S'abonner par :
 rss
 email

fleur - http://www.flickr.com/photos/82182478@N00/3538413218 Found on flickrcc.net

Question d’un visiteur :

Bonjour,
Je viens d’écouter et puis de lire votre message sur le psaume 130. En ce moment je passe par quelque changements dans ma vie, et c’est vrai que partager cela même avec son meilleur ami n’est pas chose aisée.

Il m’est alors venu l’idée ce matin d’écrire ce que je pouvais ressentir, une prière écrite en quelque sorte.

J’ai bientôt 55ans marié depuis 32ans, nous avons eu 3 enfants qui maintenant ont 30, 25 et 19ans. Avec mon épouse j’aime partager des moments simples elle aussi, mais depuis quelque temps je ressens plus trop l’envie de faire l’amour avec elle, et pourtant j’ai encore des envies sexuelles et je lutte contre le regard que je pourrais fixer sur d’autres femmes plus jeunes, même si elle fait moins attention a elle, (période de pré ménopause pas évident pour la femme je comprends) je tiens à mon couple en fait je l’aime tout simplement.

Et puis il y a notre dernière jeune fille qui à un ami chez qui elle passe bien sur plus de temps que chez nous et je vois bien qu’elle voudrais partir vivre avec lui, elle n’a pas encore de situation professionnelle suite à un règlement judiciaire elle doit se réorienter bien sur je vois bien que je dois la laisser tout doucement grandir et choisir, mais c’est nouveau pour moi et je ne sais pas pourquoi je ressens comme de la culpabilité oui c’est ça ! je voudrais être un appui pour elle qui lui permet de faire ses propres choix (je lui ai dit) mais là j’ai besoin d’un avis et d’un regard extérieur je pense que cela pose moins de problème à mon épouse, elle prends ça beaucoup mieux que moi mais quand même tout aussi sérieusement( différence de tempérament) alors fausse culpabilité ou tristesse de voir s’envoler la petite dernière, j’avoue que …………….

Et comme dit la pub c’est pas fini je suis vendeur salarié et mon patron vient de vendre une de ses boutiques il m’a gardé avec une concession de ma part des heures sups en moins. Nous nous entendons quand même bien (il est réglo) mais je lui ai fait part que j’envisageais de faire une formation pour être formateur parce que cela me plairait de partager mon expérience du commerce avec des jeunes. Vous allez me dire ok et où voulez vous en venir, et bien là aussi je ressens quelque chose qui me freine houla t’as vu ton âge, garde ce que tu as déjà. Là par contre ma femme ne parle pas trop sur ce sujet, je pense qu’elle me fait confiance même si cette formation n’est pas facile à mettre en place.

Voila je vous ai tout dit et on peut se dire qu’arriver à 55ans on devrait avoir suffisamment d’expérience pour trancher sur ce genres de situation et bien non! je me sens un peu vidé parfois et ce matin je me suis dit que je pouvais écrire cette prière pour la partager avec vous et comme le dit le début du Psaume 130 « Seigneur sois attentif a mes questionnements » rien que de pouvoir le dire me fait du bien.

Merci de votre écoute de votre amour aussi

Réponse d’un pasteur :

Cher monsieur

Bravo pour votre profondeur de réflexion. Bravo pour votre sensibilité, votre amour pour les vôtres. Bravo pour votre foi. C’est vraiment génial, avec ces trois outils là, vous avez vraiment les atouts pour vivre de la meilleure des façons.

Evidemment, c’est tout à fait normal d’avoir envie de déposer un annonce du genre « échangerait femme 50 ans contre deux de 25 » (comme le disais je ne sais plus quel humoriste, peut-être Elie Semoun ?). C’est tout à fait normal car l’homme est aussi un animal. Mais l’homme n’est pas seulement un animal, et sa dignité lui donne des responsabilités, celle de prendre des attachements et de ne pas faire n’importe quoi. On peut absolument se passer de sexe, ce n’est pas un « besoin » comme de manger, et en tout état de cause la sexualité de l’homme mâle est assez rustique et se satisfait facilement tout seul si besoin est. Donc par dignité, par respect de soi-même, par simplicité de vie, aussi, pour mettre en avant l’essentiel… personnellement, il n’est absolument pas question de me laisser gouverner par mes hormones.

C’est difficile pour tout le monde de tourner des pages, dans la vie. Et bien des parents ont du mal quand la maison se vide. Mais quand ça nous arrive à nous, c’est autre chose que de le savoir, c’est dur. Ensuite, avec un peu de chance, des petits enfants arrivent avec d’autres missions et d’autres joies…

Et comme souvent, effectivement, « c’est pas fini ». Mais attention que ce ne soit pas trop non plus, trop de difficultés en même temps. Ce serait un peu désagréable que vous soyez en galère sur le plan professionnel alors qu’en même temps vous êtes dans une période de transition pas facile sur le plan familial et personnel. Quelle est la situation la plus sûre, même si elle demande des efforts ? C’est bien de faire des efforts quand on est en soucis, cela occupe sainement. Alors peut-être la formation serait un bon élan ? Mais sans trop risquer d’ajouter des catastrophes aux catastrophes.

Bravo de confier tout cela à Dieu dans la prière, il vous donnera la force et la sagesse d’avancer de belle façon, j’en suis persuadé.
Bravo de travailler ainsi votre foi, d’oser mettre des mots sur vos soucis et tentations. Essayez aussi la louange pour ce qui est beau dans votre vie, les petites et les grandes choses. Vous en exprimez plein, déjà dans ce que vous dites : cette femme, ces enfants, votre foi, votre travail et votre patron, cet élan qui vous pousse en avant, encore et toujours….

Amitiés fraternelles

pasteur Gaspard de Coligny

Plusieurs centaines d’autres questions & réponses sur le site

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Laisser un commentaire