S'abonner par :
 rss
 email

Jeune homme pensif - http://www.flickr.com/photos/69474058@N03/11670515325 Found on flickrcc.net

Question d’un visiteur :

Bonjour mon père,
J’aimerais que vous m’éclairiez sur une chose que je ne parviens pas seule à déchiffrer.

Pour cela je vous explique ce qui m’est arrivée il y a maintenant 2 mois le 7/08 précisément, j’ai perdu dans un accident mon ami, mon compagnon de route dans la vie et nous étions les meilleurs amis du monde, nous nous confions mutuellement tout et nous avions des projets à réaliser ensemble ! Malheureusement il m’a quitté dans notre monde pour un monde meilleur et je suis très heureuse pour lui de savoir que là ou il est , il est bien…

Je vous dis cela car il me parle sans cesse et j’ai à diverses reprises reçu des signes de sa présence! Je suis une personne saine d’esprit soyez en certain, mais je l’entend toujours me dire pense aux dates et tout me ramène à chaque fois à ce chiffre 7. A votre avis que veut il tenter de me dire et de me faire comprendre ?

Aider moi svp merci.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

D’abord, nous pouvons vraiment penser à vous par l’amitié et la prière, car ce qui vous est arrivé est très très dur.

A ce propos, je dois reconnaître que je ne suis pas tout à fait du même avis que vous sur un point qui me semble important. Mais je ne prétend pas avoir la seule, unique, et pure vérité !

1) Je ne pense pas que la vie future soit « un monde meilleur », mais c’est simplement un autre monde, le tome 2 de l’aventure de la vie. Donc, vraiment d’accord avec vous pour dire « malheureusement », et même plus que cela, je dirais « cruellement », « injustement », « épouvantablement ». Car il y avait plein de belles choses à vivre : lui, mais aussi vous ensemble… Il est donc tout à fait normal de sentir de la révolte face à ce gâchis qu’est la mort de cet homme. Ce n’est pas juste et ce n’est pas la volonté de Dieu. Mais Dieu peut faire que la vie l’emporte, encore et toujours.

2) Personnellement, je ne pense vraiment pas du tout que les personnes vivantes dans l’autre monde puissent se manifester en ce monde. Vraiment pas. Néanmoins, je pense que nous restons en relation, mais par l’amour. Cela fait que des images, des sons, des sentiments peuvent rester très vivants. A mon avis, ce que l’on prend pour des signes de « présence » sont des signes de notre amour. Ce qui me semble d’ailleurs infiniment plus beau. Je ne pense pas que ce serait bon que les morts puissent se manifester, cela très bloquant pour pouvoir continuer un véritable chemin de vie.

3) Et donc, il ne veut rien « faire comprendre ». C’est vous et votre corps qui cherchez à comprendre. Ensuite nous pouvons être sensible à un chiffre plus qu’à un autre. Le chiffre 7 est très ancré dans notre culture, il évoque dans le monde biblique la plénitude, la bénédiction. C’est peut-être cela que vous ressentez, une soif de bénédiction, un besoin de plénitude, un désir peut-être que votre ami, si important pour vous, vous donne sa bénédiction que vous soyez ici, vivante, alors que lui est dans l’au-delà. A mon avis, ce désir devrait être entendu. Sincèrement, je pense que nos morts ne sont pas dans le temps ni dans le visible comme nous le sommes. J’ai des raisons de supposer que le temps ne leur parait pas long comme il peut nous sembler ici. Et je suppose que, eux qui sont dans le non matériel n’ont pas le même sentiment de coupure dans ce manque de communication possible entre eux et nous, puisqu’alors, l’amour est tout, et qu’effectivement l’amour demeure pour eux éternellement.

L’interprétation de ce qui nous semble être des signes demande de l’humilité et de la prudence. Ce n’est pas parce que l’on verrait passer 124 voitures vertes à la suite, ou que l’on rêve d’un dragon à plumes que cela veut dire quelque chose. Peut-être oui, peut-être que c’est notre inconscient qui ressort quelque chose, peut-être que cela ne dit rien de particulier. C’est à voir, et à discuter. Comme vous le faites et c’est très bien.

Avec mes amitiés et mes vœux de bénédiction.

pasteur Gaspard de Coligny

Plusieurs centaines d’autres questions & réponses sur le site

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

2 Réponses à “Question : deuil douloureux et troublé”

  1. benoit dit :

    Bonjour,

    Comme je compatis à cette douleur qu il faut savoir et pouvoir exprimer.
    Il y a plusieurs associations sur la toile qui proposent d accompagner ce cheminement douloureux de la reconstruction après. Il peut être intéressant de voir ce qu elles proposent, ne serait ce que pour un temps.
    Sur ce chemin d après, on peut découvrir des voies nouvelles et en sortir plus fort. Avoir un interlocuteur fidèle et à l écoute. .c est très bien aussi, sachant que chacun à ses limites.
    Bien cordialement

  2. Marie-Alicia dit :

    Chère Madame, Bonjour.

    Certainement, c’est un temps plus que difficile de votre vie que celui de devoir être confrontée à un décès ; cela l’est pour chaque être humain passant par des tels moments.
    Ce sera tout un cheminement avant et pendant le temps d’une reconstruction ; tout un travail est déjà à réaliser, avant de voir trop loin.
    Quelques jours après un décès, c’est encore le temps du choc et il est donc normal de vivre avec bien des questions, avec des phénomènes plus ou moins interrogeants.
    La confiance en l’Eternel permet de se poser au regard d’une vie différente, le moment venu, avec sérénité.
    Peut-être est-ce bien pour vous actuellement, de tenter de garder des relations autour de vous ; c’est un temps où la présence d’autres vous sera essentielle, surtout aussi peu de temps après la perte d’un être cher. Leur compassion sera précieuse pour vous.
    Par la suite d’autres possibilités pourront s’offrir à vous (associations, spécialistes d’accompagnement des deuils, entre autres ; à condition qu’ils soient bien répertoriés, bien ciblés en fonction de vos propres besoins du moment – des conseils sûrs vous seraient-seront alors à considérer).
    C’est maintenant un travail au jour le jour ; gérer bien des choses qui touchent à la sensibilité profonde de l’être humain. Avoir de la souplesse et en même temps commencer à se poser pour soi-même. C’est une période très importante pour la restructuration de votre vie à venir.
    L’Eternel est fidèle et vous accompagne aussi, parfois par de l’inattendu, parfois avec la bienveillance d’autrui en qui nous ne penserions pas. Etre reconnaissante pour leur aide, malgré cette grande souffrance du deuil vous aidera aussi, témoignage de votre propre existence parmi les autres autour de vous.
    Prendre soin de soi ; se ressourcer pour soi-même ; une chose à la fois, pour le moment.
    Je vous souhaite d’avoir la meilleure aide pour gérer ce deuil et votre peine.

    Soyez encouragée.
    Avec toute ma compassion. Bien cordialement.
    M-Alicia

Laisser un commentaire