S'abonner par :
 rss
 email

http://www.flickr.com/photos/25837035@N05/15192343297 Found on flickrcc.net

Question d’un visiteur :

Bonjour,

Je me permet de vous écrire ces quelques lignes car depuis quelques temps je suis un peu perdu dans ma croyance. Bien que j’ai foi en Dieu, je ne sais plus si le christianisme est la religion que je doit suivre.
En effet, je suis Protestant et bien que je me sente à l’aise j’ai beaucoup de mal à voir Jésus comme le fils de Dieu et à le prier. Je sais que beaucoup de protestants ne prie pas Jésus mais je n’arrive pas à avoir cette relation que d’autres Chrétiens ont avec lui.
Me suis-je trompé de religion ? Je me pose beaucoup la question ces derniers temps. Pour faire face à ça, j’ai pris contact avec l’EPU locale, mais après avoir longuement discuté avec le président du conseil presbytéral je me suis posé une nouvelle fois cette question à savoir : Est-ce cette voie que tu veux suivre au quotidien ?

Tout ça peux paraître un peu confus, mais il est vrai que ces derniers mois je ressent une attirance pour l’Islam (ma femme est de confession musulmane). Cependant je ressens quand même un frein à allez plus loin et je n’arrive pas à savoir si c’est Dieu qui me freine ou bien moi qui est peur de trouver ce que je recherche….

Merci du temps que vous allez consacrer à me lire.

Bien cordialement

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Monsieur

Je ne prie jamais Jésus, et je ne le considère pas comme Dieu.
C’est sa voix, son témoignage de vie par ses actes et sa façon d’être qui m’importe. Et c’est cela qui rassemble avant tout les chrétiens.

Peut-être que le président de la paroisse voisine, ou son pasteur sont des personnes attachées à prier Jésus et à le considérer comme Dieu, ou tout près. Cela leur appartient mais ce n’est pas obligatoire, bien entendu. Et il n’y a aucune raison de vouloir les imiter, chacun son style.

Il y a autant de protestantisme que de protestants, chacun a la liberté d’avoir sa propre interprétation de la Bible, sa propre pensée théologique, sa propre façon de prier. C’est cela qui fait la beauté mais aussi l’exigence de la foi chrétienne, particulièrement dans sa forme protestante. Notre sécurité n’est pas dans un dogme ou dans un rite, mais dans l’amour dont Dieu nous aime. Sans condition.

C’est précisément ce qui me plait particulièrement dans le Christianisme, dans cette foi, cette confiance apportée par Jésus. C’est la fin d’un chantage, la fin de la peur du jugement d’un Dieu impitoyable, comme un terrible patron qui virerait de sa boutique les peu performants. Cela me semble bien petit pour un patron, cela me semblerait indigne pour un père ou une mère. Cela me semble épouvantable comme vision de Dieu. Car cela projette une peur de Dieu et une certaine idée de ce que peut être une bonne et juste relation entre les humains.

Alors que la notion centrale de grâce de Dieu, d’un amour inconditionnel, la vision de Dieu en Christ comme d’un médecin qui ne rejette évidemment pas celui qui n’est pas en forme mais fait tout pour l’amener à la vie… ce Dieu là me semble encourager une belle sincérité de relation à Dieu, non par la crainte mais par le désir d’être avec quelqu’un que l’on aime, cela invite aussi à une notion de juste relation avec les autres humains qui me semble belle et bonne…

Et donc, oui, personnellement, je choisis la christianisme, et particulièrement le christianisme dans sa forme libérale et mystique.

Mais vous pouvez vous sentir attiré par l’Islam. Bien entendu. C’est certainement une grande religion et elle peut être vécue de fort belle façon. Et de toute façon, dès lors que nous croyons qu’un seul Dieu existe, par définition tous les croyants adorent le même Dieu, même si nous avons des différences dans la façon de l’imaginer et de comprendre ce qu’il nous demande.

La question est avant tout de choisir un peu quelle vision essentielle de Dieu vous semble la plus pertinente pour vous, et donc logiquement quelle définition de ce qui est juste, bien en bon selon vous. Cela n’est pas un jugement sur la pensée et la foi des autres, c’est une question de résonance personnelle à la transcendance, une question de sensibilité.

Mais le choix ne se limite pas à cette visée ultime. La question est ensuite de savoir quel rapport vous voulez avoir avec la religion que vous avez choisie. Dans toute les religions, certains sacralisent plus ou moins les doctrines, les pratiques, d’autres privilégient la recherche personnelle, la liberté. Voir par exemple cet article : http://blog.oratoiredulouvre.fr/2015/04/choisir-sa-religion-et-son-rapport-avec-sa-religion/

Avec mes amitiés fraternelles

pasteur

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

2 Réponses à “Question : j’ai beaucoup de mal à prier Jésus, ne serais-ce pas mieux pour moi du côté de l’Islam ?”

  1. Benoît Legendre dit :

    J’ai beaucoup de mal avec l’islam ! Et ça ne date pas de ces dernières années hélas remplies d’évènements dramatiques (Palestine, terrorisme, revendications religieuses de certains de nos concitoyens…) !

    J’avais 16 ans quand j’ai vu dans nos medias (peu doués à montrer le juste et le vrai) des images de la révolution islamique en Iran… et à l’idée que dans un livre saint on puisse lire autant d’appels à la violence et au meurtre sous prétexte de la volonté de Dieu me fait horreur… Non, je regrette, je ne puis voir dans le coran une volonté divine, permettre le meurtre de mes frères humains est une abomination à mes yeux, absolument contraire au dessein de Dieu pour tous les hommes.

    Je crois que Dieu seul est apte à juger qui est croyant ou non, qui est vraiment tourné vers l’amour qu’on doit à ses frères, qui est impie et qui ne l’est pas !

  2. kate dit :

    bonjour , Quand on lit la Bible on lit que dans la Genèse Dieu dit « faisons l’homme à notre image  » et dans plein de chapitres on voit Dieu le Père parler au pluriel , dans les Evangiles Jésus parle du Père et de l’Esprit et il dit son unité avec le Père, il a utilisé le nom que Dieu avait donné de Lui même à Abraham pour se faire connaître :  » Je Suis » (jean : 8 ;58); Jésus dit le soir de la dernière Pâque : »Et maintenant, toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j’avais auprès de toi, avant que le monde fût (Jn 17.5) » qui peut parler ainsi?.Dans l’ancien testament les prophètes l’annoncent .
    Dieu est trinitaire : Père , Fils et Saint Esprit . C’est un peu comme le soleil: un seul élément , mais il est à la fois lumière , chaleur , feu . Dieu c’est pareil : un seul Dieu , trois personnes .
    En tant que protestant je pense que vous devez lire la Bible ? (moi je suis catholique et je la lis tous les jours , c’est un trésor unique!)Je ne vous ai donné que 2 références plus haut , mais je pourrais vous en donner tant d’autres si vous voulez . « Il n’y a pas de salut hors Jésus-Christ »( Ac , 4;12 )et « nul ne va au Père que par lui »(Jn, 14;6) etc ….
    . Si vous avez du mal à prier Jésus , demandez et vous recevrez…l’important n’est pas le ressenti ,c’est de croire que Dieu veut te donner ce qui est bon pour toi : la Foi , cherchez et vous trouverez , frappez et on vous ouvrira .(Mt,7; – Lc, 11;19)
    J’ai passé de nombreuses années sans Dieu et dans de multiples chemins…et un jour j’ai rencontré Jésus (oui Lui):j’ai senti cet amour inconditionnel et tellement , tellement fort et d’une douceur …. nous sommes tous à la recherche de l’amour , c’est Dieu en nous créant a mis en nous ce besoin car il est Amour et la réponse à notre recherche c’est Lui le Dieu Père ,Fils et, Sain- Esprit des chrétiens ; il s’est fait homme en Jésus-Christ :Dieu s’est abaissé en Jésus pour nous apporter la délivrance par rapport au mal, la consolation et la guérison, ainsi que l’amour et l’espérance, sans lesquelles nous ne pouvons vivre. Il nous a laissé les sacrements de l’Eglise catholique qui sont des signes de l’action de Dieu en nous( de la grâce )pour nous aider à grandir en Lui. »Faites ceci en mémoire de Moi »
    « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie ceux que l’on aime  » Seul Jésus-Christ a fait cela . Jésus vous aime à tel point qu’il est mort pour vous !

Laisser un commentaire