S'abonner par :
 rss
 email

http://www.flickr.com/photos/90305762@N06/28400413295 Found on flickrcc.net

Question d’un visiteur :

Bonjour
Je crois en Dieu et pense qu’après la mort il y a une autre vie. Mais laquelle ? Les religions ne sont-elles que le reflet d’une culture,d’une époque et d’un mode de vie ? Je pense profondément que si j’étais né en Arabie, je serais musulman ou hindouiste né en Inde, voire Animiste si j’étais ne en Amérique du nord comme Amérindien ! Où est la vérité, où et qui est est Dieu parmi tous ces portraits?

Réponse d’un pasteur :

Cher Monsieur

Personnellement, je pense aussi que la vie continue dans l’après la mort. Mais nous verrons bien. Peu importe, finalement, l’essentielle question pour nous aujourd’hui est de vivre cette vie avant la mort, de la vivre le mieux possible, en aimant.

Dans un sens, je suis d’accord avec vous pour dire que peu importe la religion, de toute façon, je pense qu’il y a un seul Dieu et donc quel que soit la religion, c’est bien vers le même Dieu que nous cheminons. Alors autant vivre sa religion de la façon la plus sincère et vraie.

Dans un autre sens je ne peux m’empêcher de trouver absolument génial d’avoir comme cheminement vers Dieu l’Evangile du Christ, avec une conception de Dieu qui aime, qui cherche chaque personne car elle est irremplaçable pour lui, une religion qui est tournée ainsi vers la liberté, le respect inconditionnel de toute personne, mais encore la responsabilité. Peut-être que c’est effectivement subjectif et que c’est parce que j’ai été élevé dans ces valeurs que je les trouve géniale ? Peut-être mais cela ne me déplaît pas quand même.

Là est la vérité : dans la sincérité de la démarche de la personne.

Ce n’est pas parce qu’il y a de multiples religion que cela implique qu’il y en ait une meilleure ou plus vraie que d’autres dans l’absolu. Par exemple, telle personne a comme passion de faire du foot, telle autre personne est passionnée de rugby. Les deux peuvent avoir raison tous les deux.

Amitiés

pasteur

Plusieurs centaines d’autres questions & réponses sur le site

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

4 Réponses à “Question : si j’étais né en Arabie je serais musulman ou hindouiste si né en Inde…”

  1. Philip24 dit :

    Une profession de foi pour l’Unité des Visages de Dieu !
    Je rejoins tout à fait l’avis de Gaspard.

    En effet, comme le dit le Christ « Il y a plusieurs demeures dans la Maison de mon Père ».
    Ce sont les différentes Religions.

    Mon bonheur, c’est de cheminer vers Dieu.
    Savoir qu’un autre est sur un autre chemin ne change rien au bonheur de savoir qu’il chemine aussi vers Dieu.
    Je suis disposé à venir prier avec lui, mais pas pour le faire venir sur mon chemin, non, juste pour l’aider à renforcer sa foi en son Dieu.
    Car il est le Seul et l’Unique.
    Quel que soit le Nom par lequel on Le désigne, Il demeure toujours le même.

    Je suis Chrétien, c’est vrai
    Mais je suis aussi Juif
    Et Musulman et Bouddhiste
    Je suis aussi Hindouiste et Sikh et Jaïn
    Mais je suis aussi Taoïste et Confucianiste
    J’aime les Religions Naturelles
    Et je suis Animiste.

    Car j’aime Dieu sous toutes Ses Apparences
    Sous toutes ses formes et sous tous Ses Noms.
    J’aime Dieu.

    Soyons unis en Dieu
    Philip24

  2. Nadège dit :

    Personnellement je crois aussi qu’il n’y a qu’un seul Dieu. La foi ne se pratique pas alors que la religion oui. Donc finalement, peu importe les rites, les uses et coutumes, nous cherchons tous l’amour du Dieu vivant.

  3. emdeclerm dit :

    Pensez-vous que même les athées cheminent alors vers Dieu ? Et qu’en est-il des animistes ? d’après ce que vous dites, on peut considérer qu’il n’y a qu’une vie après la mort et qu’elle est pour tout le monde. Dieu ne fait acception de personne. C’est plutôt une bonne nouvelle pour ceux qui ne connaissent pas Dieu. Je trouve qu’il y a des discours intégristes très dérangeants, comme quoi Jésus est le seul chemin vers le Salut. Même si c’est vrai, admettons, je trouve que dans ce cas-là, les chrétiens qui ont eu la chance de grandir dans un foyer chrétien sont donc les privilégiés de Dieu. Et on oublie les autres, ceux qui en effet, sont nés en terre musulmane ou animiste. Ou les Juifs qui continuent d’attendre leur Messie. Ces discours m’ont tellement mise mal à l’aise, je ne suis pas bien par rapport aux gens qui ont une définition trop précise de la Vérité, et qui ne se demandent absolument pas ce qu’il en serait de leurs opinions religieuses s’ils étaient nés ailleurs. C’est ce qui a donné les guerres de religion. Je pense qu’on se bat parce qu’on n’accepte pas que chacun arrive par ses propres moyens à la Vérité. Comment un Dieu d’amour, s’il avait l’intention de jeter aux peines des personnes, pourrait-il dans ce cas ne se manifester qu’à quelques privilégiés ? s’Il nous laisse libre de chercher la Vérité, c’est parce que chacun peut trouver la Vérité en lui-même. Au fond qu’Est-ce qui est plus juste et plus vrai que l’amour, la tendresse, l’amitié ? rien évidemment. Et à notre échelle humaine, il n’y a que ça qu’on puisse juger vrai. Mais j’ai envie de vous demander : dans ce cas, pourquoi chercher, s’interroger, se poser des questions si finalement ,on peut demeurer en lieu et place de l’endroit où l’on est né, avec les convictions qui nous ont été transmises ? en effet, ce ne semble plus nécessaire. Mais je pense que la vie est une recherche d’absolu et de perfection. On se heurte toujours à des pourquoi, auquel il faut choisir de répondre avec les outils qui sont les nôtres, la connaissance de plusieurs religions, le choix possible d’une seule ou d’aucune. Voir qu’il existe des menaces de châtiment éternel dans chaque livre saint (Coran, Bible etc…) me fait bien rire puisqu’au fond cela alimente davantage la peur et la haine. En réalité, l’amour triomphe et on peut le constater au sein des familles, au sein des couples mixtes… celui qui aime n’a pas besoin de s’enfermer dans une religion, il est à l’image de Dieu. Finies les souffrances, la violence… chacun doit se sentir libre et heureux là où il a décidé d’aller, dans sa recherche du beau, du vrai et du juste. Ce site est passionnant, merci pour ces débats. Je crois que rien ne m’a jamais davantage remonté le moral que vos paroles en toute liberté et toute bienveillance, car elle laisse place à la réflexion de chacun, à son libre arbitre… je déplore que tout le monde ne soit pas aussi porté sur le débat…

  4. emdeclerm dit :

    J’aime bien le poème de Philip24 mais je pense aussi aux athées et aux agnostiques. Certes les vrais athées nient l’existence de Dieu, mais je crois qu’ils sont quand même en chemin vers la Vérité, il s’en rapproche en aimant… d’ailleurs, je ne suis pas sûre qu’il existe des athées car tout le monde un moment donné se heurte à un absolu difficile à atteindre. Il y a parmi ceux qui se disent athées des gens anticléricaux. Ce qui n’est pas pareil. L’Eglise fait parfois écran par rapport à Dieu lui-même et les offenses et horreurs prêchées de sa bouche ont pu bloquer toute possibilité de cheminement. Je pense que les athées ne reconnaissent peut-être pas Dieu, mais il le nomme sous d’autres noms : la Vérité, l’Essentiel, l’Absolu. Tout être capable d’amour est sur le bon chemin à mon humble avis. D’ailleurs, je ne suis pas convaincue qu’il existe des athées fervents, tout le monde a une croyance ou plusieurs qui se mélangent. Mais tout le monde a un idéal, même les communistes qui en leur temps étaient engagés en faveur de l’homme. L’Amour a plusieurs noms, plusieurs visages, mais il a surtout le visage des êtres humains qu’il habite.

Laisser un commentaire