S'abonner par :
 rss
 email

Rodin : le baiser - http://www.flickr.com/photos/14012786@N00/2584804971 Found on flickrcc.net

Question d’un visiteur :

Bonsoir,
je suis une adolescente, en tant que chrétienne, je me pose énormément de question au sujet de l’amour.
Je voulais s’avoir si Dieu permettait de se mettre en couple sans parler de mariage par derrière? Etant donné que je suis encore jeune? Si l’on pouvait être proche de quelqu’un du sexe différent sans aller jusqu’au rapport sexuel? Quelles sont les limites? Si cela est vu comme un péché de se mettre en couple?

Merci pour votre réponse!

Réponse d’un pasteur :

Bravo de vous poser des questions et de penser à Dieu.

Mais vous savez, Dieu n’est pas une sorte d’examinateur de morale, surveillant que tel couple a bien le tampon de la mairie et de l’église sur son passeport…

La question est de favoriser le meilleur cheminement possible pour sa propre vie, de bâtir une vie belle et digne, de construire, année après année son être, son cœur, sa tête, sa façon d’être en relation avec les autres, avec le monde, avec soi-même… Et cela, c’est assez délicat. Tout dépend de mille petits choix que l’on fait dans la vie quotidienne.

Or, la question que vous abordez est assez déterminante, en réalité. Car le couple est une dimension très profonde dans notre façon d’être, et donc d’évoluer. Celui qui choisit de vivre en s’attachant dans la fidélité à une personne pendant plus de 70 ans… n’évoluera pas de la même façon s’il choisit de vivre en couchant à gauche et à droite comme un bonobo en rut. Cela est clair. Mais quelle conclusion en tirer ? C’est une décision assez fine et délicate. Tout dépend de la personne, de sa sensibilité, de l’esprit dans lequel on va vers l’autre, de l’esprit que met l’autre allant vers nous. Il est certainement bon d’avoir des relations avec des personnes du sexe qui nous attire sexuellement parlant, sinon, comment apprendrait-on à construire une vraie relation plus tard ? Mais effectivement cette attirance physique n’est pas neutre sur le type de relation que l’on peut avoir. C’est même pour cela qu’il n’est pas inutile de s’exercer à sentir en quoi les relations avec les personnes qui nous attirent physiquement, sont à la fois les mêmes et différentes que celles que nous avons avec des personnes qui ne nous attirent pas physiquement. Et apprendre à analyser où on en est, et à garder le contrôle.

Qu’est-ce que ça change si l’on va jusqu’à coucher ? Là encore, tout dépend de l’état d’esprit des deux personnes impliquées. La question, encore une fois; n’est pas de fâcher Dieu, mais la question est qu’avoir du sexe avec quelqu’un n’est pas du tout la même chose que de faire du tennis avec lui/elle. Car notre corps, notre esprit et notre cœur ne sont pas en nous des dimensions séparées, mais elles sont nous, toutes et chacune. Et notre être est alors tordu, faussé, quand notre corps fonctionne comme un couple avec un autre, sans que notre tête, notre cœur, notre cheminement de vie soit dans une projet de couple. Il me semble qu’il est favorable d’unifier son être, de se mettre en couple si l’on pense que c’est pour la vie, pas uniquement par le corps mais aussi par l’âme, de cœur, le projet de vie, l’attachement, le oui partagé… Ensuite il peut arriver que l’on connaisse l’échec. Cela demande de travailler dessus personnellement, dans le plus grand respect des autres et de soi-même, mais un échec me semble moins grave, au sens de faire moins de dégâts sur les personnes, que de jouer n’importe comment avec sa façon d’être en couple, à la légère. C’est se gâcher, c’est parfois gâcher d’autres personnes, aussi.

Donc bravo pour votre démarche. Franchement, vous me semblez en bonne forme pour prendre les bonnes décisions.

Amitiés

pasteur Gaspard de Coligny

Plusieurs centaines d’autres questions & réponses sur le site

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

8 Réponses à “Question : je suis une adolescente, en tant que chrétienne, je me pose énormément de question au sujet de l’amour”

  1. Jean Rastignac dit :

    Cher Pasteur Pernot,
    je voulais simplement faire une petit remarque à propos de nos amis les Bonobos. J’ai souvenir que lors d’une de vos réponses précédentes, à une question sur les rapports en couple, vous les donniez en exemple pour dire que dans le monde animal, eux seuls peut-être étaient susceptibles d’avoir des rapports sexuels par plaisir et non uniquement pour assumer une fonction de reproduction. J’ai d’autre part pensé encore à vous et votre remarque très récemment, lorsque j’ai entendu à la radio que des chercheurs venaient de démontrer, que justement parmi nos cousins les singes, les Bonobos étaient capables de créer une relation d’amitié sur le long terme. Que malgré une longue séparation deux individus de cette espèce remis en contact, se reconnaissaient mutuellement.
    Ceci n’enlève rien à l’importance de vos conseils à cette jeune fille qui je l’espère ne m’en voudra pas de faire cette petite remarque. Vous même les ayant en quelque sorte mis en valeur précédemment, je trouvais dommage de les présenter ici n’obéissant qu’à leurs propres pulsions.
    Merci encore pour la façon dont vous faite vivre ce blog.

  2. Miss7Blue dit :

    Bonjour!
    Excusez-moi mais je ne suis pas d’accord avec la réponse apportée avec tout mon respect par le pasteur. Je comprends ta question, on vit dans un monde où sortir avec quelqu’un à l’adolescence est normal. Tout le monde le fait, on en retire même une certaine fierté. On a l’impression à cette période de notre vie ausii, que personne ne nous aimera si on ne sort pas avec cette personne…Qu’on restera vieille fille ou que ce sera notre unique chance. Mais, C’EST FAUX!!! La question est: Fais-tu confiance à Dieu? Parce que Dieu dirige ta vie, Il sait ce qu’IL fait et dans la Bible, il est écrit que sortir avec quelqu’un c’est parce que y’a un projet derrière. Le mariage. Sortir avec quelqu’un ce n’est pas juste pour combler un besoin égoïste d’être aimé…Parce que Dieu nous aime déjà inconditionnellement! La question n’est donc pas, Est-ce que je PEUX sortir avec un garçon et tout le bla, bla, bla. La question est: Est-ce la volonté de Dieu? Est-ce que je lui fais confiance? Est-ce que je vais lui obéir?
    Bisous ^^
    PS: Au passage, Dieu a crée la relation sexuelle pour le cadre du mariage, c’est écrit dans la Bible. Il n’y a pas d’exceptions 😉

  3. C’est le genre de discours que l’on peut entendre dans certaines églises « évangéliques ». C’est tout à fait respectable mais ce n’est pas la seule façon d’être chrétien.

    Jésus n’était pas tellement moraliste.

  4. Samu dit :

    Salut j’aime pas trop ce côté  » Dieu dirige ta vie  » dans votre message
    Dieu aide à la vie , mène à la vie mais nous laisse libre !

  5. leo dit :

    et Jésus n’édulcorait pas ses enseignements

  6. emdeclerm dit :

    Un bon exemple : je connais une personne qui est sorti avec un garçon parce qu’elle en était très amoureuse. Ce garçon n’était pas chrétien mais elle le savait : même en connaissant les commandements de Dieu, elle s’est dit pendant un moment que c’était quand même la volonté de Dieu de connaître un tel amour, après ils ont davantage échangé sur leur différence, s’apercevant ainsi qu’élever des enfants avec cette différence de foi ne serait pas évident. La question qui vient est de savoir si on peut construire davantage, aller plus loin dans une relation mais on ne peut se poser cette question que si on connaît un peu mieux la personne et ses sentiments : sachez une chose, si on ne sollicite pas Dieu, lui se manifeste et le jour où ça ne va pas dans une relation ou si le compagnon est mis en rivalité avec Dieu, là en effet, c’est qu’il y a un problème. Mais faire confiance à Dieu, c’est aussi se jeter à l’eau de temps en temps. Construire une relation ne commence pas par un rapport sexuel mais par la relation elle-même. Que ce soit des lettres, des sms pour apprendre à faire connaissance, ou même un baiser, des mots tendres, ça n’est pas anodin, mais ça ne veut pas dire qu’on est obligé de se faire des promesses qu’on ne pourra pas tenir. Lors des préparations au mariage, on pousse les jeunes à se poser des questions et si on se rend compte qu’il est très difficile ou impossible d’aller plus loin, on n’est pas obligés pour autant de se forcer. Une relation qui se construit ne veut pas dire une relation inerte, vide, pour examiner crayon en main la personne et calculer si elle convient bien à nos critères. Il faut préserver son coeur au maximum certes, mais la vie c’est aussi un cheminement, on ne peut pas faire ce cheminement si on reste en permanence distant avec la personne qui nous attire. Il faut être simplement lucide : je pense qu’on est capable de ne pas se laisser contrôler par nos hormones. L’Église préconise de ne pas avoir de relations avant le mariage, de regarder au maximum du côté des chrétiens, là encore, Dieu répond aux aspirations de chacun. Dans la réalité, une relation peut durer trois jours ou quinze jours, voire quelques semaines, voire plusieurs mois… ou toute une vie. Mais une relation qui ne commence pas ne serait-ce qu’avec des mots, un verre ou quoique ce soit, c’est une relation qui n’a pas de chance d’aboutir si elle ne commence pas. Je ne suis pas convaincue non plus que si on ne s’achemine pas vers un peu d’intimité au fur et à mesure, on puisse ensuite être à l’aise. Découvrir la personne ne veut pas dire découvrir une inconnue mais quelqu’un avec qui on a déjà un petit peu construit quelque chose au fur et à mesure… et n’oubliez pas que lorsque Dieu est présent, il est aussi patient. Il nous met face à nous-mêmes, à nos réflexions : il nous montre un chemin et un chemin qui est dans notre intérêt. Si vous êtes en harmonie avec vous-mêmes et que vous continuez d’être fidèle à Dieu, ça veut dire que vous faites sa volonté parce qu’il ne nous a pas créés pour être malheureux sur terre. Il ne veut que notre bonheur… d’où le fait que des couples fonctionnent parce qu’ils savent ce à quoi ils doivent s’attendre pour vivre une relation d’amour avec l’autre … je pense notamment aux couples mixtes : on dit que ces couples-là ne sont pas fidèles à Dieu, mais l’amour n’est pas une infidélité au contraire… Dieu se manifeste magnifiquement dans un amour humain et un amour humain qui ne craint c’est le reflet des promesses de Dieu qui ne craignent pas.

  7. emdeclerm dit :

    Après n’oubliez pas qu’on a aussi droit à l’erreur mais je ne pense pas aujourd’hui qu’on puisse s’illusionner au point de ne pas faire la différence entre une relation véritable qui vaut le coup et une relation qui n’est pas durable. Comme dit le pasteur, Dieu n’est pas un employé des douanes qui va vérifier la façon dont une relation a commencé mais ce qui compte c’est la façon dont elle évolue ensuite : c’est le domaine de coeur, non celui du sexe… la rencontre sexuelle n’a de qualité que si elle est vécue dans un coeur à coeur, et cela, Dieu le cautionne et l’encourage. Le mariage est ce qui nous élève un peu au-dessus des animaux : il permet de donner une dignité et un sens à la procréation, à l’acte sexuel. Encore une fois, la sexualité, la vie sentimentale sont des choses liées à la foi, mais elles dépendent aussi des personnes, de la conception que chacun en a. Dieu ne nous demande pas de nous sacrifier à une chasteté qui nous ferait souffrir mais il veut le meilleur. Si on décide de ne pas avoir de relations avant le mariage, c’est qu’on le décide en toute liberté, après mûres réflexions et après avoir décidé de façon nette que c’était le chemin à suivre.Si au contraire, on décide d’avoir des relations, il ne faut pas diaboliser ça, Dieu nous jugera à mon avis sur la sincérité de notre coeur et de notre foi, les seuls péchés qu’on ne peut pas pardonner parce qu’ils en sont vraiment et ne peuvent être ignorés, ce sont les crimes de sang ou de moeurs, on ne peut pas dire qu’on ne savait pas … Donc je pense que c’est à chacun de trouver son chemin, par des moyens parfois difficiles…

  8. Miss7Blue dit :

    Pour répondre à Samu qui a dit je cite « Je n’aime pas trop ce côté Dieu dirige ta vie » et bien revenons à la base. Que veut dire « chrétien »? Chrétien veut dire « petit Christ ». En gros, disciple. Que fait un disciple ? Et ouais, il suit son maître. Et nous chrétien nous avons un maître parfait. Bien sûr qu’on est libre de le faire ou non. Mais , être chrétien c’est avoir donné sa vie à Jésus l’ayant reconnu comme Sauveur ET Seigneur. Alors un moment donné il faut être cohérent avec son choix. Soit on laisse Dieu DIRIGER SA VIE (oui je le redis pck c’est écrit dans la Bible « Ce n’est plus moi qui vis c’est Christ qui vit en moi ») soit non. Et dans ce cas là ben ce n’est pas agir comme un chrétien au final.
    Et quand on lit la Bible c’est pas pour l’interprèter comme on le pense bon, c’est pour la comprendre comme Dieu voulait qu’on la comprenne.

Laisser un commentaire