S'abonner par :
 rss
 email

http://www.flickr.com/photos/34034435@N00/22750359393 Found on flickrcc.net

Question d’un visiteur :

Bonjour Monsieur le pasteur,

Je vous envois une question?

Comment l’Eglise envisage cette idéologie qui pour ma part me fait très peur, le transhumanisme?

Merci
Salutations

Réponse d’un pasteur :

Cher Monsieur

Oui, Dieu a créé l’être humain et l’humanité à son image, comme le dit la Genèse. C’est à dire avec le pouvoir de créer, d’inventer du neuf, du jamais vu.
Dieu bénit l’humain et lui donne la mission d’évoluer, celle aussi de garder et de cultiver la création, ou de la garder en évolution en la cultivant.

Cela suppose d’avoir des pouvoirs et d’avoir une liberté. C’est génial quand effectivement c’est en articulation avec Dieu, dans le sens du mieux, de meilleur. Mais c’est catastrophique qaund c’est fait en se prenant soi même pour dieu, ou son propre désir de l’instant.

La question de tout pouvoir humain est là. Il y a sans doute des évolutions bonnes, par exemple les opérations, les greffes, les prothèses (je porte des lunettes)… Mais il y a aussi de fort danger dans cette capacité qu’a l’humain.

Il en est de même pour tout outil, un couteau, un marteau, le feu peuvent être utilisés pour faire vivre ou pour tuer.

La question, à mon avis, n’est pas vraiment celle du transhumanisme. Ce n’est qu’un détail, un élément parmi tant d’autres. La question est celle de la conscience, c’est une question de philosophie et de spiritualité, de réflexion et de prière. Fondamentalement. Et que cela nourrisse d’abord des institutions humaines qui organisent un minimum vital de justice et d’éducation, mais encore des garde-fous, qui suscitent le bon exercice de la religion et de l’athéisme, celui de la science, celui du débat démocratique… A mon avis c’est cela qui est la question fondamentale, en amont de ces questions pratiques que sont l’écologie et le transhumanisme, entre autres.

C’est peut-être pourquoi nous pouvons travailler à notre niveau sur ces questions. En vivant le mieux possible et en favorisant le mieux autour de nous. Il y a mil petits gestes qui contribuent à cela. A commencer par ouvrir les yeux sur ce et ceux qui nous entourent, se poser des questions, chercher le mieux, tenter de le faire.

Amitiés

pasteur Marc Pernot

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Laisser un commentaire