S'abonner par :
 rss
 email

Gaspard de Coligny le 3 avril 2015

prédication du pasteur Gaspard de Coligny
pour le Vendredi Saint 2015
Sylvie Jouniot, soprano & Jean-Dominique Pasquet, orgue

Sur la croix, Jésus dit :

« Tout est accompli ! »
et, baissant la tête, il rendit l’esprit.
(Jean 19:30)

Selon le témoignage de Jean, les dernières paroles de Jésus furent de dire « tout est accompli ». Le temps de la grâce est arrivé. Le temps de la délivrance. Le temps du Royaume de Dieu qui est là, ici et maintenant. Tout est accompli. Le salut n’est plus à espérer, il est accompli. Le messie n’est plus à attendre, il est venu. L’heure ultime n’est plus dans le futur, le temps est venu.

Tout est accompli, mais pourtant, rien n’a encore changé. La preuve : quand Jésus dit cela, un innocent, lui, est précisément encore accusé, condamné, exécuté. Pourtant cet homme est un juste, et même plus encore que juste, il est source d’un salut inouï, divin, pour l’humanité de tout temps et tout lieu.

En réalité, à cet instant, tout est accompli mais tout reste à faire, tout à été donné mais tout reste à vivre.

Nous sommes alors comme le peuple hébreu qui a été conduit par Moïse à la porte de la terre promise, pays où coule le lait et le miel. Jésus sur la croix est comme Moïse sur le mont Nébo qui voit la terre promise sur l’autre versant. Jésus peut soupirer « tout est accompli ». Oui, ta mission est terminée, bien malgré toi et ta volonté. Mais le but est atteint. Le monde en a été ébranlé. Le voile du temple a été déchiré de haut en bas ouvrant un passage que nous pensions interdit. Le ciel a été ouvert pour que nous entendions la parole de l’Éternel nous parler, directement, comme jadis l’Éternel a parlé à Josué. Tout pareil.

La voix de l’Eternel nous dit, à vous, à moi, face à la croix du Christ, comme à Josué en son heure : « aujourd’hui mon serviteur est mort, maintenant lève toi, passe ce Jourdain, toi et tout ce peuple, pour entrer dans le pays que je donne. »

  • « Maintenant » : pas demain, pas l’année prochaine, pas dans un autre temps.
  • « Lève-toi » : littéralement « ressuscite », éveille-toi, explore une dimension nouvelle, celle de la verticalité. Lève-toi pour marcher.

… suite du texte ici

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Laisser un commentaire