S'abonner par :
 rss
 email

Image: 'marriage' http://www.flickr.com/photos/29370225@N03/6446336787 Found on flickrcc.net

Question d’un visiteur :

Bonjour pasteur,
je suis très ennuyée.
Je suis actuellement en couplé avec un collègue depuis 1an et demi. il est en procédure de divorce. Cela se passe très bien et avec ses enfants également.
Nous nous sommes rapproché car nos couples ne fonctionnaient plus.
Nous avons échoué dans nos couples et cela me perturbe énormément. Je culpabilise beaucoup et demande pardon à dieu de l avoir blessé. Pensez vous qu’il nous pardonnera? Nous voulons avancer dans l amour et la foi mais ne sommes nous pas adultere aux yeux de dieu? Jesus avait des paroles très dures au sujet du divorce et de l adultère. Et il est dit que les adultères n hériteront pas du royaume des cieux. Comment peut on traduire cela. ? Peut il nous pardonner dans ce cas avec les souffrances que cela engendre pour les autres?

merci pour votre réponse.

Réponse d’un pasteur :

Chère madame

D’abord, la base même de l’Evangile est le pardon et même plus, c’est la tendresse de Dieu, sans condition. Donc, rien à craindre de ce côté là.

Ce qui nous est demandé, c’est de faire au mieux, de ne pas faire les choses à la légère. Cela n’a pas l’air d’être votre cas, franchement.
Le divorce n’est jamais une bonne chose, mais il arrive que ce soit la moins mauvaise. Personne n’est mieux placé que vous-même pour savoir si c’est juste pour tenter une autre vie que vous avez divorcés, ou si c’est parce que ce couple faisait plus de mal que de bien, en réalité.

Bien entendu, cela ne se décide pas à la légère. L’aide de Dieu est d’une grande aide pour faire le point. Elle est cherchée dans la prière, à plusieurs reprises, avant de réfléchir et de décider.

Si donc le divorce est, dans votre citation particulière, vous apparaît être la moins mauvaise des solutions :

  • Cela demande alors de le faire, et de le faire le plus humainement, le plus respectueusement possible. C’est ce que vous m’avez l’air de faire.
  • Cela appelle à faire un effort de lucidité et de repentance, ce que vous m’avez l’air de faire.
  • Et ensuite de se pardonner, d’avancer, de regarder en avant, de bâtir.

Pour tout cela, l’aide de Dieu est fort utile, pour chacun de ces points. Il serait donc dommage de rester dans cette crainte de Dieu. Au contraire, sachant sa bienveillance, nous avons envie de nous ouvrir à la force de son aide pour soigner, pacifier, nous élever et nous bonifier, nous éclairer et nous permettre ainsi d’inventer de belles choses.

Je ne pense pas qu’il faille penser que Jésus exclut quiconque du Royaume. Il relève la femme adultère et lui dit qu’il ne la condamne pas et l’encourage à avancer dans la paix. Mais c’est l’adultère, le fait de tromper la confiance de ceux qui comptent sur nous, qui n’hérite pas du royaume de Dieu, c’est à dire la tromperie en nous, notre capacité à tordre nos engagements, notre faiblesse, c’est tout cela dont nous seront débarrassés dans la mesure où nous laissons Dieu agir en nous. Christ se présente comme un médecin, il n’écarte pas le fiévreux, mais il chasse la fièvre. La question n’est pas de pardonner au malade sa fièvre. Mais de le soigner.

Dieu vous bénit et vous accompagne

pasteur Gaspard de Coligny

Plusieurs centaines d’autres questions & réponses sur le site

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

2 Réponses à “Question : est-ce que Dieu nous pardonnera d’avoir divorcé et de vouloir nous remarier ?”

  1. visiteur dit :

    Je vous remercie pour votre écoute. Je culpabilise beaucoup de la souffrance causée à nos anciens conjoints. Je me demande parfois si on a le droit de continuer sur un autre chemin alors que les autres sont dans la souffrance. Que faire?

  2. C’est bien sympa d’avoir ainsi cette pensée.
    Mais il y a un moment où il faut décider ce qui est le mieux :

    • Soit vous retournez pour ne plus repartir,
    • Soit vous maintenez que les couples anciens étaient morts ou même nocifs, et alors il faut maintenant arrêter de regarder en arrière, arrêter de se ronger, mais simplement faire les choses humainement, sans trop coller pour autant.

Laisser un commentaire