S'abonner par :
 rss
 email
calligraphie de Salam

Calligraphie de Salam « la Paix »

Question d’un visiteur :

Moi j suis muslimun alors la comment jesus peut etre un dieu. Un dieu et un papa e fils comment peut avoir trois difinition en meme temps? Comment jesus peux sauver notre vie si lui meme n’a pas pu avoir sauver la sienne ? la base chez les cristiens pour aller au paradis d’apres vous c la croiance a jesus comme fils de dieu la question a poser ceux qui sont né avant de jesus où vont ils aller ? L’idee de dieux existe avant jesus, la croyance a dieu seul et unique pourquoi cet idee a t-elle changer si dejas toute la religion etait apres la mort de jesus? Alors la ce sont des personnes qui ont créée la religion créstienne et la loi ou bien jesus avant de mourir?

Réponse d’un pasteur :

Bonjour Monsieur

Tous les chrétiens, théoriquement, sont strictement monothéistes. Même ceux qui aiment exprimer leur foi de façon trinitaire comme Père, Fils et Esprit, cela ne fait pas trois dieux mais un seul Dieu, comme quand des musulmans appellent Dieu de 99 noms différents, quelqu’un qui accuserait les musulmans d’avoir 99 dieux serait tout simplement un calomniateur. Ensuite, on peut discuter du rapport entre Jésus et Dieu, mais cela ne doit pas remettre en cause la foi en un Dieu unique (à mon avis… mais chaque chrétien a bien entendu le droit de penser ce qu’il veut, d’exprimer sa foi comme il veut et de prier comme il veut).

La vie humaine n’est pas uniquement la vie biologique (la vie du corps), il y a aussi la vie spirituelle (éternelle). Jésus n’a pas pu sauver sa vie biologique, mais il est vivant dans l’autre monde, et il a été, et il est encore une source de vie (spirituelle) pour des milliards de croyants.

L a base pour aller au paradis, c’est l’amour de Dieu pour chacun de ses enfants. C’est ce que nous a révélé Jésus-Christ. Dieu est le tout miséricordieux. La miséricorde garde ce qui est bon dans la personne et elle élimine ce qui est mauvais. Cela veut dire que Dieu garde chaque personne dans son cœur comme une tendre maman garde chacun de ses enfants, même si aucun de ses fils et filles soit parfaitement fidèle. Et cet amour de Dieu nous appelle à essayer d’être quelqu’un de bien, en réponse à cet amour et à cette confiance que Dieu met en nous.

Oui, la croyance dans la divinité existe depuis que l’être humain n’est plus seulement une sorte de singe, à l’aube de l’humanité. Et c’est vrai que la foi en un Dieu unique est progressivement apparue au moyen orient (Babylone, Egypte, peuple hébreu, et peut-être aussi dans d’autres religions).

Jésus n’a pas créé une nouvelle religion, il a renouvelé la foi, et relativisé l’importance de la religion comme un exercice au service du développement de la personne humaine, comme aimant Dieu de tout son être et son prochain comme soi-même. Les disciples du Christ ont donc eu à tenir compte de cela pour faire évoluer leurs pratiques religieuses, et nous sommes aussi appelés à le faire, pour être sans cesse plus fidèles à Dieu.

Que Dieu vous bénisse et vous donne la Paix.

pasteur Gaspard de Coligny

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

12 Réponses à “Question : Je suis musulman, quel rapport entre Jésus, Dieu, la vie et la religion ?”

  1. MELANCHOLIA dit :

    Bonjour

    Si Jésus avait été créé par L’Homme, il ne serait pas l’un des plus grands prophètes y compris dans l’Islam. Aujourd’hui malheureusement, on essaie de différencier ces religions qui n’appartiennent en fait qu’à un seul: notre Seigneur, qui a tant aimé ce monde qu’il lui a envoyé son fils…Chrétiens, Juifs, Musulmans, ne faisons pas de différence quant à la finalité. Que Dieu vous bénisse!!!

  2. Havah dit :

    Ayant une mère musulmane, j’ai souvent entendu ces questionnements et ces arguments. Ce qui m’a toujours fait sourire est le paradoxe entre la croyance en un Dieu omnipotent et omniscient, qui a tout créé, qui a permis à une vierge d’avoir un enfant (l’Islam le reconnaît et l’admet que Jésus est né d’une vierge, Myriam) et l’impossibilité pour ce Dieu d’avoir un enfant, s’il le désirerait. Si c’est ce Dieu, de par sa toute puissance, qui a institué de par la création, le modèle même de la famille avec des parents et des enfants, pourquoi est-ce qu’il ne pourrait pas décider d’avoir un fils? Pourquoi est-ce qu’il n’aurait pas de fils?
    En ce qui concerne la trinité, j’avais lui une fois sur un site chrétien américain qui donnait des conseils aux adultes sur la façon la plus simple d’expliquer ce concept à des enfants, que c’était une bonne idée de prendre l’exemple de l’eau. L’eau (H2O) est une matière qui existe sous forme liquide, solide (la glace) et de vapeur: 3 états différents, aux propriétés particulières, pour une même matière qui n’en reste pas de l’eau.
    Pour conclure, je dirais que même si l’on a besoin de son intellect pour éviter d’être des éponges qui aspirent tout sans distinction, certaines choses ne peuvent être comprises qu’avec l’entendement de Dieu et c’est le cas du mystère de la Trinité. Je ne dis pas qu’il faut être chrétien pour le comprendre, mais la Trinité, c’est Dieu. Et de tout temps, quand un homme, peu importe sa couleur de peau, son origine sociale ou ses croyances religieuses, a exprimé à Dieu (sans savoir qu’il s’appelait Yahvé ou sans qu’il ne l’appelle Dieu), qu’il désirait le connaître, Dieu s’est révélé à lui dans un langage accessible à cette personne. Je pense que la loi de Dieu est effectivement écrite dans le coeur de tout être humain et que Dieu peut conduire petit à petit des gens à Jésus, puis leur faire découvrir l’Esprit. Les témoignages de conversion d’athées et de personnes d’autres religions au christianisme, qui disent qu’ils ont décidé un jour de lire la Bible, et sans même avoir des chrétiens mûrs à leur côté pour leur expliquer les choses, ont été saisis par la personne de Jésus. Selon MA foi en tant qu’individu, si l’on dit à Dieu: « Je veux te connaître, révèle-toi à moi », il le fait et certaines choses deviennent des évidences.

  3. Mp Mariel dit :

    Bonjour, je vous cite : » Jésus n’a pas pu sauver sa vie biologique, mais il est vivant dans l’autre monde, … »
    S’il n’a pas pu sauver sa vie biologique, est-ce qu’il a pu au moins sauver celle de Lazare, qui était mort depuis quatre jours (il sentait déjà !) ? Jean 11 et Jean 12 :
    « Six jours avant la Pâque, Jésus arriva à Béthanie, où était Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. Là, on lui fit un souper ; Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui se trouvaient à table avec lui. »
    – Si c’est une résurrection biologique, apparemment, Lazare mangeait puisqu’il était à table et sans séquelles de sa mort biologique.
    – Si sa resurrection n’est pas biologique, comment se fait-il qu’il mangeait à table comme tout le monde, était-ce pour donner le change ? Et qu’est-il devenu dans la suite des temps ?
    – Non seulement Lazare mangeait mais en plus il témoignait à beaucoup de gens au point que :
    « Une grande multitude de Juifs apprirent que Jésus était à Béthanie ; et ils y vinrent, non pas seulement à cause de lui, mais aussi pour voir Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. Les principaux sacrificateurs délibérèrent de faire mourir aussi Lazare, parce que beaucoup de Juifs se retiraient d’eux à cause de lui, et croyaient en Jésus. »
    Ainsi il aurait témoigné de sa résurrection biologique !
    Je pense que vous pourriez avoir presque raison dans votre concept de la résurrection de Jésus, parce que les disciple à un moment pensaient comme vous :
    Jésus en effet n’ouvre pas les portes, il passe à travers. Réaction des disciples :
    « Tandis qu’ils parlaient de la sorte, lui-même se présenta au milieu d’eux, et leur dit : La paix soit avec vous ! Saisis de frayeur et d’épouvante, ils croyaient voir un esprit. » (Luc 24:37)
    Voilà c’est ça, on dirait que vous en êtes resté au verset 37 !
    Mais voilà ! l’évangile ne s’arrête pas au verst 37 :
    Le cas de Jésus n’est-il pas apparenté à celui de Lazare, en effet lui aussi parle au milieu des disciples et il les mets au défi :
    « 38 Mais il leur dit : Pourquoi êtes-vous troublés, et pourquoi pareilles pensées s’élèvent-elles dans vos coeurs ? 39 Voyez mes mains et mes pieds, c’est bien moi ; touchez-moi et voyez : un esprit n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’ai. 40 Et en disant cela, il leur montra ses mains et ses pieds. »
    Et même il mange !
    « 41 Comme, dans leur joie, ils ne croyaient point encore, et qu’ils étaient dans l’étonnement, il leur dit : Avez-vous ici quelque chose à manger ? 42 Ils lui présentèrent du poisson rôti et un rayon de miel. 43 Il en prit, et il mangea devant eux. »
    Ils ne croyaient pas encore …
    Il a dit aussi à Thomas : « Avance ici ton doigt, et regarde mes mains ; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais crois ». Ca a l’air d’être terriblement concret, tout à fait biologique justement, un vrai corps, le sien, des vrais marques, les siennes justement, et que l’on pouvait toucher, non ?
    A la suite de quoi Thomas se prosterne et adore, et laisse échapper – « Mon Seigneur et mon Dieu »
    Il était parvenu à la bonne conclusion, à la bonne interprétation, la bonne version du concept de résurrection, il venait d’entendre, de voir, de toucher.
    Et Jésus dément aux apôtres qu’il ne soit qu’un esprit.
    Pourtant je le crois, Lazare ressuscité est re-mort ensuite, car sa résurrection était purement biologique, et il n’est pas encore venu le temps de la résurrection générale des morts.
    Mais Jésus lui, n’est pas re-mort, mais sa resurrection démontre qu’il était réel, que son corps était le même et donc portait les marque qu’il a réellement subies, mais son corps et sa chair ressuscitée n’était plus putréfiable, devenu « corps spirituel », totalement transformé, capable de vivre dans les deux dimensions de la réalité, le monde de la physique et le monde spirituel, et possédant l’immortalité, puisque « Jésus ressuscité ne meurt plus » dira l’apôtre (et Il doit revenir pour juger les vivants et les morts.)
    Justement la notion de Jugement implique la notion de Justice qu’il démontrera parfaitement. En effet s’il n’y avait pas de Justice, en quoi y aurait-il besoin d’un salut ? Dieu ne s’est-il pas frappé Lui même (en son Fils) pour nous faire échapper à sa Justice qui demeure ainsi parfaite, autant que son Amour l’est ?
    « Alors il leur ouvrit l’esprit, afin qu’ils comprissent les Écritures.
    46 Et il leur dit : Ainsi il est écrit que le Christ souffrirait, et qu’il ressusciterait des morts le troisième jour, 47 et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem. 48 Vous êtes témoins de ces choses. »

  4. Il convient comme toujours dans un texte biblique, de faire la différence entre ce qui s’est passé matériellement et ce que dit le texte en ce qui concerne notre salut.
    Par exemple, quand on dit que Jésus est la lumière du monde, c’est vrai en ce qui concerne notre salut, c’est vrai spirituellement, mais ce n’est pas vrai matériellement.

    En tout cas, face à un récit, on peut se demander que s’est-il passé historiquement, matériellement ? C’est une question et qui concerne les contemporains, pas nécessairement nous. Ce qui nous importe c’est la portée de ce texte pour nous aujourd’hui.

    Comme vous le montrez, en ce qui concerne Lazare, du point de vue historique matériel, il ne s’agit en tout cas pas d’une résurrection au sens où nous sommes ressuscités en Christ. Mais pour Lazare, il s’agit au mieux d’une réanimation prodigieuse. Or ce sens littéral n’a pas trop d’intérêt pour nous, en tout cas (même si pour monsieur Lazare c’était assez significatif, mais pas tant que cela puisqu’il a bien fini par mourir quand même au sens de la vie matérielle, historique). L’intérêt est donc de voir ce que nous dit ce gest de Jésus. Qu’il est puissant ? Oui. Mais en quel sens ce texte dit qu’il est puissant POUR NOUS ? Pas en ce qui concerne une réanimation de notre corps quand nous avons un accident, mais la véritable résurrection dans ce texte c’est celle de Marthe, puis de Marie, les sœurs de Lazare qui sont mises en route par la foi en Christ.

    Et cette réanimation de Lazare n’a rien à voir avec la résurrection de Jésus, qui est le premier ressuscité des morts, et dont la résurrection parle de notre résurrection. Au sens où Paul nous dit que nous sommes morts à la vie ancienne en Christ et que nous avons été ressuscité (au passé) en Christ par la puissance de Dieu. Et donc quel que soit la façon dont on comprend historiquement et matériellement ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth après sa mort sur la croix, ce qui importe pour nous est de saisir en quoi ce qui est dit dans ces récits nous parle de notre vie en Christ maintenant.

  5. Jeusiane dit :

    MELANCHOLIA
    Je suis d’accord avec vous, au départ il n’y avait qu’une seule religion et quand les hommes ont commencé a construire la tour de Babel, cela a déplu a Dieu qui a « lancé » un sort pour que les hommes parlent des langues différentes, ce qui fera que les hommes ne se comprennent plus et arrête la construction de la dite tour !!

  6. Léon dit :

    Salam wa aleykoum(que la paix et le salut de Dieu soitavecvous)…sachez qu’il existe des dires ainsi que des révélations du prophete de lislam concernant les 3 communauté monothéistes (juives chrétiens et musulmans) ou il declare notamment que parmis toutes les communautés chrétiennes qui existeront vers la fin des temps UNE SEULE serait bien guidé(bonne compréhension etc… ). Il en est de même pour les 2 autres..Pour ma part, J’estime Que Vous (pasteur Gaspard de Coligny)faites partie de cette communauté. Vôtre façon de comprendre les textes bibliques correspond Un peu à L’islam selon moi; Bienque vous ne reconnaissiez pas forcément Le prophète de l’islam( Que la paix de Dieu soit sur lui)

  7. Merci pour les encouragements fraternels.
    Oui, manifestement le prophète Mohammed reconnaissait comme pouvant être valide le christianisme comme religion puisqu’il a même épousé une fille chrétienne, Myriam.
    Reconnaître qu’il existe plusieurs chemins différents vers Dieu est une humilité devant la grandeur de Dieu, si extraordinaire qu’elle surpasse toutes les religions. La Vérité qu’est Dieu englobe la somme de toutes les vérités particulières, subjectives.

  8. Léon dit :

    Comme je l’ai mentionné..Le prophète de l’islam(que la paix et là miséricorde dAllah soitavec lui).avait prédit l’apparition de division au sein même des musulmans;en effet il existe plusieurs communautés de nos jours..Donc sachant que le message pur et authentique de la religion(compréhension du coran et des hadiths »dires et prédictions » ) n’est plus et que chacunes de ces communautés ont des divergences entres Elles , il est important de savoir Quelle est cette communauté bien guidé!..Il existe cependant une communauté peu connu qui a été décrété comme « non musulmane » par les autres communauté musulmane dans les années 1900 mais qui depuis perdure. Ce mouvement islamique se nomme « AHMADIYYA ». Celle ci ne prétend pas rajouter ou bien retirer ne serait ce qu’un iotat des versets du Noble Coran mais invite plutôt à une interprétation des versets coraniques et dès hadiths..Son fondateur avait déclaré être le MAHDI(réformateur guide spirituel) et le MESSI PROMIS Jésus en accord avec les prophéties de Muhammad(paix soit sur lui). Conformément à la parole du christ il ya plus de 2000 ans ainsi qu’à celle de Muhammad (que la paix soit sur lui) il ya environ 1600 ans , il a été dit Que jésus reviendrait vers la fin des temps..plus exactement il est dit ceci : « jésus fils de Marie descendra parmis vous et sera Imam de parmis vous même » ou encore « Il(jésus) brisera la croix ,,tuera le porc »…… Pour les communautés Sunnites shiites et autres, ces paroles du prophète Muhammad sont prises au sens littéral ,tandis que nous Ahmadis prennons cela de manière METAPHORIQUE
    Selon nous la dîtes descente de jésus du ciel est spirituelle et non physique comme certains musulmans le pensent. NB: si vous êtes intéressé je vous invite à faire recherche sur Mirza Ghulam Ahmad ,fondateur de la communauté Ahmadiyya.sur le site www. IslamAhmadiyya.org….D’où nôtre rejet de la part des autres communautés musulmanes et de nôtre privations à effectuer le pèlerinage à la Mecque par ceux ci. J’aimerais aussi souligner qu’à défaut d’avoir ces petites divergences par rapport a nos prophéties commune cela ne change en rien notre façon de prier ou d’effectuer le jeûne.
    Personnellement en tant que Ahmadis et au vue de tous ce que vous avancez précédemmentk concernant la personne du prophète jésus (Issa) « paix sur lui » , de la définition du saint Esprit, et de L’UNICITÉ de Dieu; je ne peux que approuver les « dires » du prophète de l’islam et voir que vous êtes très certainement la communauté dont Il parlait ; selon ma croyance bien évidemment…
    La mort et la résurrection du christ après sa crucifixion est remis en cause car selon nous jésus christ fit une allusion sur sa Mort, bien avant d’être condamné par pilate, la comparant au miracle de Jonas « [….]il en sera de même pour le fils de l’homme »
    Le coran nous dit qu’il n’a ni été crucifié ni tué et que ceci fut un Faux semblant( lire le coran ..sourate Myriam/al ma’ida); il est possible quune majorité de musulmans le comprennent d’une manière litterale mais en ce qui Nous (Ahmadis )concerne , Jesus fut bel et bien crucifié mais donna l’impression d’être mort comme qqn qui tomberait dans un coma.
    Jonas n’est pas mort dans le ventre de la baleine >>>de même il en sera pour le « fils de l’homme »( Jonas n’est pas ressuscité en définitive mais jésus prédit qu’aucun autre miracle ne sera donné le concernant!!.
    Je pense qu’il faut sérieusement réfléchir sur ça.
    Pour conclure , je pense que tous les prophètes avant jésus étaient autant des êtres humains qu’il ne l’était lui même ou que Vous et Moi ..tout être humain ki vit meurt une fois et reviendra au jour de la résurrection(jugement dernier). En effet la question au sujet de la résurrection des morts faites par Jésus reste en suspens et mériterait réflexion à mon sens.
    J’espère que vous trouverez les réponses à vos interrogations. Merci

  9. Je trouve ce concept d’une unique voie fidèle dans chaque religion intéressant.
    Cela invite à se perfectionner soi-même, afin de chercher sans cesse à affiner, purifier sa propre voie, ses pensées, ses actes, ses prières.
    Ce concept est ainsi porteur de vie, à condition évidemment d’avoir de l’humilité, celle de ne pas se prendre encore comme parfait, ni soi-même, ni son propre courant. De ne pas se croire arrivé, mais encore comme un enfant devant Dieu, ayant à apprendre et à grandir. Si n’on n’a pas cette humilité, le concept d’unique voie fidèle devient nocif pour notre propre développement selon Dieu, et cela devient pénible dans le rapport avec les autres puisqu’on se croit dans la vérité parfaite, qui n’appartient en réalité qu’à Dieu seul.

  10. Anna dit :

    Léon, en ce qui vous concerne vous dîtes que Jésus fut crucifié mais qu’il donna l’impression d’être mort comme une personne dans le coma ????????????? Vous remettez en cause la mort et la résurrection de Christ soit c’est votre pensée mais elle me déplaît !

  11. Philip24 dit :

    « Reconnaître qu’il existe plusieurs chemins différents vers Dieu est une humilité devant la grandeur de Dieu ». Pasteur Gaspard de Coligny.

    Pourtant vous savez certainement que de nombreux Chrétiens interprètent la phrase « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi » (Jean, 14), comme l’indication d’un chemin unique vers Dieu.
    Selon eux, les autres voies ne mèneraient pas à Dieu.
    Qu’en pensez-vous ?

    Pour ma part, Dieu et Allah sont un seul et même, tandis que Mahomet et le Christ sont ses prolongements, parfaits rayons de Sa Lumière. Le Christ est la Voie, car il est un avec Dieu, tout comme le Prophète Mahomet et un avec Allah, l’Unique.

    Dans le même sens, est-il possible d’admettre que les différents envoyés de Dieu (Le Bouddha, Mahomet, Le Christ) soient les différents visages d’un seul et unique, les visages du Sans Visage, les noms du Sans Nom ?
    Ceci impliquerait que Dieu est Un (La Ilaha Illallah) et qu’Allah et Dieu sont les différents noms d’un seul et unique.
    Qu’en pensez vous ?

    Il est possible d’espérer entendre comme le Pasteur Martin Luther King aurait pu le dire :

    J’ai fait le rêve d’une terre réconciliée en Dieu, dont les enfants se donnent la main
    J’ai fait le rêve d’une humanité ayant banni de ses pensées l’idée même de tuer au nom de Dieu qui est Paix, Amour et Unité
    J’ai fait le rêve de religions unies dont les croyants viendraient prier Dieu ensemble, le chrétien dans la mosquée avec les musulmans, le musulman dans la synagogue avec le juif, …

    Et je vois un Pasteur cheminant vers Dieu avec un musulman ! Je ne rêve pas !

    Dieu au-delà des visages.
    Philip24

  12. Pour « Jésus le seul chemin », cette question est intéressante. Il y a deux compréhensions possibles de cette phrase.
    Soit comme une fermeture soit comme une ouverture.
    Soit comme du sectarisme soit comme du respect.
    Voir https://oratoiredulouvre.fr/predications/jesus-le-seul-chemin-jean-14.php

Laisser un commentaire