S'abonner par :
 rss
 email

Image: 'Bouddha du Gandhara (MNAAG / Musée Guimet, Paris)'  http://www.flickr.com/photos/72746018@N00/28318515756 Found on flickrcc.net

Question d’un visiteur :

Cher Monsieur le Pasteur Bonjour

Nous possédons une petite statue décorative de Bouddha chez nous Est ce compatible avec la foi chrétienne?

Actuellement, je suis en train de lire les pensées de Blaise Pascal qui prétend avoir rencontré Dieu le lundi 23 novembre de l’an de grâce 1654. Doit on prendre tout cela au sérieux ?

Comment se débarrasser de cette terrible addiction qui consiste en l’achat compulsif de livres sur internet ?

Dans l’attente de vos conseils Nous vous prions de bien vouloir croire Cher Monsieur en l’expression de nos salutations les plus respectueuses

Cordialement

Réponse d’un pasteur :

Bonjour
Quelques réponses :

Pas de problème pour le bouddha. Vous n’êtes pas obligés de l’adorer non plus. Et cela peut être un geste de fraternité avec les autres. Et puis, il y a de jolies statues de Bouddha.

Certaines personne vivent des expériences mystiques fortes, ce n’est pas si rare que cela mais ce n’est pas non plus obligatoire. En tout cas oui, cela doit être pris au sérieux. C’est vrai que certaines hallucinations peuvent être le symptôme de pathologies mentale. Mais le sentiment de la présence de Dieu est quelque chose qui arrive à une importante proportion de personnes de l’humanité. C’est un peu comme le fait de ressentir que l’on est amoureux, cela dépasse la raison, mais cela arrive à des tas de gens tout à fait équilibré. Le sentiment religieux aussi. Il n’est ni moins rare ni plus bizarre que cela. On voit que c’est une bonne chose au fait que cette expérience de Dieu fait du bien, rend la personne meilleure, aimant plus la vie, les autres et soi-même. Alors que les facteurs pathologiques font souffrir, rendent la vie pénible. Il convient alors de consulter un médecin.

Pour couper une addiction, quelle qu’elle soit, il me semble une bonne idée de demander de l’aide à un psychiatre. Il y en a de très bons (de moins bons aussi). On peut imaginer aussi des moyens techniques, mais je ne suis pas certain que cela prenne le mal à la source, par exemple de remplacer votre carte de crédit tout en demandant à quelqu’un de gratter le code secret qui est derrière sans en prendre connaissance. Mais cela vous interdira de faire tout achat en ligne ce qui n’est pas trop commode.
Avec tous mes vœux de bénédiction, plein de bonnes surprises pour vous et ceux qui vous sont chers pour l’année de grâce 2017
Amitiés
Marc

pasteur Marc Pernot

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Laisser un commentaire