S'abonner par :
 rss
 email

Baptême d'une adulte dans l'Oratoire

Question d’un visiteur :

Bonjour,
Je suis de religion catholique… Mon questionnement. Notre fils de 28 ans a rencontré voici deux ans une Américaine protestante qui l’a amené, lui agnostique, a entrer dans une relation avec Dieu… Il a demandé le baptême au pasteur car il considère que son baptême reçu enfant n’était pas son choix, la la bible « spécifiant » que celui-ci doit être reçu adulte.
Je suis très mal à l’aise avec ce choix. Le baptême est chrétien, ne peut-il le confirmer autrement ? Pouvez-vous m’aider à y voir clair ?
Vous remerciant, fraternellement.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir monsieur
A mon avis, votre fils est en train de fréquenter une église dite « évangélique ». Ce qui est très bien dans le principe, mais il en existe de toute sorte, certaines un peu ouvertes, d’autres plus fermées, d’autres très fermées… voire très très étroite de pensée jusqu’à en devenir une secte.

Pour le savoir, une bonne question à se poser (ou à poser au pasteur) est de savoir si cette église autoriserait et bénirait le mariage d’une fille de leur église avec un agnostique pas baptisé selon leurs goûts. Si cette église dit que ce n’est pas possible et conseille à cette fille de rompre tout projet de couple avec un horrible mécréant comme cela… alors personnellement, je fuirais à toute jambe cette église, car alors elle confond son point de vue sur Dieu et Dieu lui-même, elle s’arroge le droit de juger les âmes (ce que le Christ lui-même se défend de faire).

Effectivement dans nos églises protestantes, nous ne refaisons absolument jamais le baptême fait dans une autre église. Par respect pour les chrétiens des autres chapelles, d’abord. Mais fondamentalement, parce que pour nous (chrétiens protestants, catholiques ou orthodoxes), le baptême est principalement le signe de la grâce de Dieu, de son amour pour la personne, amour que rien ne peut remettre en cause. C’est pourquoi nous baptisons aussi les bébés, les laissant ainsi libres de devenir ou non quand ils seront grands de choisir ou non de devenir disciple du Christ, mais de toute façon bénéficiaires de l’amour de Dieu pour eux.

Par contre, dans les églises « évangéliques », le baptême insiste sur la nécessité de la conversion de la personne pour bénéficier de l’amour que Dieu a pour eux. Ce baptême est l’effectivement l’héritier direct du baptême de Jean-Baptiste, baptême que Jésus ne pratiquait pas lui-même mais que ses disciples pratiquaient, eux (Jean 4:2).

Je suis bien d’accord avec vous, le baptême reçu dans une autre église est bien complété par une profession de foi quand la personne choisit elle-même de devenir disciple du Christ et d’entrer librement dans une alliance avec son Dieu, et dans une église chrétienne de son choix, correspondant à sa sensibilité.

Bon courage, dans cette situation un peu délicate, et que Dieu bénisse vos enfants
Amitiés fraternelles

Marc

pasteur Gaspard de Coligny

Plusieurs centaines d’autres questions & réponses sur le site

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

9 Réponses à “Question : re-baptême de mon fils et mariage avec une protestante ?”

  1. Cédric Blandin dit :

    Je me pose deux question sur le baptême :

    -Ne peut il pas être administrer ou réadministrer à un adulte comme signe de la foi ?

    -Est il si important puisque Jean a dit : je vous ai baptiser d’eau [le Chrit] vous baptisera du Saint Esprit. Dès lors la foi, n’est elle pas le vrai baptême ?

  2. Jean Rastignac dit :

    Il est agréable en relisant cette question et les commentaires qui l’accompagnent de redécouvrir cette liberté qui nous est laissé par le Christ.Le baptême est un sacrement qui nous accorde la grâce en même temps que cette liberté de répondre à cet appel, par la confirmation, nous autorisant à rentrer dans le rituel liturgique de la communion.Magnifique prise de conscience sur le fait que celui qui vient vers Christ, se baptise lui même et ne nécessite pas qu’il soit baptisé par lui. »va ta foi t’a sauvé ».

  3. Tout dépend ce que le baptême signifie pour nous. S’il signifie la « grâce de Dieu », c’ets à dire le « oui de Dieu » sur une personne, il n’est point nécessaire de le refaire, cela risquerait de laisser soupçonner que le « oui de Dieu » pourrait avoir faibli.

    Le signe de la foi, à mon avis, c’est de dire sa foi, d’oser la penser et l’exprimer. C’est à mon avis le sens d’une « profession de foi » publique, qui peut alors être refaite à l’occasion de nouvelles étapes de foi.

    Effectivement, le baptême du Christ est le baptême d’Esprit Saint. D’après l’Evangile selon Jean (4), Jésus ne baptisait pas lui-même avec de l’eau. C’est pourquoi nous ne disons pas (dans notre église) que le baptême que nous administrons est le baptême du Christ. Mais un baptême administré par l’église chrétienne en signe de la bénédiction et de la grâce de Dieu. Car cela nous semble l’essentiel, méritant bien d’être valorisé comme le lieu du commencement de tout dans le domaine de l’alliance avec Dieu. Le Saint-Esprit est donné par Dieu lui-même, un petit peu et de plus en plus, dans la mesure où nous grandissons dans la foi, chacun à notre rythme.

  4. Stéphanie dit :

    Et si l’on a jamais été baptisé enfant mais qu’on se rapproche de Dieu bien plus tard, à quel moment peut-on demander le baptême ? C’est une question que je me pose car bien qu’étant non croyants dans ma famille tout le monde a été baptisé par « tradition »…sauf moi car ma mère a préféré ne pas faire comme tout le monde !
    Et alors qu’actuellement presque personne autour de moi ne croit en Dieu ( certains ont même faire la démarche de débaptisation) je cherche de mon côté Dieu depuis l’adolescence et je suis attirée particulièrement par l’enseignement de Jésus depuis un an. Je fréquente même deux paroisses réformées depuis quelques mois (je suis des études bibliques dans l’une et un KT d’adulte dans l’autre !). Tout cela pour dire que je ressens de plus en plus l’envie d’être baptisée pourtant je n’ose pas encore le demander à un pasteur.
    J’ai peur qu’ils ne me prennent pas aux sérieux car j’ai déjà discuter avec les pasteurs leur disant que je n’étais pas certaine de croire. ce qui est encore vrai car je doute encore beaucoup. Est-ce que je peux recevoir le baptême au stade de mon cheminement ou c’est trop tôt ?

  5. Bravo pour ce cheminement, de chercher, de creuser personnellement ainsi. C’est vraiment génial, sincère, intelligent.
    Je suis persuadé que cela vous apportera énormément.

    Vous devriez être très bien reçue par le pasteur. Si ce n’est pas le cas, c’est vraiment qu’il s’est cassé le doigt de pied le matin en le cognant sur l’angle de la douche, ou quelque chose de plus terrible encore.

    Dans notre église protestante unie, il y a une large liberté laissée à chaque paroisse, qui prend ainsi une sensibilité propre en fonction de son histoire et des personnes qui s’y sont engagées. Les usages varient un petit peu, comme vous avez dû le noter en fréquentant deux paroisses en parallèle (ce qui est bien entendu tout à fait votre droit). Dans notre église de l’Oratoire, dès qu’une personne pense à demander le baptême, elle est prête pour nous, car personne ne sait mieux que vous ce que vous avez dans le cœur, dans la tête. Et c’est la sincérité qui me semble être l’essentiel, on a toute la vie ensuite pour découvrir peu à peu qui est Dieu. Ce n’est donc vraiment pas trop tôt, je pense, de recevoir le baptême maintenant.

    Avec mes amitiés fraternelles
    & mes vœux de bénédiction de Dieu pour la suite de votre cheminement.

  6. Stephanie dit :

    Merci beaucoup pour vos interventions toujours pleines d’ouverture et de sagesse ! Egalement pour toutes les ressources que l’on trouve sur ce site, elle m’aident beaucoup à compléter le parcours que je poursuit en église « dans la vraie vie ».

  7. Stéphanie dit :

    Bonjour,
    c’est encore moi 😉
    Je voudrais savoir combien de temps dure la préparation d’un baptême adulte concrètement ?
    (quand on a déjà suivi un KT adulte)
    Car je suis sur le point de le demander à ma pasteure mais j’ai peur qu’à l’approche des fêtes de Noel ce ne soit pas le bon moment.
    Merci d’avance.

  8. Bonjour
    Le délai pour un baptême d’adulte dépend de chaque paroisse et pasteur, je suppose. A l’Oratoire, quand une personne adulte commence à parler de demander le baptême, c’est qu’elle est prête, en effet, le baptême n’est pas un diplôme de fin d’études ou de sainteté, mais c’est plutôt pour marquer l’entrée dans un cheminement qui se poursuivra ensuite tout au long de la vie, pas après pas.
    Mais la question est de trouver un dimanche libre, en effet, nous préférons qu’il y ait une seule personne baptisée à la fois, afin de bien marquer la dimension particulière, individuelle de l’amour de Dieu pour la personne.

Laisser un commentaire