S'abonner par :
 rss
 email

http://www.flickr.com/photos/23661161@N02/29331023280 Found on flickrcc.net

Question d’un visiteur :

Bonjour certains juifs se basent sur des prophétie que JESUS n’aurait pas accomplis pour dire qu’il n’est pas le Messi pouvez vous m’éclairer

Réponse d’un pasteur :

C’est tout à fait vrai.

Nous disons que Jésus accomplit les écritures, c’est vrai qu’il en accomplit certaines, mais d’autres non. Par exemple comme « nouveau David », chef de guerre rétablissant le Royaume d’Israël en chassant ses ennemis, Jésus est un peu et même franchement nul.

Mais c’est normal que Jésus n’accomplisse pas toutes les écritures. Il y a dans la Bible plusieurs conceptions du messie qui sont en concurrence. Jésus en incarne une et donc pas les autres. Donc c’est tout à fait leur droit, bien entendu, de ne pas reconnaître que Jésus soit le Messie. Et de continuer à l’attendre.

Ensuite, il y a des prophéties qu’il convient de lire au sens figuré, comme celle d’Esaïe 11 annonçant que quand le Messie sera venu le loup dormira avec l’agneau… Au sens littéral, Jésus n’a pas accompli cette promesse, et pourtant au sens figuré il l’accomplit. Ou plus précisément, il l’accomplit un petit peu, il en sème le germe, et cela pousse dans l’humanité et en nous-mêmes dans la mesure où nous nous ouvrons à cette semence par l’Esprit. Il s’agit de la réconciliation du lion et de l’agneau qui existent en chacun de nous. Que nous devenions enfin un lion gentil. Sans l’aide de Dieu, ce sera difficile !

Bien amicalement.

pasteur Marc Pernot

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

14 Réponses à “Question : Jésus est le Messie, accomplissant les écritures ?”

  1. Sam dit :

    Ben franchement ont peut pas dire ke les juifs lui ont laisser le temps de le devenir ils lont cruxifier parce k’ils voulaint pas k’il devienne roi c deg. ….

  2. Sam dit :

    Pasteur pk Jesus à pas fait aller ces pouvoirs pour pas être cruxifier il aurait direct tuer ces ennemis et pk dieu l’a pas défendu et pk dans l’evangile il disent ke c un sacrifice pas normal ca meme avec le fils d Abraham il a arrêté à temps ct pour le testé il a pas tuer le fils

  3. Benoît dit :

    Cher Sam,

    Je ne suis pas moi-même pasteur, je suis loin d’avoir toutes les connaissances et aptitudes d’un théologien accompli, mais je pense en avoir assez pour réagir à votre première question.

    Votre affirmation soulève trois points litigieux :

    1) Le fait que vous parliez des Juifs comme d’un bloc monolithique, et que vous les opposiez à Jésus.

    Déjà, il est utile de souligner que le Christ était lui-même Juif.

    Ensuite, concernant le judaïsme antique, il y a chez les contemporains du Christ trois grandes tendances. Je simplifie à dessein :

    – Les Sadducéens, parti religieux qui sur le plan politique prônait la coopération avec les Romains. Ce parti composait grosso modo la classe sacerdotale et était à la tête du Sanhédrin, tribunal religieux qui a condamné le Christ. A noter, c’est le Sanhédrin qui a condamné le Christ, c’est à dire, une certaines partie d’une certaine classe sociale.

    – Les Pharisiens, opposés sur le plan des croyances sur pas mal de points aux Sadducéens. C’est d’ailleurs d’eux que vient le concept de la synagogue. Ils sont opposés à la présence romaine en Judée, mais rejettent l’opposition violente. Souvent présentés comme « opposants » du Christ, il était dans les faits bien plus proche d’eux que des Sadducéens (tout comme Socrate, quelques siècles plus tôt, tout en s’opposant aux sophistes, partageait beaucoup avec eux dans la façon de penser et faire).

    – Les Esséniens, sortes de communautés millénaristes vivant à l’écart et pratiquant toutes sortes de rites. il semble qu’ils ont eu une influence non-négligeable sur le Christ.

    A la lumière de ces explications, il semble évident que blâmer « les Juifs » d’avoir tué Jésus semble assez réducteur, caricatural, pour ne pas dire faux.

    2) Nulle part il est fait mention que le Christ voulait devenir roi, au sens auquel vous l’entendez. Je vous renvoie à Luc 20:25, à savoir l’épisode des deniers où le Christ enjoint ses interlocuteurs à distinguer, selon moi, le pouvoir temporel des Romains du pouvoir spirituel de Dieu. Quand le Christ se désigne comme Fils de Dieu (à noter qu’il préfère de loin l’expression « Fils de l’Homme »), Seigneur et tout le toutim, ce n’est pas au sens de pouvoir politique, mais plus spirituel. Je pense ne pas me tromper en affirmant que le Christ est complètement indifférent à toute ambition politique, il se situe bien plus haut que ça.

    3) En parlant de la monarchie, il n’est pas inutile de souligner que les monarques juifs de l’époque de Jésus (je pense à Hérode, par exemple) étaient certes rois, détenaient un certain pouvoir… mais devaient surtout se conformer au gouverneur Romain de Judée dont ils dépendaient. Les formes de pouvoirs politiques et religieux juifs de l’époque existaient seulement parce qu’ils arrangeaient les Romains qui étaient les vrais maîtres de la région. Vous conviendrez facilement j’imagine que même si le Christ aurait voulu être roi, il aurait visé autre chose qu’un trône bancal.

    Concernant votre second commentaire, je pense que vous vous égarez en voyant dans le Christ un être aux pouvoirs surnaturels, surtout quand vous affirmez qu’il aurait dû tuer ses ennemis avec. Je vous encourage à relire les passages de la Bible sur l’arrestation, le procès, la Passion et la mort du Christ. Jamais il ne se révolte, condamne ceux qui lui font du mal. Tout au plus doute-t-il (ce qui est tout à fait compréhensible).

    Selon la Bible, le Christ a accompli de nombreux miracles. Personnellement, je suis trop sceptique pour croire spontanément aux miracles comme à un acte surnaturel. Mais je ne rejette pas en bloc l’hypothèse. Quand bien même ils auraient eu lieu, c’est plus leur sens qui est intéressant que leur accomplissement en lui-même.

    Maintenant, ces miracles peuvent aussi être vus au sens métaphoriques. Enfin, pour qui lit et comprend l’hébreux et le grec bibliques, lire les textes en version originale donne, de ce qu’on m’en a dit, un sens encore différent (je me rappelle d’une sombre histoire d’inexistence du temps présent dans l’hébreux qui rendrait la compréhension de beaucoup de textes bien différente…).

    Dans tous les cas, ce qui importe avec le Christ, ce ne sont pas les miracles, mais son message, sa Bonne Nouvelle, son Évangile. Tuer ses ennemis aurait été contraire à ce message.

    Et concernant la mort du Christ, une fameuse tripotée de théologiens et de théologiennes s’est déjà posé la question et de très nombreuses hypothèses ont été élaborées depuis des siècles à propos de cette question. L’hypothèse du sacrifice pour racheter nos péchés est l’une d’entre elles. Parmi tant d’autres. Et nulle part dans les Évangiles elle est (ouvertement) soutenue, ou présentée comme seule valable.

    Ma formation en science politique me pousse à choisir une réponse pragmatique : il sapait plus ou moins directement l’autorité su Sanhédrin, d’où nécessité pour ce dernier de le faire tuer.

    Et concernant ce qui est normal ou pas, qui sommes-nous pour en juger ? Je serais quand même tenté de vous dire qu’au delà de la Mort du Christ, il y a sa résurrection, et quel que soit le sens qu’on lui donne, elle dépasse de loin dans l’espoir donné le désespoir causé par sa mort. La preuve, on en parle encore aujourd’hui partout dans le monde 🙂

  4. Sam dit :

    Wow g rien dit de mal t’as pas à dire ke j accuse les juifs respect ma gd mère était juive ok tu crois ke g facile moi de lire les evangiles vient de commencer suis peut être jeune et con mais faut pas me prendre de haut avec ta politico science
    Moi je respecte yeshoua et je crois à ces miracles et il a dit k’il allait mettre ces ennemis sous ces pieds g lu l apocalypse mon pote

  5. Benoît Ivars dit :

    Oulà, du calme, je ne vous repeoche rien, et si mon ton a pu vous choquer, j’en suis bien désolé.

    Que vous commenciez à lire les Évangiles est une excellente chose. Et vous avez tout à fait le droit de croire à ses miracles. Je ne détiens pas la vérité à ce sujet.

    Par contre, lire les textes bibliques ne peut être 100% profitable qu’avec un certain bagage qui permet de comprendre le contexte, la société dans laquelle les personnages des Évangiles évoluaient.

    J’en veux pour exemple votre premier commentaire qui démontre un certain manque de connaissances du monde juif, de l’Évangile et ainsi de suite (ce qui est normal quand on esr jeune et qu’on commence à lire les Évangiles, je ne vais pas vous le reprocher 🙂 ).

    Et encore une fois, votre compréhension de l’Apocalypse laisse penser à un certain manque de recul, de bagage culturel pour bien comprendre le texte (pour le moment, je le laisse de côté dans mon parcours).

    Simple question, vous suivez un catéchisme, fréquentez une église ?

  6. Sam dit :

    Tkt et je connais bien les juifs g de la famille en israel et les juifs de l epoque je peux pas les connaitre logike
    ben non moi je vais pas à l église ils font ke chanter g déjà essaye avec mon pote mais ont s’ endort ns ont est venu suivre le pasteur du louvre et ont veut étudié avec lui mais il répond pas tjrs à nos questions ont veut pas faire ch……notre monde ont veut apprendre sur Jesus et t’a tord de pas croire aux miracles Jesus est pas comme ns il avait un pouvoir ki venait d’e’n haut et c dieu ki l’a envoye tu sais ptre pas mais fils de dieu dans la tradition veut dire ange

  7. Angelico dit :

    Pour moi en tous les cas, Jésus est bien l’unique messie d’Israël (même si il est dans le plan de dieu qu’Israël ne le reconnaisse pas encore) et il accomplie toutes les Écritures qui n’évoque de fait que LUI.
    En venant au milieu de nous (incarnation) il a donné vie et sens aux prophéties en nous révélant qui est notre dieu de tendresse.
    Il est bien ce « nouveau David » attendu rétablissant le Royaume en chassant les ennemis, car comme le dit Paul :
    « nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. » Éphésiens 6:12
    Nos ennemis ne sont pas à l’extérieur de nous mais bien à l’intérieur de nous. 
    « Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres » Marc 7:21
    Abime profond du péché, dont on est dans l’incapacité totale de s’évader… si ce n’est en Jésus Christ, où tout réellement s’accomplit.
    « Mon royaume n’est pas de ce monde, répondit Jésus. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne fusse pas livré aux Juifs; mais maintenant mon royaume n’est point d’ici-bas. » Jean 18:36
    Dans la lumière de notre seigneur Jésus Christ, paix et joie à tous.

  8. Benoît dit :

    Cher Sam,

    D’abord, je vais me permetre de te tutoyer, parce que t’as quand même l’air assez jeune et ensuite parce que jz nz vois pas pourquoi je te vouvoierais alors que tu ne le fais pas.

    Tu vas mal le prendre encore unz fois, mais désolé, tes affirmations tombent à plat.

    Desolé de te le dire, mais quand tu affirmes :

    « Jesus est pas comme nous il avait un pouvoir qui venait d’e’n haut et c’est Dieu qui l’a envoyé tu sais peut être pas mais fils de Dieu dans la tradition veut dire ange »

    Bah ça repose sur rien. Quelle tradition ? Quels pouvoirs qui viennent d’en haut ? Depuis quand Fils de Dieu veut dire ange ? Sur quels passages des Évangiles tu t’appuies pour affirmer ça ?

    Ton affirmation me pousse à sourire. Tu réalises que tu affirmes quelque chose qu’aucun théologien n’a affirmé en 2000 ans ? Alors, soit t’es sur le poit de créer un courant christologique révolutionnaire, soit, et je periste à le croire, t’as pas, ou très peu de culture religieuse.

    Si tu t’intéresses serieusement à la religion, je t’encourage à suivre un catéchisme dans un temple, une chappelle ou une église pas loin de chez toi (peu importe que ce soit catho, orthodoxe ou protestant), histoire d’acquérir un premier bagage. A te lire, ça semble plus que nécessaire.

    Ensuite, conseil pour la vie de tous les jours : soigne ton orthographe et ta formulation. Je ne dis pas que je ne fais jamais de fautes, loin de là, mais écrire comme tu le fais te décridibilise. Et adresse-toi de manière plus polie aux gens. C’est comme l’orthographe : ça leur donnera plus envie de te repondre.

    Enfin, concernant le Pasteur de l’Oratoire, en dehors d’animer le culte, il a des dizaines de tâches à accomplir, et c’est normal qu’il ne puisse pas forcément te répondre de suite.

  9. Angelico dit :

    Après tout… suis d’accord pour dire que Jésus n’est pas comme nous, mais pas parce qu’il est une sorte de super héros détenteur de « pouvoirs » surnaturels venus d’on ne sait où.
    Jésus n’est pas comme nous parce qu’il est réellement un homme totalement humain, humble, « faible », il n’usurpe aucun pouvoir, sa confiance est totale en la volonté d’amour de dieu-père (tentation dans le désert). Il n’est pas intéressé par le pouvoir de cette foire à profits qu’est notre monde, pouvoir après lequel la grande majorité d’entre nous court encore : argent, apparences, vanités en tous genres (suffit de regarder la télévision pour voir de quoi je parle).
    Il accueille les pauvres et les pécheurs, il pardonne, il aime sans mesure et ses miracles sont le fruit de cet amour (rien de magique la dedans) parce qu’une personne exclus de tous qui découvre qu’il est aimé sans conditions de dieu peut guérir de tout… même de ses attentes de guérison (c’est une question de foi).
    Ici, le seul pouvoir efficace qui existe c’est la miséricorde, c’est la faculté que nous avons tous (inspiré par le divin) de ne pas juger, de pardonner, d’accueillir fraternellement les plus blessés d’entre nous…
    … AIMER… dieu et son prochain comme soi même, et une vérité incontournable et le seul super pouvoir qui soit (il n’y en a pas d’autres).

  10. Sam dit :

    C méchant de se foutre de moi parce j’ecris pas bien et parce ke g pas assez de culture Jesus lui aurai pas fait .ca m’aurai pas juge comme toi vs avez pas compris kan g parle de pouvoir les miracles sa force de guerir des mecs ca venait d en haut de dieu et y a pas ke jesus ki a ressuscite des morts y a un autre prophete k’a fait revenir un enfant mort et faut pas stresse parce ke g dit ke fils de dieu veut dire ange moi je crois et c pas moi k’a dit ca c filon d’Alexandrie fils de dieu c ancien ange
    angelico t sympa au moins t a essayer de me comprendre sans m’juger

  11. Angelico dit :

    Salut Sam

    Bien sur que je ne te juges pas… ta façon d’écrire est celle que certains, pour faire vite, adoptent aujourd’hui dans les textos et autres SMS… mais, Benoit a aussi raison, si tu ne sais écrire que comme ça, ça peut être un gros handicap pour toi, dans le monde du travail, du social, etc… là pour le coup tu es jugé, évalué, pesé et sous pesé…
    Maintenant la culture… c’est comme tout, ça s’apprend (on n’a jamais finis)… avec cette force dont tu parles et qui est celle de dieu, tout est possible, on peut vraiment se prendre en main en toute liberté : s’instruire, se rapprocher des autres pour apprendre d’eux et leur partager ce que l’on est aussi… aller rencontrer dans un temple, une chapelle ou une église, est une bonne idée.
    Jésus est un ange ?… ce n’est pas les témoins de Jéhovah qui disent ça ?… Oui, bon… on peut dire que Jésus est le « roi des anges » c’est une image poétique pour dire qu’il est bien plus qu’un ange : c’est un homme de chair et de sang qui a vécu sur terre comme toi et moi, un homme pour qui l’amour, le respect des autres (et surtout de ceux qui pensaient ne pas le mériter) passait avant tout… et son message, son esprit est toujours là sur terre avec nous pour nous guider (c’est pour ça aussi qu’il est important de se rapprocher d’autres chrétiens).
    L’amour de dieu est surnaturel parce qu’il dépasse tout ce que l’on peut imaginer.
    Bon dimanche.

  12. Sam dit :

    Cool mon pote vais faire un effort pour écrire tkt je lis pleins de truc sur la toile avec jesus et je sais plus koi penser y en a ki disent k’il est dieu ou ke c l’ange de l’éternel et aussi melkisedek moi je veux savoir ki il est parce ke je le trouve cool et un homme comme toi et moi on fait pas comme lui des miracles je pense ke c un ange un messager de dieu il l’a dit en plus je suis pas d’ici je viens d’en haut
    aller dans une église c pas mon truc parce k’ils crient et chantent ils parlent pas de jesus ils font ke chanter j’apprend rien comme .ca en plus y a des madames fourrure ki ns on regarde méchamment et le pasteur kan il a fini il se barre et tu sais k’un we comme suis chef d’une bande de scout et ben on a lu un passage et on a eu la trouille des démons alors on a frappé chez le curé du coin et il ns a pas aidé

  13. Liam dit :

    Jésus n’ayant pas eu les qualités requises pour être le et n’ayant pas accompli les prophéties messianique,n’est tout simplement pas le Messie promis.
    Avec la permission de D.ieu le Messie sera peut-être envoyé bientôt pour libérer les Juifs et frapper leurs ennemis.

  14. Liam dit :

    Jésus n’ayant pas eu les qualités requises pour être le Messie et n’ayant pas accompli les prophéties messianique,n’est tout simplement pas le Messie promis.
    Avec la permission de D.ieu le Messie sera peut-être envoyé bientôt pour libérer les Juifs et frapper leurs ennemis.

Laisser un commentaire