S'abonner par :
 rss
 email

Marc Pernot, le 14 mai 2017

prédication du pasteur Marc Pernot
pour le dimanche 14 mai 2017

La saga de Joseph représente plus du quart du livre de la Genèse, faisant le lien entre l’histoire des patriarches (Abraham, Issac et Jacob) et la suite qui est racontée dans le livre suivant, l’Exode, avec Moïse et la marche vers la liberté. Cette histoire de Joseph, sur presque 3000 ans d’âge, a participé à nourrir la conscience de l’humanité.

Joseph traverse à peu près toutes les difficultés possibles de la vie humaine. Mal aimé par sa mère qui l’appelle Joseph (ce qui signifie « il ajoute ») non pour se réjouir de Joseph lui-même mais pour demander à Dieu de lui ajouter un autre fils (Genèse 30:24). Sympa. Joseph est par contre trop chouchouté par son père, peut-être pas vraiment non plus pour lui-même mais parce qu’il est le fils de la femme qu’il aime. De toute façon, être ainsi le fils préféré est d’une autre façon dur à vivre : une source d’orgueil pour Joseph et de jalousie pour ses frères.

Joseph va connaître ensuite une tentative de meurtre par ses frères, vendu comme esclave, il est maltraité, il subit une agression sexuelle de la part d’une femme perverse, il croupit dans des geôles d’un pays étranger, il rencontre les catastrophes naturelles, la maladie et la mort. Il va connaître aussi les succès les plus extrêmes.

Pourtant, comme un héros digne de ce nom, Joseph traverse ces difficultés, s’en sortant magnifiquement à chaque fois. Un roman ? Oui, mais un roman qui nous parle du dépassement de toute sorte de catastrophes qui peuvent nous arriver.

C’est cela qu’ « il ajoute », Joseph, puisque tel est son nom : une mystérieuse capacité à dépasser la négativité comme l’abondance avec maturité. C’est un véritable tout-terrain, franchissant les hauts et les bas, sans jamais céder à la malveillance, à l’euphorie, ou au désespoir.

Comment y parvenir ? Y-a-t-il un truc à cela ? Une sagesse ? Une force ? Est-ce que ce serait Dieu qui agirait en secret pour son héros ? Oui, sans doute mais très discrètement, comme intérieurement.
… suite du texte ici


(début de la prédication à 10:30)

film : Soo-Hyun Pernot

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Laisser un commentaire