S'abonner par :
 rss
 email
Christ en croix par Simon Vouet (1590-1649), tableau anciennement dans l'Oratoire, saisi par la Révolution

Christ en croix par Simon Vouet (1590-1649), tableau anciennement dans l’Oratoire, saisi par la Révolution

Question d’un visiteur :

Bonjour Monsieur Pernot,

J’ai une question qui me tient à coeur sur le pardon du Christ. Quelles sont les conditions pour obtenir le pardon ?

Pourquoi cette question vous allez me dire mais c’est juste que j’entends des personnes autour de moi qui disent que l’on peut pécher comme on veut volontairement et involontairement parce que Jésus est mort sur la croix pour nos fautes et que grâce à Lui nous n’avons plus de condamnation.

Si une personne vient se confesser juste pour le pardon sans du tout vouloir changer son comportement et rester dans sa mauvaise voie le pardon lui sera tout de même accordé ?

Et le respect de Dieu alors qu’en fait-on ?

Je vous remercie de bien vouloir me donner votre avis de pasteur sur ces interrogations qui me sensibilisent énormément.

Je vous remercie également du temps que vous prenez pour nous répondre, j’ai plaisir à aller sur votre site, c’est une source d’enrichissement.

Que Dieu vous bénisse en tout point,

Bien Cordialement,

Réponse d’un pasteur :

Chère Corinne

De toute façon, l’amour est au-delà du pardon. Quand on aime quelqu’un vraiment, la faute fait de la peine mais ne diminue pas l’amour. C’est ainsi que Dieu nous aime, il n’est pas dans une comptabilité des fautes. La mort du Christ n’a pas pour fonction de payer la note afin de permettre à Dieu de nous aimer ou de nous pardonner, c’est l’inverse. La vie tout entière du Christ, y compris sa mort, est signe de cet amour de Dieu pour chaque personne, même quand la personne est coupable. D’ailleurs Jésus le dit très bien quand il parle de l’amour des ennemis, faisant remarquer que c’est ainsi que Dieu nous a toujours aimé.

La question n’est donc pas celle de la comptabilité des péchés et de l’amnistie.

La question est d’être vivant, vivant au sens de la vraie vie. Et cette qualité de vie a été manifestée en Christ. Ce qui est vivant maintenant, nous dit Jésus est vivant d’une vie plus forte que la mort. Mais ce qui n’est pas vivant, tout ce qui est orgueilleux, haineux, malade n’est pas condamné à mort, c’est tout simplement déjà mort, et malheureusement source de mort.

Ce qui qui fait n’importe quoi et qui profite de l’amour de Dieu n’est pas moins aimé pour autant par Dieu. Mais il y a quelque chose de pourri en lui, quelque chose de malade et de souffrant. Quelque chose de mort et de mourant, quelque chose qui fait souffrir autour de lui les êtres et le monde, et fait souffrir Dieu de voir tant de bêtise et de méchanceté. Mais il est comme un médecin qui se détourne pas des malades les plus graves, mais au contraire qui fait tout pour les amener à la vie.

Avec mes amitiés fraternelles

Marc

pasteur Gaspard de Coligny

Plusieurs centaines d’autres questions & réponses sur le site

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Une Réponse à “Question : Quelles sont les conditions pour obtenir le pardon ?”

  1. Terad dit :

    Bonjour pasteur, j’espère que vous passez une belle journée sous la protection et l’amour de Dieu. J’ai une question: voilà, je ne parviens pas à pardonner. Je me suis disputée avec une amie (ce qui ne m’était pas arrivé depuis fort longtemps) Elle nous a fait énormément de peine, non seulement à moi mais aussi à d’autres amis. Elle ne s’est pas excusée et refuse de reconnaître ses tords. Ce n’est pas la première fois qu’elle me blesse mais j’ai toujours fermé les yeux. J’ai souvent essayé de ne pas la juger et également de lui pardonner son égocentrisme très important car elle a aussi des qualités, personne n’est parfait. Mais ces derniers temps, son égocentrisme a pris le dessus sur toutes ces autres qualités, ce qui a entraîné de nombreuses tensions. Et Sa parole a perdu les limites. Depuis, moi qui ne suis pourtant pas rancunière et reviens toujours vers les autres même lorsque je ne suis pas fautive (je sais reconnaître mes tords et ne pense pas en avoir au sein de cette histoire) je ne parviens pas à la faire avec elle.. Je ne sais pas comment lui pardonner.. Pardonner à une amie signifie forcément revenir vers elle ? Même si je pense qu’elle apporte beaucoup de négatif dans ma vie? Je ne sais quoi faire.. Merci pour votre réponse par avance.

Laisser un commentaire