S'abonner par :
 rss
 email

'Bethlehem 2008' http://www.flickr.com/photos/54604085@N00/338780690 Found on flickrcc.net

Question d’un visiteur :

Bonsoir,
Pendant des années j’ai rejeté en bloc toute forme de religion. J’ai traversé et traverse encore des épreuves terribles au cours de ma vie, décès, maladies, agression sexuelle à 19 ans, rejet de ma famille.. j’ai vu des psychologues, des psychiatres, je me suis parfois noyée dans l’alcool ou la nourriture…. Je me sens tellement perdue et vide. Je crois profondément en Dieu, mais j’ai perdu le chemin vers lui. J’ai besoin d’aide, de soutien et de comprendre… Je me sens proche des protestants et de la vision de la religion.
Ma question est: Puis-je en faire partie? Que dois-je faire à votre avis pour retrouver calme et sérénité? Croyez-vous que Dieu pardonne tout? Je ne sais vers qui me tourner… Je me noie dans le travail, j’élève mon fils seule, je fais tout pour lui, je reprends le dessus, je ne l’ai jamais mis en danger j’ai tout arrêté à sa naissance, mais je me sens vide, sans but…
Même sans réponse, je vous remercie d’avoir parcouru ce message, amicalement,

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Madame

Franchement, je trouves que vous avancez bien.
Quand on se fait écraser un doigt dans une portière de voiture, on a mal un bon bout de temps, on a des difficultés de toutes sortes dans la vie quotidienne, plus ou moins. Vous avez subi des agressions bien plus graves qu’un doigt dans une portière, même si c’est évidemment moins visible de l’extérieur. Mais vous arrivez à avancer, un peu cahin-caha, mais quand même. Et le fait que vous vous posiez aujourd’hui des questions, que vous vous demandiez comment voir renaître et grandir un calme et une sérénité, un dynamisme, une créativité… tout cela est très bon signe.

Oui, bien entendu, Dieu pardonne tout au sens où il ne voudra jamais broyer un individu, fusse-t-il un monstre, dans une machine de torture infernale. Mais cela ne veut pas dire que Dieu se fiche des mauvaises choses que nous faisons ou que l’on nous fait. Mais il voit les choses en espérance : comment améliorer la situation, se demande-t-il toujours, à mon avis. Comment guérir la source du mal, effacer les traumatisme, fortifier l’intelligence, attendrir le cœur… afin que nous, ses enfants, puissions développer le meilleur de nous mêmes et l’exprimer en embellissant un petit peu le monde.

Alors, Dieu ne peut pas tout faire, il ne peut pas faire repousser une jambe arrachée, il ne peut pas obliger quelqu’un à aimer, ni à espérer, ni à croire. Mais certainement, Dieu ne renonce jamais à espérer, et il voit la moindre des ouvertures, le plus petit appel que nous lui adressons, et il peut alors ensemencer, soigner, mettre de l’engrais, arroser, stimuler…

Ensuite, très pratiquement, essayez de prendre ne serait-ce qu’un peu de temps « pour vous-mêmes » régulièrement. Si possible au moins 5 minutes par jour. Une musique que vous aimez, un temps de prière introduit par un psaume que vous aimez (par exemple) ou une prière (par exemple) puis un temps pour penser à Dieu, son amour, puis un temps pour penser à ceux que vous aimez, un temps pour penser à vous et vous aimer ! un temps pour essayer de faire silence, un temps pour chercher à se réjouir d’une belle chose, même minuscule, qui vous est arrivée dans la journée… et se surprendre à la guetter pendant la journée, cette belle petite ou grande chose que vous pourrez prier le soir en passant par dessus les choses moins belles.

Mais il ne s’agit là que d’exemples, c’est à vous de trouver quelle ouverture vous pouvez vous donner sur le mieux, et même sur le meilleur.

Je vous promet qu’il existe pour vous aussi.

Amitiés

Marc

pasteur Gaspard de Coligny

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Laisser un commentaire