S'abonner par :
 rss
 email

Gaspard de Coligny en février 2014

prédication du pasteur Gaspard de Coligny
pour le dimanche 14 février 2016

Les premiers mots de Jésus dans l’Évangile selon Matthieu est d’annoncer que « le Royaume de Dieu s’est approché », s’est déjà approché (Jésus parle au passé). (Mt 4:17 ; 23)
Au chapitre suivant Jésus dit que « le Royaume des cieux est à eux » au présent. L’Évangile se précise. Ce n’est pas une promesse pour dans mil ans, ni pour demain, mais au présent. (Mt 5:1-3)

Alors qu’est-ce que le Royaume des cieux ? Jésus nous explique un peu ce que c’est que ce « Royaume des cieux » si important pour lui. (Mat 13:44-46)

Bien des personnes pensent que le Royaume des cieux est le Paradis, l’endroit où vont ceux qui ont de la chance après la mort. Dans l’Evangile, ce n’est pourtant pas cela. En effet, nous l’avons entendu, Jésus ne parle pas du Royaume des cieux comme un lieu, et il en parle comme si nous pouvions avoir le Royaume des cieux maintenant, alors que nous sommes sur terre.

Il nous faut donc oublier tout ce que la foule pense qu’est le « Royaume de Dieu » pour découvrir ce dont Jésus parle et qui constitue cette bonne nouvelle, cet Évangile qu’il nous adresse, pour que nous ayons une vie belle & joyeuse sur cette terre. Pour commencer.

Jésus nous explique ce qu’est « le Royaume des cieux ». Il en parle d’une façon un peu curieuse et amusante, sous forme de petits contes. Il ne nous en parle jamais autrement, c’est quand même curieux pour quelque chose de si essentiel pour lui. Mais c’est révélateur. Jésus ne nous communique pas un savoir sur le Royaume de Dieu, mais il nous le donne à ressentir et à penser. À ressentir car quand il nous fait imaginer cet ouvrier paysan qui trouve un trésor en faisant son dur travail, on peut ressentir la joie de cet homme dont la vie va être transformée. C’est cette joie et cette nouvelle vie que Jésus associe à cette notion de Royaume. Il veut nous faire ressentir un peu cela, espérer, attendre cela à travers ces petits contes. Et Jésus nous donne aussi à penser, à nous creuser la tête. Car il y a toujours quelque chose de surprenant dans ces petits contes qu’il nous donne, quelque chose qui nous semble pas logique. Que cherche à faire Jésus ainsi ? Pas seulement à nous faire rêver, mais à réveiller notre intelligence, et nous donner ainsi la chance d’avoir un regard neuf. 
… suite du texte ici


(début de la prédication à 09:20)

film : Soo-Hyun Pernot

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Une Réponse à “Prédication : Le Royaume des cieux est… (Matthieu 13:44-46)”

  1. emdeclerm dit :

    Je me demande à la lecture de cet article quelle différence avec le paradis. Il est souvent question de vie éternelle dans la Bible mais l’idée de cette vie éternelle va de pair avec celle que nous l’obtenons sur terre grâce à la foi. Cet article rejoint un peu ça aussi. Mais je me demande bien où en va la notion de paradis. Ces notions-là il y a encore peu de chrétiens qui y croient. Pourtant la Bible en parle clairement, mais bcp ne retiennent que ce qui peut nous permettre d’être meilleurs sur terre. A l’inverse, beaucoup de prêtres catholiques pour le coup disent au contraire que la foi ne peut se limiter à respecter des valeurs d’Evangile. Ca se rejoint aussi. Quelqu’un a-t-il un avis sur la question ?

Laisser un commentaire