S'abonner par :
 rss
 email
Baptême de Clovis, Basilique Saint-Rémi — Reims

Baptême de Clovis, Basilique Saint-Rémi — Reims

Question d’un visiteur :

Bonjour,
J’aimerai avoir votre orientation concernant ma question et au mieux, avoir votre aide pour y répondre.

Je suis un catholique baptisé de naissance, mais n’ai fait ni catéchisme ni communion. Je suis mariée depuis 10 ans et je lis et écoute la bible (en audio) depuis bientôt deux ans chaque soir. Je vais à l’église presque chaque dimanche avec mon épouse pratiquante et mes enfants. Nous allons intégrer à partir de ce soir un groupe de prière (maison) à coté de chez nous, qui se réunit chaque jeudi soir au nombre de 5 ou 6 personnes. Ayant fait le pas de foi après toutes ces recherches et toutes ces lectures des écritures bibliques, j’ai souhaité faire une profession de foi pour recevoir le baptême et renaître de nouveau selon les enseignements de Jésus et des écritures.

Malheureusement, l’église à laquelle je me rends, ne prévoit plus de baptême avant un an, à cause des 4 ou 5 rdv mensuel de préparation. Pour ma part j’essaie de continuer de prier, d’avoir une vie des plus chrétiennes possible et de travailler ma persévérance, ma patience, ma rédemption, en espérant trouver le moyen de renaître de nouveaux par le baptême Évangélique (immersion)!

Je chercher la possibilité de trouver un pasteur, une Église, qui pourrait me permettre de le faire et vivre ma foi sans restriction.
Ma question est celle ci: Serait il possible d’aller ponctuellement dans une autre église me faire baptiser selon l’enseignement de Jean et de Jésus ?
Bien à vous.

Réponse d’un pasteur :

Cher Monsieur

Apparemment, vous êtes entré dans une église plutôt radicale. Dans l’éventail des sensibilités diverses existant dans le christianisme, et en particulier dans les églises issues de la réforme protestante, notre église de l’Oratoire est assez différente dans son rapport entre le fidèle et son église. Notre vision serait plutôt de favoriser au maximum l’autonomie de chaque personne dans sa propre relation à Dieu, sa propre prière, sa propre pensée théologique et éthique. C’est ainsi que la religion en groupe n’est pour nous qu’un exercice au service du cheminement de chacun, et nous insistons bien pour que ce soit la religion intime, la prière seul dans sa chambre avec Dieu (comme le propose Jésus en Matthieu 6), qui soit l’essentiel. Et c’est ainsi que chacun est libre de choisir son rythme de pratique de l’église.

Et c’est ainsi que nous pratiquons le baptême d’une personen à tout âge, comme un signe de la grâce de Dieu. Et puisque vous avez déjà été baptisé, nous ne considérons pas que vous avez à être baptisé une 2e fois avec un peu plus d’eau, qu’importe. Jésus lui-même ne baptisait pas, nous dit l’Evangile, c’était plutôt une habitude de ses disciples à la suite de Jean-Baptiste. Jésus, lui, était plus dans l’amour, dans la parole, dans la prière seul à seul avec Dieu.

Vous avez reçu ce signe de l’amour de Dieu pour vous sans condition. Le plus important est maintenant de savoir comment répondre à cet amour immense, cet amour premier qui a précédé même tout baptême. La question est donc plus celle de la place que vous accordez à Dieu dans votre cœur, vos pensées, vos paroles et vos actes. La question est plus celle de votre sincérité et de votre confiance dans l’amour de Dieu. L’assurance est là, pas dans des rites, dans des pratiques religieuses, ni dans des convictions théologiques… C’est ainsi que le baptême d’Esprit n’est accordé par aucune église, nul gourou n’en est maître, c’est tout simplement le propre d’un cœur qui s’ouvre à Dieu avec sincérité et confiance, c’est juste une prière qui, dans le silence, laisse prier l’Esprit en lui et dit Amen.

Je vous vois donc déjà investi de l’Esprit, et je suis plus inquiet de l’emprise que peut avoir sur vous cette église plutôt radicale, qui risquerait peut-être de vouloir être exagérément présente dans votre vie, celle de votre couple et de votre famille. Alors que Jésus, ayant rencontré une personne, la libérait et la conduisait à l’autonomie d’un sonore « tes péchés sont pardonnés », « TA foi t’a guéri », « vas en paix », avant de les envoyer dans le monde loin de la foule de ceux qui restaient accrochés à ses basques.

Que Dieu vous bénisse ainsi
Vous et ceux qui vous sont chers

pasteur Gaspard de Coligny

Plusieurs centaines d’autres questions & réponses sur le site

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Les commentaires sont fermés