S'abonner par :
 rss
 email

http://www.flickr.com/photos/143152129@N04/28743422794 Found on flickrcc.net

Question d’un visiteur :

POUVEZ-VOUS ME DIRE QUE DEVIENT UN ANIMAL APRÈS SA MORT? PAR EXEMPLE UN CHIEN.

A-T-IL DANS LA BIBLE DES RÉFÉRENCES A CE SUJET?.

MERCI ET SHALOM

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Merci pour cette question que bien des personnes partagent avec peine et espérance.

Ce que je dirais d’abord c’est que si Dieu voulais garder les animaux, qui serais-je pour l’en empêcher ! ? La question du salut s’enracine dans la liberté de Dieu, dans son choix personnel.

Mais à mon avis, il est assez logique de penser que Dieu sauve plus largement que l’humain.

En effet, Dieu est la source de la vie, il ne crée pas du vivant pour la mort mais pour la vie. Mais plus largement, l’Evangile affirme que l’amour qui est plus fort que la mort. La vie éternelle n’est pas une prime à la performance de la personne (Dieu n’est pas un impitoyable patron d’entreprise), la vie éternelle s’enracine dans l’amour éternel dont nous sommes aimés, individuellement par Dieu. Il me semble vraisemblable que Dieu aime l’animal. Et donc que l’animal soit sauvé.

Ensuite, dans la Bible, par exemple :

  • Il y a un psaume de la Bible, le magnifique Psaume 36 qui comprend cette louange : « Éternel ! tu sauves hommes et bêtes. »
  • Mais encore ce verset du premier récit de création où, Après avoir créé les animaux, il est dit que Dieu les bénit, qu’il leur parle et leur donne une vocation : “Dieu les bénit, en disant: Soyez féconds, multipliez, et remplissez les eaux des mers; et que les oiseaux multiplient sur la terre.” (Genèse 1:22)
  • Et toutes ces paraboles où l’humain est figuré par un animal, cela dit quelque choses sur l’humain mais aussi la dignité de l’animal, bien digne de servir à évoquer l’humain.

Cela pose certaines difficultés. C’était bien commode de considérer l’animal comme une matière première à notre disposition. Si l’animal a quelque chose de sacré, cela complique les choses:

  • Comment le manger ?
  • Quelle différence reste-t-il entre l’animal et l’humain ?

C’est, je pense, ce qui fait hésiter certaines personnes à donner une vraie valeur à l’animal. Mais il y a des réponses à cela. Elles sont à chercher en faisant preuve de nuances et d’humilité.

Entre considérer l’animal comme intouchable car sacré et le considérer comme sans valeur et sans personnalité, il y a bien des intermédiaires possibles. De toute façon, il y a continuité entre la poussière du sol, l’herbe verte, l’animal et l’humain. Notre nature nous impose de manger pour vivre, et même de manger du vivant. La salade aussi mérite du respect, même si nous ne nous identifions que plus difficilement à elle, et donc la méprisons plus facilement. Le caractère sacré du vivant ne le rend pas intouchable, mais fait que nous devons le respecter et ne l’utiliser qu’avec respect, en conscience. Manger une salade, manger un animal nous permet de vivre demain, cela donne un prix à cette journée, cela donne du poids à notre vocation que nous recevons de Dieu, que ferons nous donc de ces forces et de cette journée ?

Et le fait qu’il y ait continuité entre le sable, la salade, l’animal et l’humain ne nous conduit pas à tout mélanger. Même le moins performant des humains n’est pas pour nous (ni pour Dieu) une bête, et même la bête la plus intelligente et la plus attachante n’en devient pas humaine pour autant. Dans le 2nd récit de création, l’homme reçoit la vocation de nommer les animaux, un à un. C’est toute la question du sens, de la place donnée à l’autre, de la vocation particulière. Un humain seul est humain, il/elle est notre prochain. Cette différence est subjective et fondamentale. Cela peut être posé sans faire de l’humain le sommet de l’univers, mais simplement, le placer au cœur de notre propre vocation, puisque nous sommes humains.

Avec mes amitiés

pasteur

Plusieurs centaines d’autres questions & réponses sur le site

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Laisser un commentaire