spirituelle, matérielle, causale, etc etc etc… Le cycle de la vie perpétuelle. La vie et l’équilibre PARFAIT. Une tâche difficile pour nous car nous ne sommes pas dans la bonne direction. Nous persistons a son opposé.

    Pour revenir aux codes : Dieu est si grand que nous ne pourrons jamais connaître les codes pouvant démasquer ce qui l’a créé, car Dieu SEUL a ces codes. C’est un Secret aussi grand que l’Univers et certainement au delà de l’Univers, et au delà de cet au-delà.

    Chercher la réponse est comme chercher un microbe dans tout l’univers. Vivez.
    Et qui vous dit que l’univers est là où vous le vroyez être et comme vous le croyez ?
    Affirmer serait sous-estimer l’UNivers. On sais pas grand chose. On sait rien proportionnellement.

    Alors…qui a créé Dieu ?

    Dieu seul peut vous répondre à cette question. Et il ne le fera jamais. Dieu seul. Dieu lui même. Car s’il donnait cette réponse qui nous intrigue, il ne serait pas Dieu.

    Qui a créé Dieu ?
    Personne ne pourra savoir car Dieu seul le sait et le saura seul éternellement.

  50. Sch dit :

    … Steph,  » qui a créé Dieu ? »

    … cette solution qu’est ce Dieu créateur, une réponse trop simple, trop parfaite, trop sur mesure, trop magique, et trop utile à la religion des hommes pour qu’elle soit prise au sérieux, de plus, une réponse qui pose plus de questions qu’elle n’en solutionne, comme d’où ce Dieu, pourquoi maintenant, dans quel but, avec quels avantages, pour quelles raisons, pour quoi faire, et l’on peut continuer …

    Dieu, cet illustre absent, vénéré comme responsable de tout
    et hypocritement donné comme responsable de rien …

    … question thétique, a quoi sert Dieu, aujourd’hui, dans la vie de tous les jours ?

  51. Sylvie dit :

    Depuis la sorti du livre et du film * Le code Da Vinci * , moi qui etait tres croyantes , c’est comme si on venais de m’apprendre je le pere Noel n’existait pas. Ma croyance en a pris toute une débarque . J’aurais aimer continuer d’y croire. De croire qu’il y avait une vie après la mort et qu’au bout de cette lumiere blanche quelqu’un que je connais viendrais m’accueillir .
    Malheureusement, plus je lis, plus j’apprends , plus j’apprends plus tout cela m’inquiète.
    Dieu était censé m’ouvrir la porte de son paradi a la fin de ma vie sur terre.
    Et bien non. Je ne suis jamais traversé vers l’au-delà mais je crois meme qu’il n’y en a même pas .
    C’est triste d’avoir été si croyante et de devenir athée . De penser que mes prières exaucés étaient simplement une volonté de ma part ou une visualisation . Oui c’est ca, une visualisation de ma force supérieure.
    Je suis triste de penser qu’il n’y a rien apres cette vie

  52. Quand on commence à se poser des questions, il y a un moment de vertige, un moment où l’on pense ne plus croire en rien… mais quand on continue à chercher et à espérer, comme vous, on atteint une foi plus consciente, plus mure, plus profonde que les clichés que l’on a reçus. On voit alors comme au delà du voile et l’on peut pressentir combien Dieu est infiniment plus et autre que le barbu peint sur le magnifique plafond de la chapelle sixtine.

  53. alain.c dit :

    La 1ère partie de l’intervention de Jean ici (15/01/2015 – 5:57) m’a interpelé. Le culte du soleil (ce qu’il représente et non l’étoile) en Égypte me semble toutefois antérieur. Je suis cependant remonté à notre genèse au sens Sumérien et au mythe selon lequel 7 matrices artificielles auraient servi de couveuses pour notre espèce. Une étude américaine a démontré que nous provenons bien de 7 sources d’ADN féminin différentes à l’origine..

    Quelques définitions pour un langage commun:

    – Principe quantique: Il n’y a pas de différence entre matière (du latin mater = mère) et énergie. Tout n’est que vibrations de particules selon différentes fréquences. En modifiant la charge vibratoire, on change la nature des particules. Ce qu’on appelle un miracle quand un foie malade guérit subitement, par exemple.

    – Syntonie: Accord en résonnance de plusieurs circuits oscillant sur la même fréquence. En psychologie, on évoque l’accord sur la même longueur d’onde entre deux personnes, d’aller vers ce qui nous correspond.

    – Foi: Expression de l’adhérence à quelque chose, de la croyance.

    Le meilleur moyen de transmettre un savoir au plus grand nombre est la religion ! Les plus anciennes à notre disposition nous évoquent des êtres célestes hyper évolués venant enseigner des règles et normes de vie aux humains. Pour ma part, les Évangiles recèlent cette connaissance, que les écrits apocryphes et gnostiques peuvent quelques fois compléter. Le regard de la science me paraît essentiel et il me semble que le temps est venu de réconcilier la science et la religion: les études en cours sur le lien entre physique quantique et conscience commencent à expliquer notre immortalité et permet d’isoler les facteurs déterminant notre évolution spirituelle. La question n’est plus donc de croire ou ne pas croire: ce sont des faits.

    Sachant que la matière est composée à plus de 90% de « vide », voyez combien nous avons TOUS la foi pour oser nous asseoir sur une chaise. Celui qui « a perdu » la foi passerait à travers…La physique explique, elle ne crée pas…

    J’aime revenir au Codex Bezae (voir sur Internet) ou à la traduction des Évangiles selon Chouraqui (quelques fois poétique…): le mot original est « adhérer » au lieu de « foi »: Adhérer au Christ me réconcilie avec ce qui favorise mon évolution. Sur le principe de la syntonie, un couple peut accorder leur respiration, leurs battements cardiaques. Plus un corps vibre et plus il devient lumineux. En appliquant la physique quantique à ma vie spirituelle (on le fait tous inconsciemment), nous élevons ainsi notre fréquence vibratoire: nous adhérons à ce que nous voulons ressembler. L’excellent Teilhard de Chardin évoque ainsi le principe d’union dans la différenciation (l’Église universelle à mon sens, le corps du Christ), ainsi que la convergence vers le Christ-Oméga c’est-à-dire la perfection de tout ce qui existe.
    Ramené à ma petite échelle, il s’agit de parvenir à la ressemblance de ce que je suis déjà (potentiellement), en l’état d’enfant de Lumière accompli (« tout disciple accompli sera comme son maître »). Les êtres de lumière sont parvenus à la vibration ultime de leurs particules.

    Le grand intérêt de la syntonie est que les corps s’hamonisent sur la fréquence la plus élevée.

    Les coupeurs de feu et autres magnétiseurs réputés travaillent ainsi, en collaboration avec certains hôpitaux publics et privés, à synchroniser leur fréquence avec celle des patients; lesquels guérissent plus rapidement.

    Il me paraît donc que le Christ nous enseigne comment élever notre fréquence afin d’accéder aux plans de conscience (dimensions) plus élevés, ce qui correspond bien à un Paradis lumineux et paisible (différent de notre « réalité »).

    Certaines personnes peuvent voir la vraie réalité car elles se sont affranchies de nos conditionnements: apparaît alors une multitude de petits points multicolores qui vibrent sans cesse. Il n’y a plus hommes, femmes, arbres, maison, ni matière, mais uniquement ces milliards de petits points qui vibrent plus ou moins vite en changeant de couleur.

    Pour aborder enfin la question posée, « qui a créé Dieu »: Il existe donc, selon moi, une Volonté de faire vibrer toutes ces petites particules en syntonie et suivant un modèle existant. Et qui leur envoie de l’énergie (Amour) pour continuer à vibrer. Par modèle, je ne parle pas de Jésus qui est comme vous et moi, mais de  » celui qu’on appelle le Christ ». Seul un corps inteligent et assez vaste serait en mesure de gérer tous ces potentiels en évolution, tout en évitant que ces galaxies ne ressemblent à une chambre d’adolescent avant le ménage du printemps…

    On ne semble pas en mesure de remonter à environ plus de 14,7 milliard d’années, avant le Big Bang, événement à partir duquel « les mondes » ont commencé à être créés. Il n’est pas déraisonnable de dire qu’avant, il y avait « l’unité » ou « le point » selon les scientifiques. Ce point, une particule supra intelligente contenant potentiellement tout ce qui nous entoure y compris nous (« jusqu’à l’infini et au-delà ») a toujours existé dans le silence (écrits gnostiques). Il est éternel, immuable et recherche son unite originelle.

    Il ou Elle est La Source, celle qui nous alimente…Et je sais que c’est une personne sensible à nos besoins.

  54. Anna dit :

    Bonjour , Qui a créé Dieu ? C’est tout simple Dieu n’a pas été créé puisqu’il est Éternel , il n’a ni début ni commencement il est infini ! Il n’est pas soumis au temps au contraire de l’univers .Dieu est la source du temps ,de l’univers de toute la dynamique d’évolution .
    C’est le coeur qui sent Dieu et non la raison ( Blaise Pascal)

  55. alain.c dit :

    Anna,
    C’est le déplacement de la matière (lumière densifiée) qui crée le temps: tu peux ainsi mesurer le temps que tu mets pour aller d’un point A vers un point B. Dieu est hors de la matière (les 2 parties évoquées en privé, Pasteur).

    Une mutation interne de la matière est aussi un déplacement de ses atomes: Oxygène et hydrogène seuls sont explosifs. Mais combinés (H2O), nous obtenons une molécule radicalement différente des éléments qui la constitue (feu + feu = eau). La reaction. Dieu attend la même réaction de chacun de nous…

    La variation de la longueur d’onde (résonnance au final) de la lumière précède le temps et c’est là-dessus qu’il me semble que Dieu agit.
    Dieu maîtrise le temps grace à la déformation de la lumière (entre autre): c’est Son mouvement.

    Mais en La Source, il n’y a pas de « temps »: juste un « maintenant », un unique « présent », un doux et très paisible « repos ». C’est pour cette raison, qu’à Ses yeux, nous sommes déjà ce que nous devrons devenir.

    Ah Pascal ! Mon inspiration aux alentours du bac ! Merci pour ce souvenir !

    affectueusement,

  56. Anna dit :

    Coucou Alain , tu me fais travailler mes petites cellules grises , pas bien ça ! un dimanche , rires
    Einstein a dit que le temps était lié à la matière et à l’espace que le temps aurait débuté en même temps que la matière et l’espace .Dieu créateur de l’univers est créateur du temps , logique il en est le dynamisme .
    ‘ Pour Dieu mille ans sont comme un jour et un jour comme mille ans ‘
    Tu dis alain que notre créateur maîtrise le temps grâce à la déformation de la lumière , c’est son mouvement tu parles donc lumière en tant que matière qui crée le temps ? Que c’est compliqué, tout ça pour moi !
    Bon dimanche à toi, à tous

  57. alain.c dit :

    Anna,

    Toi au moins il te reste des cellules grises…Le dimanche est le 1er jour de la semaine…lol.

    Einstein me semble avoir raison: sans matière, pas de temps ! Mais Dieu l’avait dit avant lui car Éternel signifie « hors du temps », donc hors de la matière.

    Je pense que si Dieu avait eu le choix, l’Unité aurait subsisté et il ne nous faudrait pas des dizaines d’années-lumière pour nous rendre vers la première planète habitable…par nous 😉

    Toutes les Écritures nous parlent de rebellion originelle. Le spirituel précédant toujours le matériel, je présume qu’à l’intérieur de cette Unité existait déjà le germe de la révolte. Si on creuse bien, une famille qui a l’air très soudée ne l’est pas tant que çà.
    Une fois la matière créée (contre la volonté de Dieu, car si un des « maillons » lache, tout casse), l’incarnation de l’esprit (la conscience) dans cette matière provoque l’oubli (selon la gnose). Ceux qui sortent puis réintègrent leur corps physique oublient la majeure partie de ce qu’ils viennent de vivre.

    Je suis convaincu que, lors de l’implosion/explosion, Dieu n’a pas eu d’autre choix que de faire avec. Il est Éternel et dynamise, certes, mais son action sur la matière peut prendre du temps, ce qui justifie qu’Il n’est pas « tout-puissant » sinon Il appuierait sur le bouton « return » pour effacer toute souffrance. Je crois que Dieu subit le temps bien qu’Il puisse le maîtriser en fin de compte mais que tout dépend de la fréquence de la matière concernée:Les « bouillants » ou les « froids » parmi nous peuvent être touchés, mais pas les « tièdes ». Un « -8 » et un « +8 » ont la même valeur absolue, alors que le « zéro » est neutre (« il s’en fout »). Haïr ou aimer sont des sentiments qui rapprochent, alors que l’indifférence est le vrai contraire des 2 premiers. Le problème de Dieu (le nôtre !) est qu’Il ne peut pas agir sur les « zéro », les « neutres », c’est à dire sur la fréquence qui agit en anti-bruit (neutralise) sur la sienne: Jésus l’appelle l’incrédulité.
    Dieu subirait aussi la matière tout en l’aimant (« Dieu a tant aimé le monde », c’est sa nature d’être immuablement bon) et en faisant tout pour élever progressivement la fréquence vibratoire globale de cette dernière; jusqu’à tout faire revenir vers la Lumière, qu’Il maîtrise parfaitement. Sauf grave trou de memoire, je crois me souvenir d’un passage des Évangiles où nous sommes appelés Fils du jour, de la Lumière (1Th5.5). C’est pour cette raison que Apocalypse clôture sur une mer de cristal et une nouvelle Jérusalelm céleste quasi-transparente. C’est à mon humble avis l’image du Christ-Omega pour chacun de nous. En lithothérapie (utilisation de l’énergie des cristaux…tout vibre), le cristal de roche possède la même fréquence vibratoire que les deux quartz intégrés dans chacune de nos cellules. Le cristal possède un pouvoir amplificateur considérable et c’est le seul minéral qui vibre exactement sur notre fréquence, celle de l’eau, l’eau de la vie, l’eau issue de la source pure.

    Je suppose donc que la dysharmonie (l’envie de « Satan » envers Dieu) a provoqué l’apparition de la matière (par la chûte de la fréquence vibratoire), l’incarnation dans la matière a provoqué l’oubli (la mémoire est issue d’un éclair/lumière traversant la conscience, qui se cristalise mal sur la matière (neurones)), les êtres en résultant se sont par conséquent pris pour Dieu (« je lève mon poing vers le ciel et je proclame qu’il n’y a pas d’autres dieux que moi; que je suis le seul dieu »…passage de l’AT…vois l’incohérence). Prends garde à la manière dont tu lis.

    Les mille ans comme un jour: La conscience divine (incluant la-nôtre) existe hors du temps. Lorsque tu pries intensément, lorsque tu médites profondément ou lorsque tu utilises un trou de ver 😉 le temps se déforme, se contracte, la lumière sur le pourtour s’irise et tu franchis 25 années-lumière en moins d’une seconde. Ton corps physique peut rester là, mais ta conscience est ailleurs, dans une dimension intemporelle. Certaines personnes méditent ainsi durant 2 jours entiers alors qu’elles croyaient ne l’avoir fait que pendant 2 heures…

    Sur la déformation de la lumière: Je te réponds ainsi qu’à une autre personne. En quantique, tout n’est que particules (lumières) plus ou moins subtiles. Si une conscience parvenait à suffisament modifier sa masse, elle créerait une sorte de gravité qui plierait la lumière. Combiné au « son primitif » (le fameux bruit de fond de l’Univers, Logos 1er), cette lumière déformée agirait sur la matière. Par syntonie, matière = particules de lumière densifiées, la matière accomplirait les desseins de la conscience en question en s’accordant sur la vibration espérée…Le mouvement en résultant créant le temps…Mais ici est notre problème car Dieu nous envoie une guérison parfaite alors que nous, trop impliqués dans la matière (occupés au ménage au lieu d’être aux pieds du Seigneur pour écouter sa fréquence), ne répétons qu’une partie du signal initial…triste…Nous donnons beaucouo de boulot à Dieu…

    Un dicton populaire dit que celui qui fréquente les chiens attrape les puces. Souviens-toi que la syntonie permet l’accord sur la fréquence la plus haute du groupe. Imagines une bande de zozos occupés à se saoûler toute la sainte journée: aucun d’eux ne risque de nous pondre une théorie de la relativité. Débarquerait alors Jésus, qui ferait ami-ami avec eux pour favoriser la syntonie: l’ensemble du groupe béneficierait alors de la fréquence de cet émetteur (rayonnant l’amour) … les prostituées et les publicains devanceront alors beaucoup de ceux qui se croient auto-suffisants. Si l’on expérimentait, la fréquentation d’un individu à fréquence haute sur 2 à 3 mois au minimum (temps de regéneration de certaines cellules, souviens-toi des quartz émetteurs) augmenterait entre autres le QI des participants et leur immunité (« Êtes-vous ENCORE sans intelligence » disait Jésus). Je te confierai que l’expérience fonctionne même à distance (physique quantique, tout est éternellement lié).

    pour répondre donc à ta dernière remarque, c’est toi qui rend service à mes cellules grises…

    (c’est fou le pouvoir qu’on a de délirer…)

    A tous une belle journée multicolore !

  58. Anna dit :

    Coucou Alain , merci pour toutes ces explications ! Tu m’eclaires sur certains points et je te remercie de donner de ton temps , il n’est pas toujours facile d’associer science et religion pour certaines personnes mais on a besoin et j’en suis convaincue des deux sans pour autant que la science vienne à juger et a condamner la religion , pareil pour la religion . charles townes un physicien a affirmé que la religion cherche a comprendre le but de l’univers et que la science cherche a omprendre sa nature et ses caracteristiques et l’architecture de l’univers prouve l’existence de Dieu .
    Si tu te rappelles Blaise pascal a dit qu’aucun esprit humain même le plus génial ne peut concevoir Dieu , il ne se découvre pas au bout des raisonnements physiques et métaphysique, c’est dans l’expérience autrement transcendante de la révélation .Dieu vient lui même révéler ce que l’homme ne pourra jamais voir ni ce que son cerveau ne pourra créer, tous les esprits ensemble ne peuvent concevoir ce Dieu caché qui pourtant nous parle , oh que oui comme tu le dis si bien , il a du boulot avec nous !
    Lumineuse journée à toi frérot

  59. RUIZ dit :

    bonjour je suis Alexandre j ai 7 ans j ai du mal à croire que l’univers est infini.Merci.

  60. Bonjour Alexandre
    Tu as raison. Je pense aussi, avec de nombreux scientifiques, que l’univers n’est pas infini, mais qu’il est seulement immense et qu’il grandit sans cesse.

  61. RUIZ dit :

    Merci pour votre réponse bonne journée . Alexandre

  62. Jean Rastignac dit :

    Trés belle réponse, Piaget aurait apprécié.

  63. Christophe dit :

    Avant d’écrire, je précise que je suis plutôt Agnostique, voir Athé. Selon moi nous appelons Dieu notre ignorance.Dieu a probablement été créé par les hommes Mais là n’est pas le sujet, ce qui me pousse à écrire est l’affirmation biblique selon laquelle: « Au commencement Dieu créa le ciel et la Terre. De nos jours, la science explique bien des choses.La Terre a probablement vu le jour suite à une supernova. Paradoxalement, j’ai acheté la bible ToB que je relis de tant à autre tant le pavé est épais. A l’époque,il était aisé pour quelques hommes d’église de s’emparer de la connaissance et des écritures quand la plupart des autres hommes étaient des ignares, des païens, des paysans peu instruit, seulement, le monde a évolué et encore plus rapidement suite à l’avènement de l’internet. Les hommes aux esprits cartésiens* se multiplient.
    *Ayant suivi l’enseignement de l’université Paris Descartes, je connais bien les principes cartésiens que j’ai appris par coeur (je précise car tant d’hommes emploient des mots sans en connaître la signification exacte, ce n’est pas mon cas. J’ouvre le dictionnaire dès que le doute est présent dans mon esprit).

  64. Je suis de formation scientifique, avec des diplômes d’ingénieur et en informatique, et c’est plutôt la science qui m’a conduit à m’intéresser à Dieu, puis à la théologie.
    Le passage de la Bible que vous citez n’a pas pour objet de décrire l’histoire de l’évolution de l’univers, comme c’est à la science de le faire. Ce passage de la Genèse, comme tout le reste de la Bible d’ailleurs, a pour objet de décrire le sens que cela peut avoir, et la place que nous pourrions avoir dans cet univers. C’est ainsi que la première chose créé dans ce beau texte est la lumière, alors que le soleil, la lune et les étoiles, les luminaires, ne sont créés que bien plus tard. La lumière dont il est question en premier lieu est ainsi plus de l’ordre du sens, de la mise en lumière, que de l’ordre du champ de photons ou d’onde électromagnétique.
    Comment faire comprendre ces deux champs importants pour nous que sont la métaphysique et la physique ? Si l’on considère une personne handicapée mentale suite à un grave problème de chromosomes. Du point de vue de la science, cette personnes est diminuée, elle n’a pas tout à fait les caractéristiques nominales ni les facultés propres à l’humain comme le langage, par exemple. Et pourtant, il n’est pas rare de voire une personne aussi handicapée être pleinement aimée et reconnue comme un de ses enfants chéri par ses parents, exactement autant que l’autre fils qui est polytechnicien et violoniste.
    Les deux champs de recherche se complètent ainsi, la recherche scientifique et la recherche philosophique, théologique et spirituelle.

  65. Sch dit :

    tout ce que l’on sait de Dieu vient des hommes …
    je défie n’importe qui de me démontrer que ce n’est pas vrai …

  66. On pourrait vous retourner le procès méchant que vous voulez faire aux croyants : a vous de prouver que leur expérience spirituelle est fausse. Ce serait plus sympa (et a mon avis plus intelligent), de dire que vous ne croyez pas en Dieu, n’ayant jamais eu personnellement d’expérience de foi. C’est tout a fait respectable.

    Si je disais à un mexicain croisé en France : je pense que l’existence du Mexique est une invention, je vous met au défi de me prouver que ce n’est pas une invention, une histoire imaginaire illustrée d’images prises ailleurs et de fausses histoires. Que pourra répondre ce mexicain, si ce n’est rigoler de la blague ?

  67. Anna dit :

    C’est vrai puisque Dieu a besoin de médiations humaines pour se révéler.

  68. Oui, et non.

    Plus de la moitié des personnes qui viennent demander un baptême d’adulte à l’Oratoire le font parce que depuis longtemps elles sentent la présence de Dieu alors même que ces personnes sont d’une famille athée.

    Mais c’est vrai que pour l’autre partie des personnes, l’intérêt pour Dieu leur vient de médiation humaine, le témoignage de proches, l’art, la culture, la philosophie ou la science.

  69. Sch dit :

    la croyance est innée chez l’homme, elle est sa force et aussi sa faiblesse, croire en ses parents, croire que ça va aller mieux, croire que l’on va gagner, croire que l’on va guérir, enfin, toutes ces choses qui font que la vie vaut la peine d’être vécue , quand l’on ne croit plus en rien, la vie bascule, … croire est un besoin naturel chez l’homme, mais la croyance religieuse, n’est pas naturelle, elle doit obligatoirement être inculquée, directement ou indirectement, c’est un besoin créé par les hommes ( religions ) pour guider l’homme, souvent elle trouve sa trame ,dans l’enfance , dans l’environnement, dans l’éducation …

  70. Le sentiment religieux, la foi, la croyance et la religion sont des choses différentes, même s’il y a un rapport entre elles.

    Les croyances et la religion ont une dimension culturelle, et sont donc en partie créées par l’humanité.

    Le sentiment religieux est une expérience largement partagée, dans tous les peuples, depuis l’aube de l’humanité.

    Quant à la foi, c’est parfois une conséquence de cette expérience qui nous dépasse et que l’on n’a pas choisie. C’est parfois un choix conscient et délibéré, une recherche. Dans tout les cas, notre foi ou notre non foi, voire notre opposition à la foi sont influencés par le dialogue avec les autres. Et donc la foi aussi est effectivement à l’intersection de l’interaction entre Dieu et l’homme, et la culture humaine.

  71. J51 dit :

    la croyance religieuse est elle indispensable pour avoir la foi ?

  72. Non.
    Pour bien des personnes, la foi précède la religion.
    Une certaine pratique religieuse est alors comme une salle de musculation pour la foi et la réflexion personnelle. Elle peut être aussi un service mutuel que se rendent des personnes pour s’enrichir du débat avec l’autre et de la présence des autres. Elle peut être aussi une joie.
    Mais il y a bien des personnes dont la foi est active et qui n’ont pas grand besoin d’une pratique religieuse en église.
    Il y a aussi des personnes qui sont pratiquantes non croyantes. On a le droit aussi, et c’est intelligent comme démarche, intelligent et ouvert. Car même si l’on ne pense pas qu’il existe une quelconque transcendance, il est enrichissant d’accepter de chercher une visée ultime à l’existence humaine en partie avec ceux qui appellent « Dieu » cet ultime. Ne pas le faire est exclure d’emblée une bonne partie de l’humanité et de l’histoire de son champ. Il est donc une assez bonne idée pour un athée d’être plus ou moins pratiquant dans une religion, comme c’est une bonne idée également pour le croyant de philosopher aussi avec des collègues et des œuvres athées…

  73. Modo dit :

    Dieu est Énergie qui gouverne l’univers (qu’avant était une boule ronde sans aucun trou. Je ne m’apurais ni sur la science, ni sur la religion. En un mot nous sommes Énergie qui est en action, lumière qui brille jour et nuit.

  74. Frédéric dit :

    Bonjour,
    J’avoue, pardon, que je n’ai pas eu le courage de tout lire et je ne sais pas si la question a été abordée : dans la bible, quel est le fondement du fait que Dieu existe depuis toujours et qu’il n’a pas été lui-même créé ? Merci beaucoup

  75. Par exemple

    Avant que les montagnes soient nées,
    Et que tu aies créé la terre et le monde,
    D’éternité en éternité tu es Dieu.
    (Psaumes 90:2)

    Quelque chose qui existe depuis l’éternité ne peut pas et n’a pas besoin d’avoir été créée pour exister.

  76. Roger Girard dit :

    Bonjour,
    Je viens de lire l’ensemble des interventions sur la question débattue. Plusieurs points ont été soulevés et discutés et tout cela a généreusement nourri ma réflexion, car j’y retrouve l’expression de ce qui pose problème aujourd’hui dans l’appropriation de l’expérience chrétienne et dans le dialogue entre les divers types de croyants et de non-croyants. Il y a un élément sur lequel j’ai tiqué et sur lequel je me permets de revenir puisque personne ne semble l’avoir abordé. Dès le début, vous affirmez « Il me semble que l’hypothèse de deux incréés : Dieu et l’énergie, est assez bonne. » J’aimerais savoir comment vous en arrivez à concevoir une énergie incréée distincte de Dieu. Est-ce que vous voulez dire que dans la pensée croyante, ce qui est incréé serait Dieu alors que dans la pensée scientifique, ce serait l’énergie? Comment alors établir le lien entre les deux approches?
    Merci,
    Roger

  77. Il n’est pas dit que Dieu a créé l’univers « ex nihilo », comme on dit, à partir de rien. C’est une hypothèse de certaines personnes, et c’est bien leur droit.

    Au début de la Genèse, par exemple, Il y a l’Esprit de Dieu, son souffle, qui plane sur le Tohu-Bohu, le chaos, et qui inaugure une mise en ordre. Ce n’est pas une preuve de ce que je proposais, mais en tout cas il est possible d’y voir la même idée.

    Mais de toute façon, l’essentiel est de s’ouvrir à ce que Dieu nous propose aujourd’hui comme évolution, et d’être nous même à cette image, source d’une bonne créativité, de mise en ordre du chaos.

    Je ne séparerais pas les deux approches, croyante et scientifique, je ne les opposerais pas. Bien au contraire. La science participe à notre intelligence de notre univers. Dieu ne cherche absolument pas à nous aveugler. Au contraire, la vue et l’intelligence font partie de ses bénédictions. Mais nous ne nous limitons pas à cette vue.

  78. pepitha dit :

    La Parole de Dieu nous dis bien au commencement etait la Parole’ la parole etait avec Dieu’ la parole et
    ait Dieu…
    si l’etre humain existe c’est parce que Dieu l’a inclu dans son plan’ c’est Lui le createur de toute choses de cet univers’ il est le createur’ nous ‘ il a voulu de l’etre humain dans sa creation Dieu ne peut etre cree et penser a cela c’est agir comme Adams et Eve dans le jardin d’Edem’ en croyant que désobéir a l’interdiction les emmeneraient a devenir comme Lui. Nul ne peut créer Dieu car Il est l,Alpha et l,Omega ‘ le commencement et la fin
    soyez benis

  79. Therese dit :

    J’ai lu bien des réflexions mais comment vulgariser une réponse satisfaisante pour une enfant de 5 ans sur la création de Dieu?

  80. Sam dit :

    G vu un truc en physique avec une chaînes de boule et g pris exemple pour mon tit frère je lui aie dit dieu est l’activateur de l univers il est pas lunivers mais son créateur kan on observe des choses ont voit k’elle sont mobile aucune chose ne ce déplace spontaneiment ont à fait l’expérimentation de la chaîne de boule elle peut pas être indéfini sinon le mouvement diminuerait et finirait pas s’ etindre les boules bougent parce k’il a un activateur immobile pour mettre la chaîne en action et ben dieu ne peut être ke l’activateur de la création et je peux vs dire ke ca roule

  81. RUIZ dit :

    Bonjour je suis Alexandre, j’ai 7 ans
    certains asteroides sont vraiment plus gros que la terre ?
    Merci

  82. paulo dit :

    Je suis née d’un père musulman et d’une mère chrétienne , et pourtant , les deux ne m’ont aucunement convaincu de faire le choix de croire a une de ces deux voies ou voix lol . La première majeure religion qui fit sont apparition est celle des juifs ensuite celle des chrétienne et enfin celle des musulmans. Si j avais eu un choix obligatoire j’aurai choisi la première. Mais mon profond sentiment de raison , ne m’a fait choisir aucune d elles. Lorsque il m’arrive au grés de mes rencontres , entendre , écouter , des individus me parler de leurs croyances , de leurs dieux , en me disant qu’il est le seul et l unique , je ne me peux m’empêcher d’avoir un rictus qui apparaît sur mon visage. Sachant que chacun de ces livres soit disant saint, ont était écrit ou retranscrit par plusieurs personnes , sur de longues périodes , avant d avoir chacun d entre eux était terminer, et sachant aussi , que certaine rois épée a la ceinture se sont permis d’écrire quelques paragraphe . Ou est l humilité sacré , lorsque l’on me dit que leur dieu et le seul et l’unique ? Ils y en a donc qui sont dans l’erreur ? Lorsque l’on vois, que jadis , des missionnaires partaient dans des contrées reculée, a la rencontre d indigénes , leurs dire  » salut , ont viens a votre rencontre pour vous dire que Jésus et votre dieux  » vous les imaginé, tous nus , avec leurs arcs a la mains ? j’ai chercher a comprendre , peut être trop. Mais pour moi la philosophie de vie en adéquation le plus avec moi même , et le boudisme , en toute simplicité. L’énergie de la vie représente le dieux éternel ou pas. Entendre que dieux est le commencement de tous et que rien ne le précédé , qu’il est le créateur de tous et de lui méme. Je sais pas pourquoi , mais ca a du mal a passé , comme une biscotte avalé sans salive.

  83. Quand je pense que Dieu est unique, cela ne veut pas dire que ma religion serait la seule valable !

    Au contraire !!

    Si Dieu est Unique, cela veut dire que nous avons tous le mêmes, cela veut dire que tout regard vers le haut converge vers le même ciel. Cela implique que toutes les prières de tous les croyants convergent.

    C’est comme s’il y avait une seule montagne, cela ne veut pas dire qu’il y aurait un seul chemin-, unique, pour monter au sommet. Au contraire, cela veut dire que tous les chemins qui montent se rejoignent.

    Donc, penser qu’il y a un Dieu unique pourrait être de l’arrogance. Mais ça peut au contraire être de l’humilité. Cela peut vraiment être une façon de reconnaître les autres croyants comme des frères et sœurs. Cela peut être vraiment une façon de reconnaitre que Dieu est plus grand que tous les chemins qui mènent à lui.

    C’est à chacun de trouver le chemin qui lui corresponde le mieux, et quand il l’a trouvé, il ne dit pas que son chemin est le seul bon (ce serait de la folie), mais que c’est son chemin, le meilleur pour lui. Il peut se réjouir de se trouver avec d’autres pour marcher ensemble, mais il peut aussi se réjouir que d’autres aient trouvé eux aussi leur propre chemin qui montent vers le haut, et noter avec joie cette convergence, et avoir confiance qu’en définitive, nous nous retrouverons tous au sommet.

  84. Samu dit :

    Shalom , Je m’en suis posé grave aussi des questions sur les origines la création , y en a des mythes présents dans différentes religions et cultures mais le plus flash c le récit du déluge , y a vachement une grande similitude avec le récit biblique hébraïque et le récit du déluge sumérien , les hébreux ce sont en tt cas inspirés du déluge sumérien

  85. Oui, les récits de création de la Genèse ont été rédigés en partant de la mythologie sumérienne. Ce qui est passionnant c’est justement de voir comment les hébreux l’ont transformée. Avec eux, il n’y a plus qu’un seul Dieu et il est bon. Il n’y a plus de dieu méchant, mais seulement le chaos et le péché de l’homme. C’est une fort intéressante réponse à ces deux questions :

    1. pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?
    2. comment y a-t-il du mal alors qu’il existe un Dieu bon et puissant ?
  86. Shelomoh dit :

    Beaucoup de cultures évidemment ont un mythe de la création que l’on découvre lorsqu’on s’ y intéresse et pousse le lecteur à bien des questions si il en fait comparaison.
    Bien que dans le récit hébraïque du déluge Dieu n’a pu faire autrement que recourir à un déluge pour nettoyer si je puis dire un monde devenu trop mauvais n’épargnant que le loyal Noé et sa famille pour perpétuer la race à la différence du récit sumérien dans lequel on peut lire que les dieux décidèrent d’éliminer les humains devenus trop bruyants .
    @ votre question cher Pasteur ; Comment y a t il du mal alors qu’il existe un Dieu bon et puissant ? Je ne pense pas qu’on trouve réponse dans le déluge hébraïque . Si on avait trouvé la réponse , on ne se poserait plus la question !
    Pourtant il existe de nombreuses réponses théistes à ce problème. Certains disent que le mal qui existe est nécessaire et tient un rôle crucial dans le plan divin .Peut etre que Dieu en a t il déposé un peu dans le monde pour nous tester et nous donner une chance de choisir la vertu ? D’autres remarquent que le mal est majoritaire et que nous ne pouvons qu’échouer au test .Enfin , Dieu n’aurait il pas pu nous faire vertueux dès le départ ?
    Il est possible d’arriver à la conclusion que l’existence du mal est incompatible avec celle d’u Dieu tout puissant et infiniment bon . Si l’on doit abandonner l’une des deux hypothèses, vc’est l’existence de Dieu car nous ne pouvons nier le fait que le mal existe dans ce monde .
    Sans connaître ses paroles exactes puisqu’il ne reste que les comptes rendus d’anciens commentateurs , le philosophe grec Epicure n’argumentant pas réellement en faveur de l’athéisme avait pour objectif d’éradiquer la peur de la vie humaine , or la plus grande source de crainte à cette époque était celle des dieux .
    A tout moment , vous n’étiez pas à l’abri d’un châtiment .Mais , étant donné l’existence du mal injuste , il semblerait que les dieux n’en avaient que faire de la vie humaine.
    Si on suit l’énigme d’Epicure qui selon moi est très intéressante , soit les dieux veulent agir contre le mal et ne le peuvent pas , soit ils en sont capables mais ne le font pas , sans pouvoir et par conséquent inintéressants soit mauvais et ce ne sont pas vraiment des dieux .
    Deutéronome 10.17 car c’est le Seigneur votre Dieu qui est le Dieu des Dieux et le Seigneur des Seigneurs …

  87. Michelyne dit :

    Salutations!
    Sans l’existence du  »mal » ou serait notre capacité de choisir? notre libre-arbitre?
    Dieu voulait que nous l’aimions avec notre  »coeur » et non notre  »raison »….
    Comment apprécierions-nous la santé, la bonté, la générosité etc, si leur contraire n’existait pas…..?
    Peut-être est-ce autre  »chose », mais pour le moment c’est ce que je pense. Si la réponse est dans les  »cieux » je l’aurai quand j’y serai rendue……en attendant, si je veux être dans la Paix et la Joie, j’ai Sa Parole. Qu’en pensez-vous?
    Miche

  88. Nous n’avons pas trouvé LA réponse, comme s’il y en avait une seule, mais un ensemble de réponses à la question de l’origine du mal. Voir :
    https://oratoiredulouvre.fr/dictionnaire/mal-souffrance-pourquoi.php

    Pour le reste, nous pouvons alors travailler avec Dieu, en équipe, à notre niveau et selon nos talents propres, à lutter contre le mal dans le monde en en nous. Ce n’est pas un petit chantier, il reste tant à faire…

  89. J’en pense que si, Jésus lis appelle à aimer Dieu non seulement de tout notre cœur, de toute notre âme et de toute nos forces, mais à cela Jésus ajoute ce conseil, et même ce devoir d’aimer Dieu de toute notre raison, de toute notre intelligence. (Voir Matthieu 22:37, par exemple). Ce sont certains chefs d’église qui, voulant garder leurs fidèles sous leur contrôle, qui invitent à renoncer à son intelligence, à coup de « c’est le grand mystère de la foi… »

  90. Othmane dit :

    Par une idée assez simple et qui veut dire bien des choses, soit que si nous considérons qu’une voiture qui est un élément qui vit, bouge, parle, lance des lumières et rend des services considérables dans son monde d’objet matériel et de silence, sans âmes (proprement dite) question : est ce que cette voiture connaîtrait bien un jour celui qui l’a créée ou rassemblé ses pièces pour en faire une voiture qui vit un âge limité et finit dans un cimetière aussi comme l’homme et qu’avec l’érosion et le temps elle disparaît dans la terre aussi bien comme l’homme ? La réponse est bien « NON » jamais cette voiture, ou toute autre chose créée par l’homme (intelligent et porte une âme) ne saurait exister pour savoir qui l’a bien créée ! Tel est le cas pour l’être humain – La distance entre notre minime intelligence et notre temps d’existence par rapport au créateur (?!) est telle que jamais nous n’arriverons à avoir idée ni comprendre d’où nous venons, vers quelle destination nous allons et qu’est ce qu’il y à après notre mort ?! Là est la puissant et le secret de la Divinité face à l’impuissance de l’homme de tous temps. Alors personne et jamais aussi bien la science que tout ce que peut comprendre l’homme ne saurait expliquer cette question de : Qui est Dieu et comment il est depuis toujours dans l’existence et l’éternité absolue. Alors soumettons nous à Lui par la reconnaissance de sa Grandeur, sa gratitude, sa bénédiction, sa miséricorde et clémence – Car nous n’avons pas le choix et notre intelligence est limitée par la force de l’existence même du créateur (Dieu) Qui reste différente à toutes ses créations de tous les temps – Gloire à DIEU ! PAIX ET AMOUR POUR TOUS –

  91. Nous ne connaîtrons jamais tout de Dieu ni de la vie… mais nous en connaisssons quand même quelque chose car nous avons une expérience de ces réalités, elles ne nous sont pas complètement étrangères. La Bible dit ainsi que nous sommes faits à l’image de Dieu, que son royaume est en nous.

  92. tohodjede dit :

    l’intelligence humaine est tres faible par rapport a la DIVINITE DE L’ETERNEL.Fait un tour a la plage ,observez une minute de silence et vous trouverez une solution à cette grande question.N’oubliez pas de nous revenir.merci

  93. RUIZ dit :

    Alexandre Ruiz . Dieux est un personnage imaginaire,ou il est invisible ? il y a plusieurs dieux ? Dieux a des super-pouvoir ?

  94. Hanchart dit :

    Si dieu a tout créé, comment pouvez-vous dire que ce n’est pa lui qui a créé les tsunamis, la maladie,……..
    S’il nous a créé par amour et qu’il est le « tout puissant », comment ne s’arrange-t-il pas pour que nous puissions tous vivre en paix, sans catastrophes naturelles, sans maladie ?
    vous allez me répondre que c’est à cause de l’homme et de l’évolution…mais qui permet l’évolution si ce n’est dieu.
    Pour moi, je ne suis pas certaine que votre Dieu soit un dieu d’amour, même quand on lui les textes, il donne des ordres, il impose, il considère l’homme comme son « esclave » mais il dit serviteur, ce terme est plus « joli ».
    Il envoie son fils pour enlever tous les péchés du monde mais….malgré que celui-ci soit mort sur la croix pour enlever nos péchés, il n’y a toujours aucune paix sur la terre.
    Alors….je doute de l’existence de Dieu

  95. Bonjour
    Mais non, je ne dirais pas que « Dieu a tout créé ». Ni qu’il est « tout puissant ».
    Effectivement, je ne crois pas non plus en ce Dieu qui serait une sorte de tyran épouvantable.
    Mais en un Dieu qui est source d’évolution positive, dont la puissance est celle d’aimer et de chercher à persuader d’avancer vers la vie.
    Pour la question de l’existence du mal, voir peut-être : https://oratoiredulouvre.fr/dictionnaire/mal-souffrance-pourquoi.php

  96. paouly dit :

    Bonjour

    Comment je sait que jai la foie ??
    Comment je fait pour me rapproche de dieu , lui ouvrir ma porte ?
    Quand ont prie comment je sais que dieu est présent et qu’il m’écoute ?

  97. Human Race dit :

    Bonjour à tous.
    La vraie vérité qui connait?…. personne.
    Les ressentis … Qui ont… ? Tout le monde … tous a un coeur et un cerveau.
    La croyance.. qui croient? … c’est partagé et souvent dépend de nos bagages sociales.

    La certitude sur nous les êtres humains
    ce qu’on est composés de cellules et d’énergies Qui fonctionnent de manière exceptionnelle et extraordinaire.

    Ce corps qu’on a n’est qu’une histoire de besoins… On a besoin de tout et de rien..
    Physique, mental, et la société.

    Dieu existe? L’esprit existe? … Le fait que les pistes sont brouillés peut-être son oeuvre lui même?
    Si on connaissait parfaitement par coeur Dieu? Ce serait quoi la raison de notre existence?

    Vous vous êtes déjà dit pourquoi j’existe? Pourquoi j’y pense .. pourquoi je cherche? Pourquoi je crois ou ne crois pas?

    La vérité …on ne sera jamais . Dieu seul sait.. on appelle Dieu celui qui sait tout de nous.
    Veux tu le remercier de ton existence? Ou l’ignorer? Ou le haïr même.
    Peut-être Dieu nous manipule comme il veut…

    Sacré être humain…..nous sommes.
    On est une histoire exceptionnelle et extraordinairerdinaire.

  98. saladin dit :

    L’Être suprême et éternel n’a pas besoin de créateur
    Un humain qui verse une larme à la vue de son semblable dans la misère, est la preuve de l’éxistance de Dieu.

  99. charli-victor dit :

    Il n’y a pas de dieu! C’est une création de l’homme pour se tranquilliser.
    soyez réaliste! non de dieu!

  100. charli-victor dit :

    Les hommes sont ignorants de la façon dont la vie est venue sur la terre!
    Malgré les progrès de la science, aujourd’hui on n’en sait toujours rien!
    et je crois qu’on ne le saura jamais!
    On cherche, mais on ne trouve pas!…
    Alors, bien sûr un dieu créateur arrange bien tout!…..
    Il ne peut y avoir de dieu et encore moins quelqu’un qui soit a l’origine de la vie sur terre!
    ON NE SAIT PAS! …. Comment discuter de choses que nous ignorons???
    Quand on voit tout ce que l’église , qui est supposée représenter ce dieu, a fait comme mal,
    comment peut on encore penser qu’il y ait un dieu! ….Toute cette pédophilie!…..
    Les premiers punis, ne devraient etre les représentants! ??? non???
    Non! il n’y a pas de dieu! c’est une invention des hommes!

  101. A mon avis, ce serait plus respectueux de dire « je ne pense pas qu’il y ait de dieu ».

  102. Timothée dit :

    Bjr,
    Je pense que , lorsque ns sommes capables d’aimer notre prochain (nos amis, nos parents , nos enfants), gratuitement et de manière inconditionnelle, ou de l’aider , sans attendre rien en retour, ns ns connectons à ce Dieu, qui n’est finalement pas si éloigné de ns , puisqu’il peut être en ns ; Il est aussi autour de ns, lorsque ns considérons la nature, et l’ écosystème de la planète , viable pour les humains, et adapté à leurs besoins physiques (même si parfois l’être humain le détériore) .
    Bien sûr ,il y a le mystère du mal, qui n’est pas tant que cela un mystère d’ailleurs puisque déjà , en Genèse 3, il est évoqué à travers la personne du serpent qui séduit Eve , ce qui provoque ensuite la chute de ce monde .
    La Bible n’a de cesse de rappeler ce combat spirituel, qui dure depuis des millénaires , ms tjrs on voit Dieu à l’oeuvre pour récupérer ce monde , au travers d’hommes de Dieu, ds l’Ancien comme ds le Nouveau Testament : Noé, Hénoc, Abraham, Isaac, Jacob, Joseph, Moïse, Josué, Salomon, Saül, David, entre autres, ont écouté Dieu, et essayé d’obéïr à ses commandements, avec plus ou moins de bonheur ; des prophètes ont été suscités par Dieu , et jalonnent ces pages de leurs conseils ou avertissements : Samuel, Esaïe, Jérémie, Ezéchiel, Daniel, et bien d’autres … On ne peut pas dire que Dieu « laisse tomber la planète » !
    Ms ces hommes ont une particularité unique ds l’histoire des mythologies : ce ne sont pas des héros, forts , et capables d’exploits par eux-mëmes , ce sont plutôt des anti-héros même parfois : certains refusent d’obéïr à Dieu, s’enfuient (Jonas ) , ou font le contraire de ce que Dieu demande (Salomon ); ils sont remplis de craintes , de doutes (Moïse et le pharaon ), d’impatience (Sarah, l’épouse d’Abraham) ; ils apparaissent ainsi comme des humains fragiles , comme ns, et ainsi , ns pouvons ns identifier à eux, car ce qui les rend « forts » , au sens spirituel du terme, c’est cette aptitude qu’ils ont de se tourner tjrs en définitive , vers Dieu et de le laisser agir à travers eux : ils ont une foi profonde .
    Ils sont aussi humbles : l’ultime serviteur , Jésus, est né ds une étable, a été charpentier, et est mort sur une croix . Dieu ne peut pas remplir un homme rempli de lui-même, ou de ses biens .
    Ils ont ainsi laissé Dieu » au contrôle  » de leurs vies, et , en tt cas sur un plan personnel, c’est ce que je trouve le plus difficile, ce « lâcher-prise », cet abandon de soi aux mains de Dieu par la foi.
    Amicalement.

  103. Sylvain dit :

    La bible dit dieux est infiniment grand …je crois que partant de cela nous somme en dieu lui même.

  104. Sylvain dit :

    Dans chaque être vivant (animaux, plantes , insectes, ect)
    possède une vie a l’intérieur qui nous garde en vie des milliards et des milliard d’autre forme de vie que la nôtre qui nous permet exister.
    Imaginez l’univers ça dépasse la compréhension de l’homme.
    Meme avec les télescopes les plus puissant du monde ou l’on
    Vie ne vois pas la fin .

  105. Pascal dit :

    Nous verrons quand nous serons mort.
    Toute ces religions ne sont que l’inventions d’hommes qui se sont tellement ennuyés auparavant qu’ils ont inventé ces histoires a l’époque ou tout le monde était naïf.
    Quand on est petit on nous fait croire au père-noël, on y croit, car on est naïf, on a confiance.
    Et bien c’est pareil pour vous les religieux. Des votre plus jeune age on vous incruste la religion dans vos cerveaux.
    Bien-sûr qu’il y a quelque chose qui a fait que nous existons, mais ça, nous le saurons le moment voulu, peut-être a notre mort. Nous ne sommes pas la pour nous poser des questions. Si nous devions savoir la vérité sur l’existence, nous le saurions.
    Cela ne sert a rien d’inventer des règles. Vivre sa vie, c’est pour cela qu’on est là!

  106. Human Race dit :

    Re Bonjour.
    C’est vrai nous sommes la.. c’est la réalité!

    1) Ne pas se poser des questions qu’est ce qu’on fait la?
    2) vivre comme si autour de nous rien est important ni existe?

    L’être humain a un cerveau ..il doit l’utiliser pour exister.
    Fuire des questions est tout à fait inhumain et cela n’existe même pas,
    personne ne se pose des questions sur lui même. Personne.. c’est une certitude…
    Ignorer notre existence c’est pas naturel…. C’est notre existence fondamental.

    Ignorer l’existence de Dieu je crois que c’est encore pire. C’est pas humain.
    Croire son oeuvre et lui être reconnaissant c’est tout à fait autre chose… justement le vrai problème est la sur la terre car chacun peut interpréter comme il veut vu qu’on a tous un cerveau.

  107. darkness l homme des bois dit :

    bonsoir

    qui a crée dieu ?
    il faudrait déjà qu’il existe pour avoir été créé
    nous avons cinq sens.
    le quel de nos sens a rencontrer dieu ? AUCUN
    et cela est la réalité donc la vérité
    Peut être que notre sixième sens la rencontré ce qui est que notre imagination
    dans ce cas
    dieu serai ‘imaginaire et non réel
    la réponse a la question qui a crée dieu
    c’est l imaginaire qui a créé dieu

  108. On a le droit de ne pas penser Dieu.
    Mais à part cela. Lequel de nos sens a rencontré l’amour ? Aucun des 5 sens. Et pourtant, nombreux en ont fait l’expérience. De même pour Dieu, il est une expérience largement partagée de part le monde.
    Dire que seul l’imaginaire a créé Dieu est injurieux pour les croyants. Ce n’est pas la peine d’en arriver là pour ne pas croire soi-même en Dieu. Il suffit de dire : cela ne m’intéresse pas, ou personnellement, je n’y crois pas, je n’en ai jamais fait l’expérience et je n’ai pas besoin de cette hypothèse, ou je ne désire pas employer ce mot pour parler de ce qui m’anime…

  109. Francis dit :

    Il fessait quoi dieux avant la création.

  110. A mon avis, il s’occupait de ses affaires.

  111. Francis dit :

    C’est pas une réponse

  112. Francis dit :

    Il fessait quoi dieux avant la création ma question est clair

  113. Francis dit :

    Bonjour Monsieur Gaspard.
    Je n’ai toujours pas de réponse à ma question.
    Oui j’ai bien u un avis qui me paraît un peu moqueur.
    J’ai trois questions pour vous.
    1) Avec qui le christianisme est il venu en Europe.
    2) Qui à imposé le christianisme et interdit toutes autres croyances.
    3) Cette personne après avoir imposé cela il c’est auto proclamer quoi.
    Et dans quel but.
    Merci Monsieur de bien vouloir répondre à mes questions

  114. Ma réponse n’était pas moqueuse. Elle me semble sage.
    Le théologien est humble. Comme le propose le Psaume 131 :

    Eternel! je n’ai ni un coeur qui s’enfle, ni des regards hautains;
    Je ne m’occupe pas de choses trop grandes et trop élevées pour moi.
    Loin de là, j’ai l’âme calme et tranquille,
    Comme un enfant sevré qui est auprès de sa mère;
    J’ai l’âme comme un enfant sevré.

    Le scientifique aussi, est humble. Il sait qu’il ne peut rien savoir sur ce qu’il y avait avant le big bang, il y a 13,8 milliards d’années environ, que c’est inconnaissable. Et pourtant il y avait sans doute quelque chose.

    Pour vos autres questions, il faudrait demander à un historien. Ce n’est pas trop mon domaine d’intérêt.

  115. Right dit :

    Bonjour monsieur le pasteur (je ne sais pas comment vous appeler, excusez ces usages quelques peu grossiers).
    J’ai 14 ans bientôt 15.
    J’ai absolument tout lu et vos « détracteurs » me paraissent bien agressifs dans leurs démarches (je cite : »qui a créé Dieu ? ba il faudrait déjà qu’il existe »). Nous sommes ici sur un blog chrétien et la question était bien évidemment tournée vers la Bible.
    Je suis musulman et je suis d’accord avec votre conception de croyants tous tournés vers un même ciel, tous tournés vers un même Dieu, bien que certains se tournent vers La Mecque : Je refuse de ne pas croire en la fraternité que nous partageons dans le cadre des religions Abrahamique.
    Je tiens à vous féliciter (bien que mes félicitations ne valent pas grand chose) pour votre sagesse et votre approche calme et intelligente de la question, tant face aux non-croyants qu’à des questions auxquelles nous manquons otujours de réponse. Votre humilité m’a beaucoup touché, vous avez été d’un calme impressionnant et merci beaucoup pour votre aide, vous avez su rester intéressant.
    Bonne journée

  116. anna v. dit :

    Bonjour Monsieur le pasteur, et toutes nos amitiés depuis l’auvergne,
    Ce n’est pas trop la question du début du monde qui me trouble, et celle de son évolution encore moins.
    Celle que je n’arrive pas à bien appréhender, c’est la question de la fin, puisque notre petite planète a une fin annoncée. Il y avait déjà la fin promise grâce à la prévisible extinction de notre soleil. Et il y a à présent la fin accélérée du magnifique monde que nous connaissons, grâce à nos oeuvres pas très réussies, changement climatique plus effondrement de la bio-diversité, qui risque fort de débarrasser le plancher Terre de l’humain plus tôt qu’escompté.
    De l’une ou l’autre fin, qui surviendront inéluctablement, que penser par rapport à Dieu ?
    Qu’il y aura toujours d’autres mondes, et surtout d’autres créatures, qu’Il pourra aimer et guider ? Qu’au fond le passé ou le futur n’ont pas d’importance, seul compte le présent, comme éternité ?
    Mais c’est bien difficile à accepter quand même.
    Dans tous les cas, merci et bravo pour votre travail patient et plein d’amitié pour chacun !

  117. Jean-christophe dit :

    Bonjour,

    Je suis agnostique, je raisonne, je ne prétend pas détenir une quelconque vérité. Mes raisonnements me conduise à penser que j’ai bien du mal à me faire à l’idée de l’existence d’un être supérieur qui serait à l’origine de notre planète et de tout l’univers. Je considère, que la nature est beaucoup trop sous estimée, et nous avons bien tort de le faire. La nature a développé ses propres propriétés suivant un très long processus d’évolution s’étalant sur des millions d’années.
    Ceux qui croient en « Dieu » on du mal à se faire à l’idée qu’ils sont le fruit d’une longue évolution, pourtant sur terre il existe des ossements d’êtres humains primitif, nos aïeux. Si Dieu est omniscient, pourquoi avoir fait passé des stades intermédiaire à l’homme ? Pourquoi ne pas nous créer humain comme actuellement ? Nous sommes en constance évolution comme tout être vivant sur la planète terre.

    Sur terre, il existe près de 42 000 espèces d’araignées, parmi elles on retrouve des caractéristiques similaire (taille, venin inoffensif pour l’homme, couleur…) Si Dieu existe, et qu’il à donc crée des centaines de milliard de galaxies, qui en leur seins accueillent aussi des centaines de milliard d’étoiles, il se serait penché sur la planète terre pour assouvir son amour pour les araignées, Dieu aime t il les araignées ? Apparemment oui, car pour créer plus de 42 000 espèces d’araignées différentes qui on souvent des caractéristique commune.

    Autre question, les dinosaures, on a des preuves irréfutable sur notre planète de leur existence passée. Sont ils le fruit dune évolution qui par le hasard à favorisé le règne de géant reptiliens ou création de Dieu ? Si Dieu à crée sur Terre les dinosaures et qui les à donc vu prospérer des millions d’années, pourquoi à t il mis fin subitement à leur règne ?

    Notre système solaire, est composé de planètes qui on parfois une lune ou plusieurs en orbite autour de notre soleil. Quel intérêt pour Dieu et donc pour l’humanité de nous laisser dans un système solaire ou seul la Terre accueille la vie ? Quel intérêt pour Dieu de créer Vénus ? une planète affichant 465°C en surface. Je ne vais pas faire la liste des planètes, car elle sont plus hostiles les unes que les autres. Quel intérêt pour Dieu de nous créer un voisinage de planète des plus hostile, ne pouvant pas nous accueillir. Dieu souhaite il que nous restons à jamais condamnés sur notre planète Terre ?

    Les distance entre les étoiles est tel qu’il est difficilement compréhensible pour notre cerveau humain de les appréhender, on parle de dizaine d’années lumière de distance, si tenté qu’on arrive à voyager à une telle vitesse. Quel intérêt pour Dieu, de créer de telles distances entre les étoiles, est-ce volontaire pour nous laisser dans l’ignorance ? Ne parlons même pas de la distance entre les galaxies.

  118. pasteur Marc Pernot Marc Pernot dit :

    Je ne sais pas quels croyants vous avez rencontré, monsieur.
    Mais oui, nous croyons en Dieu et nous savons très bien, que l’humain est le fruit d’une longue évolution, cela ne pose aucun problème théologique, bien au contraire. Car précisément, qu’il y ait eu évolution dans l’univers, avec apparition progressive de réalités extrêmement complexes comme une molécule, un être vivant, et encore plus un être pensant et aimant… cette évolution rend assez plausible qu’il y ait une certaine source à cette évolution.
    Chacun pense ce qu’il veut. Mais inutile de prendre ceux qui ne sont pas du même avis que soi pour des imbéciles.

  119. emdeclerm dit :

    je suis navrée de voir parfois qu’on prend le récit de la genèse pour argent comptant… c’est uniquement métaphorique même si Dieu a créé le monde … on explique la venue de l’homme et l’émergence du mal dans bien des mythes … je me demande si l’être humain n’est pas du point de vue scientifique la conséquence d’un accident biologique sur des cellules

  120. Jean-christophe dit :

    Marc Pernot, je vous invite à relire la première phrase de mon texte 😉
    Pour rappel, la première phrase que j’ai écrite est : « Je suis agnostique, je raisonne, je ne prétend pas détenir une quelconque vérité. » Va falloir m’expliquer ou je prend les gens pour des idiots 😉

  121. pasteur Marc Pernot Marc Pernot dit :

    Et bien, quand vous dites:

    « Ceux qui croient en « Dieu » ont du mal à se faire à l’idée qu’ils sont le fruit d’une longue évolution ».

    Ce n’est pas vrai, comme je vous l’indiquais. Nous croyons en Dieu mais nous n’avons absolument pas de mal à nous faire à l’idée que nous sommes le fruit d’une longue évolution, bien sûr.

  122. Jean-christophe dit :

    Ok j’entend bien, mais je vais donc être plus précis et étayer mon propos. Je pense que les croyants on effectivement du mal à se dire que leur plus lointain ancêtre est une une sorte de cellule primitive unicellulaire comme la paramécie. La totalité des mammifères on des membres locomoteur, une bouche un nez, deux oreilles, bref des similitude anatomique, le cheval et le chien on 4 membres locomoteur, une queue, une bouche, deux yeux, deux oreilles…Bref, quand on observe le règne animal, on ne peux que noter des similitude d’ordre anatomique, car leur branche d’espèces avant d’évoluer différemment on eu des ancêtre commun. C’est en cela que je dis que croire en Dieu c’est finalement sous estimer la nature qui est probablement la source de toute vie sur terre et l’univers. Sous estimer la nature c’est sous estimer sa force exceptionnelle, son aptitude à créer la vie y compris dans les conditions les plus reculés et extrême de notre planète. A titre personnel, l’idée de descendre d’une longue évolution qui remonte jusqu’à une petite cellule unicellulaire qui aurait évolué pendant des millions d’année me parait crédible.

  123. pasteur Marc Pernot Marc Pernot dit :

    Encore une fois, les croyants n’ont aucun mal à se dire que leur lointain ancêtre est un bouillon de molécules. En tout cas la plupart des catholiques et des protestants n’ont aucun problème avec cette réalité.

  124. PIETRA Guilliano dit :

    Dieu désigne un être ou force suprême dirigeant l’univers, au delà de toute compréhension humaine dont lui même l’auteur de toute la création existant ainsi les multivers « Le Self existent » mais comme c’est trop facile de s’arrêter là, sur les conclusions religieuse.
    Tout est une question d’évolution, par exemple ce que fait de nos jours l’intelligence l’artificielle , si on reste bloqué dans notre bulle on allait certes se prosterner devant Thales , Leonard , Archimède et Tesla ainsi de suite…et de dire qu’il n’y a pas plus grand qu’eux !
    Le principe créateur a toujours exister depuis toujours dans le temps mais c’est une question d’ordre , d’orientation , dimension et pleins de critères physiques.
    L’intelligence que l’homme possède est une infime partie de ce principe créateur.
    Et ce principe créateur pour moi est un grand serveur spatial qui relie toute les matières existante, les analyse, les conçoive et les redistribue naturellement dans l’infinie, une sorte d’appareil d’extra terrestre très évolué et le temps que cela a pris pour en arriver au big bang est infinie.Certes une belle maison ne peut être assemblé toute seule si on la démolie car on pense au compteur du temps et un constructeur pour remettre les déco etc.. mais s’ il existe des appareils au delà de nos compréhensions humaines capable de tout faire et que le temps d’assemblage = infinie tôt au tard la maison serait rassemblée.
    L’intelligence qui a toujours existé et qui permet l’évolution et toute sorte de vie vous pouvez l’appelez dieu si vous voulez mais loin d’être un dieu qui va détruire la terre et punir les hommes en enfer et loin d’avoir un visage sur un throne ou un sceptre dans la main car lui il siège dans les énergies car il est trop grand et puissant.
    Donc qui a crée dieu ? personne ( L’énergie était toujours là)
    Qui a crée l’homme ?Personne ( Les matières ont toujours existaient )
    Comment l’homme est arrivée, comment la terre est arrivée ? ( L’intelligence dans l’évolution de l’infinie a conçu (la terre et l’homme) dans un atelier spatial qui a finalement déclenché un big bang !
    « La vie des hommes sont comme des ampoules et la mort c’est l’absence de l’électricité dans les ampoules. »
    Qui donne la vie c’est l’intelligence énergétique
    La création est elle complète ? NON car l’intelligence ne cessent de circuler dans l’infinie et d’autres matières dans d’autres dimension peuvent provoquer la rencontre de l’homme et d’autres espèces d’extra terrestres.
    La religion a été inventé par des malins afin de rassurer les faibles.
    Renfermer toute la création de l’univers dans un livre de plus de 2000 pages est un non respect de la connaissance des humains.

  125. Richard dit :

    Je remercie les gens croyants et incroyants d avoir dit ce qu ils pensaient..cela prouve déjà notre libre arbitre..que nous soyons croyants ou pas nous allons tous à la tombe. Deux histoires s offrent à nous. Croire en un Dieu qui peux me redonner la vie ou croire que je vais servir d engrais à la planète. Qu elle est donc l histoire que je préfèrerai ..dé désolé de rester très terre à terre….pourquoi un athée à du mal à comprendre un croyant?…. quand un enfant adopté recherche ses parents biologiques, cela s inscrit dans son coeur parfois cela devenant obsessionnel, cette recherche ce lien invisible puisque il n à pas parfois encore retrouvé ses parents. Son désir de les retrouver. Le croyant à donc cette envie irrésistible de rencontrer ce lien invisible qui l appelle… ;)…

  126. emdeclerm dit :

    on n’a peut-être ce désir plus ou moins profond au fond de nous. Même si on ne croit en rien, on peut être curieux quand même. Il y a aussi des croyants qui se disent au moment de mourir que peut-être finalement non rien ne les attend et des athées qui ma foi, se disent mais pourquoi pas quelque chose ? on est tous face à ce mystère et je trouve un peu décevant les gens qui n’ont de certitudes que ds un sens ou ds l’autre… ça se respecte ms on est jms sûr de rien… on projette bcp de notre imaginaire dans la mort et ça ne ressemblera peut-être pas à ce qu’on pensait.

  127. emdeclerm dit :

    dans tous les cas on servira tous d’engrais pour la planète le corps qui reste en terre se décompose

  128. david dit :

    Je me pose une question ,si nous somme tous fais atome la matière devient poussière oui tout, du plus petit atome quantique jusqu’a au fin fond de l’univers ,oui c’est juste ,mais alors l’univers c’est fais pas le bing bang ,donc pas le feu premier élément avant l’eau ‘l’air ‘terre OK jusque la ,imaginons que tout disparaît je dis bien tout ,judqu’au fin fond de l’univers tout brûle ou explose ,alors atome devient poussière ,mais alors la poussière es une atome qui meurt pas , c’est comme si je brule la terre (la planète)avec le feu mais avec un feu éternel qui brûle toute la matière ,qu’es qui reste de la poussière dans l’univers ,mais seul la matière noir dans l’espace ne sais pas disparaitre avec aucun élément comme le feu ,donc la l’espace ou matière ou autre élément ne meurt pas ,on dit que l’univers es en expension ce qui veut dire qui y a de l’espace devant l’univers il y a devant l’univers un autre espace pour que l’univers avance sans s’arrêter ,l’atome devient quoi si on la détruit ,puisque sur terre tout es fait atome ,je sais pas si vous me comprenez bien ce que je veux dire ,l’atome ne meurt pas alors ,ou je me trop elle disparait pas ou elle devient poussière .pour moi rien disparaît tout se transforme ,un cycle sans fin donc une vie éternel .

Laisser un commentaire