S'abonner par :
 rss
 email

James Woody le 4 octobre 2015

prédication du pasteur James Woody
pour le dimanche 4 octobre 2015

Chers frères et sœurs, ce passage biblique s’achève sur l’entrée de Dieu dans l’histoire des hommes. En effet, le dernier verset indique qu’à la naissance d’Enosh, on commença à invoquer le nom de l’Eternel. Comment en est-on arrivé là ? Comment en est-on arrivé à créer de la religion ? C’est la question que nous pose ce texte, ce matin.

Tout commence par une énigme policière. Qui Lamech a-t-il tué ? Quel est cet homme qu’il avoue avoir tué à ses deux femmes ? Un homme et un enfant, précise-t-il ? Si nous en restons au récit biblique, il n’y a pas six milliards de personnes qui peuplent la terre. Ils sont une double poignée. Il y a Adam et Eve, Caïn, et ses descendants, parmi lesquels Lamech qui est la sixième génération à partir de Caïn, qui a deux femmes, trois fils et une fille. C’est dans cette liste qu’il faut trouver la victime dont le texte ne dit pas explicitement le nom.

L’élément le plus probant pour trouver le nom de la victime est de fouiller autour de l’aveu de Lamech. Autour de ce verset, il est question des femmes qui sont encore vivantes et de Caïn, dont on ne parle plus. Il est justement question de la vengeance liée au meurtre commis par Caïn et d’une vengeance semblable au sujet de Lamech, vengeance décuplée. Dans l’épisode précédent, qui faisait suite au meurtre d’Abel, nous avions appris que Caïn serait susceptible d’être vengé sept fois s’il venait à être tué lui-même. Du moins est-ce la traduction classique que nous avons en tête.

Mais le commentateur juif Rachi offre une lecture bien différente qui éclaire d’un jour nouveau le reste de l’histoire. Au lieu de lire la phrase d’un seul tenant, il propose de la couper en deux temps, ce qui est tout à fait envisageable, compte tenu du fait que le texte hébreu n’avait pas de ponctuation, dans un premier temps. Cela donnerait « Malheur à celui qui tuera Caïn » pour la première partie de la phrase et « il sera vengé à la septième génération ». En l’occurrence, celui qui sera vengé sera Abel. Mais il ne sera pas vengé tout de suite. Il faudra attendre la septième génération, ce qui est une manière d’introduire le temps de la repentance et du pardon.
… suite du texte ici

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Laisser un commentaire