S'abonner par :
 rss
 email

Marc Pernot le 7 août 2016

prédication du pasteur Marc Pernot
pour le dimanche 7 août 2016

Psaume des montées. De David.

Dans ces quelques mots d’introduction nous avons déjà deux points essentiels qui forment le moteur de la démarche proposée par ce Psaume.

La méditation est une source d’élévation. Nous avons ici un chant de confiance, d’autres psaumes sont une lamentation, une repentance, une colère même, c’est souvent une louange joyeuse. Cette sincérité placée devant Dieu est en elle-même une incroyable source d’élévation. C’est le premier point.

Et le « De David » n’est pas simplement une anecdote rendant hommage à l’auteur, ces deux mots, littéralement, signifient « du bien aimé » puisque c’est le sens du nom de « David ». Le fait de se sentir le bien-aimé de Dieu rend possible cette méditation sincère. Cela motive cet élan et l’autorise. Il n’y a plus de crainte de ne pas savoir bien prier, ni même de dire nos « quatre vérités » à Dieu. Cela crée une amitié avec Dieu qui donne au psalmiste l’envie d’appeler Dieu de son petit nom, YHWH, l’Éternel, ce nom que les croyants de la Bible lui donnent dans leur prière quand ils sentent ou espèrent cette tendresse de celui qui nous aime.

Éternel !
Loin de moi d’avoir un cœur arrogant
Loin de moi d’avoir des yeux hautains
Loin de moi de cheminer dans des choses
Trop grandes et trop merveilleuses pour moi.

Traditionnellement, l’église a vu dans ces lignes un appel à l’humilité. Cela me semble un peu court. Pour ouvrir cette recherche d’élévation tournée vers Dieu, le psalmiste se met simplement en garde lui-même de ne pas se prendre pour Dieu. C’est sage. Tant de théologiens, tant d’églises, tant de croyants… et pas mal de philosophes aussi ont une légère tendance à confondre leur position avec la Vérité ultime. Cela les rend dangereux pour leur entourage et cela stérilise leur propre relation à Dieu.

Ne pas se prendre pour Dieu, ce n’est pas de l’humilité, c’est simplement normal. C’est comme de ne pas se prendre pour Napoléon, c’est juste ne pas être fou. 
… suite du texte ici


(début de la prédication à 05:45)

film : Soo-Hyun Pernot

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Laisser un commentaire