S'abonner par :
 rss
 email

meuteN ous avons appris début mars que notre cheftaine de la Meute Oratoire Pyramide avait été brutalement chassée par les cadres régionaux des Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France. Interdite de poursuivre toute activité. Nous l’avons appris par des parents de louveteaux, inquiets et se demandant ce qui a pu arriver de grave pour que de telles mesures soient prises. L’équipe régionale n’ayant rien dit à la paroisse, nous avons dû avouer aux parents que nous n’étions au courant de rien. Cela n’a fait que les inquiéter plus encore, une telle interdiction brutale en cours d’année laissant supposer des dysfonctionnements graves et dangereux.

Inquiet, j’ai téléphoné à la coordonatrice régionale qui m’a bien confirmé que son équipe avait posé cette interdiction, mais sans exprimer aucune reproche quant à la conduite de l’unité par notre cheftaine depuis cette rentrée où elle avait reçu l’agrément pour diriger les activités pendant l’année scolaire. J’ai donc demandé à l’équipe régionale s’il n’était pas possible de reconsidérer leur brutale interdiction et de laisser cette cheftaine animer les deux ou trois rencontres qui restent avant la fin de l’année. Depuis bientôt deux mois, je n’ai eu aucune nouvelle de cette coordination régionale des Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France. Ni pour assouplir leur décision, ni pour la justifier, ni pour expliquer les mesures prises pour assurer la survie de cette unité scoute… A défaut, j’ai contacté l’équipe nationale des EEUdF qui, sans me donner non plus de précisions, a pris la défense de son équipe régionale quand au fond de cette mesure d’exclusion. A cette heure, deux mois après, malgré des appels répétés, je n’ai pas pu en savoir plus.

Cette interdiction en cours d’année me semble manquer d’humanité, causant un réel préjudice à cette cheftaine, tant sur sa personne que sur sa réputation auprès des familles et auprès des membres de l’église de l’Oratoire du Louvre. Je pense donc devoir ici lui rendre hommage.

  • D’abord pour dire qu’aucune faute n’a pu lui être reprochée quant à la conduite des activités durant cette année, ce qui n’est d’ailleurs pas très étonnant, elle est par ailleurs professeur d’école et très appréciée dans une autre association où elle dirige des camps de jeunes à l’étranger et rédige des idées de jeux et d’animations pour les autres animateurs. Elle n’a posé aucun problème de comportement moral non plus. Au contraire, elle est vraiment aimée des enfants, et leur fait du bien, d’après ce que m’ont dit des dizaines de parents.
  • Ensuite pour lui dire notre reconnaissance pour ces 7 années où elle a donné une grande part de son temps libre au service bénévole dans le scoutisme à l’Oratoire.

Encore une fois, l’administration des EEUdF a fait preuve d’un mode de gouvernance brutal, sans aucun égard pour la paroisse qui accepte d’accueillir un groupe local scout. Cela pose un problème, car cela a un impact direct sur la crédibilité de la paroisse aux yeux des familles :

  • Cette cheftaine n’est évidemment pas parfaite, mais, les familles lui sont extrêmement reconnaissantes, et la brutalité de son exclusion sans motif sérieux est évidemment un choc qui est porté à l’esprit de notre paroisse qui se veut mettre le respect de l’autre au cœur de son éthique.
  • Aussi bien les coordinateurs régionaux que nationaux des EEUdF ne considèrent apparemment pas que la paroisse aurait son mot à dire dans l’accompagnement des familles. C’est très dommageable, car l’église de l’Oratoire engage sa crédibilité en donnant son nom aux unités scoutes, en présentant ces unités scoutes dans sa communication, en les accueillant dans ses locaux, en tissant des liens avec les autres activités de jeunesse dans l’Oratoire. Et c’est donc normal que bien des familles, elles, considèrent que le scoutisme fait partie de la paroisse. Elles ont plus qu’à moitié raison.

Je voudrais donc aussi présenter des excuses aux familles de cette unité scoute, nous n’avons pas pu répondre aux légitimes interrogations que vous nous avez adressées. L’Oratoire a été mise devant le fait accompli par les cadres régionaux et nationaux des EEUdF, sans informations ni avant la décision, ni après, malgré nos efforts, nous ne savons toujours pas ce qui a été dit ou non aux familles de l’Oratoire…

Que pouvons nous faire ?
L’Oratoire peut continuer à confier ses unités de scoutisme aux EEUdF, ou les confier à une autre organisation de scoutisme, ce n’est pas ce qui manque, et d’autres paroisses protestantes en sont venues à cette mesure. Mais…

  • Nous sommes attachés au mouvement unioniste depuis des générations. Et en famille, normalement, même si l’on connaît des difficultés, on reste attaché.
  • Ce comportement de l’administration des EEUdF, malgré son arrogante brutalité sur le plan humain, est paradoxalement dû à une grande rigueur quant à la volonté que tout soit parfait sur le plan technique, et c’est plutôt rassurant.

Et donc, nous espérons que malgré tout, la fin d’année et le camp d’été, et la rentrée prochaine… se passeront au mieux pour cette Meute Oratoire Pyramide, comme pour la Meute Oratoire du Louvre, pour la Compagnie, pour la Troupe, les Routes, pour leurs enfants, pour les familles, comme pour tous les responsables. À qui je voudrais vraiment renouveler toute ma reconnaissance.

Gaspard de Coligny (Husky)

PS. Début juin, nous n’avons toujours reçu aucune nouvelle, pas un mot d’information, ni d’explication de la part des « responsables » régionaux ou nationaux, et ce, malgré leurs engagements…

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Les commentaires sont fermés