S'abonner par :
 rss
 email

panneau avec deux flèches - http://www.flickr.com/photos/9390392@N02/817673693 Found on flickrcc.netQuestion d’un visiteur :

Bonjour,

Je me permets de vous écrire car j’ai plusieurs questions à vous poser. J’ai trouvé votre mail en navigant sur le site internet de l’oratoire et j’ai vraiment beaucoup aimé votre façon de répondre à chacune des questions qui vous ont été posées.

Mes questions sont les suivantes :

  • Comment peut-on savoir si nous avons vraiment la foi ?
  • Nous prenons des décision dans la vie… comment savoir si nous avons pris les bonne décision ? ou fait le bon choix ?

Je vous remercie par avance pour toutes les réponses que vous allez m’apporter.

Cordialement.

 

Réponse d’un pasteur :

Bonjour
Bravo de vous poser des questions. Et merci pour les encouragements très précieux !-)

Comment peut-on savoir si nous avons vraiment la foi ?

Le fait même de se poser la question est déjà avoir la foi. Car fondamentalement, la foi est un lien. Et la recherche, le questionnement, l’espérance même d’avoir la foi sont des liens avec Dieu, ou avec une certaine transcendance.

Le contraire de la foi c’est donc l’indifférence, l’oubli.

Même celui qui refuse Dieu, l’athée est plus en lien avec Dieu que celui qui ne pense rien.

Le doute n’est donc pas contraire à la foi, car il encourage à réviser ce que l’on pense, le perfectionner. Celui qui serait certain de tenir ne serait-ce qu’une vérité absolue sur Dieu est plus problématique car il est plus en lien avec son église et ses propres convictions qu’avec le Dieu vivant lui-même (qui dépasse tout ce que l’on peut penser et dire de lui).

Le fait de se sentir seul en train de penser quand on prie n’est pas contraire à la foi, puisque prier c’est tout à fait avoir un lien avec Dieu, et il va la prière n’est pas n’est donc pas le doute.

Pour résumer cela, j’aime bien cette phrase très connue des Pensées de Pascal, où il ressent que Dieu lui dit :

Console-toi, tu ne me chercherais pas, si tu ne m’avais trouvé.

C’est lumineux.

Nous prenons des décision dans la vie… comment savoir si nous avons pris les bonne décision ? ou fait le bon choix ?

Ce n’est pas facile, on ne le sait qu’après coup. Car il y a des impondérables, et il est difficile d’avoir une vision totale de la réalité et en particulier de ce que sont et font les autres.

C’est pourquoi votre humilité, votre questionnement est sain. Il est bon de regarder, de réfléchir, de questionner, et d’avoir un retour sur ce que l’on a choisi et fait. C’est comme cela que l’on peut se perfectionner et corriger ses erreurs, réparer si possible les dégâts, et multiplier les bonnes choses en ne les laissant pas filer en vain.

La prière aide bien dans ce processus de lucidité, de réflexion, de choix et de traitement a postériori. Pour deux raisons. La première est que par la prière on met en relation notre idéal (ce que l’on entend par Dieu) et notre vie concrète ce qui est une très bonne démarche de responsabilité et de liberté. La seconde est que Dieu agit comme une dynamique d’évolution et qu’il n’est pas inutile de s’ouvrir à cette dynamique dans le quotidien de ce processus.

Mais je pense qu’il faut se donner les moyens de bien travailler personnellement et librement ce processus de vie, au quotidien. Mais ensuite, on peut se dire que l’on a fait ce que l’on a pu, au mieux. Souvent, nous n’avons peut-être pas choisi LA meilleure des solutions possibles, mais nous en avons choisi une pas trop mauvaise quand même, cela a été notre choix, et Dieu nous accompagnera sur ce chemin et le rendra meilleur. Inutile donc de mille fois regretter… il faut avancer. En nous le faisons avec l’aide de Dieu.

Avec mes amitiés fraternelles

pasteur Gaspard de Coligny

Plusieurs centaines d’autres questions & réponses sur le site

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

6 Réponses à “Questions : comment savoir si on a la foi ? Et si l’on a pris une bonne décision ?”

  1. andre dit :

    Ai-je pris « la bonne décision » un de mes vieux maitres disait: il n’y a pas de bonne ou de mauvaise décision, il y a des décisions dont les conséquences sont différentes …

  2. Si j’attrape une angine, et que j’avais choisi hier de sortir sans manteau ni pull, peut-être que je peux en conclure que j’ai pris une mauvaise décision ?

  3. celine dit :

    « Confie à Dieu ta route, Dieu sait ce qu’il te faut; Jamais le moindre doute Ne le prend en défaut. Quand à travers l’espace Il guide astres et vents, Ne crois-tu pas qu’il trace La route à ses enfants ? // Tout chemin qu’on t’impose Peut devenir le sien ; Chaque jour il dispose De quelque autre moyen;… // Bénis, ô Dieu, nos routes, Nous les suivrons heureux, Car toi qui nous écoutes, Tu les sais tu les veux. Chemins riants ou sombres, J’y marche par la foi : Même au travers des ombres, Ils conduisent à toi. »

  4. Merci pour cette référence à ce cantique « Confie à Dieu ta route », que vous pouvez entendre chanté par l’assemblée dans l’Oratoire ici : https://oratoiredulouvre.fr/audio-mp3-musique.php#lp308

  5. Charles dit :

    * Comment pouvons-nous savoir si Dieu écoute nos prières ?
    * je sais que Dieu ( Jéhovah )est le père de Jésus,,,, alors qui est le père de Jéhovah le tout puissant des puissants ??????

    Merci pasteur de votre comprehension !!!!

Laisser un commentaire