S'abonner par :
 rss
 email

extrait de "Le départ d'Abraham pour Canaan" 1614. Saint-Petersbourg. Ermitage

Question d’un visiteur :

Bonjour Monsieur le pasteur,
Je tiens d’abord à vous souhaiter une excellente année 2016 et vous dire combien j’apprécie de pouvoir lire les prédications que vous publiez sur votre site. Pourriez-vous m’éclairer sur la question suivante : la Genèse nous présente Abraham comme le père des croyants parce qu’il a placé sa confiance en Yaweh mais peut-on le considérer comme le “fondateur” du monothéisme quand on pense que des mouvements de tendance monothéiste existaient notamment en Egypte, dans quelle mesure aurait-il pu être influencé par ces mouvements dans sa quête d’un dieu différent de ceux qu’il adorait en Chaldée?
Merci pour votre réponse et je vous souhaite beaucoup de joie dans votre travail !

Réponse d’un pasteur :

Chère Madame

Un grand merci pour ces encouragements ! Et tous mes vœux de bénédiction pour vous et pour ceux qui vous sont chers.

Abraham n’est pas un personnage historique, à mon avis. La vérité de ces textes réside dans le fait qu’ils sont géniaux pour nous faire réfléchir sur le juste rapport avec Dieu. Ce sont des prédications. Il est difficile par conséquent de dire si Abraham a inventé le monothéisme.
Si on se place dans le fil du récit de la Genèse, Adam et Ève sont monothéistes mis à part qu’ils font de leur propre désir un dieu fort sympathique à leurs yeux, au moins un moment. Caïn et Abel sont monothéistes. Noé « marche avec Dieu » et lui rend un culte.
Si on se place dans l’histoire au sens des faits historiques, il est certain que les hébreux ont mis du temps à être monothéistes, je ne pense pas qu’ils l’étaient même tu temps de David et de Salomon, qui sont, eux, en toute vraisemblance, des personnages historiques. Il y a des psaumes qui ne sont pas monothéistes (il est question littéralement de Dieu présidant l’assemblée des dieux Psaume 82) , on sait que dans le temple de Jérusalem était longtemps tenu un culte à Yahvé et son Ashéra, sa déesse de femme et d’autres divinités accessoires dans le temple ou ailleurs dans des « hauts lieux » en Israël, et il est possible que ce soit Josias qui finalement introduit le monothéisme en nettoyant le temple (2 Rois 23:7) ?
Mais pour plus de science il faudrait lire Thomas Römer, ou suivre ses excellentes vidéos sur le site du Collège de France (http://www.college-de-france.fr/site/thomas-romer/_audiovideos.htm)

Personnellement, je suis plus concentré sur le sens de ces textes, mais vous avez raison, il est utile de s’intéresser aussi à l’histoire afin de mieux comprendre le contexte de la rédaction des textes et enrichir notre lecture.

En ce qui concerne le sens du texte, il est certain que la figure d’Abraham est tout à fait centrale, avec la puissance de la grâce de Dieu et de ses promesses, la réponse par la foi dans un cheminement de vie et de foi, la lente et difficile réalisation de la promesse… Il y a tant à méditer, à prier, à réfléchir… et donc à recevoir grâce à cette saga d’Abraham que cela en fait une bénédiction pour nous et pour la multitude des peuples. Et devenir un peut plus monothéiste, oui, et plus véritablement.

Amitiés fraternelles

Marc

pasteur Gaspard de Coligny

Plusieurs centaines d’autres questions & réponses sur le site

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Laisser un commentaire