S'abonner par :
 rss
 email

fille pleurant - http://www.flickr.com/photos/56695083@N00/4463180056 Found on flickrcc.net

Question d’un visiteur :

Bonjour,

Votre affirmation de l’aide puissante de Dieu et de la prière me fait bien réfléchir.

Où était l’aide de Dieu pour les pauvres prêtres pédophiles ? Car enfin, de prêtres qu’ils sont, ils ont dû certainement s’en remettre à leur Créateur! Et quel fut le résultat? Ils ont harcelé, violé, pendant tellement de temps pour certains et tout cela sous le couvert d’une hiérarchie qui elle aussi à dû se tourner vers la prière. Et quel fut le résultat ? Elle s’est tue par peur du scandale! Où était l’aide de Dieu ? Est-ce Dieu, la lumière de l’Esprit-Saint qui a soufflé le mutisme, permettant ainsi le viol de tant d’enfants innocents ?!

Tout cela permet de douter de l’efficacité de la prière, ne trouvez-vous pas ?

Bien à vous.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour Madame

Je pense que j’ai du parler plutôt d’une « aide puisante », mais pas « toute puissante » de Dieu et de la prière. Même Dieu ne peut pas refermer une plaie ouverte et la cicatriser en une seconde, mais il faut du temps. Même Dieu ne peut pas faire repousser la jambe de quelqu’un qui l’a perdue. Jamais. Pourtant oui, la prière sert à quelque chose, et nous sommes des milliards à en témoigner. Mais ce c’est pas comme un bouton que l’on presse et qui débloque la situation.

Dieu a bien certainement une horreur toute particulière contre la pédophilie, et il lutte certainement de toute sa puissance contre cette maladie et contre sa manifestation dans des actes. Mais il n’y arrive pas toujours. C’est un peu choquant, mais compréhensible. Comment en vouloir à une mère aimante dont le fils est devenu pédophile. On peut lui dire quelle aurait dû empêcher son fils de 40 ans de faire ça,… qu’elle est responsable. Dieu est comme une mère qui essaye d’élever ses enfants et qui a parfois de gros gros problèmes de résultat.

Oui, il y a des pédophiles qui prient Dieu. J’ai été aumônier des prisons pendant des années. La moitié des prisonniers, peut -être, est composée de prédateurs sexuels. Et ils cherchent Dieu comme vous et moi, ils prient, certains préparent gentiment un gâteau avec les moyens du bord pour la réunion biblique hebdomadaire… Leur part de folie monstrueuse est comme dans un recoin obscur, elle leur est presque inatteignable par eux-mêmes, presque même inconnue, niée. C’est assez surréaliste, et effrayant de voir ces personnes la plupart du temps absolument comme tout le monde. C’est bien entendu la même chose quand la personne est prêtre, pasteur, instituteur, beau-père ou grand père… Et les églises, les institutions et les familles ont trop voulu cacher ces faits par honte, se rendant complice de ces crimes et en laissant d’autres se commettre. C’est inacceptable, évidemment. Et c’est largement dénoncé aujourd’hui.

La prière peut aider un pédophile, elle peut accompagner une amélioration, elle peut l’aider à reconnaître qu’il y a un problème, un gros gros problème, et ensuite déclencher un désir de soins… Elle peut l’aider à vivre, aussi, avec ce quelque chose de terrible au fond de soi, enfermé pour un nombre important de journées interminables.

Amitiés

pasteur Gaspard de Coligny

Plusieurs centaines d’autres questions & réponses sur le site

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

10 Réponses à “Question : quelle efficacité a la prière si Dieu ne peut rien contre les pédophiles ?”

  1. Nicolas dit :

    Votre réponse ne me rassure pas. C’est au pédophile de prier pour leur maladie??? Et s’il persévère, peut-être que Dieu lui apportera une solution??
    Donc même si par miracle on est conscient d’un problème (pédophile, égoïsme, jalousie, etc….), que l’on souhaite changer, Dieu aura du mal à aider, a amener à une guérison.
    Je sais que ma mère m’aime et souhaite le meilleur pour moi, tout comme Dieu me direz-vous, mais moins, je sais aussi qu’elle ne peu pas grand chose contre mes éventuels tourments (même en me confiant à elle). Si je vais vers elle avec une demande, la réponse est oui ou non mais c’est claire!!
    Pourquoi prier sans cesse Dieu s’il ne peut améliorer le coeur de ceux qui veulent devenir meilleurs.
    Et bien sur je ne parle même de ceux qui n’en sont pas conscient, ne le souhaitent pas ou ne sont pas croyants donc aucunes prières.
    Et les victimes dans tout ça???

  2. Dieu ne peut pas tout, mais ce n’est pas au point que Dieu ne puisse rien faire non plus. Il peut faire des miracles, surtout quand on lui ouvre son cœur par la prière. C’est ce que je voulais dire ci-dessus. Mais si on lui ferme notre cœur, refuse la relation avec lui, ou si on ne le lui ouvre pas en ne le priant pas (ce qui revient à peut près au même), Dieu a beaucoup plus de mal, c’est vrai.

    Pour les victimes, Dieu peut aussi faire des miracles en les aidant à se reconstruire. Il n’y a pas de situation totalement désespérée. Mais là aussi, il est bien utile de s’ouvrir à cette action de Dieu, à son pouvoir de guérison et même de résurrection par la prière et la pensée consciente.

  3. Nicolas dit :

    Merci pour votre réponse. J’avais pas bien compris ce que vous vouliez dire.
    J’avoue être assez frustré car mes prières semblent vaines. J’ai beaucoup de problèmes : professionnellement c’est très compliqué mais j’ai quand même un boulot en CDI, financièrement c’est de toute façon désespéré malgré mon salaire et ajouter à ça, demain je fais une biopsie pour une suspicion de cancer. Très franchement je n’attends aucun miracle, d’autres subissent autant voir bien pire donc pourquoi pas moi, mais ça fait tout de même beaucoup pour une seule personne.

    Bien à vous

  4. Franchement, oui. Je pense à vous par l’amitié et par la prière.
    C’est déjà à mon avis un point important à noter que le cancer, si cancer il y a, ne vient pas de Dieu, et que Dieu lutte à vos côtés contre la maladie. Lui, les médecins, vous, et l’ardeur et la passion de vivre, et l’espérance que donnent la foi : cela forme une sacré équipe pour que la vie prenne le dessus.

  5. Bonjour,

    J’ai été touchée par ce fil de discussion et je voulais dire, d’une part, que j’apprécie beaucoup le témoignage du pasteur Pernot sur son expérience d’aumônier de prison ( nous avons tous tendance à considérer les prédateurs sexuels comme des monstres absolus et à leur dénier même la possibilité de la miséricorde divine…), merci pasteur Pernot de nous rappeler leur humanité malgré tout présente, et d’autre part, je voulais témoigner ma compassion à Nicolas qui se bat sur tous les plans… Je songeais, à vous lire, que même le Christ en croix a douté de l’efficacité de sa prière : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » (Psaume 21 ou 22) Je trouveriez peut-être du réconfort, Nicolas, à lire ce psaume en entier, car il décrit la détresse la plus totale mais se termine sur des versets d’espérance. J’ai pour ma part traversé des abîmes de désespoir mais ressenti très fort les paroles évangéliques « Ta foi t’a sauvée ». Et je pourrais témoigner de l’exaucement de très nombreuses prières. Oui, Dieu nous écoute quand nous nous tournons vers lui, même si nous ne le ressentons pas dans l »immédiat. Il y a des exaucements qui nous viennent parfois des années plus tard…

  6. Nicolas dit :

    Merci Pasteur et Véronique pour vos encouragements. J’espère seulement que Dieu ne m’oublie pas. Je suis vraiment au fond du trou et j’ai maintement l’impression de creuser. Tout me tombe dessus en même temps. Dieu fait ce qu’il veut et peut et en son temps, mais dois-je tout perdre, devrais-je tomber si bas avant un éventuelle exaucement ? Je lutte de toute mes forces mais là c’est vraiment plus possible.
    On verra bien ce que l’avenir me réserve.
    Merci à vous

  7. stephane pahon dit :

    Cher Nicolas, je suis de tout coeur avec vous.
    Ce qui est positif c’est que malgrés tout ce qui
    vous arrive vous fassiez encore cette démarche
    de communiquer, vous dire aux autre.
    Vous êtes debout.
    Cest cela aussi le pouvoir de résurection …
    Bon courage et bien à vous.
    Amitiés….stéphane Pahon

  8. Nicolas dit :

    Bonjour,
    Merci à tous pour vos encouragements, c’est vraiment très sympa!!
    Je vous annonce que j’ai un soucis en moins et pas des moindres!!!! Mon médecin m’a annoncé aujourd’hui les résultats de la biopsie. C’est bénin et pas cancéreux. j’aurais un suivi mais tout va très bien.
    Je suis loin d’être tiré d’affaire financièrement bien au contraire, chaque jour m’apporte son lot de mauvaises nouvelles (impôts, banque, lettres d’huissiers….), mais c’est vraiment un poids en moins. Je suis soulagé!!!
    Merci vraiment beaucoup pour votre soutient.

  9. lys dit :

    Bonsoir
    s il est difficile de guérir et quelques fois pas du tout de la pédophilie, il est bien plus difficile de se remettre d un tel acte, prière, psy, combat, rien n y fait. Et ce qui est pire c est quand vous ne pouvez être confronté au violeur.. on m a toujours dit que c est dieu qui a permis que cela m arrive. J ai vécu des années avec cette conviction au point d avoir minimisé ce qui m etait arrivé. Les hommes sont passé dans ma vie, j ai eu des enfants, mais en fait je n’ai eu qu eux car la plenitude, l amour je ne connais pas et j ai 52 ans..

  10. Emma dit :

    Bonsoir
    La pédophilie est un mal profond, il y a beaucoup de maladies ici dont on ne guérit pas. Le mal n’est pas de Dieu… Le mal vient du malin, de l’humain qui souffre et qui en fait souffrir d’autres autour de lui.
    La souffrance, on doit la porter tout comme Jésus qui s’est fait homme pour nous…pour venir à notre rencontre. C’est la voie de l’initié… L’âme est en cheminement, elle apprend malgré tout à aimer… À pardonner…. À aider son frère , sa sœur, voisin, ami qui est dans le besoin… En s’ouvrant à la souffrance des autres on en arrive à sublimer la nôtre et c’est ce qui est grand et mystérieux… L’âme s’élève vers son créateur jusqu’au jour où le voile se déchire..elle se prépare à vivre l’éternité. Les yeux du cœur s’ouvrent enfin. L’essentiel que l’on croyait n’est plus. L’amour le vrai n’est pas de ce monde, il est grandiose et pur et merveilleux… Il est infaillible et fidèle…Il est Dieu!
    J’ai moi-même un cancer, ce n’est pas toujours facile de le vivre, mais j’accepte cette étape de ma vie qui m’amène plus loin et plus haut et Dieu merci, Jésus me tient la main en me disant n’aies pas peur je suis là avec toi à chaque instant…à chaque soupir jusqu’au dernier. C’est son amour à Lui qu’il faut chercher, tout grandiose qu’il est, il nous apporte l’espoir qu’un jour tout changera et que l’on comprendra le chemin choisi qui nous ramène à la maison… Notre âme que Dieu a racheté à prix d’or.
    C’est quand on est à bout de force, que l’on comprend l’abandon total, comme un petit enfant dans les bras son pére. C’est quand on s’abandonne à Lui avec foi qu’Il nous relève…Dieu peut TOUT… Sa Sagesse est bien au-dessus de nous…

Laisser un commentaire